Lui n°202 novembre 1980
Lui n°202 novembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°202 de novembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 184 Mo

  • Dans ce numéro : filles de fame !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
LA DÉFONCE DU CONSOMMATEUR Sofitel dont nul n'ignore les récentes épousailles avec Novotel — avait donné sa chance à Roland Magne au début de la décennie 1970  : celui-ci vit sa vie au Pactole, récemment évoqué dans Lui, comptant et recomptant avec attendrissement les tout mignons arbres que sa femme a récemment alignés devant la terrasse. La chaîne s'était également attachée les services de Marc Alix, copain de Bocuse et personnage du Lyon gastronomique  : ce dernier a pris une retraite aussi active qu'heureuse. Ces départs, l'un datant de quelques années, l'autre récent, ont privé Sofitel de deux « vedettes », mais la cuisine des quatre étoiles, variable selon les établissements, se maintient à un niveau honorable et est, souvent, plus que valable. Directeur de la restauration et fin connaisseur en vins, Claude Peythieux prie certes les chefs de savoir ce que ratio veut dire, mais il leur demande de faire preuve de quelque originalité et les pousse, en province, à adopter une tonalité régionale. Le Sofitel d'Avignon Nord met ce qu'il faut de soleil dans l'assiette, proposant une cuisine sagement méridionale dans son restaurant vitré ouvrant sur terrasse et piscine  : rien que d'assez simple, mais les plats ont MOTS CROISEROTIQUES PAR ROGER LA FERTE HORIZONTALEMENT 1 On les plante encore, bien que ce soit une arme à double tranchant. 2 Se produit par une relation de cause à effets. Grand chasseur, même devant l'Eternel. 3 Certaine traite l'engendre. Marques tangibles de reconnaissance du ventre. 4 Serine n'importe comment. Sous-vêtement auquel il manque un élément. 5 En épelant, c'est une pincée. L'une a les flancs arrondis, l'autre un trou dans le milieu. Ce n'est pas une injure phonétique mais un papier de petit format. 6 Extraits du membre. En abrégé, c'est une perversion sexuelle. Ne pouvait qualifier l'amant de lady Chatterley. 7 Le monsieur de ces dames. En parlant de membre, celui-là en a plusieurs. Tête à tête. 8 Un peu plus que frôlée. Distinction de folle. 9 Banda pour son fils. 38 de la saveur et la carte est à peu près débarrassée des poncifs « internationaux ». Ayant découvert trop tôt l'autre Sofitel avignonnais, merveilleusement situé entre le pont où l'on danse et le Petit Palais il vient d'ouvrir je n'ai pu juger vraiment sa cuisine et, encore moins, ses vins, la carte de ceux-ci n'étant pas au point lors de mon passage. J'ai apprécié la tonalité semi-provençale de quelques spécialités et la grande sagesse avec laquelle sont tarifés les menus, mais n'aurai d'avis définitif qu'à l'issue de la période de rodage. A priori, cet hôtel mérite d'être doublé d'un très bon restaurant  : remarquablement implanté dans un mini-quartier moderne très bien intégré au vieil Avignon, il est feutré, sobrement et intelligemment décoré, formidablement pratique pour qui veut découvrir la cité des papes en oubliant sa voiture. Enfin, un hôtel contemporain au centre ville, sans plastique... et avec des fenêtres que l'on a le droit d'ouvrir ! Le restaurant ultra-panoramique du Sofitel-Lyon, l'un des hôtels leaders de la chaîne, était le fief de Marc Alix, ce vétéran si jeune d'esprit dont on n'imaginait pas qu'il puisse dételer un jour. Il est pourtant parti... en assurant sa succession. Meilleur ouvrier de A moitié péjoratif pour le pédé. 10 Précède l'as sur le terrain. Va à la casse... 11 Ses liens ne se délient qu'en famille. Effectue un détournement ne concernant pas forcément une mineure. VERTICALEMENT I En principe réservés aux chefs, mais tout le monde peut le faire. II En quelque sorte, c'est pratiquer une partie de jambes en l'air. Sortent de la braguette. III Périt d'une maladie de la pierre et pas dans la position que son nom évoque. Respectueuse mais plus aujourd'hui. IV Ne peut s'obtenir pleinement que si les membres sont bien en place. Partie de fesses. V En plein dans la moule. Un peu plus que rasé. VI Une comme ça, on vous la souhaite ! VII Pauvre comme zob. Son outre ne contenait que du vent. Pris au zinc. VIII Les seuls à débander en tirant un coup. Au nom du père et du France comme il se doit en région bocusienne, Guy Girerd a repris le flambeau et les fourneaux  : du travail sérieux et très bien fait, une cuisine faisant habilement leur part aux traditionnelles lyonnaiseries (fort recommandables), aux spécialités françaises classiques et aux plats légers. Alix peut revenir aux Trois Dômes sans rougir  : son successeur est un bon gone d'adoption. Au Sofitel-Paris, Girerd a été remplacé par Roland Durand, dont la cuisine nette, fine et moderne m'a très agréablement surpris. Ce chef, que je suppose jeune, fait preuve d'une réelle personnalité au Relais. Ses derniers plats  : les dés de lotte aux raisins et concombre, la cervelle de veau aux écrevisses et à l'huile de truffe. S'il ne joue pas toutes ses partitions sur le même registre « nouvelle cuisine », le cuisinier du Périphérique s'imposera vite. Sofitel Avignon-Nord. Route de Carpentras, 84000. Tél.  : (90) 31.16.43. Sofitel Pont d'Avigon. Quartier de la Balance, près place de l'Horloge (accès direct du parking palais des Papes), 84000. Tél.  : (90) 85.91.23. Sofitel Lyon - Les Trois Dômes. 20 quai Gailleton, 69002. Tél.  : (7) 842.72.50. Sofitel Paris - Relais de Sèvres. 8 rueL.-Armand, 75015. 554.95.00. fils. IX Parties fines pour d'anciens débauchés. Certaines le battent volontiers. X Manifestation évidente de l'élasticité du muscle. Viennent du vagin. XI Pointes de seins. Un canal qui peut avoir des fuites inquiétantes. (Solutions page 200.), 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 I II III IV V VI VII VIII IX X XI
Profession  : « négociante » en vins et copropriétaire de la Romanée-Conti. Spécialité  : les très grands bourgognes de grands millésimes, les bouteilles rares dont l'étiquette fait rêver. Lalou Bize-Leroy a mis à rude épreuve Jean- Pierre Haeberlin, Jean Troisgros, Georges Duboeuf et d'autres fines papilles (Loiseau, Billoux, Vié, Ducloux...) avec une dégustation aveugle de millésimes 1955. Des volnay, beaune, nuits-saint-georges et grands-échezeaux, des richebourg et bonnes-mares, des chambertin et gevrey-chambertin portant souvent jeune malgré leur vingt-cinq ans de cave. Splendide, mais oserai-je avouer mon très piètre score et la grande incapacité où je me suis trouvé de reconnaître d'illustres crus ? J'ai quitté le Domaine d'Auvenay avec l'impression d'avoir tout à apprendre. Ebloui, c'est l'essentiel Suivant l'exemple des Bordelais, les Languedociens ont compris que l'union fait la force. Avec l'aide du Sétois-Parisien Pierre Vedel et la complicité bacchique de Georges-Albert Aoust (les caves Jacques-Coeur, à Montpellier), les chefs du littoral et de l'arrière-pays ont organisé au Cap d'Agde un amical et efficace week-end cuisine en Languedoc », prouvant qu'ils savent extrapoler les recettes du pays et travailler intelligemment les produits locaux. J'évoquerai au fil des mois leurs restaurants, que je connais presque tous, c'est promis. En attendant, retenez les noms du « président » Nicolas Albano (la Tamarissière, près d'Agde), de Patrick Chauchereau (l'Amandier, à Agde), d'Alexandre (l'Amirauté, à la Grande Motte), de Jean-Claude Trenga (Black Pirate, à Frontignan-Plage), de Jean Plouzennec (Capion, à Gignac) de Georges Rousset (La Crêche, à Saint- Martin-de-Londres), de Jean-Claude Fabre (Léonce, à Florensac), de Michel Bras (Lou Mazuc, à Laguiole), d'Alain Gemignani (la Palangrotte, à Sète), de Marcel Carquet (Rotonde- Grand Hôtel, à Sète également). En ce qui concerne l'Olivier à Béziers, Lui en a déjà parlé. Jacques-Louis Delpal. 6 lnsta pulse Indicateur de pulsations cardiaques. Mesure instantanément et avec précision. 1000 francs. Vente par correspondanceC.f.r., 62 rue des Entrepreneurs, 75015.Paris. 575.35.05. 9 Sony Betamax SI C7 Le 7 dernier né et le plus perfectionné des magnétoscopes, Programmation 14 jours sur 4 chaînes différentes. Visualisation de l'image en avance et retour rapides. Ralenti réglable. Touches digitales. Télécommande sans fil. 7 400 francs. Revendeurs. 9 7 Liip Video Le seul installateur de vidéo pour voiture en France. En quelques heures, il vous équipera en couleur. Liip Vidéo, 80 boulevard Malesherbes, 75008 Paris. 836.97.60. 8 Lynx anti-plombLunettes pare-balles pour la chasse. Vendues avec 2 paires de verres amovibles. Verres correcteurs adaptables. 76 francs. J. Saint-Julien Opticien, 54 boulevard de La Tour-Maubourg, 75007 Paris. 551.24.47. 74..1 d. : € (..— ? ter ! !/, 11— f — (. (— (_



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 202 novembre 1980 Page 1Lui numéro 202 novembre 1980 Page 2-3Lui numéro 202 novembre 1980 Page 4-5Lui numéro 202 novembre 1980 Page 6-7Lui numéro 202 novembre 1980 Page 8-9Lui numéro 202 novembre 1980 Page 10-11Lui numéro 202 novembre 1980 Page 12-13Lui numéro 202 novembre 1980 Page 14-15Lui numéro 202 novembre 1980 Page 16-17Lui numéro 202 novembre 1980 Page 18-19Lui numéro 202 novembre 1980 Page 20-21Lui numéro 202 novembre 1980 Page 22-23Lui numéro 202 novembre 1980 Page 24-25Lui numéro 202 novembre 1980 Page 26-27Lui numéro 202 novembre 1980 Page 28-29Lui numéro 202 novembre 1980 Page 30-31Lui numéro 202 novembre 1980 Page 32-33Lui numéro 202 novembre 1980 Page 34-35Lui numéro 202 novembre 1980 Page 36-37Lui numéro 202 novembre 1980 Page 38-39Lui numéro 202 novembre 1980 Page 40-41Lui numéro 202 novembre 1980 Page 42-43Lui numéro 202 novembre 1980 Page 44-45Lui numéro 202 novembre 1980 Page 46-47Lui numéro 202 novembre 1980 Page 48-49Lui numéro 202 novembre 1980 Page 50-51Lui numéro 202 novembre 1980 Page 52-53Lui numéro 202 novembre 1980 Page 54-55Lui numéro 202 novembre 1980 Page 56-57Lui numéro 202 novembre 1980 Page 58-59Lui numéro 202 novembre 1980 Page 60-61Lui numéro 202 novembre 1980 Page 62-63Lui numéro 202 novembre 1980 Page 64-65Lui numéro 202 novembre 1980 Page 66-67Lui numéro 202 novembre 1980 Page 68-69Lui numéro 202 novembre 1980 Page 70-71Lui numéro 202 novembre 1980 Page 72-73Lui numéro 202 novembre 1980 Page 74-75Lui numéro 202 novembre 1980 Page 76-77Lui numéro 202 novembre 1980 Page 78-79Lui numéro 202 novembre 1980 Page 80-81Lui numéro 202 novembre 1980 Page 82-83Lui numéro 202 novembre 1980 Page 84-85Lui numéro 202 novembre 1980 Page 86-87Lui numéro 202 novembre 1980 Page 88-89Lui numéro 202 novembre 1980 Page 90-91Lui numéro 202 novembre 1980 Page 92-93Lui numéro 202 novembre 1980 Page 94-95Lui numéro 202 novembre 1980 Page 96-97Lui numéro 202 novembre 1980 Page 98-99Lui numéro 202 novembre 1980 Page 100-101Lui numéro 202 novembre 1980 Page 102-103Lui numéro 202 novembre 1980 Page 104-105Lui numéro 202 novembre 1980 Page 106-107Lui numéro 202 novembre 1980 Page 108-109Lui numéro 202 novembre 1980 Page 110-111Lui numéro 202 novembre 1980 Page 112-113Lui numéro 202 novembre 1980 Page 114-115Lui numéro 202 novembre 1980 Page 116-117Lui numéro 202 novembre 1980 Page 118-119Lui numéro 202 novembre 1980 Page 120-121Lui numéro 202 novembre 1980 Page 122-123Lui numéro 202 novembre 1980 Page 124-125Lui numéro 202 novembre 1980 Page 126-127Lui numéro 202 novembre 1980 Page 128-129Lui numéro 202 novembre 1980 Page 130-131Lui numéro 202 novembre 1980 Page 132-133Lui numéro 202 novembre 1980 Page 134-135Lui numéro 202 novembre 1980 Page 136-137Lui numéro 202 novembre 1980 Page 138-139Lui numéro 202 novembre 1980 Page 140-141Lui numéro 202 novembre 1980 Page 142-143Lui numéro 202 novembre 1980 Page 144-145Lui numéro 202 novembre 1980 Page 146-147Lui numéro 202 novembre 1980 Page 148-149Lui numéro 202 novembre 1980 Page 150-151Lui numéro 202 novembre 1980 Page 152-153Lui numéro 202 novembre 1980 Page 154-155Lui numéro 202 novembre 1980 Page 156-157Lui numéro 202 novembre 1980 Page 158-159Lui numéro 202 novembre 1980 Page 160-161Lui numéro 202 novembre 1980 Page 162-163Lui numéro 202 novembre 1980 Page 164-165Lui numéro 202 novembre 1980 Page 166-167Lui numéro 202 novembre 1980 Page 168-169Lui numéro 202 novembre 1980 Page 170-171Lui numéro 202 novembre 1980 Page 172-173Lui numéro 202 novembre 1980 Page 174-175Lui numéro 202 novembre 1980 Page 176-177Lui numéro 202 novembre 1980 Page 178-179Lui numéro 202 novembre 1980 Page 180-181Lui numéro 202 novembre 1980 Page 182-183Lui numéro 202 novembre 1980 Page 184-185Lui numéro 202 novembre 1980 Page 186-187Lui numéro 202 novembre 1980 Page 188-189Lui numéro 202 novembre 1980 Page 190-191Lui numéro 202 novembre 1980 Page 192-193Lui numéro 202 novembre 1980 Page 194-195Lui numéro 202 novembre 1980 Page 196-197Lui numéro 202 novembre 1980 Page 198-199Lui numéro 202 novembre 1980 Page 200-201Lui numéro 202 novembre 1980 Page 202