Lui n°202 novembre 1980
Lui n°202 novembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°202 de novembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 184 Mo

  • Dans ce numéro : filles de fame !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 chute des cheveux UNE NOUVELLE DÉCOUVERTE LES QUINONES ET LE MERCURE ORGANIQUE On sait que c'est la séborrhée qui est responsable dans 95% des cas de la chute des cheveux. La séborrhée résulte d'un trouble endocrinien. La testostérone, hormone mâle, sous l'action d'un enzyme, se trouve transformée en un métabolite qui se crée dans les zones frontales et médiocrâniennes du cuir chevelu au niveau des folicules et des glandes et qui exerce sur ceux-ci un effet de suractivation. La progression de sebum augmente alors considérablement et les cheveux deviennent de plus en plus gras et tombent. Un médecin belge de renommée mondiale a découvert qu'une solution aqueuse à très faible concentration de quinone et de certains sels organiques de mercure agissait par modification de transport d'électrons et avait pour effet d'inhiber l'action de l'enzyme. De plus, cette méthode offre l'avantage d'être parfaitement tolérée et dépourvue de toute toxicité. Sur plus de 80% des sujets traités, la chute des cheveux s'arrête. Pour les cas de chutes rebelles, il est alors conseillé la ligature des petits vaisseaux temporaux et auriculaires postérieurs. Cette petite intervention très simple est indolore et sans danger. Elle est pratiquée sous contrôle médical, en clinique, par un médecin spécialisé. Elle donne d'excellents résultats. Avec cette nouvelle découverte, on peut réellement parler maintenant de résultats sérieux. Voici la liste des spécialistes français pour une consultation sans engagement. CABINETS INTERNATIONAL EVOLUTION D'UNE CALVITIE PARIS  : rive gauche Tél. (1) 354.94.51 PARIS  : rive droite Tel. (1) 742.50.72 BELFORT  : Tel. (84) 21 29.64 BESANÇON  : Tél. (811 81 05.67 BORDEAUX  : Tél. (56) 48.20.17 CAHORS  : Tél. (65) 35.50.85 CHARLEVILLE-MEZIERES  : Té1.124133.13.97 DIJON  : Tel (80) 30.06.01 LONGWY  : Tel. (8) 223.27.65 LILLE  : Tel. (20) 57.77.82 METZ  : Tél. (8) 775.56.61 MONTLUÇON  : Tél. (70) 05.11.60 MULHOUSE  : Tél. (89) 45.70.00 NANCY  : Tél. (8) 340.03.56 NANTES  : Tel. (40) 48.65 48 NICE  : Tel. (93) 80.32.19 POITIERS  : Tél. (49) 01.71.10 REIMS  : Tél (26) 85.47.76 ROUEN  : Tél. (35) 98.56.40 ST-DIZIER  : Tel. (25) 05.07.05 ST-QUENTIN  : Tél. (23) 64.75 57 STRASBOURG  : Tél. (88) 32.84.00 TOULOUSE  : Tél. (61) 52.24.61 VALENCE  : Tél. (75) 43.50 52 GENEVE ANNEMASSE  : Tel (50) 38 90 74 BRUXELLES  : Tél. (2) 640.53.53 CANADA  : Montréal BIG GAME FISHING ORGANISATION ILE MAURICE  : du 15/12/80 au 15/04/81 Forfait pour 1 pêcheur  : 13 300 F Forfait pour 2 pêcheurs  : 10 000 F (prix par personne, tout compris). Forfait sur vol Air France + 7 nuits d'hôtel La Pirogue + 54 heures de pêche sur bateau "Sandawana" (Rivière Noire) ou "Corsaire" (Grand Baie). Forfait pour 1 pêcheur  : 12 950 F Forfait pour 2 pêcheurs  : 9 500 F (prix par personne, tout compris). Forfait sur vol Alitalia + 7 nuits hôtel La Pirogue + 54 heures de pêche sur bateau "Sandawana" (Rivière Noire) ou "Corsaire" (Grand Baie). Lic. 819. En collaboration avec TRANSPARENCE LTD (Port Louis/Ile Maurice), le Morne Angler's Club et l'organisation de pêche du Nord. SERVICE V.LP. Séjour à l'Ile Maurice pour un accompagnant  : 7 nuits hôtel La Pirogue + vol Alitalia + transfert en voiture particulière  : 6 800 F. Séjour identique sur vol Air France 7 400F ; séjour identique sur vol Zambia Airways 6 400F. Du 21/12/80 au 03/01/81, supplément de 200 F. Lic. 819. SÉJOUR "VILLA" à 1'Ile Maurice  : Villa (durée 15 jours) + vol Alitalia + 1 voiture durant le séjour ; prix par personne  : 7 800 F (minimum 2 personnes). Lic. 819. Renseignements auprès de M. Marc LANTHELME - Tél.  : 256.30.50 - TRANSPA- RENCE Ltd - c/o Point Show Voyages - 66, Champs-Elysées - 75008 Paris. Veuillez m'envoyer votre documentation sur la pêche au tout gros a l'l1e Maurice, au Mexique, aux Bahamas, en Australie et à Panama ; sur vos séjours classiques et "villas", à l'lle Maurice (rayer la ou les mentions inutiles). NOM. PRÉNOM ADRESSE TÉL LIMITED ENTRETIEN « J'ai pris les économies du vieux... » (Suite de la page 26.) les économies du vieux. Je les ai prises. Pour faire la nouba, c'est-à-dire offrir des tangos de la bière avec de la grenadine à tout le monde et à n'importe qui ! Le lendemain, en passant par là, j'ai retrouvé mes copains ! ils étaient enflés et couverts de bleus. Ils s'étaient faits tabasser par leur père qui les soupçonnait. Alors comme il me restait la moitié de l'argent, j'ai voulu la leur donner en leur disant  : « J'ai piqué cet argent à ma mère sur ses allocations familiales. Prenez-le ! » Ils n'ont rien voulu entendre... Et puis j'ai trafiqué de tout. J'ai gagné beaucoup d'argent. Avec les Américains, ce n'était pas difficile. J'ai même acheté et vendu des armes ! Mais rien de bien grave. Les flics qui me gaulaient de temps en temps se marraient bien. « Alors Petarou, qu'est-ce que t'as encore fait ? » me disaient-ils ! Ils me foutaient en taule une nuit et puis me relâchaient au petit matin. « Et qu'on ne t'y reprenne pas ! » Et naturellement, ils me revoyaient très vite. C'était presque un jeu entre nous. Une partie de gendarmes et de voleurs. Au fond, ils étaient un peu des pères pour moi. J'étais complètement inconscient car le jeu aurait pu très mal finir. D'ailleurs, à un moment tout de même, il a été question de me mettre en maison de correction. Si j'avais été en maison de correction, je crois que je serais devenu une machine à tuer. Le Dédé et la Lilette ont dit non. C'est grâce à ce non que je dois sans doute d'avoir pu devenir ce que je suis aujourd'hui. Et puis, je suis tombé à ce moment-là sur un type très bien  : un psychologue. Il m'a dit  : « Tu es un artiste, toi ! Tu devrais peindre ou sculpter. » « ça ne vas pas, non ! » lui ai-je répondu. Mais ça m'a trotté dans la tête. Tiens quelqu'un qui me voyait en artiste. Et j'ai commencé à lire. Lui Vous n'aviez jamais pensé au cinéma, naturellement ! Depardieu J'entrais à l'Apollo en douce, sans payer et ce qui s'y passait, pour moi, à cette époque, (Suite page 35.)
/\+%.'id/`/b ` 1` +,/`.- * 11* L IBE K T E EXISTE - ELLE S'APPELLE, YAM HA S 250 U S CUSTOM. ses 2 94 `cc d1 fait de économique démarreur électrique, A fait de ses 135 kg, la SR 250 U ST o NI US "goutte C vrai d'eau". style californien. son grâce A Pratique so1 faible coût d'entretien, séduire  : maniable fourche du allongée, réservoir arrière de 16 polces le profonde pour pneu et de 3 a p11 5 argument d'un pot r elevé type mégaphone et énorme, ChopPer.et la Selle idol lare hyper confortable. conduite basse, 9 conduite "cool" et 25 0 US C USTONL t A position de La e étage" vous invitent a tr E S'APPE'LLE'Y A1VIAHASR.doublRT,ELL R VOUS 1,A LjB n oE2- Adel7.s%4ul u rE.3 v ur lesct  : 1 0 c ` plus de u1S/o9/8 *donc pÿ5ile Hu tntx (tarif a t[ldln pris  : T.48 éTTC cesei YAMAHA 31 titres de Champion du Monde - Importateur Sonauto Garantie 1 an kilométrage illimité (sauf cornpetition)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 202 novembre 1980 Page 1Lui numéro 202 novembre 1980 Page 2-3Lui numéro 202 novembre 1980 Page 4-5Lui numéro 202 novembre 1980 Page 6-7Lui numéro 202 novembre 1980 Page 8-9Lui numéro 202 novembre 1980 Page 10-11Lui numéro 202 novembre 1980 Page 12-13Lui numéro 202 novembre 1980 Page 14-15Lui numéro 202 novembre 1980 Page 16-17Lui numéro 202 novembre 1980 Page 18-19Lui numéro 202 novembre 1980 Page 20-21Lui numéro 202 novembre 1980 Page 22-23Lui numéro 202 novembre 1980 Page 24-25Lui numéro 202 novembre 1980 Page 26-27Lui numéro 202 novembre 1980 Page 28-29Lui numéro 202 novembre 1980 Page 30-31Lui numéro 202 novembre 1980 Page 32-33Lui numéro 202 novembre 1980 Page 34-35Lui numéro 202 novembre 1980 Page 36-37Lui numéro 202 novembre 1980 Page 38-39Lui numéro 202 novembre 1980 Page 40-41Lui numéro 202 novembre 1980 Page 42-43Lui numéro 202 novembre 1980 Page 44-45Lui numéro 202 novembre 1980 Page 46-47Lui numéro 202 novembre 1980 Page 48-49Lui numéro 202 novembre 1980 Page 50-51Lui numéro 202 novembre 1980 Page 52-53Lui numéro 202 novembre 1980 Page 54-55Lui numéro 202 novembre 1980 Page 56-57Lui numéro 202 novembre 1980 Page 58-59Lui numéro 202 novembre 1980 Page 60-61Lui numéro 202 novembre 1980 Page 62-63Lui numéro 202 novembre 1980 Page 64-65Lui numéro 202 novembre 1980 Page 66-67Lui numéro 202 novembre 1980 Page 68-69Lui numéro 202 novembre 1980 Page 70-71Lui numéro 202 novembre 1980 Page 72-73Lui numéro 202 novembre 1980 Page 74-75Lui numéro 202 novembre 1980 Page 76-77Lui numéro 202 novembre 1980 Page 78-79Lui numéro 202 novembre 1980 Page 80-81Lui numéro 202 novembre 1980 Page 82-83Lui numéro 202 novembre 1980 Page 84-85Lui numéro 202 novembre 1980 Page 86-87Lui numéro 202 novembre 1980 Page 88-89Lui numéro 202 novembre 1980 Page 90-91Lui numéro 202 novembre 1980 Page 92-93Lui numéro 202 novembre 1980 Page 94-95Lui numéro 202 novembre 1980 Page 96-97Lui numéro 202 novembre 1980 Page 98-99Lui numéro 202 novembre 1980 Page 100-101Lui numéro 202 novembre 1980 Page 102-103Lui numéro 202 novembre 1980 Page 104-105Lui numéro 202 novembre 1980 Page 106-107Lui numéro 202 novembre 1980 Page 108-109Lui numéro 202 novembre 1980 Page 110-111Lui numéro 202 novembre 1980 Page 112-113Lui numéro 202 novembre 1980 Page 114-115Lui numéro 202 novembre 1980 Page 116-117Lui numéro 202 novembre 1980 Page 118-119Lui numéro 202 novembre 1980 Page 120-121Lui numéro 202 novembre 1980 Page 122-123Lui numéro 202 novembre 1980 Page 124-125Lui numéro 202 novembre 1980 Page 126-127Lui numéro 202 novembre 1980 Page 128-129Lui numéro 202 novembre 1980 Page 130-131Lui numéro 202 novembre 1980 Page 132-133Lui numéro 202 novembre 1980 Page 134-135Lui numéro 202 novembre 1980 Page 136-137Lui numéro 202 novembre 1980 Page 138-139Lui numéro 202 novembre 1980 Page 140-141Lui numéro 202 novembre 1980 Page 142-143Lui numéro 202 novembre 1980 Page 144-145Lui numéro 202 novembre 1980 Page 146-147Lui numéro 202 novembre 1980 Page 148-149Lui numéro 202 novembre 1980 Page 150-151Lui numéro 202 novembre 1980 Page 152-153Lui numéro 202 novembre 1980 Page 154-155Lui numéro 202 novembre 1980 Page 156-157Lui numéro 202 novembre 1980 Page 158-159Lui numéro 202 novembre 1980 Page 160-161Lui numéro 202 novembre 1980 Page 162-163Lui numéro 202 novembre 1980 Page 164-165Lui numéro 202 novembre 1980 Page 166-167Lui numéro 202 novembre 1980 Page 168-169Lui numéro 202 novembre 1980 Page 170-171Lui numéro 202 novembre 1980 Page 172-173Lui numéro 202 novembre 1980 Page 174-175Lui numéro 202 novembre 1980 Page 176-177Lui numéro 202 novembre 1980 Page 178-179Lui numéro 202 novembre 1980 Page 180-181Lui numéro 202 novembre 1980 Page 182-183Lui numéro 202 novembre 1980 Page 184-185Lui numéro 202 novembre 1980 Page 186-187Lui numéro 202 novembre 1980 Page 188-189Lui numéro 202 novembre 1980 Page 190-191Lui numéro 202 novembre 1980 Page 192-193Lui numéro 202 novembre 1980 Page 194-195Lui numéro 202 novembre 1980 Page 196-197Lui numéro 202 novembre 1980 Page 198-199Lui numéro 202 novembre 1980 Page 200-201Lui numéro 202 novembre 1980 Page 202