Lui n°202 novembre 1980
Lui n°202 novembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°202 de novembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 184 Mo

  • Dans ce numéro : filles de fame !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
COMMUNIQUE 20 Un merveilleux bouquin, hélas presque introuvable « Le livre de l'amateur d'Armagnac » par les Frères Samalens. Loin, très loin des grands prix littéraires et des best sellers, le livre de Jean et Georges Samalens, se hume, se boit, pardon, se lit à l'ombre d'un chêne en Gascogne, à l'écart de la route de Laujuzan. On est ainsi bien aise d'être informé que la région du Bas Armagnac produit l'eau de vie la plus bouquetée, celle qui donne à l'Armagnac un goût de pruneau. On sera également à même d'être initié à identifier l'âge d'un Bas Armagnac grâce à un « truc » que nous confient les frères Samalens, distillateurs et éleveurs du Bas Armagnac Samalens. Jean et Georges Samalens mettent à la disposition des connaisseurs le produit de leur savoirfaire sous deux qualités  : le Bas Armagnac Samalens V.S.O.P. le Bas Armagnac Samalens hors d'âge appelé Vieille Relique, une belle et noble eau de vie. Leur vente en est assurée par les détaillants en spiritueux de qualité. Quant au livre, on dit qu'une réédition est en cours. On peut se le procurer à la FNAC. ENTRETIEN « Un coma éthylique à treize ans... » (Suite de la page 16.) accidents divers, de voitures volées, par exemple des fêtes foraines. Beaucoup d'alcool aussi, de cuites. A treize ans, je suis tombé dans un coma éthylique dans les chiottes de l'Hôtel de la Gare ! Ce sont les flics qui m'ont ramassé. Avec Maurice, de la Légion, un type extraordinaire qui, officiellement, était mort et même décoré de la Légion d'honneur à titre posthume ! En fait, il avait simplement oublié de rejoindre son régiment. Mais il avait du pognon à toucher, des héritages et il ne le pouvait pas. Quand il n'était pas dans le cirage, il peignait des dragons dans les bars à Américains de la ville. Un poète  : il parlait aux bouteilles. Lui C'était un type de quel âge ? Depardieu I1 avait quarante-cinq ans environ. Je traînais toujours avec des types beaucoup plus âgés que moi car je ne pouvais pas supporter d'être jeune. Je n'avais qu'une hâte, c'était d'être majeur. Lui Physiquement, vous étiez comment ? Déjà colossal ? Depardieu J'étais moins fort, mais j'étais aussi grand et j'étais déjà poids moyen en boxe. Car Châteauroux, alors base américaine, c'étaient surtout des bars. Des bars à bagarres, des bars à filles, des bars à Américains. Les filles, on les voyait débarquer d'Issoudun avec une valise fermée par une ficelle. Une semaine plus tard, on les retrouvait en mini-jupe, bottes cuissardes, rouge à lèvres. Terrible ! Avec Elisabeth et François Bernheim, on vient d'ailleurs de faire une chanson sur les filles et les Américains du Châteauroux de ma jeunesse  : « Quand il y avait les Américains, A douze ans, je n'étais plus un gamin. Je balançais mes poings sur tous les tarins. Les crâneurs en Studebaker bien vissés dans leurs Lee-Cooper et drôlement retors dans leurs Mac Grégor On leur prêtait nos (Suite page 22.) petites cylindrées 14cv nouveau 4 cylindres jean-Charles IMPORTATEUR American Motors 28, RUE CLAUDE TERRASSE 75016 PARISr, 524-43-33 at,te g). Q dansTh azZ l'histoire et Fâctualité du jazz
BRAS LEGERI Perdez du poids. Le bras U.L.M. (bras à masse ultra légère) est une révolution. Sa masse effective est de seulement 8 g, cellule comprise. Cette masse est de 50% inférieure à celle des meilleurs bras de lecture actuels. co/0- 40—'0 30 —T1 - - 70 10 O O N 1 H Ces courbes vous permettent de comparer le bras U.L.M. 8 g et le bras normal 16 g. Tendez l'oreille. Votre oreille est sensible à cette réduction de 50% de la distorsion qui améliore la fidélité de lecture de vos disques, ainsi que la reproduction des aigus. Préservez vos disques. C'est logique, moins vos disques sont chargés moins ils se fatiguent. Les 8 g du bras U.L.M. sont la garantie de longue vie pour le disque et pour la pointe de lecture. Ne jetez plus vos vieux disques. La légèreté du bras U.L.M. permet une lecture parfaite de vos disques voilés et usagés. Le bras U.L.M. équipe toute la nouvelle génération des platines DUAL. Alors ne prenez pas à la légère le choix de votre prochaine platine. Bras U.L.M.  : Une exclusivité DUAL. val A la pointe de la technique Hi-Fi. Centre d'infor mation Dual, 16 Av. du Vert-Galant - 95310 St-Ouen-l'Aumône. Tél.  : 037.40.21. Roumagnac & Ass.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 202 novembre 1980 Page 1Lui numéro 202 novembre 1980 Page 2-3Lui numéro 202 novembre 1980 Page 4-5Lui numéro 202 novembre 1980 Page 6-7Lui numéro 202 novembre 1980 Page 8-9Lui numéro 202 novembre 1980 Page 10-11Lui numéro 202 novembre 1980 Page 12-13Lui numéro 202 novembre 1980 Page 14-15Lui numéro 202 novembre 1980 Page 16-17Lui numéro 202 novembre 1980 Page 18-19Lui numéro 202 novembre 1980 Page 20-21Lui numéro 202 novembre 1980 Page 22-23Lui numéro 202 novembre 1980 Page 24-25Lui numéro 202 novembre 1980 Page 26-27Lui numéro 202 novembre 1980 Page 28-29Lui numéro 202 novembre 1980 Page 30-31Lui numéro 202 novembre 1980 Page 32-33Lui numéro 202 novembre 1980 Page 34-35Lui numéro 202 novembre 1980 Page 36-37Lui numéro 202 novembre 1980 Page 38-39Lui numéro 202 novembre 1980 Page 40-41Lui numéro 202 novembre 1980 Page 42-43Lui numéro 202 novembre 1980 Page 44-45Lui numéro 202 novembre 1980 Page 46-47Lui numéro 202 novembre 1980 Page 48-49Lui numéro 202 novembre 1980 Page 50-51Lui numéro 202 novembre 1980 Page 52-53Lui numéro 202 novembre 1980 Page 54-55Lui numéro 202 novembre 1980 Page 56-57Lui numéro 202 novembre 1980 Page 58-59Lui numéro 202 novembre 1980 Page 60-61Lui numéro 202 novembre 1980 Page 62-63Lui numéro 202 novembre 1980 Page 64-65Lui numéro 202 novembre 1980 Page 66-67Lui numéro 202 novembre 1980 Page 68-69Lui numéro 202 novembre 1980 Page 70-71Lui numéro 202 novembre 1980 Page 72-73Lui numéro 202 novembre 1980 Page 74-75Lui numéro 202 novembre 1980 Page 76-77Lui numéro 202 novembre 1980 Page 78-79Lui numéro 202 novembre 1980 Page 80-81Lui numéro 202 novembre 1980 Page 82-83Lui numéro 202 novembre 1980 Page 84-85Lui numéro 202 novembre 1980 Page 86-87Lui numéro 202 novembre 1980 Page 88-89Lui numéro 202 novembre 1980 Page 90-91Lui numéro 202 novembre 1980 Page 92-93Lui numéro 202 novembre 1980 Page 94-95Lui numéro 202 novembre 1980 Page 96-97Lui numéro 202 novembre 1980 Page 98-99Lui numéro 202 novembre 1980 Page 100-101Lui numéro 202 novembre 1980 Page 102-103Lui numéro 202 novembre 1980 Page 104-105Lui numéro 202 novembre 1980 Page 106-107Lui numéro 202 novembre 1980 Page 108-109Lui numéro 202 novembre 1980 Page 110-111Lui numéro 202 novembre 1980 Page 112-113Lui numéro 202 novembre 1980 Page 114-115Lui numéro 202 novembre 1980 Page 116-117Lui numéro 202 novembre 1980 Page 118-119Lui numéro 202 novembre 1980 Page 120-121Lui numéro 202 novembre 1980 Page 122-123Lui numéro 202 novembre 1980 Page 124-125Lui numéro 202 novembre 1980 Page 126-127Lui numéro 202 novembre 1980 Page 128-129Lui numéro 202 novembre 1980 Page 130-131Lui numéro 202 novembre 1980 Page 132-133Lui numéro 202 novembre 1980 Page 134-135Lui numéro 202 novembre 1980 Page 136-137Lui numéro 202 novembre 1980 Page 138-139Lui numéro 202 novembre 1980 Page 140-141Lui numéro 202 novembre 1980 Page 142-143Lui numéro 202 novembre 1980 Page 144-145Lui numéro 202 novembre 1980 Page 146-147Lui numéro 202 novembre 1980 Page 148-149Lui numéro 202 novembre 1980 Page 150-151Lui numéro 202 novembre 1980 Page 152-153Lui numéro 202 novembre 1980 Page 154-155Lui numéro 202 novembre 1980 Page 156-157Lui numéro 202 novembre 1980 Page 158-159Lui numéro 202 novembre 1980 Page 160-161Lui numéro 202 novembre 1980 Page 162-163Lui numéro 202 novembre 1980 Page 164-165Lui numéro 202 novembre 1980 Page 166-167Lui numéro 202 novembre 1980 Page 168-169Lui numéro 202 novembre 1980 Page 170-171Lui numéro 202 novembre 1980 Page 172-173Lui numéro 202 novembre 1980 Page 174-175Lui numéro 202 novembre 1980 Page 176-177Lui numéro 202 novembre 1980 Page 178-179Lui numéro 202 novembre 1980 Page 180-181Lui numéro 202 novembre 1980 Page 182-183Lui numéro 202 novembre 1980 Page 184-185Lui numéro 202 novembre 1980 Page 186-187Lui numéro 202 novembre 1980 Page 188-189Lui numéro 202 novembre 1980 Page 190-191Lui numéro 202 novembre 1980 Page 192-193Lui numéro 202 novembre 1980 Page 194-195Lui numéro 202 novembre 1980 Page 196-197Lui numéro 202 novembre 1980 Page 198-199Lui numéro 202 novembre 1980 Page 200-201Lui numéro 202 novembre 1980 Page 202