Lui n°197 juin 1980
Lui n°197 juin 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°197 de juin 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 198 Mo

  • Dans ce numéro : spécial tennis.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
LA DEFONCE DU CONSOMMATEUR moins à redire. Parmi les plats originaux portant plus ou moins la marque de Denis et reflétant le talent de Carrio, je vous recommande, s'ils figurent à la carte, les clams farcis (avec cresson et bacon), le saucisson d'huîtres et le pot-au-feu de poissons, deux spécialités vedettes, le farci de crustacés au choux, bien que je le trouve un peu fade, le très copieux et très savoureux cassoulet de poissons, aussi harmonieux que peu orthodoxe. Au chapitre des desserts, je n'ai pas poussé mes investigations plus loin que les sorbets, délicieux. La carte des vins est assez belle, équilibrée et éclectique pour qu'on ne remarque pas sa faiblesse du côté des graves blancs  : il ne s'agit certes pas de ce que le Bordelais produit de meilleur, mais le sommelier (très averti) pourrait faire un effort de ce côté. Jeu de mot inévitable  : l'addition d'un repas marin chez Petrus est plutôt salée, puisqu'elle dépasse aisément 400 francs à deux à la carte, atteignant les 500 francs ou les dépassant si l'on a un faible pour les très belles huîtres et le homard. Ce n'est pas donné, mais les prix ne font que refléter ceux des marées  : l'océan, à notre époque, ne fait plus de cadeaux aux restaurateurs cherchant les meilleurs produits. Pétrus. 12 place du Maréchal Juin. 75017, Paris. Tél. 754.53.52. Combatif leader du jeune Syndicat des restaurateurs parisiens, Bernard Fournier ne délaisse pas son restaurant. I.e Petit Colombier demeure l'une des adresses les plus fiables de Paris, maison toujours égale, si régulière... qu'on oublie assez injustement d'en parler, alors que les jeunes cuisiniers jouant la mode et l'excentricité tiennent la vedette. Le décor est simple, reposant, plaisant sans afféteries, l'atmosphère détendue, amicale. La cuisine de Bernard Fournier, plutôt classique et bourgeoise quant au fond, n'est jamais ennuyeuse ; la carte est assez variée pour que l'on soit tenté de revenir et que l'on trouve toujours plat à son goût  : elle propose les oeufs en brochette (brouillés et truffés, délicieux), d'excellentes huîtres chaudes dans un écrin d'épinard, des toasts à la moelle, un bon rognon de veau sauté 38 LES MOTS CROISEROTIQUES PAR ROGER LA FERTE I II HI IV V VI VII VIII IX X XI 1 111 4 5 s 8, 9,o HORIZONTALEMENT I On y aime l'entrechat des petits sujets. 2 Son noir sert à celle qui tient le manche. Accouple en quelque sorte. 3 S'envoient en l'air quand on les renverse. Plus d'une fut consacrée à Sapho. 4 Pour tous, pour quatre. Ne font plus partie des travestis. 5 Prouve que l'on a des idées derrière la tête. Partie de parties. 6 Beaucoup s'y complaisent. 7 Empêche un va-et-vient en dessous de la ceinture. Spécialité infantile. 8 II lui arrive d'être fourrée. Peut cacher la lune. 9 En pleine libido. Débandade. 10 Une faute à réparer au plus tôt. Mises en carte. 11 Le trou. Doivent souffrir d'un manque de partenaire. VERTICALEMENT I Un rapport que souhaiteraient pas mal de femmes. II A des relations avec une tante. III Supporte mal le viol. Surplombe volontiers une jolie gorge. Se suivent dans une pénétration. IV Bien qu'il soit plus petit que les autres, est peutêtre mieux monté. V Lettres de la pétroleuse. Une érection bizarre a fait sa gloire. Il s'en faut de peu pour que ce soit le rut. VI Peut recevoir des coups de crosse. Il s'en faut de peu pour que ce soit le but. Quelque chose de tendre. VII A été violée récemment. VIII Sortent des bourses. Produit un jet hygiénique. IX Toujours en quête de relations qui n'aient rien d'ancillaires. On peut tranquillement y mettre la main à la culotte. X Réchauffe involontairement une couche. La fille de London. XI Certaines s'y r voient déjà couchées. (Solutions page 181) 4 aux deux moutardes, des tripoux, une escalope comme au Gévaudan, de recommandables desserts. Mention spéciale pour la carte des vins  : fort d'une cave très complète, et toujours complétée, disposant de stocks assez importants pour ne pas trop se soucier des ahurissantes augmentations actuelles, Bernard Fournier vend à des prix plus que sages d'excellentes bouteilles bien millésimées. Un "Frottevieille 66 à 150 francs, un Figeac de même année à 160 francs, un Grand Corbin 70 à 100 francs, un Aloxe Corton 72 à 90 francs, cela n'est vraiment pas cher, toutes proportions gardées ! Mais il existe aussi de très bons petits vins permettant de ne pas faire grimper l'addition au-delà de 130 ou 140 francs par personne. Un très bon rapport qualité/prix  : le syndicaliste Fournier se devait de donner l'exemple... Le Petit Colombier 42 rue des Acacias, 75017, Paris. Tél.  : 380.28.54 et 380.08.61. Jacques-Louis Delpal. LUI A LA CAVE Après un cru bourgeois du Médoc, le château tourteran, Jon Winruth a découvert pour ce premier mois de l'été le vin presque introuvable  : un rosé de grande classe. Il ne provient pas des côteuux torrides du midi de la France, niais d'une région mieux connue pour ses pentes de... ski le Jura. Cet Arbois est issu principalement de la vinification rouge traditionnelle du poulsard (cépage spécifiquement Arboislen) auquel il dolt l'essentiel de sa personnalité. Le Trousseau et en mesure moindre le pinot, vinifiés semblablement, le portent à son point d'équilibre optimum et en font un rouge léger classique d'Arbois. Mis en bouteille à la propriété. ROLET Pere et Fils Vignerons à Monllgny-les-Arsures 39600 ARBOIS
De fait... ce beau rusé n'en est pas un ! Malgré sa belle couleur très claire, par sa vinification, c'est un rouge. Il provient de vignobles plantés sur un sol argilo-calcaire à Montigny-lès- Arsures, petit village situé au nord d'Arbois, qui lui donne son appellation. Et il est l'ceuvre de la famille Rolet, le père, Désiré, et ses quatre enfants  : Pierre, l'administrateur, Bernard, le viticulteur, Guy, le vinificateur, et Eliane, la jolie fille blonde de la maison qui s'occupe de la commercialisation de leurs vins, notamment aux grandes foires de Paris et de Dijon. Les Rolet ont aussi ouvert un caveau de dégustation et de vente en face de l'hôtel de ville d'Arbois. Comme si tout cela ne suffisait pas, tous les ans ils raflent bon nombre de médailles au concours des vins du Salon agricole de Paris six cette année ! Aujourd'hui, leurs vins se vendent bien mais cette fébrile activité de promotion était absolument nécessaire pour se créer un marché, car les vins d'Arbois sont peu connus en dehors de leur région. Ce qui est réjouissant, c'est aussi que le succès ne réduit en rien les efforts des Rolet pour obtenir le meilleur vin possible. En tout cas, dans ce « rosé » 1978 une très bonne année soit dit en passant Guy Rolet fait intervenir trois cépages  : soixante-dix pour cent de poulsard pour la finesse et le fruité, environ vingt pour cent de trousseau pour la charpente et le corps, et le reste en pinot noir pour la rondeur. Le résultat est excellent  : un vin fruité, frais, harmonieux, avec ce goût de terroir particulier aux vins d'Arbois. Les lecteurs de Lui peuvent s'en procurer en écrivant à Rolet Père et Fils, Montigny-lès-Arsures 39600 - Arbois, au prix de 20,84 francs la bouteille par caisse de douze, soit 250 francs Ttc, franco. Jon Winroth. La hache de la gué-guerre sur le thème « Qui est le meilleur ? » entre les vins de Bordeaux et ceux de Californie est enterrée  : le Baron Philippe de Rothschild, propriétaire du premier cru château mouton-rothschild, est allé fumer le calumet de la paix avec Robert Mondovi, le grand seigneur de 10 11 10 Body Watch Programmé selon l'activité, il calcule l'énergie dépensée dans la journée. 93 francs. Go Sports, Palais des Congrès, porte Maillot, 75017. 11 Panoplie Jules de Dior "foute une ligne de nouveaux produits de toilette pour homme. De 95 à 250 francs. Boutiques Dior. 13 Probabiloto Axone Une application toute simple des probabilités au jeu du loto. 49 francs. Axone, 20 rue Royale, 75008. 260.28.53. 13 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 197 juin 1980 Page 1Lui numéro 197 juin 1980 Page 2-3Lui numéro 197 juin 1980 Page 4-5Lui numéro 197 juin 1980 Page 6-7Lui numéro 197 juin 1980 Page 8-9Lui numéro 197 juin 1980 Page 10-11Lui numéro 197 juin 1980 Page 12-13Lui numéro 197 juin 1980 Page 14-15Lui numéro 197 juin 1980 Page 16-17Lui numéro 197 juin 1980 Page 18-19Lui numéro 197 juin 1980 Page 20-21Lui numéro 197 juin 1980 Page 22-23Lui numéro 197 juin 1980 Page 24-25Lui numéro 197 juin 1980 Page 26-27Lui numéro 197 juin 1980 Page 28-29Lui numéro 197 juin 1980 Page 30-31Lui numéro 197 juin 1980 Page 32-33Lui numéro 197 juin 1980 Page 34-35Lui numéro 197 juin 1980 Page 36-37Lui numéro 197 juin 1980 Page 38-39Lui numéro 197 juin 1980 Page 40-41Lui numéro 197 juin 1980 Page 42-43Lui numéro 197 juin 1980 Page 44-45Lui numéro 197 juin 1980 Page 46-47Lui numéro 197 juin 1980 Page 48-49Lui numéro 197 juin 1980 Page 50-51Lui numéro 197 juin 1980 Page 52-53Lui numéro 197 juin 1980 Page 54-55Lui numéro 197 juin 1980 Page 56-57Lui numéro 197 juin 1980 Page 58-59Lui numéro 197 juin 1980 Page 60-61Lui numéro 197 juin 1980 Page 62-63Lui numéro 197 juin 1980 Page 64-65Lui numéro 197 juin 1980 Page 66-67Lui numéro 197 juin 1980 Page 68-69Lui numéro 197 juin 1980 Page 70-71Lui numéro 197 juin 1980 Page 72-73Lui numéro 197 juin 1980 Page 74-75Lui numéro 197 juin 1980 Page 76-77Lui numéro 197 juin 1980 Page 78-79Lui numéro 197 juin 1980 Page 80-81Lui numéro 197 juin 1980 Page 82-83Lui numéro 197 juin 1980 Page 84-85Lui numéro 197 juin 1980 Page 86-87Lui numéro 197 juin 1980 Page 88-89Lui numéro 197 juin 1980 Page 90-91Lui numéro 197 juin 1980 Page 92-93Lui numéro 197 juin 1980 Page 94-95Lui numéro 197 juin 1980 Page 96-97Lui numéro 197 juin 1980 Page 98-99Lui numéro 197 juin 1980 Page 100-101Lui numéro 197 juin 1980 Page 102-103Lui numéro 197 juin 1980 Page 104-105Lui numéro 197 juin 1980 Page 106-107Lui numéro 197 juin 1980 Page 108-109Lui numéro 197 juin 1980 Page 110-111Lui numéro 197 juin 1980 Page 112-113Lui numéro 197 juin 1980 Page 114-115Lui numéro 197 juin 1980 Page 116-117Lui numéro 197 juin 1980 Page 118-119Lui numéro 197 juin 1980 Page 120-121Lui numéro 197 juin 1980 Page 122-123Lui numéro 197 juin 1980 Page 124-125Lui numéro 197 juin 1980 Page 126-127Lui numéro 197 juin 1980 Page 128-129Lui numéro 197 juin 1980 Page 130-131Lui numéro 197 juin 1980 Page 132-133Lui numéro 197 juin 1980 Page 134-135Lui numéro 197 juin 1980 Page 136-137Lui numéro 197 juin 1980 Page 138-139Lui numéro 197 juin 1980 Page 140-141Lui numéro 197 juin 1980 Page 142-143Lui numéro 197 juin 1980 Page 144-145Lui numéro 197 juin 1980 Page 146-147Lui numéro 197 juin 1980 Page 148-149Lui numéro 197 juin 1980 Page 150-151Lui numéro 197 juin 1980 Page 152-153Lui numéro 197 juin 1980 Page 154-155Lui numéro 197 juin 1980 Page 156-157Lui numéro 197 juin 1980 Page 158-159Lui numéro 197 juin 1980 Page 160-161Lui numéro 197 juin 1980 Page 162-163Lui numéro 197 juin 1980 Page 164-165Lui numéro 197 juin 1980 Page 166-167Lui numéro 197 juin 1980 Page 168-169Lui numéro 197 juin 1980 Page 170-171Lui numéro 197 juin 1980 Page 172-173Lui numéro 197 juin 1980 Page 174-175Lui numéro 197 juin 1980 Page 176-177Lui numéro 197 juin 1980 Page 178-179Lui numéro 197 juin 1980 Page 180-181Lui numéro 197 juin 1980 Page 182-183Lui numéro 197 juin 1980 Page 184-185Lui numéro 197 juin 1980 Page 186-187Lui numéro 197 juin 1980 Page 188-189Lui numéro 197 juin 1980 Page 190-191Lui numéro 197 juin 1980 Page 192-193Lui numéro 197 juin 1980 Page 194-195Lui numéro 197 juin 1980 Page 196-197Lui numéro 197 juin 1980 Page 198-199Lui numéro 197 juin 1980 Page 200-201Lui numéro 197 juin 1980 Page 202