Lui n°197 juin 1980
Lui n°197 juin 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°197 de juin 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 198 Mo

  • Dans ce numéro : spécial tennis.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
-.ie'FdvlpxrNxe A CHACUN SON ROADSTAR/lya/espethes voilures  : ily a/esgrandes ber/fines:/ly a/esgraads trajets, i/yates petites riles. fly a/es petits mè/omai,es, i/ya/esgrrndspassioirnés./ly a/es graides famll/esity a ks heureg4x célibataires. Autant de situations, autant de besoins différents. ROADSTAR a étudié chaque situation et a trouvé la bonne solution. Maintenant c'est à vous de choisir parmi tous les appareils de notre gamme. Composez votre auto stéréo idéale, celle qui correspondra à votre voiture, à vos goûts, et à votre budget. Et lorsque vous changerez de voiture ou de condition d'utilisation, ne craignez rien. Tout est prévu. Vous pouvez aussi faire évoluer votre auto stéréo. Rien d'étonnant à cela. ROADSTAR est devenu un des leaders internationaux de l'auto stéréo, car il consacre tous ses efforts à son amélioration. L'auto radio c'est spécial, mieux vaut un spécialiste. r4r 6ài'npliboosters 4 lecteurs autonomes Cil ROADSTAR
ENTRETIEN Si Pascal Portes cesse d'être un enfant gâté, s'il choisit la solitude, il deviendra, je le crois, un très grand tennisman, capable de s'inscrire dans les dix meilleurs du monde. ». (Suite de la page 24.) entretient un espoir démesuré. Et, au moindre fauxpas, on se décourage. On est prêt à le contester, à le remettre en question. Chaban-Delmas Le tennis est un sport sans mystère et sans miracle. La France a peut-être, après tout, ce qu'elle mérite. Ou bien nos garçons et nos filles tiendront, par leurs résultats, toutes les promesses qu'ils ont laissées entrevoir, et aussi le travail acharné effectué par la Fédération. Ou bien, on se contentera de charmants garçons et filles jouant bien au tennis, sans plus. Et ce serait dommage. Je souhaite que ceux qui ont les moyens de s'affirmer au niveau mondial soient résolus maintenant à faire tout ce qu'il faut. Je ne veux pas porter un jugement définitif et absolu sur Pascal Portes, qui n'a que vingt ans. Mais n'a plus que quelques mois pour se décider. Son alternative est limpide. Ou il cesse d'être un enfant gâté, il choisit sa solitude et il deviendra, je le crois, un très grand tennisman, capable de s'inscrire dans les dix meilleurs du monde. Car, à ce moment-là, tout peut arriver... Ou bien il se résignera à être un garçon sublime par instants, désespérant par d'autres. Mais il ne sera certainement pas le champion que nous guettons en lui. Le tennis reflète la vie  : toute réussite demande beaucoup de volonté. Dabadie Mais nous pouvons aussi « ajouter un verre à nos lunettes » en regardant encore un peu plus loin sur la route poudreuse où l'on n'a vu personne venir depuis tant de temps, au-delà de Yannick Noah, de Pascal Portes et de quelques-uns sur qui nous fondons quelques espérances. Certains jeunes gens qui arrivent en première série (ou à la limite) ont déjà un tennis nouveau par rapport à ceux de Noah et de Portes. Je songe à Henri Leconte, le gaucher, à Thierry Tulasne, au jeu très lifté et très combatif, à Jérôme Pottier, un autre gaucher super-doué, au petit Tarik Benhabilès, très bon et dont on ignore comment il va s'étoffer physiquement et moralement. Chez les filles, je peux citer Marie-Christine Calleja, Sylvie Gardette, Corinne Vanier et Catherine Tanvier. A quatorze ans, Catherine Tanvier est surnommée « Borguette » ! Si j'attends énormément de tous ces garçons et filles, c'est parce qu'ils sont nés à l'âge du tennis moderne. Ils n'ont pas hérité de l'atavisme dont vous parlez. On les a découverts et entraînés très jeunes. Ils travaillent dans des conditions très différentes de leurs jeunes aînés. Ils bénéficient d'une organisation (stages, tournois) et d'un encadrement rationnels. Eux commencent directement  : ils entrent de plain-pied dans ce tennis moderne, si impitoyable. Leur vie de tennismen est un championnat. A partir de là, ils font tout, d'euxmêmes, pour réussir. Est-ce un bien ou un mal ?... Seul, l'avenir nous éclairera. Pour l'instant, ces gamins tout neufs me paraissent bien armés pour le tennis qui s'annonce. La première fois que je vis Pascal Portes, c'était à Mont-de-Marsan. Il avait quinze ans et il était classé à quinze/quatre. André Boniface l'avait éliminé du tournoi du club. Ils plaisantaient ensemble. André le trouvait évidemment très doué. Il s'interrogeait néanmoins sur son amour du tennis. Chez Portes, l'idée d'un tennis à plein temps, avec toutes les contraintes que cela suppose, ne s'est glissée que plus tard. Il est déjà d'une autre génération. Alors que chez tous les jeunes de quatorze-quinze ans, que je viens de citer, ça part de plus tôt... Evidemment, il faut toujours s'armer d'un minimum de patience. Mais pendant ce temps là, à côté de nous, les Italiens possèdent des Panatta et autres Barrazzutti pour accéder à la finale de la Coupe Davis... Chaban-Delmas Précisément, un Panatta, avec ses airs de faux négligent, son allure de (Suite page 35.) HAVANITOS PLANTEROS 20 cigarillos 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 197 juin 1980 Page 1Lui numéro 197 juin 1980 Page 2-3Lui numéro 197 juin 1980 Page 4-5Lui numéro 197 juin 1980 Page 6-7Lui numéro 197 juin 1980 Page 8-9Lui numéro 197 juin 1980 Page 10-11Lui numéro 197 juin 1980 Page 12-13Lui numéro 197 juin 1980 Page 14-15Lui numéro 197 juin 1980 Page 16-17Lui numéro 197 juin 1980 Page 18-19Lui numéro 197 juin 1980 Page 20-21Lui numéro 197 juin 1980 Page 22-23Lui numéro 197 juin 1980 Page 24-25Lui numéro 197 juin 1980 Page 26-27Lui numéro 197 juin 1980 Page 28-29Lui numéro 197 juin 1980 Page 30-31Lui numéro 197 juin 1980 Page 32-33Lui numéro 197 juin 1980 Page 34-35Lui numéro 197 juin 1980 Page 36-37Lui numéro 197 juin 1980 Page 38-39Lui numéro 197 juin 1980 Page 40-41Lui numéro 197 juin 1980 Page 42-43Lui numéro 197 juin 1980 Page 44-45Lui numéro 197 juin 1980 Page 46-47Lui numéro 197 juin 1980 Page 48-49Lui numéro 197 juin 1980 Page 50-51Lui numéro 197 juin 1980 Page 52-53Lui numéro 197 juin 1980 Page 54-55Lui numéro 197 juin 1980 Page 56-57Lui numéro 197 juin 1980 Page 58-59Lui numéro 197 juin 1980 Page 60-61Lui numéro 197 juin 1980 Page 62-63Lui numéro 197 juin 1980 Page 64-65Lui numéro 197 juin 1980 Page 66-67Lui numéro 197 juin 1980 Page 68-69Lui numéro 197 juin 1980 Page 70-71Lui numéro 197 juin 1980 Page 72-73Lui numéro 197 juin 1980 Page 74-75Lui numéro 197 juin 1980 Page 76-77Lui numéro 197 juin 1980 Page 78-79Lui numéro 197 juin 1980 Page 80-81Lui numéro 197 juin 1980 Page 82-83Lui numéro 197 juin 1980 Page 84-85Lui numéro 197 juin 1980 Page 86-87Lui numéro 197 juin 1980 Page 88-89Lui numéro 197 juin 1980 Page 90-91Lui numéro 197 juin 1980 Page 92-93Lui numéro 197 juin 1980 Page 94-95Lui numéro 197 juin 1980 Page 96-97Lui numéro 197 juin 1980 Page 98-99Lui numéro 197 juin 1980 Page 100-101Lui numéro 197 juin 1980 Page 102-103Lui numéro 197 juin 1980 Page 104-105Lui numéro 197 juin 1980 Page 106-107Lui numéro 197 juin 1980 Page 108-109Lui numéro 197 juin 1980 Page 110-111Lui numéro 197 juin 1980 Page 112-113Lui numéro 197 juin 1980 Page 114-115Lui numéro 197 juin 1980 Page 116-117Lui numéro 197 juin 1980 Page 118-119Lui numéro 197 juin 1980 Page 120-121Lui numéro 197 juin 1980 Page 122-123Lui numéro 197 juin 1980 Page 124-125Lui numéro 197 juin 1980 Page 126-127Lui numéro 197 juin 1980 Page 128-129Lui numéro 197 juin 1980 Page 130-131Lui numéro 197 juin 1980 Page 132-133Lui numéro 197 juin 1980 Page 134-135Lui numéro 197 juin 1980 Page 136-137Lui numéro 197 juin 1980 Page 138-139Lui numéro 197 juin 1980 Page 140-141Lui numéro 197 juin 1980 Page 142-143Lui numéro 197 juin 1980 Page 144-145Lui numéro 197 juin 1980 Page 146-147Lui numéro 197 juin 1980 Page 148-149Lui numéro 197 juin 1980 Page 150-151Lui numéro 197 juin 1980 Page 152-153Lui numéro 197 juin 1980 Page 154-155Lui numéro 197 juin 1980 Page 156-157Lui numéro 197 juin 1980 Page 158-159Lui numéro 197 juin 1980 Page 160-161Lui numéro 197 juin 1980 Page 162-163Lui numéro 197 juin 1980 Page 164-165Lui numéro 197 juin 1980 Page 166-167Lui numéro 197 juin 1980 Page 168-169Lui numéro 197 juin 1980 Page 170-171Lui numéro 197 juin 1980 Page 172-173Lui numéro 197 juin 1980 Page 174-175Lui numéro 197 juin 1980 Page 176-177Lui numéro 197 juin 1980 Page 178-179Lui numéro 197 juin 1980 Page 180-181Lui numéro 197 juin 1980 Page 182-183Lui numéro 197 juin 1980 Page 184-185Lui numéro 197 juin 1980 Page 186-187Lui numéro 197 juin 1980 Page 188-189Lui numéro 197 juin 1980 Page 190-191Lui numéro 197 juin 1980 Page 192-193Lui numéro 197 juin 1980 Page 194-195Lui numéro 197 juin 1980 Page 196-197Lui numéro 197 juin 1980 Page 198-199Lui numéro 197 juin 1980 Page 200-201Lui numéro 197 juin 1980 Page 202