Lui n°195 avril 1980
Lui n°195 avril 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°195 de avril 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 184

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Nastassja Kinski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 170 - 171  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
170 171
FASCINANTE Lingerie fine et folle pour votre plaisir et le sien... Catalogue 64 pages couleurs - 200 modèles Envoi immédiat, participation aux frais d'envoi contre 10 francs en chèque. PARIS  : ACODIF HL 4 72,r. du Rendez-Vous 75012 Paris (4galement vente au dépbt — 5'ét. im.s/cour) SUISSE  : BERCO, 29bis. rue de Berne (1201) Genève contre 10 SFR en chèque remboursable à la commande. BELGIQUE  : PIERRE DENIS, 27A, rue d'Evere 1940 Woluwe-St-ttlenne conte 100 FB par chique Nom AdresseC.P.I. 1 Ville chez vous. sur votre magnétoscope votre chaîne très privée avec des films inédits sur cassettes-couleurs -fiers P o l vente par correspondance strictement reservé aux adultes, avec contrôle tridentin'. liste des films et tarifs. Contre 2,60 F en timbres. Sté AS - 10, B 75017 Paris - Tel. 25 4. 9e 2.4 Nom Prénom Adresse 172 MYSTERES... MAGOULLES AU MARCHE COMMUN La fraude a été éventée  : on s'est aperçu qu'en un an, le Vatican aurait consommé... trois mille tonnes de beurre (Suite de la page 170.) fini par s'inquiéter à Bruxelles de payer autant de primes sans jamais apercevoir la moindre goutte d'huile... De gros importateurs de viande, tout aussi ingénieux, ont remarqué que certains pays d'Amérique latine vendaient comme abats des pièces entières de boeuf dans lesquelles on pouvait récupérer des morceaux considérés en Europe comme de choix. Or, les abats sont peu taxés à l'entrée de la Communauté. Ils achetaient ainsi, à des prix défiant toute concurrence trois francs le kilo de grosses quantités d'abats dont ils séparaient des quartiers de hampe ou d'onglet qu'ils revendaient au marché noir sans payer les taxes douanières de trente francs le kilo. La fraude a porté sur des milliers de tonnes. De gros trafiquants italiens ont même sacrilège suprême utilisé le Saint-Siège pour monter une importante arnaque. Selon une technique éprouvée, ces mécréants achetaient bon marché du beurre à l'extérieur du Marché commun et le revendaient au fort tarif communautaire en Italie. Leur trouvaille a été d'utiliser le territoire du Vatican qui n'appartient pas au Marché commun comme destinataire officiel du beurre. La fraude a été éventée lorsqu'on s'est aperçu qu'en un an le Vatican aurait consommé quelque trois mille tonnes de beurre ! Même s'il en avait été stocké dans ses fameuses. caves et même si le saint Père lui-même en raffolait, cela faisait près de quatre tonnes de beurre par tête d'ecclésiastique résident, beaucoup trop pour être honnête... Les douaniers se sont aperçus également qu'un très important trafic de bétail entre l'Italie du Nord qui fait partie de la Communauté et l'Irlande du Sud, servait à financer le mouvement terroriste de l'Ira. Autre constatation étonnante des douaniers  : il existe une invisible ligne de démarcation dans l'Europe des fraudes. Elles sont sophistiquées au Nord et artisanales au Sud. L'arnaque à l'huile d'olive du paysan sicilien n'a rien à voir avec la fraude ultra-raffinée du notable danois de l'agroalimentaire qui, non content de se jouer des réglementations communautaires, se fait virer son argent sur le compte d'une filiale américaine pour qu'il échappe aux fluctuations monétaires. Ni avec celle d'autres « experts » qui ont toujours à leur disposition un accréditif en bonne et due forme d'une honorable banque suisse pour couvrir une opération douteuse. De plus, dernière difficulté que rencontrent les douaniers, les pays du Marché commun n'ont pas toujours intérêt à démasquer leurs propres fraudeurs. En effet, comme pour la loi anticasseurs, les pays européens fraudeurs doivent être les payeurs. Si les trafiquants arrêtés ne peuvent rembourser les sommes qu'ils ont détournées, le pays dans lequei s'est déroulé l'escroquerie doit indemniser le Feoga... Un système qui n'incite pas les Etats à tout mettre en oeuvre pour arrêter leurs fraudeurs ! Ils dépensent en revanche beaucoup de zèle pour dénoncer ceux des autres. Comme l'explique dans un langage imagé un haut fonctionnaire de la répression des fraudes à Bruxelles  : « Il faut parfois baisser le cache-sexe des Etats membres pour leur faire avouer les trafics commis sur leurs territoires ». D'autant qu'il n'existe pas de super policiers européens, sorte de « fédéraux » à l'américaine qui auraient le droit d'enquêter dans tous les Etats. Douaniers et policiers nationaux peuvent seuls arrêter leurs escrocs locaux. La collaboration existe, bien sûr. Les services douaniers des différents pays de la Communauté se communiquent souvent des renseignements et se donnent même à l'occasion de discrets coups de mains. Le Feoga, de son côté, ne reste pas inactif, et le Marché commun essaie de s'organiser pour combattre la fraude. Il demande à chaque Etat d'étudier de près la comptabi- (Suite page 176.)
nUmo oFTô coi Form1  : A1/4, -"TAL Mobilier de bureau 7, rue Mariotte 75017 Paris. Magasind'expositionProsperGoubaux.  : Place P erGoubaux.Tél.522.10.87.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 195 avril 1980 Page 1Lui numéro 195 avril 1980 Page 2-3Lui numéro 195 avril 1980 Page 4-5Lui numéro 195 avril 1980 Page 6-7Lui numéro 195 avril 1980 Page 8-9Lui numéro 195 avril 1980 Page 10-11Lui numéro 195 avril 1980 Page 12-13Lui numéro 195 avril 1980 Page 14-15Lui numéro 195 avril 1980 Page 16-17Lui numéro 195 avril 1980 Page 18-19Lui numéro 195 avril 1980 Page 20-21Lui numéro 195 avril 1980 Page 22-23Lui numéro 195 avril 1980 Page 24-25Lui numéro 195 avril 1980 Page 26-27Lui numéro 195 avril 1980 Page 28-29Lui numéro 195 avril 1980 Page 30-31Lui numéro 195 avril 1980 Page 32-33Lui numéro 195 avril 1980 Page 34-35Lui numéro 195 avril 1980 Page 36-37Lui numéro 195 avril 1980 Page 38-39Lui numéro 195 avril 1980 Page 40-41Lui numéro 195 avril 1980 Page 42-43Lui numéro 195 avril 1980 Page 44-45Lui numéro 195 avril 1980 Page 46-47Lui numéro 195 avril 1980 Page 48-49Lui numéro 195 avril 1980 Page 50-51Lui numéro 195 avril 1980 Page 52-53Lui numéro 195 avril 1980 Page 54-55Lui numéro 195 avril 1980 Page 56-57Lui numéro 195 avril 1980 Page 58-59Lui numéro 195 avril 1980 Page 60-61Lui numéro 195 avril 1980 Page 62-63Lui numéro 195 avril 1980 Page 64-65Lui numéro 195 avril 1980 Page 66-67Lui numéro 195 avril 1980 Page 68-69Lui numéro 195 avril 1980 Page 70-71Lui numéro 195 avril 1980 Page 72-73Lui numéro 195 avril 1980 Page 74-75Lui numéro 195 avril 1980 Page 76-77Lui numéro 195 avril 1980 Page 78-79Lui numéro 195 avril 1980 Page 80-81Lui numéro 195 avril 1980 Page 82-83Lui numéro 195 avril 1980 Page 84-85Lui numéro 195 avril 1980 Page 86-87Lui numéro 195 avril 1980 Page 88-89Lui numéro 195 avril 1980 Page 90-91Lui numéro 195 avril 1980 Page 92-93Lui numéro 195 avril 1980 Page 94-95Lui numéro 195 avril 1980 Page 96-97Lui numéro 195 avril 1980 Page 98-99Lui numéro 195 avril 1980 Page 100-101Lui numéro 195 avril 1980 Page 102-103Lui numéro 195 avril 1980 Page 104-105Lui numéro 195 avril 1980 Page 106-107Lui numéro 195 avril 1980 Page 108-109Lui numéro 195 avril 1980 Page 110-111Lui numéro 195 avril 1980 Page 112-113Lui numéro 195 avril 1980 Page 114-115Lui numéro 195 avril 1980 Page 116-117Lui numéro 195 avril 1980 Page 118-119Lui numéro 195 avril 1980 Page 120-121Lui numéro 195 avril 1980 Page 122-123Lui numéro 195 avril 1980 Page 124-125Lui numéro 195 avril 1980 Page 126-127Lui numéro 195 avril 1980 Page 128-129Lui numéro 195 avril 1980 Page 130-131Lui numéro 195 avril 1980 Page 132-133Lui numéro 195 avril 1980 Page 134-135Lui numéro 195 avril 1980 Page 136-137Lui numéro 195 avril 1980 Page 138-139Lui numéro 195 avril 1980 Page 140-141Lui numéro 195 avril 1980 Page 142-143Lui numéro 195 avril 1980 Page 144-145Lui numéro 195 avril 1980 Page 146-147Lui numéro 195 avril 1980 Page 148-149Lui numéro 195 avril 1980 Page 150-151Lui numéro 195 avril 1980 Page 152-153Lui numéro 195 avril 1980 Page 154-155Lui numéro 195 avril 1980 Page 156-157Lui numéro 195 avril 1980 Page 158-159Lui numéro 195 avril 1980 Page 160-161Lui numéro 195 avril 1980 Page 162-163Lui numéro 195 avril 1980 Page 164-165Lui numéro 195 avril 1980 Page 166-167Lui numéro 195 avril 1980 Page 168-169Lui numéro 195 avril 1980 Page 170-171Lui numéro 195 avril 1980 Page 172-173Lui numéro 195 avril 1980 Page 174-175Lui numéro 195 avril 1980 Page 176-177Lui numéro 195 avril 1980 Page 178-179Lui numéro 195 avril 1980 Page 180-181Lui numéro 195 avril 1980 Page 182-183Lui numéro 195 avril 1980 Page 184