Lui n°194 mars 1980
Lui n°194 mars 1980
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°194 de mars 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 154

  • Taille du fichier PDF : 141 Mo

  • Dans ce numéro : Californie, opérations anti vol.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 148 - 149  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
148 149
Je suis jeune, plein de force, d'appétit de vivre et j'ai une faim de..., j'écoute EUROPE 1. A la carte, des nouvelles fraîches. Le matin, Philippe GILDAS, à midi André ARNAUD, soir Jean-Claude DASSIER. Une spécialité d'Ivan LEVAI  : la personnalité du jour sur le grill. Et pour arroser le tout, dernier arrivage des tubes qui pétillent et rafraîchissent jusqu'au petit matin. EUROPE 1, pour un jeune loup, c'est un menu, non ?  : TIROPE
EST-CE QUE TU MIMES ? L'intellectuel va jouir à régresser. II va composer des rédactions dont rougirait un gamin de troisième. (Suite de la page 84.) sir. On lui propose quatre grandes listes (le double des Usa, quatre fois l'Urss) plus des petites listes, cautions de la générosité et du luxe libéral. Je connais une ville de province dans laquelle un militant du Pc est si connu, si estimé par son travail et ses qualités humaines qu'il serait raisonnable de lui accorder 80% des voix dans des élections municipales. Aucun parti, pas même et surtout le sien, ne tient à ce qu'un homme puisse réaliser un tel consensus dans lequel sociauxdémocrates et vilains réactionnaires mêleraient leurs voix aux camarades communistes. Pourquoi l'honorable individu dont je parle ne se rebiffe-t-il pas ? Non pas par carrièrisme, mais par simple souci d'honnêteté. Notre individu, et les quelques millions de mimes avec lui, est fidèle. Fidèle à son passé dont il ne veut pas voir les erreurs, fidèle à son entêtement, à son sectarisme. Fidèle devient vite synonyme de servile. Nous connaissions le bonheur dans le crime, la joie masochiste, voici maintenant le bonheur de s'avilir. Succédanné d'auto-punition chrétienne, l'avilissement politique procure à son acteur la joie de détruire sa personnalité, de l'abdiquer au bénéfice du chef, de pratiquer la pénitence de ses prometteuses années de jeunesse pour mieux servir l'horizon borné de sa soumission présente. Le phénomène est visible chaque jour. Un matin, un intellectuel plus rarement un travailleur se réveille comme tous les autres matins. Seuls les témoins attentifs de son existence pourraient deviner la transformation qualitative qui va s'opérer. Brusquement... il prend conscience. Merveilleux, dites-vous, c'est toujours mieux d'être conscient que d'être un boeuf sous le joug. Eh bien non ! Notre intellectuel va se faire un plaisir d'adopter le langage de bois des politiciens. Malgré sa culture, son goût affiché pour les belles Lettres, il va jouir à régresser. Il va composer de mauvaises rédactions dont rougirait un gamin de troisième. Le plus fort, c'est que dans la plupart des cas, il ne commet pas ce crime contre son propre esprit par arrivisme. Incroyable, mais vrai  : il est sincère ! Parlant de Staline, Roger Vailland écrit dans son journal intime  : « J'ai aimé jusqu'aux tics de son langage. Il posait les premières pierres d'un raisonnement, puis il disait « poursuivons ». J'ai adoré cela ». Et d'appeler le beau moustachu  : « Monsieur Poursuivons ». C'est tentant de s'identifier au personnage historique en reproduisant ses expressions. Il est vrai que Vailland s'identifia à une superstar. Qui tenterait de s'identifier à Lecanuet ou à un quelconque président du mouvement des Radicaux de Gauche ? Chaque époque a les héros qu'elle mérite. Et nous, que méritons-nous pour laisser les robots prendre la place des tribuns ? Nous laissons s'accomplir avec des soubresauts, il est vrai la disparition forcée de l'opinion publique. Ce n'est pas parce que nous possédons tant de quotidiens, et tant d'hebdos, et tant de ceci et tant de cela, que tous ces journaux ne convergent pas pour former une immense Pravda bien sage où l'on ne s'insulte plus, où l'on se congratule, où l'on fait disparaître jusqu'à la moindre trace d'irrespect, la seule qualité vraiment française. Il faut en être conscient, la disparition de l'opinion publique est inversement proportionnelle à la goulaguisation insidieuse de nos belles sociétés. Je me prends à rêver que les hommes et les femmes réapprennent à penser et parler par eux-mêmes, qu'ils se lèvent pour réclamer le droit à la vraie politique, et tant mieux s'ils ne sont pas de mon avis, et tant mieux si cela redevient possible de prendre des coups de matraque. C'est sans doute que les chefs, les dirigeants, les têtes, les gouvernants sont alignés en cire dans les caves du musée Grévin, prêts à servir une dernière fois de repoussoir à nos enfants en visite... Alain Paucard. Solutions des mots croisérotiques Horizontalement 1 Patronnesse. 2 Amoureuse. 3 Religieux. 4 mal. Suce. 5 Epées. Ehs. 6 Nlr. Matelas. 7 Tastevin. Te. 8 In. Anes. 9 Etalonniers. 10 Re. Citadin. 11 Suée. Benne. Verticalement I Parmentier. Il Ame. Plantes. III Tôliers. IV Ruine. Tolce. V Orgasme. Oie. VI Neil. Avant. VII Nue. Tinnab. VIII Esus. Enéide. IX Sexuel. Sein. X Chat. Rnn. XI Fessées. Adresses Mode et Charme Archi 848 rue de Linnois, galerie Beaugrenelle, 75015 Charles B 152 boulevard Saint-Germain, 75006 Barnes 61 avenue Victor-Hugo, 75016 Berteil 3 place Saint-Augustin, 75008 Paul Beuscher 27 boulevard Beaumarchais, 75004 Biset 40 boulevard Rochechouart, 75018 Charles Bosquet 13 rue Marbeuf, 75008 Boutique 3 17 rue Pierre-Lescot, 75001 Brooker 133 boulevard Haussmann, 75008 Jean-Charles Brosseau passage Verot-Dodat, 75001 Stanley Burtin 22 place Saint-Andrédes-Arts, 75006 Daniel Chemisier 38 rue Saint-Antoine, 75004 Chewing- Gum 15 rue Pierre-Lescot, 75001 Chicago 168 boulevard Saint-Germain ; 44 boulevard Saint-Michel, 75006 ; 63 rue de Passy, 75016 Pascal de Courcelles 32 rue du Dragon, 75006 Courte-Paille 8 rue des Canettes, 75006 Daniel Crémieux 6 boulevard Malesherbes, 75008 ; Galfa Club, Galeries Lafayette Delaunay 159 boulevard Sa int- Germain, 75006 Jacques Dereux 23 rue du Cherche-Midi, 75006 Diabolo 92 rue de Longchamp, 75016 Dilidam 127 rue Saint-Denis, 75001 L'Entrepôt 50 rue de Passy, 75016 Extra Bijoux 51 rue d'Aboukir, 75002 Farkas 155 boulevard Jean-Jaurès, 92100 Boulogne Fnac Sport Forum des Halles, 75001 Frenchy Forum des Halles, niveau 3, 75001 Frivolités 56 boulevard de Clichy, 75018 Maud Frizon 83 rue des Saints- Pères, 75007 Hubert H 10 boulevard Montmartre, 75009 Halles Capone 12 rue de Turbigo, 75002 Hanlet 264 faubourg Saint-Honoré, 75008 Harrison 130 rue de la Pompe 75016 Daniel Ho 54 rue de Rennes, 75006 L'Idéale 4 rue Sainte-Opportune, 75001 Is 85 85 avenue de Clichy, (Suite page 151.) Directrice de la Publication  : Anne-Marie Périer-Barois. Imprimeries  : Imprimerie et Editions Braun S.A, 55, rue Daguerre, 68200 Mulhouse ; Didier, Route d'Echampeu, 77440 Lizy-sur-Ourcq.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 194 mars 1980 Page 1Lui numéro 194 mars 1980 Page 2-3Lui numéro 194 mars 1980 Page 4-5Lui numéro 194 mars 1980 Page 6-7Lui numéro 194 mars 1980 Page 8-9Lui numéro 194 mars 1980 Page 10-11Lui numéro 194 mars 1980 Page 12-13Lui numéro 194 mars 1980 Page 14-15Lui numéro 194 mars 1980 Page 16-17Lui numéro 194 mars 1980 Page 18-19Lui numéro 194 mars 1980 Page 20-21Lui numéro 194 mars 1980 Page 22-23Lui numéro 194 mars 1980 Page 24-25Lui numéro 194 mars 1980 Page 26-27Lui numéro 194 mars 1980 Page 28-29Lui numéro 194 mars 1980 Page 30-31Lui numéro 194 mars 1980 Page 32-33Lui numéro 194 mars 1980 Page 34-35Lui numéro 194 mars 1980 Page 36-37Lui numéro 194 mars 1980 Page 38-39Lui numéro 194 mars 1980 Page 40-41Lui numéro 194 mars 1980 Page 42-43Lui numéro 194 mars 1980 Page 44-45Lui numéro 194 mars 1980 Page 46-47Lui numéro 194 mars 1980 Page 48-49Lui numéro 194 mars 1980 Page 50-51Lui numéro 194 mars 1980 Page 52-53Lui numéro 194 mars 1980 Page 54-55Lui numéro 194 mars 1980 Page 56-57Lui numéro 194 mars 1980 Page 58-59Lui numéro 194 mars 1980 Page 60-61Lui numéro 194 mars 1980 Page 62-63Lui numéro 194 mars 1980 Page 64-65Lui numéro 194 mars 1980 Page 66-67Lui numéro 194 mars 1980 Page 68-69Lui numéro 194 mars 1980 Page 70-71Lui numéro 194 mars 1980 Page 72-73Lui numéro 194 mars 1980 Page 74-75Lui numéro 194 mars 1980 Page 76-77Lui numéro 194 mars 1980 Page 78-79Lui numéro 194 mars 1980 Page 80-81Lui numéro 194 mars 1980 Page 82-83Lui numéro 194 mars 1980 Page 84-85Lui numéro 194 mars 1980 Page 86-87Lui numéro 194 mars 1980 Page 88-89Lui numéro 194 mars 1980 Page 90-91Lui numéro 194 mars 1980 Page 92-93Lui numéro 194 mars 1980 Page 94-95Lui numéro 194 mars 1980 Page 96-97Lui numéro 194 mars 1980 Page 98-99Lui numéro 194 mars 1980 Page 100-101Lui numéro 194 mars 1980 Page 102-103Lui numéro 194 mars 1980 Page 104-105Lui numéro 194 mars 1980 Page 106-107Lui numéro 194 mars 1980 Page 108-109Lui numéro 194 mars 1980 Page 110-111Lui numéro 194 mars 1980 Page 112-113Lui numéro 194 mars 1980 Page 114-115Lui numéro 194 mars 1980 Page 116-117Lui numéro 194 mars 1980 Page 118-119Lui numéro 194 mars 1980 Page 120-121Lui numéro 194 mars 1980 Page 122-123Lui numéro 194 mars 1980 Page 124-125Lui numéro 194 mars 1980 Page 126-127Lui numéro 194 mars 1980 Page 128-129Lui numéro 194 mars 1980 Page 130-131Lui numéro 194 mars 1980 Page 132-133Lui numéro 194 mars 1980 Page 134-135Lui numéro 194 mars 1980 Page 136-137Lui numéro 194 mars 1980 Page 138-139Lui numéro 194 mars 1980 Page 140-141Lui numéro 194 mars 1980 Page 142-143Lui numéro 194 mars 1980 Page 144-145Lui numéro 194 mars 1980 Page 146-147Lui numéro 194 mars 1980 Page 148-149Lui numéro 194 mars 1980 Page 150-151Lui numéro 194 mars 1980 Page 152-153Lui numéro 194 mars 1980 Page 154