Lui n°192 janvier 1980
Lui n°192 janvier 1980
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°192 de janvier 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 130 Mo

  • Dans ce numéro : le petit chaperon rose... et Lili... Anne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
PARIS-GENEVE Liste des dépositaires et renseignements sur demande - CPH 104, rue du Temple 75003 Paris. Té !  : 271.97.79. 4 Directeur de la rédaction JEAN DEMACHY Rédacteur en chef JEAN-PIERRE BINCHET Directeur des rubriques FRANCIS DUMOULIN Directrice de la publication ANNE-MARIE PERIER-BARROIS REDACTION JOSETTE MILGRAM (secrétaire de rédaction). ASSIA DRIDI (mannequins), GISELE FRAN- CHOMME (mode, shopping), ISABELLE MOREAU, YANNICK LE GOUËZ. SERVICE ARTISTIQUE ANNE-MARIE CASSE assistée de XAVIER BOURE COLLABORATEURS VASSILIS ALEXAKIS, JEAN-MICHEL BARRAULT, ANDRE BERCOFF, ALPHONSE BOUDARD, ESTHER BURKHARD, MICHEL CAEN, JACQUES-LOUIS DEL- PAL, PIERRE DEMERON, DANIEL GARRIC, MICHEL GUIBERT, RENAUD DE LABORDERIE, MARIE-GISELE LANDES, PAUL LEFEVRE, JEAN- PIERRE RICHARD, ALAIN RIOU, JEAN-MICHEL ROYER, PATRICK SERY, LOUIS VALENTIN. PHOTOGRAPHES JAMES BAES, ANDRE BERG, FRANCIS GIACO- BETTI, FRANK GITTY, JOHN KELLY, SACHA. ILLUSTRATEURS ALAIN ASLAN, JEAN-CLAUDE CASTELLI, COREN- TIN, PATRICK COURATIN, JEAN LAGARRIGUE, MICHEL LECONTE, LERMITE, ALAIN LESAUX, NICOLLET, H. CUADRADO, GABRIEL PASCALINI, TOMI UNGERER. DESSINATEURS HUMORISTIQUES ROLAND SABATIER (chef de rubrique), BLA- CHON, GUERRIER, HOVIV, LASSALVY, LAVILLE, LAUZIER, PAT MALLET, SINE, TETSU, TREZ. Et avec la participation de l'équipe de Oui Magazine. publications filipacchi COMITE DE DIRECTION MARC DEMOTTE, DANIEL FILIPACCHI, JEAN HOHMAN, REGIS PAGNIEZ, PHILIPPE SECHET, FRANK TENOT, ROGER THEROND. SERVICES GENERAUX ALAIN PLOUVIER, GERALD DE ROQUEMAUREL, administrateurs, assistés de CLAUDE OSCHNER, chef des services comptables, JEAN-PAUL BRIAND, contrôle de gestion, MICHELE DEROCHE, coordination des achats, CLAUDE ACAEI, assistante de direction, I, RANCOISE JARRY, secrétariat général, NATHALIE CHAUMET, chef du personnel, THIERRY BRUSSET, abonnements, PIERRE- CHARLES NIVIERE, service photos, MICHELE DUFFORT, archives-photos, JACKIE CLIMENT- GALANT, revente, DIDIER DERVILLE, directeur des études, HELGA DAUKSCH, fabrication et PASCAL REMY, planning fabrication. SERVICES COMMERCIAUX AMAND RASCOL, directeur commercial, assisté de PHILIPPE DOYET, inspection des ventes, GUIDO FRASCA et JOSE ESTEVE, stocks. PROMOTION YVES CHANEL, promotion radio et spectacles, DIDIER LE VERT, coordination, CATHERINE MARTIN, salons. PUBLICITE  : REGISCOPE PATRICK ROUSSELLE, directeur, GERARD LEFE- VRE, LAURENT GRUMBACH, PATRICK LIFSHITZ, chefs de publicité des supports Régiscope, JOCELYNE SMADJA, merchandising, assistée de MARLENE SARFATI. JACQUELINE ILLAT, ALAIN AMOUROUX, fabrication, assistés de YVETTE HUART. MICHELE ESDOURUBAIL, documentation et secrétariat.
ENTRETIEN AVEC UN « AVENTURIER DE L'INTERIEUR » JUSQU'AU BOUT Ni gourou ni maître à penser, mais un homme qui réfléchit et qui cherche à Ani ! découvrir l'existence d'un « passage vers un nouvel état, supérieur, de l'homme ». Un sage qui veut percer le secret de la sigpREN Matière... Pour Jacques Chancel qui l'a « radioscopé », Satprem est un « aventurier de l'intérieur »... Itinéraire surprenant que celui de ce Breton de Paris qui a couru tous les chemins du monde avant de s'établir définitivement en Inde, à trente ans, parce que, lors d'un premier séjour, il avait été « ébloui » par Sri Aurobindo, grand guide et penseur auquel il a consacré plusieurs essais (L'aventure de la conscience, La Genèse du surhomme). Et par Mère auprès de qui il a vécu dixneuf ans, recueillant son Agenda inédit... Satprem n'était pas venu à Paris depuis vingt ans. Frédérick de Towarnicki a pu le rencontrer. Pour Lui... Lui Vous avez quitté l'Europe à l'âge de vingt et un ans. Vous êtes français. Vous vivez en Inde depuis dix-neuf ans et vous y poursuivez aujourd'hui votre quête de la connaissance et de la sagesse. Vous y avez bien connu l'extraordinaire guide spirituel que fut Sri Aurobindo, grand maître du yoga, et Mère, qui dirigeaient l'ashram de Pondichéry. Comment et où a commencé le roman d'aventure qu'est votre vie ? Satprem Le commencement, ce fut une question. Une question que je me suis posée d'abord dans les camps de concentration nazis, plongé dans le dénuement total  : Qu'est-ce que donc l'homme ? la vie, la Matière, la mort ? Que reste-t-il dans l'homme lorsque la dévastation fait table rase ? Lorsqu'il n'y a plus rien ? » Toute ma vie, j'ai tenté d'y répondre. Enfant, j'étouffais déjà. Qui étais-je ? Qu'était donc cet être qui était moi ? Jamais, je le sentais, je ne parvenais jusqu'à ce qui était vraiment « moi ». C'était toujours les autres qui parlaient, qui « savaient », qui décidaient à ma place. Il y avait toujours l'école, le père, la mère, les connaissances, les religions, les professeurs... Toujours quelqu'un ou quelque chose, comme un frein, un écran entre la réalité et moi. Lui Vous avez donc tenté de répondre à votre question ? Satprem Une première fois, vers 1950, j'ai cherché la vie à sa source, en faisant un bond en arrière de quelques millions d'années  : j'ai voulu revenir dans le passé de la Terre, en vivant dans les forêts vierges de la Guyane. Cette forêt, je crois que je l'ai senti exister, par moments, comme elle devait être à l'époque des grands primates. L'eau, le vent, la pluie, le végétal, les insectes, les serpents, les arbres existaient là, ensemble, entremêlés dans une sorte d'intense complicité. Les nuits étaient vibrantes de millions de bruits et de mouvements secrets. C'était un délire somptueux de choses à ne pas y croire ! Qu'était l'homme au sein de cette extraordinaire vibration ? Un point minuscule. Il n'était plus le centre de tout ! J'éprouvais aussi des instants de joie indescriptible, je découvrais cette harmonie intérieure qui relie les choses. C'était déjà un nouveau regard. Mon corps, par moments, s'allégeait et semblait n'être plus soumis aux lois de la pesanteur... Mais ce retour dans le passé de la terre je l'ai compris plus tard ne suffisait pas. Il fallait aller plus loin, plus profond, aller vers l'avenir de l'homme qui n'est encore qu'une ébauche. Lui Vous avez ensuite erré sur les routes de l'Inde ? Satprem J'étais une sorte de moine mendiant. J'y ai vu et compris bien (Suite page 8.) 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 192 janvier 1980 Page 1Lui numéro 192 janvier 1980 Page 2-3Lui numéro 192 janvier 1980 Page 4-5Lui numéro 192 janvier 1980 Page 6-7Lui numéro 192 janvier 1980 Page 8-9Lui numéro 192 janvier 1980 Page 10-11Lui numéro 192 janvier 1980 Page 12-13Lui numéro 192 janvier 1980 Page 14-15Lui numéro 192 janvier 1980 Page 16-17Lui numéro 192 janvier 1980 Page 18-19Lui numéro 192 janvier 1980 Page 20-21Lui numéro 192 janvier 1980 Page 22-23Lui numéro 192 janvier 1980 Page 24-25Lui numéro 192 janvier 1980 Page 26-27Lui numéro 192 janvier 1980 Page 28-29Lui numéro 192 janvier 1980 Page 30-31Lui numéro 192 janvier 1980 Page 32-33Lui numéro 192 janvier 1980 Page 34-35Lui numéro 192 janvier 1980 Page 36-37Lui numéro 192 janvier 1980 Page 38-39Lui numéro 192 janvier 1980 Page 40-41Lui numéro 192 janvier 1980 Page 42-43Lui numéro 192 janvier 1980 Page 44-45Lui numéro 192 janvier 1980 Page 46-47Lui numéro 192 janvier 1980 Page 48-49Lui numéro 192 janvier 1980 Page 50-51Lui numéro 192 janvier 1980 Page 52-53Lui numéro 192 janvier 1980 Page 54-55Lui numéro 192 janvier 1980 Page 56-57Lui numéro 192 janvier 1980 Page 58-59Lui numéro 192 janvier 1980 Page 60-61Lui numéro 192 janvier 1980 Page 62-63Lui numéro 192 janvier 1980 Page 64-65Lui numéro 192 janvier 1980 Page 66-67Lui numéro 192 janvier 1980 Page 68-69Lui numéro 192 janvier 1980 Page 70-71Lui numéro 192 janvier 1980 Page 72-73Lui numéro 192 janvier 1980 Page 74-75Lui numéro 192 janvier 1980 Page 76-77Lui numéro 192 janvier 1980 Page 78-79Lui numéro 192 janvier 1980 Page 80-81Lui numéro 192 janvier 1980 Page 82-83Lui numéro 192 janvier 1980 Page 84-85Lui numéro 192 janvier 1980 Page 86-87Lui numéro 192 janvier 1980 Page 88-89Lui numéro 192 janvier 1980 Page 90-91Lui numéro 192 janvier 1980 Page 92-93Lui numéro 192 janvier 1980 Page 94-95Lui numéro 192 janvier 1980 Page 96-97Lui numéro 192 janvier 1980 Page 98-99Lui numéro 192 janvier 1980 Page 100-101Lui numéro 192 janvier 1980 Page 102-103Lui numéro 192 janvier 1980 Page 104-105Lui numéro 192 janvier 1980 Page 106-107Lui numéro 192 janvier 1980 Page 108-109Lui numéro 192 janvier 1980 Page 110-111Lui numéro 192 janvier 1980 Page 112-113Lui numéro 192 janvier 1980 Page 114