Lui n°189 octobre 1979
Lui n°189 octobre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°189 de octobre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 226

  • Taille du fichier PDF : 271 Mo

  • Dans ce numéro : la fabuleuse Laura.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
CHERE... LOCK HOLMES « Ce ne fut qu'à l'instant de la sieste que je décidai d'oublier mes peccadilles, et de faire le Chien des Baskerville, une position dont il raffole... splendeur, n'avait eu la chance de dépêtrer certaines histoires libidineuses dans l'entourage même de la Reine. Le sexe était objet de déchéance et d'opprobre. Dans un tel climat de frustration, il apparaît évident que le grand détéctive ait eu quelques faiblesses. Les lignes qui suivent extraites d'un ouvrage publié « sous le manteau » prouveront, à elles seules, qu'Holmes et Watson ne furent pas toujours blanc-bleu. Blanc comme la voile. Bleu comme la vapeur. « A 20 h 30, j'étais à Baker street et Holmes n'était pas encore de retour. La logeuse m'indiqua qu'il était sorti un peu après 17h. Cela n'était pas dans ses habitudes de me laisser sans nouvelles et, d'instinct, je mis ce retard sur le compte de la bouderie. Holmes n'est pas toujours facile à vivre et, si nous n'étions pas aussi attachés l'un à l'autre, je serais en mesure de croire qu'il veut me répudier. Ce matin, nous prenions un bain ensemble, lui, côté fenêtre, moi, côté robinetterie, lorsque j'éprouvai le besoin puéril de m'adonner à une facétie qui, depuis longtemps, nous fait rire aux larmes. Je plongeai ma main le long de ses cuisses et déclarai en pouffant  : - Holmes ! Je crois que je suis une grosse affaire ! Au lieu de se gausser, il a jeté dans l'eau sa casquette je l'appelle la Janus à cause des deux visières — et il m'a jeté comme ça  : - Watson, mon chou, je vous interdis. Même à Oxford entre camarades, je n'aurais pas toléré ce geste. Je connais Oxford tout de même. C'est faux. Ça, c'est faux et méchant. -... Je préfère mettre cette bévue sur le compte de nos relations qui, depuis un an, deviennent un peu trop prévisibles. J'étais meurtri. Réellement meurtri. Il a ajouté  : - D'autre part, je constate que vous avez pris de l'embonpoint. Etant donné qu'en sortant de l'eau, j'avais rentré le ventre, nul n'aurait pu 78 s'apercevoir qu'effectivement j'avais un peu grossi. Il enchaîna  : —... Mon cher, remarquez cette trace de mon rouge à lèvres que j'ai faite ici sur l'émail de la baignoire. Elle remonte à deux mois. Notez ! La surface de l'eau la surpasse d'un bon inch. En m'appuyant sur le principe d'Archimède, j'en conclus que vous avez dû prendre trois ou quatre livres... Je dirais plutôt quatre ! Vous vous goinfrez ! Il ferma les yeux comme chaque fois qu'il plonge dans ses réflexions et m'enjoignit de lui passer un crayon et un vieux Times qui traînait sous ma chemise de nuit. Il s'abîma alors dans une série de problèmes de robinets, reprit plusieurs fois ses calculs alors que l'eau commençait à refroidir. Je connais suffisamment Holmes pour savoir qu'il cherchait à me faire de la peine. Il y avait réussi pleinement et tout le restant de la matinée, nous ne nous adressâmes point la parole si ce n'est que je lui demandai de m'aider à éplucher une tomate pendant que je faisais rissoler des échalotes que je reçois de ma nièce du Suffolk. Ce ne fut qu'à l'instant de la sieste que je décidai d'oublier nos peccadilles et de faire le Chien des Baskerville, une position dont il raffole et aiguise tous ses sens. Alors que je commençais à partir dans la lune, il stoppa net. - Watson, vous me trompez ! - Certainement pas, Holmes ! Il tenait entre le pouce et l'index de sa main gauche, une sorte de poil que l'on ne trouve que dans les régions pubiennes. Il roula sur le lit, ce qui me permit de constater que ses hanches n'étaient plus de toute fraîcheur, se saisit de la loupe qui traîne toujours sur notre table de chevet. - Mon cher ! Je pourrais même vous dire que votre amant a vingt-cinq ans, qu'il est blond et mesure un mètre soixante-quatorze, qu'il est champion de natation et exerce à la piscine de Fleet street ! Cette description me jeta dans le plus grand désordre. Elle correspondait à James, un garçon que j'avais connu dans un bain-douche alors qu'Holmes était sur une affaire (dans le Sussex évidemment). Une aventure sans lendemain que j'aurais oubliée s'il n'y avait pas eu ce poil malencontreux. - Mais enfin Holmes, sur quoi appuyez-vous ces affirmations ? - Elémentaire, mon cher Watson ! La kératine est vigoureuse et notez ici, le côté tuilé des cellules. Elles indiquent que le sujet est jeune et certainement sportif. D'autre part, la fourche que vous apercevez prouve que votre client doit avoir entre vingt-quatre et vingt-cinq ans. Quant à la piscine de Fleet street, elle est la seule à doser son eau d'un volume de chlore dont la valence est supérieure à sept. Ce qui donne cette couleur un peu mauve à la base. Ne niez pas mon cher. Je ne suis qu'un homme qui souffre et... Je l'arrêtai net  : - Mais le mètre soixante-quatorze ? Holmes se mit à rougir. Soudain, je me souvins que moi aussi, j'avais dû m'absenter une longue semaine pour aller soigner une cliente à Douvres... - Holmes ! Vous connaissez les bains-douches de... ? - De Saint James Street ? Bien sûr, mon cher Watson. Ils sont indiqués dans le Daily Mirror avec cette mention qui, je vois, ne vous a pas échappé  : « For men only ». Nous éclatâmes de rire. Soulagé, je repris ma position du chien des Baskerville en moins cambré mais en plus féroce. Donc, il était 20 h 30 et Holmes n'était toujours pas rentré. Je me rongeais les sangs lorsqu'on tambourina à la porte. J'enfilai une robe de chambre à ramages et allai ouvrir. C'était une femme d'une soixantaine d'années, rougeaude, outrageusement maquillée, avec un chapeau à fleurs du plus mauvais goût. Le talent de mon mari pour se déguiser m'était connu mais je dus le regarder à plusieurs reprises avant d'être certain que c'était bien lui. Il m'embrassa à la hâte. Je constatai qu'il avait bu. Il partit (Suite page 90.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 189 octobre 1979 Page 1Lui numéro 189 octobre 1979 Page 2-3Lui numéro 189 octobre 1979 Page 4-5Lui numéro 189 octobre 1979 Page 6-7Lui numéro 189 octobre 1979 Page 8-9Lui numéro 189 octobre 1979 Page 10-11Lui numéro 189 octobre 1979 Page 12-13Lui numéro 189 octobre 1979 Page 14-15Lui numéro 189 octobre 1979 Page 16-17Lui numéro 189 octobre 1979 Page 18-19Lui numéro 189 octobre 1979 Page 20-21Lui numéro 189 octobre 1979 Page 22-23Lui numéro 189 octobre 1979 Page 24-25Lui numéro 189 octobre 1979 Page 26-27Lui numéro 189 octobre 1979 Page 28-29Lui numéro 189 octobre 1979 Page 30-31Lui numéro 189 octobre 1979 Page 32-33Lui numéro 189 octobre 1979 Page 34-35Lui numéro 189 octobre 1979 Page 36-37Lui numéro 189 octobre 1979 Page 38-39Lui numéro 189 octobre 1979 Page 40-41Lui numéro 189 octobre 1979 Page 42-43Lui numéro 189 octobre 1979 Page 44-45Lui numéro 189 octobre 1979 Page 46-47Lui numéro 189 octobre 1979 Page 48-49Lui numéro 189 octobre 1979 Page 50-51Lui numéro 189 octobre 1979 Page 52-53Lui numéro 189 octobre 1979 Page 54-55Lui numéro 189 octobre 1979 Page 56-57Lui numéro 189 octobre 1979 Page 58-59Lui numéro 189 octobre 1979 Page 60-61Lui numéro 189 octobre 1979 Page 62-63Lui numéro 189 octobre 1979 Page 64-65Lui numéro 189 octobre 1979 Page 66-67Lui numéro 189 octobre 1979 Page 68-69Lui numéro 189 octobre 1979 Page 70-71Lui numéro 189 octobre 1979 Page 72-73Lui numéro 189 octobre 1979 Page 74-75Lui numéro 189 octobre 1979 Page 76-77Lui numéro 189 octobre 1979 Page 78-79Lui numéro 189 octobre 1979 Page 80-81Lui numéro 189 octobre 1979 Page 82-83Lui numéro 189 octobre 1979 Page 84-85Lui numéro 189 octobre 1979 Page 86-87Lui numéro 189 octobre 1979 Page 88-89Lui numéro 189 octobre 1979 Page 90-91Lui numéro 189 octobre 1979 Page 92-93Lui numéro 189 octobre 1979 Page 94-95Lui numéro 189 octobre 1979 Page 96-97Lui numéro 189 octobre 1979 Page 98-99Lui numéro 189 octobre 1979 Page 100-101Lui numéro 189 octobre 1979 Page 102-103Lui numéro 189 octobre 1979 Page 104-105Lui numéro 189 octobre 1979 Page 106-107Lui numéro 189 octobre 1979 Page 108-109Lui numéro 189 octobre 1979 Page 110-111Lui numéro 189 octobre 1979 Page 112-113Lui numéro 189 octobre 1979 Page 114-115Lui numéro 189 octobre 1979 Page 116-117Lui numéro 189 octobre 1979 Page 118-119Lui numéro 189 octobre 1979 Page 120-121Lui numéro 189 octobre 1979 Page 122-123Lui numéro 189 octobre 1979 Page 124-125Lui numéro 189 octobre 1979 Page 126-127Lui numéro 189 octobre 1979 Page 128-129Lui numéro 189 octobre 1979 Page 130-131Lui numéro 189 octobre 1979 Page 132-133Lui numéro 189 octobre 1979 Page 134-135Lui numéro 189 octobre 1979 Page 136-137Lui numéro 189 octobre 1979 Page 138-139Lui numéro 189 octobre 1979 Page 140-141Lui numéro 189 octobre 1979 Page 142-143Lui numéro 189 octobre 1979 Page 144-145Lui numéro 189 octobre 1979 Page 146-147Lui numéro 189 octobre 1979 Page 148-149Lui numéro 189 octobre 1979 Page 150-151Lui numéro 189 octobre 1979 Page 152-153Lui numéro 189 octobre 1979 Page 154-155Lui numéro 189 octobre 1979 Page 156-157Lui numéro 189 octobre 1979 Page 158-159Lui numéro 189 octobre 1979 Page 160-161Lui numéro 189 octobre 1979 Page 162-163Lui numéro 189 octobre 1979 Page 164-165Lui numéro 189 octobre 1979 Page 166-167Lui numéro 189 octobre 1979 Page 168-169Lui numéro 189 octobre 1979 Page 170-171Lui numéro 189 octobre 1979 Page 172-173Lui numéro 189 octobre 1979 Page 174-175Lui numéro 189 octobre 1979 Page 176-177Lui numéro 189 octobre 1979 Page 178-179Lui numéro 189 octobre 1979 Page 180-181Lui numéro 189 octobre 1979 Page 182-183Lui numéro 189 octobre 1979 Page 184-185Lui numéro 189 octobre 1979 Page 186-187Lui numéro 189 octobre 1979 Page 188-189Lui numéro 189 octobre 1979 Page 190-191Lui numéro 189 octobre 1979 Page 192-193Lui numéro 189 octobre 1979 Page 194-195Lui numéro 189 octobre 1979 Page 196-197Lui numéro 189 octobre 1979 Page 198-199Lui numéro 189 octobre 1979 Page 200-201Lui numéro 189 octobre 1979 Page 202-203Lui numéro 189 octobre 1979 Page 204-205Lui numéro 189 octobre 1979 Page 206-207Lui numéro 189 octobre 1979 Page 208-209Lui numéro 189 octobre 1979 Page 210-211Lui numéro 189 octobre 1979 Page 212-213Lui numéro 189 octobre 1979 Page 214-215Lui numéro 189 octobre 1979 Page 216-217Lui numéro 189 octobre 1979 Page 218-219Lui numéro 189 octobre 1979 Page 220-221Lui numéro 189 octobre 1979 Page 222-223Lui numéro 189 octobre 1979 Page 224-225Lui numéro 189 octobre 1979 Page 226