Lui n°189 octobre 1979
Lui n°189 octobre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°189 de octobre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 226

  • Taille du fichier PDF : 271 Mo

  • Dans ce numéro : la fabuleuse Laura.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
PANNE DES SENS « Aux Usa, la moitié des cas d'impuissance sont dûs à l'alcool. Un type ne peut pas baiser parce qu'il boit. Et il boit... parce qu'il a peur de ne pas pouvoir baiser !... » (Suite de la page 94.) mes... » Ou  : « De toutes façons, je n'ai jamais aimé ça... ». Ou  : « Il paraît qu'en France, les hommes sont de bons amants, hein ? ». Et là, leurs regards filaient. Peut-être qu'elles préféraient ne pas savoir... Et je pensais aux copains d'Amérique. Les Mark, les Edward, les Howard. Qui vous prodiguaient le Sexe en cinq minutes. Ou qui n'arrivaient pas à prodiguer. Ou qui n'avaient pas envie de prodiguer... D'avoir écouté ces deux-là, oui, je me demandais, une fois de plus, ce qui clochait entre les bonshommes et les bonnes femmes d'Amérique. Et puis, je me dis que j'avais compris. Compris que, pour comprendre, les sexothérapeutes, c'était par eux qu'il fallait commencer. Mais d'abord, ces sexothérapeutes, c'est qui ? Eh bien, renseignements pris, on ne sait pas trop. Des espèces de médecins, pas toujours médecins d'ailleurs, à ce qu'il paraît. Mais que ça n'empêche pas de prendre en main le destin de l'Amérique au niveau du basventre. Ce qu'on sait, c'est qu'ils sont partout  : clientèle privée ou rattachés à des Institutions... La loi américaine, pourtant, ne les reconnaît pas. Mais les Américains les achètent les yeux fermés. Et ça, ça fait peur...Sûr qu'il y a, sur le nombre, des mecs sérieux, des professionnels comme on dit, qui savent de quoi ils parlent. Mais il y a aussi les autres. Qui débarquent comme ça sans crier gare. Et promettent aux Américains une sexualité glorieuse. A coups de séances à cent dollars de l'heure... Ça fait peur. Car des scandales explosent... Celui de ce sexothérapeute qui couchait avec ses clientes histoire de les guérir. En poussa deux à la dépression nerveuse. Et une au suicide... Celui de cet autre. Qui pratiquait l'hypnotisme, oui. Et lui, poussa un de ses clients à dévaliser la banque dont il était l'employé... Celui de Kitty Desmond, une « Madame » de San Francisco. Avec des filles qui raflaient à leurs clients trois cents dollars de l'heure. Des 122 heures qui étaient, disaient-elles, des séances de sexothérapie... Ça fait peur. Si peur que docteur Masters, du fameux tandem Masters et Johnson, a récemment déclaré  : « Il n'y a pas un seul état Us qui contrôle sérieusement la sexothérapie. Parmi les cinq mille Centres de sexothérapie qui existent dans notre pays, cent seulement peuvent être considérés comme légitimes. Et l'Amérique se trouve en face d'un problème crucial  : manque de thérapeutes entraînés, manque d'intégrité professionnelle, manque de contrôle juridique... »...On parle de Loi, on parle de Certificat, on parle... Mais en attendant, les sexothérapeutes, ils continuent à pulluler... « Et pour cause... Les Américains ont de plus en plus besoin de nous. Et la Presse, la Tv, les décident enfin à venir nous voir... Ça a pris du temps. Ça en prendra encore... Qu'est-ce que vous voulez, les Usa, c'est le pays le plus puritain du monde... Nous sommes encore à l'ère victorienne... Quand on pense qu'ici, l'oppresseur numéro 1 de la sexualité, c'est toujours l'Eglise... » me dit Ted... Quarantaine un peu grasse. Tête de roi shakespearien fatigué. Sourire rare. Mon premier sexothérapeute. Ancien pasteur méthodiste. Et co-dirigeant du National Sex Forum, dans Franklin St, une rue à verdure de San Francisco... Cet immeuble bas à l'air japonais, que le dépliant jaune décrit comme  : « un centre appliquant des Méthodes Révolutionnaires dans l'Education et la Thérapie Sexuelles », pour beaucoup d'Américains, c'est celui du dernier espoir... « Même se toucher, c'est mal vu en Amérique. Car ça pourrait vouloir dire qu'on recherche un contact sexuel... » soupire Ted. «...Même les parents évitent de toucher leurs gosses. Alors, le Sexe, vous pensez... Pour les femmes américaines, c'est encore le Péché. Alors, elles s'empêchent de jouir. Ou elles se sentent coupables si elles jouissent... Pour les hommes, l'éjaculation prématurée, cette maladie généralisée aux Usa, c'est le résultat d'un pays où on ne parle que de vitesse et de compétition... De toutes façons, l'Américain est encore élevé dans l'idée que les femmes appartiennent à deux catégories  : les madones ou les putains... »...I1 parle vite. OEil qui s'embête sous la paupière triste. Autour de nous, hall à plantes vertes avec dessins érotiques à gogo  : Picasso, Miro, estampes japonaises. Une Tv couleur retransmet d'une voix feutrée un workshop mené par Walder Pomeroy, co-auteur du Rapport Kinsey... Je n'aime pas être là. Dans cette usine aux allures de palace de luxe qui fabrique aux Américains des sexualités neuves à coups de dollars. Dans cette usine qui ne fonctionne que parce que les Américains, eux, ne fonctionnent pas On travaille vite. Le contraire des psychanalystes. Parler de papa-maman pendant dix ans, ça n'a jamais aidé à résoudre un problème sexuel... » continue-t-il. « Nous, on va droit au but mé-ca-ni-que... Par exemple, aux Usa, 50% des cas d'impuissance sont dûs à l'alcool. Un type ne peut pas baiser parce qu'il boit. Et, naturellement, il boit parce qu'il a peur de ne pas pouvoir baiser. Moi, je le fais soigner pour ça. Pour son problème mé-ca-ni-que... Le reste, je m'en fous... »...Ah, bon ? Moi, je ne suis pas sexothérapeute mais j'aurais plutôt pensé le contraire. Que les problèmes les plus tristes du monde commençaient dans la tête. A l'entendre, pas du tout. A l'entendre, tous les Européens pensent comme moi  : « Vous avez la tête bourrée d'idées fausses... Les problèmes psychologiques n'existent pas... Les problèmes sexuels, en Amérique, proviennent uniquement du manque d'informations... »...Des informations, le National Sex Forum en donne à gogo. Avec un « programme » spécial, le Sar (Attitude de Restructuration Sexuelle), que des milliers d'Américains ont déjà pratiqué. Avec des Workshops. Avec des Week-Ends. Avec des séances de Psychodrames. Avec, (Suite page 158.)
ASSALV(4,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 189 octobre 1979 Page 1Lui numéro 189 octobre 1979 Page 2-3Lui numéro 189 octobre 1979 Page 4-5Lui numéro 189 octobre 1979 Page 6-7Lui numéro 189 octobre 1979 Page 8-9Lui numéro 189 octobre 1979 Page 10-11Lui numéro 189 octobre 1979 Page 12-13Lui numéro 189 octobre 1979 Page 14-15Lui numéro 189 octobre 1979 Page 16-17Lui numéro 189 octobre 1979 Page 18-19Lui numéro 189 octobre 1979 Page 20-21Lui numéro 189 octobre 1979 Page 22-23Lui numéro 189 octobre 1979 Page 24-25Lui numéro 189 octobre 1979 Page 26-27Lui numéro 189 octobre 1979 Page 28-29Lui numéro 189 octobre 1979 Page 30-31Lui numéro 189 octobre 1979 Page 32-33Lui numéro 189 octobre 1979 Page 34-35Lui numéro 189 octobre 1979 Page 36-37Lui numéro 189 octobre 1979 Page 38-39Lui numéro 189 octobre 1979 Page 40-41Lui numéro 189 octobre 1979 Page 42-43Lui numéro 189 octobre 1979 Page 44-45Lui numéro 189 octobre 1979 Page 46-47Lui numéro 189 octobre 1979 Page 48-49Lui numéro 189 octobre 1979 Page 50-51Lui numéro 189 octobre 1979 Page 52-53Lui numéro 189 octobre 1979 Page 54-55Lui numéro 189 octobre 1979 Page 56-57Lui numéro 189 octobre 1979 Page 58-59Lui numéro 189 octobre 1979 Page 60-61Lui numéro 189 octobre 1979 Page 62-63Lui numéro 189 octobre 1979 Page 64-65Lui numéro 189 octobre 1979 Page 66-67Lui numéro 189 octobre 1979 Page 68-69Lui numéro 189 octobre 1979 Page 70-71Lui numéro 189 octobre 1979 Page 72-73Lui numéro 189 octobre 1979 Page 74-75Lui numéro 189 octobre 1979 Page 76-77Lui numéro 189 octobre 1979 Page 78-79Lui numéro 189 octobre 1979 Page 80-81Lui numéro 189 octobre 1979 Page 82-83Lui numéro 189 octobre 1979 Page 84-85Lui numéro 189 octobre 1979 Page 86-87Lui numéro 189 octobre 1979 Page 88-89Lui numéro 189 octobre 1979 Page 90-91Lui numéro 189 octobre 1979 Page 92-93Lui numéro 189 octobre 1979 Page 94-95Lui numéro 189 octobre 1979 Page 96-97Lui numéro 189 octobre 1979 Page 98-99Lui numéro 189 octobre 1979 Page 100-101Lui numéro 189 octobre 1979 Page 102-103Lui numéro 189 octobre 1979 Page 104-105Lui numéro 189 octobre 1979 Page 106-107Lui numéro 189 octobre 1979 Page 108-109Lui numéro 189 octobre 1979 Page 110-111Lui numéro 189 octobre 1979 Page 112-113Lui numéro 189 octobre 1979 Page 114-115Lui numéro 189 octobre 1979 Page 116-117Lui numéro 189 octobre 1979 Page 118-119Lui numéro 189 octobre 1979 Page 120-121Lui numéro 189 octobre 1979 Page 122-123Lui numéro 189 octobre 1979 Page 124-125Lui numéro 189 octobre 1979 Page 126-127Lui numéro 189 octobre 1979 Page 128-129Lui numéro 189 octobre 1979 Page 130-131Lui numéro 189 octobre 1979 Page 132-133Lui numéro 189 octobre 1979 Page 134-135Lui numéro 189 octobre 1979 Page 136-137Lui numéro 189 octobre 1979 Page 138-139Lui numéro 189 octobre 1979 Page 140-141Lui numéro 189 octobre 1979 Page 142-143Lui numéro 189 octobre 1979 Page 144-145Lui numéro 189 octobre 1979 Page 146-147Lui numéro 189 octobre 1979 Page 148-149Lui numéro 189 octobre 1979 Page 150-151Lui numéro 189 octobre 1979 Page 152-153Lui numéro 189 octobre 1979 Page 154-155Lui numéro 189 octobre 1979 Page 156-157Lui numéro 189 octobre 1979 Page 158-159Lui numéro 189 octobre 1979 Page 160-161Lui numéro 189 octobre 1979 Page 162-163Lui numéro 189 octobre 1979 Page 164-165Lui numéro 189 octobre 1979 Page 166-167Lui numéro 189 octobre 1979 Page 168-169Lui numéro 189 octobre 1979 Page 170-171Lui numéro 189 octobre 1979 Page 172-173Lui numéro 189 octobre 1979 Page 174-175Lui numéro 189 octobre 1979 Page 176-177Lui numéro 189 octobre 1979 Page 178-179Lui numéro 189 octobre 1979 Page 180-181Lui numéro 189 octobre 1979 Page 182-183Lui numéro 189 octobre 1979 Page 184-185Lui numéro 189 octobre 1979 Page 186-187Lui numéro 189 octobre 1979 Page 188-189Lui numéro 189 octobre 1979 Page 190-191Lui numéro 189 octobre 1979 Page 192-193Lui numéro 189 octobre 1979 Page 194-195Lui numéro 189 octobre 1979 Page 196-197Lui numéro 189 octobre 1979 Page 198-199Lui numéro 189 octobre 1979 Page 200-201Lui numéro 189 octobre 1979 Page 202-203Lui numéro 189 octobre 1979 Page 204-205Lui numéro 189 octobre 1979 Page 206-207Lui numéro 189 octobre 1979 Page 208-209Lui numéro 189 octobre 1979 Page 210-211Lui numéro 189 octobre 1979 Page 212-213Lui numéro 189 octobre 1979 Page 214-215Lui numéro 189 octobre 1979 Page 216-217Lui numéro 189 octobre 1979 Page 218-219Lui numéro 189 octobre 1979 Page 220-221Lui numéro 189 octobre 1979 Page 222-223Lui numéro 189 octobre 1979 Page 224-225Lui numéro 189 octobre 1979 Page 226