Lui n°188 septembre 1979
Lui n°188 septembre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°188 de septembre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Drucker, Ray Bradbury, docteur Olivenstein, Chester Himes Sine et... Nathalie, Berenice, Esther.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
STARTERS 18 LA HAUTE SOCIETE, PAR LE MARQUIS DE BRETEUIL (ATELIER MARCEL JULLIAN) De 1886 à 1889, le marquis de Breteuil, aristocrate et député monarchiste, consigne ses impressions sur le monde politique (c'est le temps du général Boulanger), sur les cours étrangères (il est sans cesse fourré à Londres, et visite aussi les Indes et la Russie), et surtout sur cette « haute société » dont il est une des illustrations (Marcel Proust, plus tard, fera de lui un de ses personnages). Un document passionnant sur la France de la fin du siècle dernier. Des pages pétillantes — et parfois féroces. Un régal pour les amateurs d'Histoire — et d'histoires. MEMOIRES AMOUREUX, PAR SEBASTIEN FARGEZE (SIMOEN) Les souvenirs d'un Casanova bourguignon du milieu du XIx` siècle. Une quête — et une quéquette — inlassables  : que se passe-t-il donc sous les jupons des bourgeoises et des filles d'auberge ? Morale de l'histoire  : « J'ai vérifié tout au long de ma vie que la nature multiplie à l'infini les modulations du plaisir », écrit le mémorialiste, qui n'a d'ailleurs jamais existé (le véritable auteur, Adolphe Tabarant, a publié ces faux mémoires en 1935 — à cent trente exemplaires !). C'est très frais, très sain, très juteux. Et préfacé par Régine Desforges, c'est dire ! MANUEL DU SAVOIR MOURIR, PAR ANDRE RUELLAN (PIERRE HORAY) Très opportune réédition d'un chef-d'oeuvre — publié pour la première fois en 1963. Un chefd'oeuvre d'humour noir  : on se paie une pinte de bon sang avec les leçons de « savoir-mourir » données par l'ordinateur des pompes funèbres nommé Ruellan. Et un chef-d'oeuvre d'humour graphique  : les illustrations « panique » de Topor qui sont, d'ores et déjà, des classiques. luibrairie -SOFT KULTUR A L'ILE D'UN AUTRE, PAR JACQUES PERRY (ALBIN-MICHEL) Dès maintenant, retenez chez votre libraire ce beau roman, à paraître à la mi-septembre. Nul doute qu'il sera l'un des clous de la prochaine rentrée littéraire. Une histoire toute simple  : un homme débarque dans une petite île où il y a une seule maison. Il s'installe comme chez lui, et tout le livre n'est que le long plaidoyer qu'il écrit pour se faire pardonner par le maître des lieux — dont la maison lui livre peu à peu les secrets, en même temps qu'elle sert de miroir à ses propres phantasmes. Un maître-livre, puissant et chaleureux. LA FRANCE DES BEAUFS, PAR CABU (EDITIONS DU SQUARE) « Le meilleur journaliste français actuel », a dit paraît-il Jean- Luc Godard à propos du dessinateur Cabu, bien connu des lecteurs de Charlie-Hebdo. On n'est pas loin de ratifier ce jugement en retrouvant, dans cet album, quelques-uns des dessins les plus ravageurs que Cabu a consacrés à son « beauf » (son beau-frère), dont il a fait le symbole de tout ce qu'il déteste  : une certaine France « bétonnée, fliquée, majorettisée, militarisée, hypermarchérisée et nucléarisée ». Si Cabu devient un jour votre beauf'à vous, n'oubliez pas de lui en envoyer, à son tour, plein la figure ! LE PLUS GRAND DES MENTEURS, PARC.L. SUIZBERGER (ALTA) Une nouvelle collection, nommée « H ». H, comme H, comme hache-à-pourfendre les idées reçues. Tenez, c'est le cas pour le racisme sous toutes ses formes, avec ce bouquin dû à un journaliste américain qui a baroudé dans le monde entier et qui fut, pendant des décennies, le confident de tous les grands de ce monde. C'est épatant. On se fend la gueule. A la hache... IDEES REÇUES SUR LES HOMMES, PAR NICOLE BEDRINES ET SYLVIE MASCLE (EDITIONS HIER ET DEMAIN) Vous êtes, ami lecteur de Lui, un infect « macho », anxieux de prouver sa virilité par tous les moyens ? Alors, précipitez-vous sur ce petit album au vitriol, fabriqué à coups d'illustrations et de citations diverses par deux ravageuses  : la volée de bois vert ne pourra que vous faire du bien. Surtout si, de surcroît, vous êtes un peu maso... Le miroir est très déformant ? Hé, hé  : il y a de ça... Et, de surcroît, c'est drôle ! CHESAPEAKE, PAR JAMES A. MICHENER (SEUIL) Si vous partez en vacances en retard sur les moutons aoûtiens, emportez donc avec vous ce gros roman historique, dû à l'auteur, bien connu, de Colorado Saga. Vous en aurez pour votre argent  : quatre siècles d'Histoire, de l'arrivée des premiers colons dans le Maryland jusqu'à l'affaire du Watergate ! Aucun des problèmes brûlants qui ont pu déchirer la communauté américaine n'est ignoré, de celui de la tolérance religieuse à celui du racisme, d'une certaine érosion morale à l'érosion physique due à la pollution... Bref, une somme. Une saga. Une fresque. Ces mots font cliché ? Lancez-vous dans ce fleuve roman, vous verrez qu'ils sont vrais. Et combien c'est beau... Jean-Michel Royer.
Naïade  : étanche à l'eau, plaqué or 20 Microns, verre minéral, quart ETA flatline, autonomie 3 ans. Naïade... l'élégance débridée Une nouvelle montre est née  : Naïade. L'harmonie et la douceur de ses lignes dissimulent un tempérament fougueux. Prodige d'ingéniosité et de raffinement, elle est conçue pour vivre intensément. Elle est amoureuse (le liberté, ne tolère alicitile contrainte et s'adapte intelligemment à toutes les situations. Avec Naïade, portez l'heure élégante au naturel. De conception Unique, Naïade complet('la collection Michel Herbelin, friche de plus tic 500 créations exclusives. Leurunite  : une technique rigoureuse basée sur prés d'un demi-siècle d'expérience passionnée. C'est aussi pour cela que Michel Herbelin est plébiscité par la plupart des grands horlogersjoailliers de 84 pays et que ses montres bénéficient d'une garantie d'entretien et de fonctionnement auprès de tous ses concessionnaires clans le Monde. miEhEl hErbElin PARIS Habiller l'heure est ma passion



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 188 septembre 1979 Page 1Lui numéro 188 septembre 1979 Page 2-3Lui numéro 188 septembre 1979 Page 4-5Lui numéro 188 septembre 1979 Page 6-7Lui numéro 188 septembre 1979 Page 8-9Lui numéro 188 septembre 1979 Page 10-11Lui numéro 188 septembre 1979 Page 12-13Lui numéro 188 septembre 1979 Page 14-15Lui numéro 188 septembre 1979 Page 16-17Lui numéro 188 septembre 1979 Page 18-19Lui numéro 188 septembre 1979 Page 20-21Lui numéro 188 septembre 1979 Page 22-23Lui numéro 188 septembre 1979 Page 24-25Lui numéro 188 septembre 1979 Page 26-27Lui numéro 188 septembre 1979 Page 28-29Lui numéro 188 septembre 1979 Page 30-31Lui numéro 188 septembre 1979 Page 32-33Lui numéro 188 septembre 1979 Page 34-35Lui numéro 188 septembre 1979 Page 36-37Lui numéro 188 septembre 1979 Page 38-39Lui numéro 188 septembre 1979 Page 40-41Lui numéro 188 septembre 1979 Page 42-43Lui numéro 188 septembre 1979 Page 44-45Lui numéro 188 septembre 1979 Page 46-47Lui numéro 188 septembre 1979 Page 48-49Lui numéro 188 septembre 1979 Page 50-51Lui numéro 188 septembre 1979 Page 52-53Lui numéro 188 septembre 1979 Page 54-55Lui numéro 188 septembre 1979 Page 56-57Lui numéro 188 septembre 1979 Page 58-59Lui numéro 188 septembre 1979 Page 60-61Lui numéro 188 septembre 1979 Page 62-63Lui numéro 188 septembre 1979 Page 64-65Lui numéro 188 septembre 1979 Page 66-67Lui numéro 188 septembre 1979 Page 68-69Lui numéro 188 septembre 1979 Page 70-71Lui numéro 188 septembre 1979 Page 72-73Lui numéro 188 septembre 1979 Page 74-75Lui numéro 188 septembre 1979 Page 76-77Lui numéro 188 septembre 1979 Page 78-79Lui numéro 188 septembre 1979 Page 80-81Lui numéro 188 septembre 1979 Page 82-83Lui numéro 188 septembre 1979 Page 84-85Lui numéro 188 septembre 1979 Page 86-87Lui numéro 188 septembre 1979 Page 88-89Lui numéro 188 septembre 1979 Page 90-91Lui numéro 188 septembre 1979 Page 92-93Lui numéro 188 septembre 1979 Page 94-95Lui numéro 188 septembre 1979 Page 96-97Lui numéro 188 septembre 1979 Page 98-99Lui numéro 188 septembre 1979 Page 100-101Lui numéro 188 septembre 1979 Page 102-103Lui numéro 188 septembre 1979 Page 104-105Lui numéro 188 septembre 1979 Page 106-107Lui numéro 188 septembre 1979 Page 108-109Lui numéro 188 septembre 1979 Page 110-111Lui numéro 188 septembre 1979 Page 112-113Lui numéro 188 septembre 1979 Page 114-115Lui numéro 188 septembre 1979 Page 116-117Lui numéro 188 septembre 1979 Page 118-119Lui numéro 188 septembre 1979 Page 120-121Lui numéro 188 septembre 1979 Page 122-123Lui numéro 188 septembre 1979 Page 124-125Lui numéro 188 septembre 1979 Page 126-127Lui numéro 188 septembre 1979 Page 128-129Lui numéro 188 septembre 1979 Page 130-131Lui numéro 188 septembre 1979 Page 132-133Lui numéro 188 septembre 1979 Page 134-135Lui numéro 188 septembre 1979 Page 136-137Lui numéro 188 septembre 1979 Page 138