Lui n°188 septembre 1979
Lui n°188 septembre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°188 de septembre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Drucker, Ray Bradbury, docteur Olivenstein, Chester Himes Sine et... Nathalie, Berenice, Esther.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
._Un nouveau inonde clans Ici presqu'île de St Ira pez une mer chaude tailcie presque toute l'année... le jas d'alexis l'hôtel aux 12 piscines Les jardins de lo Quessine un domaine }sri de 10 11.1 c » bord de mer. Un centre de bien-être piscine couverte - jet stream - bains bouillonnants et aromatiques - saunas - massages - relaxation - esthétique - sophrologie - amincissement. Un ensemble sportif culture physique - yoga - jogging - tir à l'arc - tennis - pétanque - ping-pong - wind-surf - piscine extérieure (toutes les piscines sont en eau de mer chauffée). Un centre de loisirs billard français - tournois de bridge et de scrabble - nightclub - mini boutiques - location de voitures - croisières à la voile autour des îles. Une salle de conférence sc » >inaires de 80 personnes. le jas dalexis 833i0 Ramatuelle - tel (94) 79.23.40. TRAC NOIR « Espèce de salaud de nègre, encore, je te tue ! » (Suite de la page 120.) qu'il ne s'était pas trompé, il avait fait comme si Joe n'existait pas. - Il n'a pas dû te voir, chéri, il m'a donné les deux cents dollars, regarde ! (Elle lui agita sous le nez une liasse de billets.) Il m'a même embrassée pour me dire au revoir ! Joe restait là, debout. Il la regardait sans l'écouter, il la voyait à peine. Non seulement Shelton avait refusé de voir en lui un rival, mais il ne l'avait même pas considéré comme un intrus ! Ce salaud l'avait regardé comme s'il était un vêtement parmi tous ceux qu'il avait achetés à Fay. Pour la première fois de sa vie, on l'avait nié dans son existence même. Fay le prit dans ses bras  : - Allez, viens, oublie tout ça, l'entendit-il dire. Même s'il t'avait vu, hein, qu'est-ce que ça pourrait faire ? Il n'a pas voulu que ça change quoi que ce soit... Il la frappa du droit ; elle encaissa le coup à l'épaule et tituba. Elle tourna la tête pour crier, juste à temps pour se faire cingler le nez par le fil de fer qu'il tenait dans sa main gauche. Instantanément, une balafre apparut et elle se mit à hurler. Il essaya de faire passer le fil de fer dans sa main droite pour pouvoir continuer à lui taper dessus, mais elle le prit de vitesse et le griffa, le mordit, sans cesser de glapir. Alors, il se mit à lui frapper la tête, le cou et les épaules. Et elle essayait de lui faire avaler ça ! Un type qui ne voulait même pas reconnaître son existence. Et elle voulait qu'il accepte ! Merde, il la tuerait ! Miss Lou se précipita dans la chambre. Elle pointa sur lui le long canon d'un calibre 38 à barillet et lui dit  : - Espèce de salaud de nègre, si tu la frappes encore, je te tue ! D'une détente de la jambe droite, Joe balança un coup de pied dans le ventre de Fay, et l'envoya dinguer sur le lit. Il pivota et d'un terrible revers cingla Miss Lou de toute la longueur de son fil de fer, l'atteignant au bras droit et à la poitrine. Elle appuya sur la détente. si tu la frappes Le bruit du coup de feu calma sa fureur et emplit sa tête d'idées de fuite. Il bondit hors de la chambre, repoussa Miss Lou contre le mur du hall et glissa sur le parquet ciré en prenant son virage pour foncer vers l'escalier qu'il dévala, moitié en tombant, moitié en trébuchant, s'accrochant à la rampe, tandis que Miss Lou le canardait depuis le premier étage. Affolé, mais sain et sauf, il parvint dans la rue et ne s'arrêta pas de courir avant d'avoir atteint sa petite chambre étouffante dans la 97` rue. Il ferma la porte à clef et s'assit sur le lit, haletant ; le fil de fer entourait encore sa main gauche. La tête vide, il le regarda pendant un moment puis il l'enleva et le jeta par terre. La sueur dégoulinait sur son visage et gouttait de la pointe de son menton en faisant une tache sombre sur le parquet. Mais il ne s'en apercevait pas. Son visage était si convulsé que ses yeux lui faisaient mal. Il n'avait qu'une envie  : fuir et se terrer quelque part pour y mourir. Car, plus encore que la rancoeur, c'était la honte qui l'accablait. Le fait était indiscutable  : il était resté là, debout dans son placard, il avait tout supporté, même quand il n'avait plus eu la possibilité de se mentir, de se dire que c'était une blague, qu'il entubait un minable pour que cette pute continue à le nourrir, qu'il y était contraint pour que les gens ne sachent pas à qu'il était fauché... Faire le malin avec la racaille de Cedar street, trouver un moyen pour ne pas retourner manger de la vache enragée chez sa tante, cela avait été plus important pour lui que son orgueil inné, que sa virilité, que son honneur. De l'Oncle-tomisme, du lèche-cul, sous leur forme la plus vile, voilà ce que c'était. Une des façons d'être un nègre. D'autres avaient des méthodes différentes. Lui, il avait choisi celle-là, pour le même résultat  : être un pauvre con de nègre... Chester Himes. Extrait de Black and Black, Chester Himes 1942 et Ed. des Autres 1979. Traduction  : Maurice Cullaz.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 188 septembre 1979 Page 1Lui numéro 188 septembre 1979 Page 2-3Lui numéro 188 septembre 1979 Page 4-5Lui numéro 188 septembre 1979 Page 6-7Lui numéro 188 septembre 1979 Page 8-9Lui numéro 188 septembre 1979 Page 10-11Lui numéro 188 septembre 1979 Page 12-13Lui numéro 188 septembre 1979 Page 14-15Lui numéro 188 septembre 1979 Page 16-17Lui numéro 188 septembre 1979 Page 18-19Lui numéro 188 septembre 1979 Page 20-21Lui numéro 188 septembre 1979 Page 22-23Lui numéro 188 septembre 1979 Page 24-25Lui numéro 188 septembre 1979 Page 26-27Lui numéro 188 septembre 1979 Page 28-29Lui numéro 188 septembre 1979 Page 30-31Lui numéro 188 septembre 1979 Page 32-33Lui numéro 188 septembre 1979 Page 34-35Lui numéro 188 septembre 1979 Page 36-37Lui numéro 188 septembre 1979 Page 38-39Lui numéro 188 septembre 1979 Page 40-41Lui numéro 188 septembre 1979 Page 42-43Lui numéro 188 septembre 1979 Page 44-45Lui numéro 188 septembre 1979 Page 46-47Lui numéro 188 septembre 1979 Page 48-49Lui numéro 188 septembre 1979 Page 50-51Lui numéro 188 septembre 1979 Page 52-53Lui numéro 188 septembre 1979 Page 54-55Lui numéro 188 septembre 1979 Page 56-57Lui numéro 188 septembre 1979 Page 58-59Lui numéro 188 septembre 1979 Page 60-61Lui numéro 188 septembre 1979 Page 62-63Lui numéro 188 septembre 1979 Page 64-65Lui numéro 188 septembre 1979 Page 66-67Lui numéro 188 septembre 1979 Page 68-69Lui numéro 188 septembre 1979 Page 70-71Lui numéro 188 septembre 1979 Page 72-73Lui numéro 188 septembre 1979 Page 74-75Lui numéro 188 septembre 1979 Page 76-77Lui numéro 188 septembre 1979 Page 78-79Lui numéro 188 septembre 1979 Page 80-81Lui numéro 188 septembre 1979 Page 82-83Lui numéro 188 septembre 1979 Page 84-85Lui numéro 188 septembre 1979 Page 86-87Lui numéro 188 septembre 1979 Page 88-89Lui numéro 188 septembre 1979 Page 90-91Lui numéro 188 septembre 1979 Page 92-93Lui numéro 188 septembre 1979 Page 94-95Lui numéro 188 septembre 1979 Page 96-97Lui numéro 188 septembre 1979 Page 98-99Lui numéro 188 septembre 1979 Page 100-101Lui numéro 188 septembre 1979 Page 102-103Lui numéro 188 septembre 1979 Page 104-105Lui numéro 188 septembre 1979 Page 106-107Lui numéro 188 septembre 1979 Page 108-109Lui numéro 188 septembre 1979 Page 110-111Lui numéro 188 septembre 1979 Page 112-113Lui numéro 188 septembre 1979 Page 114-115Lui numéro 188 septembre 1979 Page 116-117Lui numéro 188 septembre 1979 Page 118-119Lui numéro 188 septembre 1979 Page 120-121Lui numéro 188 septembre 1979 Page 122-123Lui numéro 188 septembre 1979 Page 124-125Lui numéro 188 septembre 1979 Page 126-127Lui numéro 188 septembre 1979 Page 128-129Lui numéro 188 septembre 1979 Page 130-131Lui numéro 188 septembre 1979 Page 132-133Lui numéro 188 septembre 1979 Page 134-135Lui numéro 188 septembre 1979 Page 136-137Lui numéro 188 septembre 1979 Page 138