Lui n°182 mars 1979
Lui n°182 mars 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°182 de mars 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 154

  • Taille du fichier PDF : 155 Mo

  • Dans ce numéro : entretien du mois avec Michel Poniatowski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 138 - 139  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
138 139
2600 5500 JAGUAR 5 L4.L. 5 L Ar11.1111", - Jean-lierre Perron net GARAGE [XJ MONTF kN:\SS [49, Bd du Montparnasse Service Commercial 548.97.69 Service Après-Vente 222.91.16 _mariez-vous pour vivre longtemps Contre ce BON I vous recevrez gratuitement'une liste de célibataires cor-'respondant à votre âge ainsi'que la captivante brochure'illustrée de 68 pages " LA I SOCE R DU BONHEUR ". I Grâce à sa méthode moderne et aux milliers de jeunes gens, jeunes I III filles veufs et veuves de 18 à 75 ans, de TOU TES R EG IONS, inscrits au'entre Familial, il vous sera facile C II de rencontrer votre idéal. Plus de 42 000 références constatées officiellement par Huissier.'I I DISCRETION GARANTIE. Agréé I par le Syndicat National. CENTRE FAMILIAL (LV ri 43, rue Laffitte - 75009 PARIS I i I BOfl GRATUIT 1 Veuillez m'envoyer une liste et votre I brochure sous pli discret, gratuitement'et sans aucun engagement de ma part. I NOM (Mr-Mme-Mlle) et adresse I 138.._AGE ENTRETIEN « La sagesse populaire est aujourd'hui emportée dans le tourbillon des nouvelles, qui bouscule la réflexion... (Suite de la page 43.) Poniatowski A vrai dire, il y a une chose qui ne dépend absolument pas de ces gens et une autre qui tient à eux. Ce qui ne tient absolument pas aux gens, c'est l'existence d'une masse d'informations, qui devient tellement énorme qu'elle n'est plus compréhensible. La sélection de ce qui est important et de ce qui ne l'est pas ne se fait plus. Les gens finissent par être complètement noyés sous l'excès d'informations auquel ils sont soumis. La sagesse populaire de jadis était le résultat d'un lent et séculaire filtrage des expériences et des connaissances. Cette sagesse est aujourd'hui emportée dans le tourbillon des nouvelles, qui bouscule la réflexion... L'autre aspect du problème que vous évoquez concerne la façon dont les moyens d'information sont gérés. Une chose est sûre  : le sensationnel, sous ses aspects souvent les plus discutables, est privilégié par rapport au sérieux et aux problèmes de fond. Vous me direz que c'est naturel, parce que sinon vous ne seriez pas lus et vous ne seriez pas écoutés... Mais c'est tout de même excessif ! Il n'y a pas, je crois, assez de recherche et de réflexion dans les moyens d'information, sur ce qui est véritablement fondamental. Lui C'est un reproche que vous adressez à l'ensemble des presses ou à la presse française en particulier ? Poniatowski Non, à l'ensemble des presses... Je dirai que la presse française est plutôt plus sérieuse que d'autres. Elle est plus sérieuse que la presse italienne et la presse anglaise par exemple... Lui Vous avez écrit quelque part  : « Nous sommes sous-sensibles aux plaisirs de la vie ». Que voulez-vous dire par là ? Poniatowski Je crois que les chemins de l'existence sont comme les chemins de la campagne. Une existence doit comporter la possibilité d'apprécier, de s'apprécier sous toutes ses formes, d'être attentif à la vie, à la beauté de la vie, à la beauté de ce qui vous entoure. Je crois que la pression de la vie moderne est si forte, si intense, que le plaisir qu'on peut trouver à l'observation de la vie, à la jouissance de la vie, se fait plus rare et qu'il faut même parfois faire un effort pour y parvenir. La trépidation, la tension et la fatigue atténuent l'attention et les sensibilités... Lui Pensez-vous que la volonté d'atteindre ce plaisir de vivre est une des conditions de réussite de cet avenir que vous essayez de définir ? Poniatowski En passant de la civilisation industrielle à la civilisation scientifique dans laquelle nous entrons, l'effort de travail n'a plus la même valeur. Le robot mécanique contrôlé par l'ordinateur se substitue de plus en plus à l'effort et au contrôle de l'homme. L'échelle de valeur change. Le mythe produit comme un autre. Un travail qui ne sert pas aux autres ou à soimême n'a aucune raison d'être. Pourquoi travailler ? pour travailler ? Pourquoi travailler à vide ? Il faut travailler pour créer un produit ou un service qu'on échange contre d'autres, et qui est utile aux autres. Mais le travail inutile, c'est comme le service inutile. Lui Seulement, le non-travail ne doit pas déboucher sur l'inaction... Poniatowski Il ne s'agit pas de nontravail, mais de travail plus réduit qui laissera du temps pour toutes les autres activités, par exemple le sport, la culture, etc. Lui Mais cela doit être, à votre avis, prioritaire dans les choix budgétaires ? Parce qu'on recule toujours, qu'on hésite toujours entre le prix d'un stade et le prix d'un hôpital. Poniatowski L'exemple de l'hôpital est intéressant. Je pense qu'on doit transformer peu à peu la nature de la médecine. La médecine doit devenir préventive. En suivant médicalement les gens depuis leur tout jeune âge et au long de leur vie professionnelle pour essayer de prévenir le mal... Un bon check-up tous les ans, ou même tous les six mois, permet par exemple de prévenir très (Suite page 145.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 182 mars 1979 Page 1Lui numéro 182 mars 1979 Page 2-3Lui numéro 182 mars 1979 Page 4-5Lui numéro 182 mars 1979 Page 6-7Lui numéro 182 mars 1979 Page 8-9Lui numéro 182 mars 1979 Page 10-11Lui numéro 182 mars 1979 Page 12-13Lui numéro 182 mars 1979 Page 14-15Lui numéro 182 mars 1979 Page 16-17Lui numéro 182 mars 1979 Page 18-19Lui numéro 182 mars 1979 Page 20-21Lui numéro 182 mars 1979 Page 22-23Lui numéro 182 mars 1979 Page 24-25Lui numéro 182 mars 1979 Page 26-27Lui numéro 182 mars 1979 Page 28-29Lui numéro 182 mars 1979 Page 30-31Lui numéro 182 mars 1979 Page 32-33Lui numéro 182 mars 1979 Page 34-35Lui numéro 182 mars 1979 Page 36-37Lui numéro 182 mars 1979 Page 38-39Lui numéro 182 mars 1979 Page 40-41Lui numéro 182 mars 1979 Page 42-43Lui numéro 182 mars 1979 Page 44-45Lui numéro 182 mars 1979 Page 46-47Lui numéro 182 mars 1979 Page 48-49Lui numéro 182 mars 1979 Page 50-51Lui numéro 182 mars 1979 Page 52-53Lui numéro 182 mars 1979 Page 54-55Lui numéro 182 mars 1979 Page 56-57Lui numéro 182 mars 1979 Page 58-59Lui numéro 182 mars 1979 Page 60-61Lui numéro 182 mars 1979 Page 62-63Lui numéro 182 mars 1979 Page 64-65Lui numéro 182 mars 1979 Page 66-67Lui numéro 182 mars 1979 Page 68-69Lui numéro 182 mars 1979 Page 70-71Lui numéro 182 mars 1979 Page 72-73Lui numéro 182 mars 1979 Page 74-75Lui numéro 182 mars 1979 Page 76-77Lui numéro 182 mars 1979 Page 78-79Lui numéro 182 mars 1979 Page 80-81Lui numéro 182 mars 1979 Page 82-83Lui numéro 182 mars 1979 Page 84-85Lui numéro 182 mars 1979 Page 86-87Lui numéro 182 mars 1979 Page 88-89Lui numéro 182 mars 1979 Page 90-91Lui numéro 182 mars 1979 Page 92-93Lui numéro 182 mars 1979 Page 94-95Lui numéro 182 mars 1979 Page 96-97Lui numéro 182 mars 1979 Page 98-99Lui numéro 182 mars 1979 Page 100-101Lui numéro 182 mars 1979 Page 102-103Lui numéro 182 mars 1979 Page 104-105Lui numéro 182 mars 1979 Page 106-107Lui numéro 182 mars 1979 Page 108-109Lui numéro 182 mars 1979 Page 110-111Lui numéro 182 mars 1979 Page 112-113Lui numéro 182 mars 1979 Page 114-115Lui numéro 182 mars 1979 Page 116-117Lui numéro 182 mars 1979 Page 118-119Lui numéro 182 mars 1979 Page 120-121Lui numéro 182 mars 1979 Page 122-123Lui numéro 182 mars 1979 Page 124-125Lui numéro 182 mars 1979 Page 126-127Lui numéro 182 mars 1979 Page 128-129Lui numéro 182 mars 1979 Page 130-131Lui numéro 182 mars 1979 Page 132-133Lui numéro 182 mars 1979 Page 134-135Lui numéro 182 mars 1979 Page 136-137Lui numéro 182 mars 1979 Page 138-139Lui numéro 182 mars 1979 Page 140-141Lui numéro 182 mars 1979 Page 142-143Lui numéro 182 mars 1979 Page 144-145Lui numéro 182 mars 1979 Page 146-147Lui numéro 182 mars 1979 Page 148-149Lui numéro 182 mars 1979 Page 150-151Lui numéro 182 mars 1979 Page 152-153Lui numéro 182 mars 1979 Page 154