Lui n°119 décembre 1973
Lui n°119 décembre 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°119 de décembre 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 238

  • Taille du fichier PDF : 205 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Romy Schneider.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 204 - 205  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
204 205
shoip  : lai sommets des cheminai hifi Pour aller plus haut, pour atteindre les cimes de la qualité, SHARP le géant de l'électronique japonaise s'est dépassé. Jugez vous-même  : SM 511 H - Ampkficateur stéréo Hi- Fi (DIN 45.500) 14 transistors, 2 Cl, 6 diodes, 1 redresseur SCR — Puissance musicale  : 2 X 40 W — Bande passante 40 Hz à 20 KHz ± 1.5 dB — Alimentation secteur 110/220/240 V, 50/60 Hz. ST 511 H - Tuner stéréo Hi-Fi (DIN 45.500) — P0, FM — 2 F.E.T., 23 transistors, 1 CI, 24 diodes — Sensibilité en F.M.  : 1,5/L V à 26 dB de S/N et 40 KHz d'excursion — S/N en FM  : 75 dB alimentation secteur 110/220/240 V, 50/60 Hz. CP 501 H - Enceinte acoustique 3 voies Hi-Fi (DIN 45.500) — bande passante  : 50 Hz à 15 KHz - puissance d'entrée  : nominale 20 W, maximum 60 W — niveau de pression sonore  : 100 d B/W —Poids  : 15 kgs. 204 ST511H'44,PPso1H RP 202'H R T 442 H anoloo, 0-4-14 RT 442 H - Lecteur de cassettes (standard) Hi-Fi stéréo avec préamplificateur — bande passante  : 30 à 12.000 Hz — rapport S/N  : 45 dB — alimentation secteur  : 110/220/240 V, 50 Hz. RP 202 H - Platine électrophone Hi- Fi stéréo — entraînement par courroie — 2 vitesses  : 331/3 et 45 tours/mn — tête magnétique — systèmes automatiques  : pose, arrêt et retour du bras — Compensateur d'anti-dérapage du bras — alimentation secteur 110/220 V, 50 Hz. Je désire recevoir, sans engagement de ma part, votre documentation SHARP — 29, rue Emile-Zola - 95270 BEZONS tél. 982.84.01 à 05 Nom Prénom Adresse SHARP LA BOXE Ray Farnechon, balayeur à l'O.r.t.f. (Suite de la page 203.) dures exigences nécessaires à la préparation physique de son métier, en courant tous les matins sur les pentes alpestres qui entourent Annecy, Roger Menetrey s'était prémuni des terribles ravages d'un dur affrontement avec José Napolès, le meilleur boxeur de son époque. Il en Va de même pour Bouttier. Quarantehuit heures après son match de Roland-Garros, Bouttier recommençait a trotter dans le bois de Vincennes aux côtés de son ami Michel Jazy, avant de s'offrir quelques jours de détente dans son chalet de La Clusaz, une résidence secondaire qu'il n'aurait jamais pu acquérir à 28 ans avec son salaire (le garçon boucher de Laval. Reconversion humaine, ambition de s'élever socialement, soif d'un meilleur confort, ces mots recouvrent la même hantise chez tous les boxeurs. Aucun d'entre eux ne peut jamais prévoir où s'arrêtera, brusquement, son chemin. Pour des idoles d'hier, bien arrivées, comme Georges Carpentier (un bar à la Madeleine), Jean Stock (gros épicier à Versailles), Charles Humez et Armand Vanucci (importants transporteurs routiers, l'un dans le Nord, l'autre en Corse), Robert Charron (concessionnaire en aspirateurs), Marcel Drille (marchand de cycles à Biarritz), Jean Josselin, Jo Gonzalès (restaurateurs à Strasbourg et à Narbonne), Claude Milazzo (agent de police), Chérif Hamia (agent d'exploitation à Air Algérie). Jacques Marty (entrepreneur dans la région parisienne), Germinal Ballarin, jean\\'alczack (cafetiers), combien (l'autres grandes figures à jamais déchues ?... La lamentable apparition sur les écrans de télévision de Raymond r Famechon, balayeur à l'O.r.t.f. après avoir gagné des dizaines de millions, était bouleversante. Quand on sait qu'un Laurent J)authuile est mort, abandonné de tous, dans la misère la plus noire ; qu'un Thé (Médina, malade, traîne la savate comme un déshérité ; qu'un Yvon Mariolle, boxeur en activité, est écroué, la ruine d'un être humain peut revêtir différents visages. Il n'y a que l'embarras du choix. En rendre la boxe professionnelle directement responsable est tentant mais, par trop injuste aussi. Il suffit de pousser (Suite page 206.)
Léo Isba  : "Ce sont lis peaux les plus nobles qui font les ceintures les plus chères." IID Radcli Bert' ! 1.wes. *AM Ihmor Laura « Je ne travaille que les cuirs les plus beaux et les plus nobles  : l'iguane, le lézard, le crocodile, le veau, le cobra. J'imagine, je dessine, je crée les incrustations, les boucles, les fermoirs, les motifs dans mes propres ateliers. Pour que mes modèles soient les plus beaux ». 6, avenue Gloria Nice Tél. 86.fr. 3 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 119 décembre 1973 Page 1Lui numéro 119 décembre 1973 Page 2-3Lui numéro 119 décembre 1973 Page 4-5Lui numéro 119 décembre 1973 Page 6-7Lui numéro 119 décembre 1973 Page 8-9Lui numéro 119 décembre 1973 Page 10-11Lui numéro 119 décembre 1973 Page 12-13Lui numéro 119 décembre 1973 Page 14-15Lui numéro 119 décembre 1973 Page 16-17Lui numéro 119 décembre 1973 Page 18-19Lui numéro 119 décembre 1973 Page 20-21Lui numéro 119 décembre 1973 Page 22-23Lui numéro 119 décembre 1973 Page 24-25Lui numéro 119 décembre 1973 Page 26-27Lui numéro 119 décembre 1973 Page 28-29Lui numéro 119 décembre 1973 Page 30-31Lui numéro 119 décembre 1973 Page 32-33Lui numéro 119 décembre 1973 Page 34-35Lui numéro 119 décembre 1973 Page 36-37Lui numéro 119 décembre 1973 Page 38-39Lui numéro 119 décembre 1973 Page 40-41Lui numéro 119 décembre 1973 Page 42-43Lui numéro 119 décembre 1973 Page 44-45Lui numéro 119 décembre 1973 Page 46-47Lui numéro 119 décembre 1973 Page 48-49Lui numéro 119 décembre 1973 Page 50-51Lui numéro 119 décembre 1973 Page 52-53Lui numéro 119 décembre 1973 Page 54-55Lui numéro 119 décembre 1973 Page 56-57Lui numéro 119 décembre 1973 Page 58-59Lui numéro 119 décembre 1973 Page 60-61Lui numéro 119 décembre 1973 Page 62-63Lui numéro 119 décembre 1973 Page 64-65Lui numéro 119 décembre 1973 Page 66-67Lui numéro 119 décembre 1973 Page 68-69Lui numéro 119 décembre 1973 Page 70-71Lui numéro 119 décembre 1973 Page 72-73Lui numéro 119 décembre 1973 Page 74-75Lui numéro 119 décembre 1973 Page 76-77Lui numéro 119 décembre 1973 Page 78-79Lui numéro 119 décembre 1973 Page 80-81Lui numéro 119 décembre 1973 Page 82-83Lui numéro 119 décembre 1973 Page 84-85Lui numéro 119 décembre 1973 Page 86-87Lui numéro 119 décembre 1973 Page 88-89Lui numéro 119 décembre 1973 Page 90-91Lui numéro 119 décembre 1973 Page 92-93Lui numéro 119 décembre 1973 Page 94-95Lui numéro 119 décembre 1973 Page 96-97Lui numéro 119 décembre 1973 Page 98-99Lui numéro 119 décembre 1973 Page 100-101Lui numéro 119 décembre 1973 Page 102-103Lui numéro 119 décembre 1973 Page 104-105Lui numéro 119 décembre 1973 Page 106-107Lui numéro 119 décembre 1973 Page 108-109Lui numéro 119 décembre 1973 Page 110-111Lui numéro 119 décembre 1973 Page 112-113Lui numéro 119 décembre 1973 Page 114-115Lui numéro 119 décembre 1973 Page 116-117Lui numéro 119 décembre 1973 Page 118-119Lui numéro 119 décembre 1973 Page 120-121Lui numéro 119 décembre 1973 Page 122-123Lui numéro 119 décembre 1973 Page 124-125Lui numéro 119 décembre 1973 Page 126-127Lui numéro 119 décembre 1973 Page 128-129Lui numéro 119 décembre 1973 Page 130-131Lui numéro 119 décembre 1973 Page 132-133Lui numéro 119 décembre 1973 Page 134-135Lui numéro 119 décembre 1973 Page 136-137Lui numéro 119 décembre 1973 Page 138-139Lui numéro 119 décembre 1973 Page 140-141Lui numéro 119 décembre 1973 Page 142-143Lui numéro 119 décembre 1973 Page 144-145Lui numéro 119 décembre 1973 Page 146-147Lui numéro 119 décembre 1973 Page 148-149Lui numéro 119 décembre 1973 Page 150-151Lui numéro 119 décembre 1973 Page 152-153Lui numéro 119 décembre 1973 Page 154-155Lui numéro 119 décembre 1973 Page 156-157Lui numéro 119 décembre 1973 Page 158-159Lui numéro 119 décembre 1973 Page 160-161Lui numéro 119 décembre 1973 Page 162-163Lui numéro 119 décembre 1973 Page 164-165Lui numéro 119 décembre 1973 Page 166-167Lui numéro 119 décembre 1973 Page 168-169Lui numéro 119 décembre 1973 Page 170-171Lui numéro 119 décembre 1973 Page 172-173Lui numéro 119 décembre 1973 Page 174-175Lui numéro 119 décembre 1973 Page 176-177Lui numéro 119 décembre 1973 Page 178-179Lui numéro 119 décembre 1973 Page 180-181Lui numéro 119 décembre 1973 Page 182-183Lui numéro 119 décembre 1973 Page 184-185Lui numéro 119 décembre 1973 Page 186-187Lui numéro 119 décembre 1973 Page 188-189Lui numéro 119 décembre 1973 Page 190-191Lui numéro 119 décembre 1973 Page 192-193Lui numéro 119 décembre 1973 Page 194-195Lui numéro 119 décembre 1973 Page 196-197Lui numéro 119 décembre 1973 Page 198-199Lui numéro 119 décembre 1973 Page 200-201Lui numéro 119 décembre 1973 Page 202-203Lui numéro 119 décembre 1973 Page 204-205Lui numéro 119 décembre 1973 Page 206-207Lui numéro 119 décembre 1973 Page 208-209Lui numéro 119 décembre 1973 Page 210-211Lui numéro 119 décembre 1973 Page 212-213Lui numéro 119 décembre 1973 Page 214-215Lui numéro 119 décembre 1973 Page 216-217Lui numéro 119 décembre 1973 Page 218-219Lui numéro 119 décembre 1973 Page 220-221Lui numéro 119 décembre 1973 Page 222-223Lui numéro 119 décembre 1973 Page 224-225Lui numéro 119 décembre 1973 Page 226-227Lui numéro 119 décembre 1973 Page 228-229Lui numéro 119 décembre 1973 Page 230-231Lui numéro 119 décembre 1973 Page 232-233Lui numéro 119 décembre 1973 Page 234-235Lui numéro 119 décembre 1973 Page 236-237Lui numéro 119 décembre 1973 Page 238