Lui n°119 décembre 1973
Lui n°119 décembre 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°119 de décembre 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 238

  • Taille du fichier PDF : 205 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Romy Schneider.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 196 - 197  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
196 197
196 National, le seul rasoir à piles qui tourne la tête. Pour que vous n'ayez Pas à le faire. iiiiir ; '`.f'r. a.rit. ; ; ; :..: : :. ; :.. ES 565 79,00 F TTC ES 575 98,00 F TTC (avec tondeuse) Regardez le rasoir à piles National. Sa tête pivotante épouse les formes de votre visage et reste en contact constant avec votre barbe. Pour être mieux rasé sous le menton, dans le cou, etc... La puissance accrue du moteur, les couteaux en acier dur, vous permettent d'être rasé de plus près et en douceur. Avec le rasoir à piles National à tête pivotante, se raser n'est plus un problème. le rasoir de 17 heures. National Matsushita 42 bd Richard-Lenoir, 75011 Paris - tél.  : 805.25.59 Natartai National LANZMANN Your lui c'était la première fois. Pour elle la première jouissance... (Suite (le la page 192.) mois qu'elle s'ouvre et se referme rien que pour lui au contact de son couteau à huîtres. Ils se sont mangés pour la première fois en février ; un gueuleton sublime, un menu à trois étoiles de mer, et leur amour, qui aurait dû rapidement être rassasié, a passé le cap des mois en « R » sans rien perdre de sa fraîcheur. Ils se sont pourtant attablés tous les après-midi en face de la même carte et ont goûté à tous les plats de leurs corps, à toutes les cuisines de l'aventure. Ils ont mélangé les larmes et le rire, le sang et la sérosité. Ils ont écouté la chanson de leurs ventres, et vibré de concert à leur petite musique de chambre. Pour lui, c'était la première fois, pour elle, la première jouissance. Elle s'était crue frigide, elle s'était vue de pierre, sentie de bois. Elle avait consulté des gynécologues, des astrologues, des cartomanciennes. des rebouteux de la libido. Rien à faire pour décrocher le plaisir ; il tournait au-dessus d'elle, loin, très loin ; elle le voyait briller parfois comme la Lune, mais les fusées qu'elle prenait pour partir éclataient en vol au premier ciel. Elle avait fait le tour de la géographie de Flexmann. Un triste tour du terre à terre. Pas moyen de décoller. La montagne était plaine, l'océan dérisoire, les volcans éteints, la lave glacée. Flexmanns'était laissé essayer, il s'était prêté à tous les tests, à toutes les fantaisies. Atlas humiliés et incomplets, ils avaient finalement refermé sur euxmêmes le livre des continents introuvables. Elle jouait à la femme du monde, à la femme de tête. C'était sa façon d'oublier qu'elle n'était pas tout à fait femme. Elle avait mis sa chair de côté, une économie de problème. Ils faisaient chambre à part mais vie commune. On les voyait partout ensemble. Ils sortaient et recevaient. Ils étaient brillants avec les autres, passionnants pour la compagnie. Quand ils se retrouvaient tous deux engoncés dans l'étroit costume du couple qu'ils s'étaient taillé, ils perdaient la forme et la prestance. Face à face, le courant était aussitôt coupé et la curiosité profitait du noir pour s'endormir. Ni l'un ni l'autre ne se plaignait de cette grisaille, car la grisaille en fin de compte était dorée. L'argent facilitait le confort et le confort remplaçait le reste. Quand on ne sortait pas, on lisait. Quand on ne lisait plus, on dormait. Quand on ne dormait pas, on faisait semblant. Il arrivait parfois que l'un d'eux frappât à la porte de l'autre. Généralement, on ne refusait pas l'accouplement. Froid et raide comme un sculpteur embarrassé de son bloc de pierre, on se taillait une pipe de marbre ou bien, ou mieux, on engageait son ciseau dans la fente en espérant que la pierre allait se mettre à gémir. Puis on reposait ses outils aux pieds de la sculpture inachevée. Celui qui était venu en visite retournait dans sa chambre pour se retourner dans son lit. Au petit déjeuner. on n'en parlait plus. Un jour, Marie-Laure rencontra Régine, la mère de Claude. Régine devint sa confidente, son double, son esprit de carbone. Ensemble elles cuisinèrent leurs problèmes au feu doux de la confession, fabriquant du prêt-àpenser comme on fait de la pâtisserie, avec des moules standards qui n'étaient pas à leur mesure. De cette pâte à complexes, amère et douloureuse, il en sortit une friandise qui n'avait pas vilaine apparence, mais dont le goût était sans saveur. Qu'importe ! Pour Marie-Laure, c'était bon de se mettre à table, nouveau de goûter à d'autres plats. Elle mangea beaucoup mais resta sur sa faim. Elle enviait les concierges, les bonnes à tout faire, les filles à soldat, toutes ces femmes qui jouissaient sans problème au contact d'une peau et d'une étreinte. Elle essaya avec deux hommes, puis avec trois. Avec des hommes de couleur, avec des femmes de douceur ; Régine elle-même se dévoua. se surpassa. Elle fut tour à tour passive et active, délicate et bestiale. Jardin cent fois retourné et ensemencé par toutes les variétés possibles de graines aux fleurs prometteuses, la terre de Marie-Laure pourtant remuée, piquée, aplanie, arrosée, resta stérile. Il n'en sortit rien, sinon, à la longue, une plainte de dégoût ; une mauvaise herbe écoeurante. Pendant cette chasse au plaisir où l'on tira des coups dans tous les sens avec des munitions de tous calibres sur la garenne de Marie-Laure, (Suite p.198.)
la neige de 2000m et le soleil de Provence... voici les deux grands avantages ISOLA 2000 Pour en savoir plus, venez voir les appartementstémoins que nous avons installés sur la côte à S. A. P.S. I. 06270 Villeneuve-Loubet-Plage (tél. (93) 31.57.84) ou à Paris, 21, rue de la Paix (tél. 073.60.20). Renseignez-vous. Avant toute chose, et surtout avant d'arrêter votre choix de station pour cet hiver, renseignez-vous complètement sur ISOLA 2000, la station aux deux avantages supplémentaires. Pour cela, retournez-nous simplement ce coupon. Deux très grands avantages, en effet. Des avantages naturels dont nous avons tenu compte pour construire à ISOLA 2000 l'une des stations de sports d'hiver les plus attirantes d'Europe. La neige de 2000m. La haute vallée du Chastillon, là où nous avons bâti ISOLA 2000, est juchée à 2000 met entourée de 15 pics culminant entre 2400 et 3000m. Son micro-climat exceptionnel lui assure un enneigement qui dure six mois, de la mi-novembre à la mi-mai. Une neige très spéciale aussi, que l'on dirait faite exprès pour le ski. Elle reste poudreuse pendant toute la saison. Le soleil de Provence. ISOLA 2000 est à seulement 90 minutes de Nice (2'aéroport international de France) et bénéficie donc du splendide climat de la Côte d'Azur. Oubliez un instant la grisaille de l'hiver et imaginez le soleil méditerranéen scintillant sur les pentes neigeuses ! Une station ultra-moderne. Mais ce n'est pas tout. Nous avons fait beaucoup de choses à ISOLA 2000 pour que vous puissiez profiter au maximum de ce paradis naturel. Voici quelques statistiques  : Le domaine skiable s'étend sur 2000 hectares. Déjà cette année nous vous offrons 63 km de descentes (bientôt 120 km) desservies par 1 télécabine, 2 télésièges et 10 remontées. Vous avez le choix entre 25 pistes allant de la descente sportive avec " murs" pour champions au " boulevard " pour débutants. 3 hôtels de classe internationale vous attendent ainsi que 8 restaurants, plus de 12 commerces divers, 1 piscine chauffée, 1 cinéma, des boîtes de nuit... tout en somme, pour vous assurer un séjour inoubliable. Un investissement rentable. Nous _sommes persuadés que vous serez séduit par ISOLA 2000. Dans ce cas, vous aurez sans doute envie d'y acheter un appartement. Il en existe de toutes tailles du mini-studio au 4 pièces, tous astucieusement conçus pour la vie à la montagne. Et la station peut les louer pour vous lorsque vous ne voulez pas y séjourner vous-même. Pour séjourner à ISOLA 2000, vous pouvez également vous adresser à toutes les agences de voyage ou au réseau Havas Voyages. r i 11 111.11 1111 MIN 1M. Mail Min UMM 1111 1 6, 04 4 *, 4 I., 4'iw r s I., sas. l1t'MS go Je veux tout savoir sur le fabuleux ski-soleil d'ISOLA 2000. Je m'interesse particuliërement à  : un séjour ❑ un appartement ❑ Nom (Mme/Mlle/M.) Adresse 112 Retournez ce coupon à SAPSI/ISOLA 2000, CD 41, 06270 Villeneuve-Loubet-Plage. Prénom isola 2,000 UN BALCON DE NEIGE SUR LA CÔTE D'AZUR isola 2000, station S1W 197 photos Aarons - J.C. Dewolf



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 119 décembre 1973 Page 1Lui numéro 119 décembre 1973 Page 2-3Lui numéro 119 décembre 1973 Page 4-5Lui numéro 119 décembre 1973 Page 6-7Lui numéro 119 décembre 1973 Page 8-9Lui numéro 119 décembre 1973 Page 10-11Lui numéro 119 décembre 1973 Page 12-13Lui numéro 119 décembre 1973 Page 14-15Lui numéro 119 décembre 1973 Page 16-17Lui numéro 119 décembre 1973 Page 18-19Lui numéro 119 décembre 1973 Page 20-21Lui numéro 119 décembre 1973 Page 22-23Lui numéro 119 décembre 1973 Page 24-25Lui numéro 119 décembre 1973 Page 26-27Lui numéro 119 décembre 1973 Page 28-29Lui numéro 119 décembre 1973 Page 30-31Lui numéro 119 décembre 1973 Page 32-33Lui numéro 119 décembre 1973 Page 34-35Lui numéro 119 décembre 1973 Page 36-37Lui numéro 119 décembre 1973 Page 38-39Lui numéro 119 décembre 1973 Page 40-41Lui numéro 119 décembre 1973 Page 42-43Lui numéro 119 décembre 1973 Page 44-45Lui numéro 119 décembre 1973 Page 46-47Lui numéro 119 décembre 1973 Page 48-49Lui numéro 119 décembre 1973 Page 50-51Lui numéro 119 décembre 1973 Page 52-53Lui numéro 119 décembre 1973 Page 54-55Lui numéro 119 décembre 1973 Page 56-57Lui numéro 119 décembre 1973 Page 58-59Lui numéro 119 décembre 1973 Page 60-61Lui numéro 119 décembre 1973 Page 62-63Lui numéro 119 décembre 1973 Page 64-65Lui numéro 119 décembre 1973 Page 66-67Lui numéro 119 décembre 1973 Page 68-69Lui numéro 119 décembre 1973 Page 70-71Lui numéro 119 décembre 1973 Page 72-73Lui numéro 119 décembre 1973 Page 74-75Lui numéro 119 décembre 1973 Page 76-77Lui numéro 119 décembre 1973 Page 78-79Lui numéro 119 décembre 1973 Page 80-81Lui numéro 119 décembre 1973 Page 82-83Lui numéro 119 décembre 1973 Page 84-85Lui numéro 119 décembre 1973 Page 86-87Lui numéro 119 décembre 1973 Page 88-89Lui numéro 119 décembre 1973 Page 90-91Lui numéro 119 décembre 1973 Page 92-93Lui numéro 119 décembre 1973 Page 94-95Lui numéro 119 décembre 1973 Page 96-97Lui numéro 119 décembre 1973 Page 98-99Lui numéro 119 décembre 1973 Page 100-101Lui numéro 119 décembre 1973 Page 102-103Lui numéro 119 décembre 1973 Page 104-105Lui numéro 119 décembre 1973 Page 106-107Lui numéro 119 décembre 1973 Page 108-109Lui numéro 119 décembre 1973 Page 110-111Lui numéro 119 décembre 1973 Page 112-113Lui numéro 119 décembre 1973 Page 114-115Lui numéro 119 décembre 1973 Page 116-117Lui numéro 119 décembre 1973 Page 118-119Lui numéro 119 décembre 1973 Page 120-121Lui numéro 119 décembre 1973 Page 122-123Lui numéro 119 décembre 1973 Page 124-125Lui numéro 119 décembre 1973 Page 126-127Lui numéro 119 décembre 1973 Page 128-129Lui numéro 119 décembre 1973 Page 130-131Lui numéro 119 décembre 1973 Page 132-133Lui numéro 119 décembre 1973 Page 134-135Lui numéro 119 décembre 1973 Page 136-137Lui numéro 119 décembre 1973 Page 138-139Lui numéro 119 décembre 1973 Page 140-141Lui numéro 119 décembre 1973 Page 142-143Lui numéro 119 décembre 1973 Page 144-145Lui numéro 119 décembre 1973 Page 146-147Lui numéro 119 décembre 1973 Page 148-149Lui numéro 119 décembre 1973 Page 150-151Lui numéro 119 décembre 1973 Page 152-153Lui numéro 119 décembre 1973 Page 154-155Lui numéro 119 décembre 1973 Page 156-157Lui numéro 119 décembre 1973 Page 158-159Lui numéro 119 décembre 1973 Page 160-161Lui numéro 119 décembre 1973 Page 162-163Lui numéro 119 décembre 1973 Page 164-165Lui numéro 119 décembre 1973 Page 166-167Lui numéro 119 décembre 1973 Page 168-169Lui numéro 119 décembre 1973 Page 170-171Lui numéro 119 décembre 1973 Page 172-173Lui numéro 119 décembre 1973 Page 174-175Lui numéro 119 décembre 1973 Page 176-177Lui numéro 119 décembre 1973 Page 178-179Lui numéro 119 décembre 1973 Page 180-181Lui numéro 119 décembre 1973 Page 182-183Lui numéro 119 décembre 1973 Page 184-185Lui numéro 119 décembre 1973 Page 186-187Lui numéro 119 décembre 1973 Page 188-189Lui numéro 119 décembre 1973 Page 190-191Lui numéro 119 décembre 1973 Page 192-193Lui numéro 119 décembre 1973 Page 194-195Lui numéro 119 décembre 1973 Page 196-197Lui numéro 119 décembre 1973 Page 198-199Lui numéro 119 décembre 1973 Page 200-201Lui numéro 119 décembre 1973 Page 202-203Lui numéro 119 décembre 1973 Page 204-205Lui numéro 119 décembre 1973 Page 206-207Lui numéro 119 décembre 1973 Page 208-209Lui numéro 119 décembre 1973 Page 210-211Lui numéro 119 décembre 1973 Page 212-213Lui numéro 119 décembre 1973 Page 214-215Lui numéro 119 décembre 1973 Page 216-217Lui numéro 119 décembre 1973 Page 218-219Lui numéro 119 décembre 1973 Page 220-221Lui numéro 119 décembre 1973 Page 222-223Lui numéro 119 décembre 1973 Page 224-225Lui numéro 119 décembre 1973 Page 226-227Lui numéro 119 décembre 1973 Page 228-229Lui numéro 119 décembre 1973 Page 230-231Lui numéro 119 décembre 1973 Page 232-233Lui numéro 119 décembre 1973 Page 234-235Lui numéro 119 décembre 1973 Page 236-237Lui numéro 119 décembre 1973 Page 238