Lui n°119 décembre 1973
Lui n°119 décembre 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°119 de décembre 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 238

  • Taille du fichier PDF : 205 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Romy Schneider.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 176 - 177  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
176 177
176 Bloc Source Marque déposée méfiez-vous des imitations Il n'est pas exagéré d'affirmer que la sortie du "Bloc-Source" ERA en 1967 a marqué un tournant dans l'histoire de la haute-fidélité. Pour la première fois, une charrie intégrée - une platine,un ampli, un tuner FM - réunissait toutes les qualités d'une installation composée d'éléments séparés. Depuis six ans, nous n'avons pratiquement pas changé l'aspect du Bloc-Source son architecture générale la sobriété de ses lignes le mettent à l'abri des caprices de la mode. En revanche, au fil des ans, nous lui avons apporté de nombreux perfectionnements - 57 très exactement - qui lui permettent de rester à l'avant garde de la technique. Tel qu'il se présente aujourd'hui, le Bloc-Source E RA avec son ampli 2 x 20 eff., son plateau lourd, son bras à pivot fictif doté d'un compensateur de poussée latérale, son transformateur quadritension et son tuner FM extrêmement sensible, constitue une charrie hautefidélité sans équivalent sur le marché. Nos concurrents l'ont bien compris qui, depuis 6 ans, tentent en vain de nous imiter. En allant même parfois jusqu'à s'approprier, bien qu'elle soit déposée, la dénomination "Bloc-Source". Ce qui est encore une façon de rendre hommage à ERA. ERA BON A DECOUPER pour recevoir GRATUITEMENT le guide ERA, renvoyer ce bon S ERA 87, rue Pelleport PARIS XX Nom Pr onom Adresse NAURU Le chef de l'armée rentre en auto-stop à son Etat-Major (S. de la p.170.) d'avoir une contravention, elle nie répond, positive  : « Pas à moi, ils me respectent, je suis vieille. » Je me sens autorisé à m'enquérir de son âge. « Ils disent 86, riposte-t-elle, mais moi je crois plus. » Nous traversons le « centre », ou ce qui en tient lieu, à tombeau ouvert, et arrivons en trombe (levant les bâtiments du gouvernement, section police. Ma conductrice, sans complexe, klaxonne énergiquement. Le « général » lève les bras au ciel lorsqu'il reconnaît mon chauffeur « Ah ! c'est Fia Fia qui vous conduit ! Eh bien ! vous avez eu de la chance d'arriver jusqu'ici. C'est une honte, on devrait quand même prévenir les étrangers ! » Il dit quelques niots bien sentis en nauruen à la Fia Fia, qui, à ce que je soupçonne, lui répond sur le même ton, puis démarre sur les chapeaux de roues. Je profite de ma présence dans les locaux gouvernementaux pour demander au directeur du Cabinet présidentiel, de me ménager une entrevue avec le chef de l'Etat, big chief Hammer de Roburt. Aucune difficulté. Rendez-vous est pris pour dimanche. M. Sadaraka m'explique le fonctionnement de la République. Le Parlement, dont je visite la salle des séances, austère et climatisée, se compose de dix-huit membres, élus au suffrage universel Le cabinet, qui tient lieu de Sénat.comprend six ministres plus le Président. Parlement et cabinet se réunissent au gré de celui-ci. A part le Président, personne n'est rémunéré, niais les députés touchent des frais de déplacement (sic !) s'ils assistent aux séances. Le chef de cabinet sourit  : « Ils ne demandent rien d'ailleurs, ils sont assez riches comme ça. » Encore une fois rêveur, je vais rejoindre, à deux portes de là, mon examinateur qui m'attend patiemment. Il est enchanté, c'est la première fois qu'il fait passer son permis de conduire à un Français. Comme je lui fais remarquer que je suis titulaire d'un permis international, il objecte  : « Oui, mais vous venez (l'un pays a conduite à droite. » Objection reçue. votre Honneur. L'examen se résume à tine promenade symbolique sur la Nationale 1 (forcément). Il a d'ailleurs dans sa poche mon permis ment rempli et timbré. Lorsqu'il me le remet, je m'étonne qu'il ne faille pas (le photographie du titulaire. « Pas besoin à Nauru, dit-il en riant largement, tout le monde vous connaît déjà. » En le raccompagnant, je ralentis devant le supermarché qu'on appelle ici le « Store » et manifeste mon intention de le visiter. Aussitôt, il insiste pour que je n'aille pas plus loin. « Je trouverai bien quelqu'un pour me raccompagner », assure-t-il. Et, très démocratiquement, le chef de l'armée nauruenne fait (le l'autostop pour regagner son état-major. Je me sens presque devenir militariste. Le supermarché est fascinant. On y trouve autant (le produits qu'à un Carrefour ou un Mammouth. Mais à quel prix ! Je nie transforme en ménagère et fais (les calculs rapides  : beurre, 3,50 F le kilo ; pommes (le terre, 20 centimes ; huile, 1,50 F le litre  : eau minérale (Vichy), 60 centimes la bouteille ; cigarettes américaines, 5 F la cartouche... etc. Le pays de Cocagne. Pas étonnant (lue n'étant, par-dessus le marché, pas très actives, les dames de Nauru ne répondent pas exactement à notre idée de l'esthétique féminine. Et pourtant, elles sont sportives  : devant le « Store », une bonne cinquantaine de motos attendent leurs propriétaires du sexe faible. A l'école, on leur apprend le base-ball, et comble de sophistication, il y a deux cours de golf obligatoires par semaine. Mais quand je vois les caddies débordant de victuailles que les Nauruennes sortent du magasin, et comme je sais qu'une famille moyenne de Nauru comporte de trois à quatre personnes, les kilos excédentaires s'expliquent. Frank, (jtli m'a définitivement adopté, m'invite chez lui pour dîner, car c'est sa soirée (le sortie..le sens qu'il va mettre les petits plats dans les grands. Je m'offre donc une longue sieste, suivie d'un bain dans la piscine. Hélas, la nier n'est pas accessible les plages sont encombrées de boîtes de conserve et de détritus de toutes sortes. C'est le revers de la médaille l'oisiveté ren(l sale. Et malgré le ; efforts de quelques bonnes âmes, Nauru bat les records de pollution. La nier est considérée comme (Suite la. 178.
Offrez des fleurs, un livre, des cigares, du champagne, du caviar ou des marrons glacés..mais offrez-les bien. Christoff 177



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 119 décembre 1973 Page 1Lui numéro 119 décembre 1973 Page 2-3Lui numéro 119 décembre 1973 Page 4-5Lui numéro 119 décembre 1973 Page 6-7Lui numéro 119 décembre 1973 Page 8-9Lui numéro 119 décembre 1973 Page 10-11Lui numéro 119 décembre 1973 Page 12-13Lui numéro 119 décembre 1973 Page 14-15Lui numéro 119 décembre 1973 Page 16-17Lui numéro 119 décembre 1973 Page 18-19Lui numéro 119 décembre 1973 Page 20-21Lui numéro 119 décembre 1973 Page 22-23Lui numéro 119 décembre 1973 Page 24-25Lui numéro 119 décembre 1973 Page 26-27Lui numéro 119 décembre 1973 Page 28-29Lui numéro 119 décembre 1973 Page 30-31Lui numéro 119 décembre 1973 Page 32-33Lui numéro 119 décembre 1973 Page 34-35Lui numéro 119 décembre 1973 Page 36-37Lui numéro 119 décembre 1973 Page 38-39Lui numéro 119 décembre 1973 Page 40-41Lui numéro 119 décembre 1973 Page 42-43Lui numéro 119 décembre 1973 Page 44-45Lui numéro 119 décembre 1973 Page 46-47Lui numéro 119 décembre 1973 Page 48-49Lui numéro 119 décembre 1973 Page 50-51Lui numéro 119 décembre 1973 Page 52-53Lui numéro 119 décembre 1973 Page 54-55Lui numéro 119 décembre 1973 Page 56-57Lui numéro 119 décembre 1973 Page 58-59Lui numéro 119 décembre 1973 Page 60-61Lui numéro 119 décembre 1973 Page 62-63Lui numéro 119 décembre 1973 Page 64-65Lui numéro 119 décembre 1973 Page 66-67Lui numéro 119 décembre 1973 Page 68-69Lui numéro 119 décembre 1973 Page 70-71Lui numéro 119 décembre 1973 Page 72-73Lui numéro 119 décembre 1973 Page 74-75Lui numéro 119 décembre 1973 Page 76-77Lui numéro 119 décembre 1973 Page 78-79Lui numéro 119 décembre 1973 Page 80-81Lui numéro 119 décembre 1973 Page 82-83Lui numéro 119 décembre 1973 Page 84-85Lui numéro 119 décembre 1973 Page 86-87Lui numéro 119 décembre 1973 Page 88-89Lui numéro 119 décembre 1973 Page 90-91Lui numéro 119 décembre 1973 Page 92-93Lui numéro 119 décembre 1973 Page 94-95Lui numéro 119 décembre 1973 Page 96-97Lui numéro 119 décembre 1973 Page 98-99Lui numéro 119 décembre 1973 Page 100-101Lui numéro 119 décembre 1973 Page 102-103Lui numéro 119 décembre 1973 Page 104-105Lui numéro 119 décembre 1973 Page 106-107Lui numéro 119 décembre 1973 Page 108-109Lui numéro 119 décembre 1973 Page 110-111Lui numéro 119 décembre 1973 Page 112-113Lui numéro 119 décembre 1973 Page 114-115Lui numéro 119 décembre 1973 Page 116-117Lui numéro 119 décembre 1973 Page 118-119Lui numéro 119 décembre 1973 Page 120-121Lui numéro 119 décembre 1973 Page 122-123Lui numéro 119 décembre 1973 Page 124-125Lui numéro 119 décembre 1973 Page 126-127Lui numéro 119 décembre 1973 Page 128-129Lui numéro 119 décembre 1973 Page 130-131Lui numéro 119 décembre 1973 Page 132-133Lui numéro 119 décembre 1973 Page 134-135Lui numéro 119 décembre 1973 Page 136-137Lui numéro 119 décembre 1973 Page 138-139Lui numéro 119 décembre 1973 Page 140-141Lui numéro 119 décembre 1973 Page 142-143Lui numéro 119 décembre 1973 Page 144-145Lui numéro 119 décembre 1973 Page 146-147Lui numéro 119 décembre 1973 Page 148-149Lui numéro 119 décembre 1973 Page 150-151Lui numéro 119 décembre 1973 Page 152-153Lui numéro 119 décembre 1973 Page 154-155Lui numéro 119 décembre 1973 Page 156-157Lui numéro 119 décembre 1973 Page 158-159Lui numéro 119 décembre 1973 Page 160-161Lui numéro 119 décembre 1973 Page 162-163Lui numéro 119 décembre 1973 Page 164-165Lui numéro 119 décembre 1973 Page 166-167Lui numéro 119 décembre 1973 Page 168-169Lui numéro 119 décembre 1973 Page 170-171Lui numéro 119 décembre 1973 Page 172-173Lui numéro 119 décembre 1973 Page 174-175Lui numéro 119 décembre 1973 Page 176-177Lui numéro 119 décembre 1973 Page 178-179Lui numéro 119 décembre 1973 Page 180-181Lui numéro 119 décembre 1973 Page 182-183Lui numéro 119 décembre 1973 Page 184-185Lui numéro 119 décembre 1973 Page 186-187Lui numéro 119 décembre 1973 Page 188-189Lui numéro 119 décembre 1973 Page 190-191Lui numéro 119 décembre 1973 Page 192-193Lui numéro 119 décembre 1973 Page 194-195Lui numéro 119 décembre 1973 Page 196-197Lui numéro 119 décembre 1973 Page 198-199Lui numéro 119 décembre 1973 Page 200-201Lui numéro 119 décembre 1973 Page 202-203Lui numéro 119 décembre 1973 Page 204-205Lui numéro 119 décembre 1973 Page 206-207Lui numéro 119 décembre 1973 Page 208-209Lui numéro 119 décembre 1973 Page 210-211Lui numéro 119 décembre 1973 Page 212-213Lui numéro 119 décembre 1973 Page 214-215Lui numéro 119 décembre 1973 Page 216-217Lui numéro 119 décembre 1973 Page 218-219Lui numéro 119 décembre 1973 Page 220-221Lui numéro 119 décembre 1973 Page 222-223Lui numéro 119 décembre 1973 Page 224-225Lui numéro 119 décembre 1973 Page 226-227Lui numéro 119 décembre 1973 Page 228-229Lui numéro 119 décembre 1973 Page 230-231Lui numéro 119 décembre 1973 Page 232-233Lui numéro 119 décembre 1973 Page 234-235Lui numéro 119 décembre 1973 Page 236-237Lui numéro 119 décembre 1973 Page 238