Lui n°110 mars 1973
Lui n°110 mars 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°110 de mars 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 147 Mo

  • Dans ce numéro : Ibiza, bons baisers d'Ibizance !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
A la rentrée des classes, une jeune et jolie maîtresse redoute quelque peu le premier contact avec ses élèves. Elle s'assied à son bureau, croise ses jambes en un mouvement un peu trop large. S'apercevant alors que l'attention des gamins est pour le moins explicite, elle s'adresse fermement à l'un des élèves  : — Pourquoi restes-tu bouche bée ? Qu'est-ce que tu as vu — Vos genoux, Mademoiselle... — Très bien. Pour apprendre que l'on ne doit pas regarder les genoux de l'institutrice, tu es exclu de la classe pendant huit jours. Puis, s'adressant à un autre écolier  : — Et toi, qu'as-tu vu ? — Vos cuisses, Mademoiselle... — Exclu pour quinze jours ! Se tournant ensuite vers le cancre de la classe  : — Et toi, qu'est-ce que tu as vu ? Le garçon range silencieusement ses affaires, se lève, gagne la porte et lance à l'institutrice  : — Au revoir, Mademoiselle, à l'année prochaine ! Un client passe sa commande dans un restaurant pour cannibales  : — Une tête, s'il vous plaît. — Désolé, Monsieur, il n'y en a plus. — Alors, donnez-moi une main. — Nous n'en faisons que le lundi ! — Bon, alors un pied. — Il n'y en a plus, Monsieur. Excédé, le client se lève, va aux cuisines, ouvre le congélateur dans lequel est suspendu un homme entier, gelé. — Et ça ? On ne peut pas le servir ? s'indigne-t-il. — Non Monsieur, cet homme est mort du diabète et on le garde pour taire de la compote. C OflIZ-LI Devinette  : Pourquoi Golda Meir a-t-elle engagé deux secrétaires arabes ? Réponse  : Pour ouvrir le courrier. Trois samouraïs s'entraînent. Pour démontrer sa force, le premier prend son sabre et donne un grand coup sur une mouche qui volait, et qui tombe soudain coupée en deux. Le deuxième dit  : — Cela n'a rien d'extraordinaire. il prend son sabre et découpe une mouche en quatre morceaux. I, e troisième dit  : — Vous êtes des minables. 1l prend son sabre, vise une mouche qui continue à voler. Les autres ricanent, mais il les interrompt  : — Vous voyez cette mouche ? Elle ne pourra jamais plus forniquer. Un Noir se présente dans un bureau pour obtenir un emploi. — Savez-vous écrire ? demande l'employeur. — Oui patron. — Savez-vous lire ? — Oui patron. — Très bien. I.irez-moi le journal. Et il lui tend un quotidien chinois. — Je ne lis pas très bien les petits caractères mais je lis très bien les gros titres... — Et que lisez-vous ? — Il n'y a pas de travail pour les Noirs en ce moment. Un client entre dans un restaurant pour cannibales et lit le menu  : « Anglais rôti, 20 F ; Chinois, 20 F ; Allemand, 20 F ; Italien  : 800 F. Il appelle le garçon et s'étonne  : — Pourquoi l'Italien est-il si cher — Vous comprenez, Monsieur,ll faut beaucoup de temps pour le nettoyer ! Une femme va voir un gynécologue. Elle s'installe pour l'examen, et entend soudain  : — Ah ! Quel beau trou ! Ah ! Quel beau trou ! Un peu choquée, elle s'exclame  : — Docteur, une fois suffit ! — Je ne l'ai dit qu'une fois, Madame, ce doit être l'écho. Une Ecossaise met au monde un enfant mort-né. Le lendemain, elle met une pancarte sur sa porte  : « Lait à vendre ». Devinette  : Pour(luoi les membres du Black Power ont ils le poing fermé ? Réponse  : Parce que s'ils ouvrent la main ils lâchent la branche. Deux puces conversent et papotent. — Où vas-tu en vacances cet été, ma chérie ? — Moi, comme toujours, sur la côte d'Azor. Devinette  : Quel est le comble du bigame ? Réponse  : Porter des lunettes à double foyer. Chers lecteurs, souriez-nous. Envoyez-nous vos meilleures histoires drôles, à condition qu'elles soient inédites. « Lui » vous adressera un chèque sourire de 40 F pour chaque histoire publiée. Au cas où nous recevrions deux histoires identiques, seule la première expédiée, le cachet de la poste faisant foi, sera primée.
« Ilfaut que tous les traits soient expressifs, c'est-b-dire utiles à la révélation d'une conscience. » (Rodin)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 110 mars 1973 Page 1Lui numéro 110 mars 1973 Page 2-3Lui numéro 110 mars 1973 Page 4-5Lui numéro 110 mars 1973 Page 6-7Lui numéro 110 mars 1973 Page 8-9Lui numéro 110 mars 1973 Page 10-11Lui numéro 110 mars 1973 Page 12-13Lui numéro 110 mars 1973 Page 14-15Lui numéro 110 mars 1973 Page 16-17Lui numéro 110 mars 1973 Page 18-19Lui numéro 110 mars 1973 Page 20-21Lui numéro 110 mars 1973 Page 22-23Lui numéro 110 mars 1973 Page 24-25Lui numéro 110 mars 1973 Page 26-27Lui numéro 110 mars 1973 Page 28-29Lui numéro 110 mars 1973 Page 30-31Lui numéro 110 mars 1973 Page 32-33Lui numéro 110 mars 1973 Page 34-35Lui numéro 110 mars 1973 Page 36-37Lui numéro 110 mars 1973 Page 38-39Lui numéro 110 mars 1973 Page 40-41Lui numéro 110 mars 1973 Page 42-43Lui numéro 110 mars 1973 Page 44-45Lui numéro 110 mars 1973 Page 46-47Lui numéro 110 mars 1973 Page 48-49Lui numéro 110 mars 1973 Page 50-51Lui numéro 110 mars 1973 Page 52-53Lui numéro 110 mars 1973 Page 54-55Lui numéro 110 mars 1973 Page 56-57Lui numéro 110 mars 1973 Page 58-59Lui numéro 110 mars 1973 Page 60-61Lui numéro 110 mars 1973 Page 62-63Lui numéro 110 mars 1973 Page 64-65Lui numéro 110 mars 1973 Page 66-67Lui numéro 110 mars 1973 Page 68-69Lui numéro 110 mars 1973 Page 70-71Lui numéro 110 mars 1973 Page 72-73Lui numéro 110 mars 1973 Page 74-75Lui numéro 110 mars 1973 Page 76-77Lui numéro 110 mars 1973 Page 78-79Lui numéro 110 mars 1973 Page 80-81Lui numéro 110 mars 1973 Page 82-83Lui numéro 110 mars 1973 Page 84-85Lui numéro 110 mars 1973 Page 86-87Lui numéro 110 mars 1973 Page 88-89Lui numéro 110 mars 1973 Page 90-91Lui numéro 110 mars 1973 Page 92-93Lui numéro 110 mars 1973 Page 94-95Lui numéro 110 mars 1973 Page 96-97Lui numéro 110 mars 1973 Page 98-99Lui numéro 110 mars 1973 Page 100-101Lui numéro 110 mars 1973 Page 102-103Lui numéro 110 mars 1973 Page 104-105Lui numéro 110 mars 1973 Page 106-107Lui numéro 110 mars 1973 Page 108-109Lui numéro 110 mars 1973 Page 110-111Lui numéro 110 mars 1973 Page 112-113Lui numéro 110 mars 1973 Page 114-115Lui numéro 110 mars 1973 Page 116-117Lui numéro 110 mars 1973 Page 118-119Lui numéro 110 mars 1973 Page 120-121Lui numéro 110 mars 1973 Page 122-123Lui numéro 110 mars 1973 Page 124-125Lui numéro 110 mars 1973 Page 126-127Lui numéro 110 mars 1973 Page 128-129Lui numéro 110 mars 1973 Page 130