Lui n°110 mars 1973
Lui n°110 mars 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°110 de mars 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 147 Mo

  • Dans ce numéro : Ibiza, bons baisers d'Ibizance !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 (Suite de la p.22) des grands chroniqueurs politiques américains. Reçu partout, et par les plus grands dans la plupart des capitales, il semble avoir dissimulé sans cesse dans une poche un appareil enregistreur. Plutôt que (les « Mémoires », ce livre est une suite (le portraits et de notes prises au jour le jour. au sortir des rencontres importantes. Piètre écrivain parfois, Sulzberger n'en est pas moins un excellent auditeur qui sait comprendre l'esprit des conversations, sans trop s'emba  : rasser d'anecdotes. On a réellement l'impression d'explorer avec lui l'envers de la politique internationale, comme si c'était un roman à suite et à suspense. De l'histoire en miettes, mais nourrissante, et riche, car ce reporter est un véritable observateur  : il demeure fidèle à sa sincérité du moment, seul moyen (le photographier la vérité fugitive des événements et des opinions. Son (le Gaulle, en particulier, est saisissant, très différent du monolithe si souvent dépeint. Un peu trop attentif à des potins incontrôlés, peut-être, et un rien snob (il adore déjeuner avec les ambassadeurs, dîner avec les ministres), ce journaliste n'en est pas moins passionnant, malgré ses petite's erreurs ou ses naïvetés très américaines. On est perpétuellement entre Ubu et Shakespeare, avec des intermèdes à la Giraudoux... Combatif Eloy('de la fessée, par Jacques Serguine (Gallimard). Hussard attardé quand ils sont passés (le mode l'auteur en est réduit à exercer sur ses compagnes ses ardeurs combatives. Il a récemment découvert « le Derrière, cet inconnu », porte ouverte, si j'ose dire, à de voluptueux sévices. Mais enclin par nature au lyrisme amoureux, il fait de cette pratique un tantinet sadique une manière de panacée pour parvenir à la paix des ménages heureux. Il a la chance d'avoir une épouse fort soumise, si l'on en juge par son récit, et qui Ise semble pas prête à s'inscrire au 111.l.f. Avec un goût évident du paradoxe et de la provocation, il développe son « éloge » stir un ton pénétré, et peut-être sincère, après tout. Mais je cloute Glue son expérience personnelle puisse avoir lotir d'autres la moindre valeur ses imitateurs risquent quelque déconvenue... Reste le titre, qui est joli et raccrocheur. Monstrueux.lI ed, par P.Stein (Balland). Cet album, très beau graphigttement, reproduit paraît-il des, gravures médicales authentiques du NT _Xe siècle. De l'examen gynécologique à la femme à barbe, en passant par l'hermaphrodite, l'homme-chien, le « pygomèle » (monstre à quatre jambes) ou « l'apodyme » (charmante personne à deux têtes), sans oublier les kystes démesurés. les éléphantiasis cauclheiilardesques et les divers instruments de torture destinés à la mécanothérapie, c'est un hallucinant musée Dupuytren (les horreurs qu'on peut offrir à ses ennemis pour troubler définitivement leur sommeil. Pensez-y. C'est une vengeance originale sous forme (le cadeau. On sera même obligé de vous remercier... Kafkaïen Les Encerclés, par Alaiin Brezault (Balland). Ce jeune homme barbu, qui affiche sa photographie grandeur nature dans une vitrine de Toulon, a d'étranges imaginations. Son univers de science-fiction relève d'tin fantastique kafkaïen, quelque chose comme l'enfer de Dante revu par Bradbury. A condition d'entrer dans le jeu, on petit s'y laisser prendre, et, comme le titre l'indique, on n'en sort plus. Pour tin (lélbtit, c'est donc une réussite. Affaire à suivre, quand on a trouvé l'issue (le soir labyrinthe... Sébastien I ? on.r. International Panorama d'armes 73-% 4 (armes Prevot, Bordeaux). Dans ce magnifique catalogue français (les armes existant aujourd'hui, (les traductions techniques en trente langues dif férentes vous permettront d'acquérir en la matière une classe internationale. Tables (le conversion, liste d'abréviations, lexique complet en allemand-anglais-français pour l'armement militaire lourd et léger, lexique cynégétique et animalier  : un livre passionnant, autant par sa luxueuse présentation que par le sérieux (le sa documentation (Librairies spécialisées). Policiers Une mémoire d'éléphant, par Agatha Christie (Librairie des Champs-Elysées). Bien que la date de naissance de dame Christie ne figure pas dans la notice que lui consacre le « Who's Who », il est généralement admis que cette date avoisine 1890. Le cap des quatre fois vingt ans gaillardement franchi, donc, l'unique Agatha nous livre avec ce qui est art moins son cent vingtième enfant, une nouvelle aventure de l'excellent Hercule Poirot, Pour faire plaisir à sa vieille amie la romancière Ariane Oliver, Poirot va tenter de résoudre une énigme vieille de (liiinze ans. S'il y parvient. en effet, la filleule de Mrs. Oliver pourra épouser le garçon qu'elle aime ! Mais il faut d'abord que soit éclairci le mystère (lui règne encore autour de la mort (le ses parents... La femme de paille, par Catherine Arley (Collection « Suspense », Eurédif). Mme Catherine Arley écrit pour son plaisir, depuis tin certain nombre d'années, des histoires que lui ont inspirées ses voyages, ses rencontres et une inlassable curiosité. Les caprices de l'édition lui ont ouvert les avenues qui mènent aux grands tirages  : un peu partout, niais pas en France. Hollywood même a reconnu la qualité des histoires écrites par Catherine Arley. Afin que les lecteurs français puissent se faire une opinion, tin éditeur parisien lui a fait confiance. Il lance tale collection spécialement destinée à accueillir ses romans. Où la morale. tout comme chez Chase, se laisse allègrement mettre a mal. C'est que, Mme Arley insiste sur ce point, ses récits empruntent beaucoup à la réalité. Et coiiiine dans la réalité la morale n'est pas toujours sauve... « La Femme de paille » offre une parfaite illustration des mésaventures auxquelles s'exposent ceux it qui 1'humour fait défaut. Voile.  : vos tambours, par William Arden (Série Noire, Gallimard). Kane Jackson, espion industriel, se retrouve mêlé, au cours (l'une mission, atix agissements d'un groupe de VVeathermen » extrémistes de gauche idéalistes et purs. Jackson a beau avoir le portefeuille très à droite, il est bientôt obligé (en partie par la police, en partie mû par ses sentiments) de retrouver ceux dont il a croisé tin instant le chemin. Ce sera pour lui l'occasion d'une expérience pleine (le dangers, mais aussi d'enseignements. L'action (le ce livre qui s'avale d'une traite, apporte sur les Etats-Unis d'aujourd'hui un témoignage inhabituel, qui renoue, malgré les apparences. avec la grande tradition (lu roman noir. La reine d'Amérique, par Russell H. Greenan (Série Noire, Gallimard). Voici encore un roman qui manifeste un renouveau du roman noir américain. L'histoire se déroule dans la banlieue de Boston. Ses héros n'ont pas vingt ans. Et certes il existe peu de meilleurs tableaux du désarroi qui s'est abattu sur la jeunesse américaine depuis quelques années. J.-C. Z l herstein.
Quand vous n'êtes pas fier du tout de vous déshabiller en public, n'accablez pas votre femme. Au contraire. Parlez-lui gentiment du problème des sous-vêtements. Là aussi la mode a changé. Regardez la nouvelle collection Jil. Jil, c'est des slips et des tee-shirts assortis. Des slips taille-basse, des slips classiques, des bermudas. Sans oublier le nouveau slip ouvert de Jil. Ils sont rouges, marine, safran ou mandarine, ciel et blancs. Ils sont taillés dans des tissus doux et légers  : coton, jersey fin pour la gamme Everyday, et dans de nouvelles matières chatoyantes et confortables pour la gamme prestigieuse des Super-Ji'de Jil Obtel-D ropnyl -H elanca*. En plus, les sousvêtements Jil sont si bien coupés, qu'ils amincissent et qu'ils rajeunissent. Demandez à votre femme ce qu'elle en pense. C'est beau un homme en Jil. MAINTENANT, TOUTES LES FEMMES PEUVENT S'OFFRIR UN MARI EN JIL. d il xelance



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 110 mars 1973 Page 1Lui numéro 110 mars 1973 Page 2-3Lui numéro 110 mars 1973 Page 4-5Lui numéro 110 mars 1973 Page 6-7Lui numéro 110 mars 1973 Page 8-9Lui numéro 110 mars 1973 Page 10-11Lui numéro 110 mars 1973 Page 12-13Lui numéro 110 mars 1973 Page 14-15Lui numéro 110 mars 1973 Page 16-17Lui numéro 110 mars 1973 Page 18-19Lui numéro 110 mars 1973 Page 20-21Lui numéro 110 mars 1973 Page 22-23Lui numéro 110 mars 1973 Page 24-25Lui numéro 110 mars 1973 Page 26-27Lui numéro 110 mars 1973 Page 28-29Lui numéro 110 mars 1973 Page 30-31Lui numéro 110 mars 1973 Page 32-33Lui numéro 110 mars 1973 Page 34-35Lui numéro 110 mars 1973 Page 36-37Lui numéro 110 mars 1973 Page 38-39Lui numéro 110 mars 1973 Page 40-41Lui numéro 110 mars 1973 Page 42-43Lui numéro 110 mars 1973 Page 44-45Lui numéro 110 mars 1973 Page 46-47Lui numéro 110 mars 1973 Page 48-49Lui numéro 110 mars 1973 Page 50-51Lui numéro 110 mars 1973 Page 52-53Lui numéro 110 mars 1973 Page 54-55Lui numéro 110 mars 1973 Page 56-57Lui numéro 110 mars 1973 Page 58-59Lui numéro 110 mars 1973 Page 60-61Lui numéro 110 mars 1973 Page 62-63Lui numéro 110 mars 1973 Page 64-65Lui numéro 110 mars 1973 Page 66-67Lui numéro 110 mars 1973 Page 68-69Lui numéro 110 mars 1973 Page 70-71Lui numéro 110 mars 1973 Page 72-73Lui numéro 110 mars 1973 Page 74-75Lui numéro 110 mars 1973 Page 76-77Lui numéro 110 mars 1973 Page 78-79Lui numéro 110 mars 1973 Page 80-81Lui numéro 110 mars 1973 Page 82-83Lui numéro 110 mars 1973 Page 84-85Lui numéro 110 mars 1973 Page 86-87Lui numéro 110 mars 1973 Page 88-89Lui numéro 110 mars 1973 Page 90-91Lui numéro 110 mars 1973 Page 92-93Lui numéro 110 mars 1973 Page 94-95Lui numéro 110 mars 1973 Page 96-97Lui numéro 110 mars 1973 Page 98-99Lui numéro 110 mars 1973 Page 100-101Lui numéro 110 mars 1973 Page 102-103Lui numéro 110 mars 1973 Page 104-105Lui numéro 110 mars 1973 Page 106-107Lui numéro 110 mars 1973 Page 108-109Lui numéro 110 mars 1973 Page 110-111Lui numéro 110 mars 1973 Page 112-113Lui numéro 110 mars 1973 Page 114-115Lui numéro 110 mars 1973 Page 116-117Lui numéro 110 mars 1973 Page 118-119Lui numéro 110 mars 1973 Page 120-121Lui numéro 110 mars 1973 Page 122-123Lui numéro 110 mars 1973 Page 124-125Lui numéro 110 mars 1973 Page 126-127Lui numéro 110 mars 1973 Page 128-129Lui numéro 110 mars 1973 Page 130