Lui n°110 mars 1973
Lui n°110 mars 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°110 de mars 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 147 Mo

  • Dans ce numéro : Ibiza, bons baisers d'Ibizance !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Sigfl story nouveau catalogue le 1 roche -bob Les meUdes\gn. s les sols, Une histo\re de les mur b les, les stieges, tables basses'page les les fenêtres, les leur vie, - etc... le nouveau cata- logue après p page, e-Bobois dans 1973 loque R0Ch * U g 4DREDIs.% H30  : , 'jiIiiÏa `♦ voir le cata - recevoir es découper p de 16 pages une somme exa- 73 logue eéR-B couleurs a 553 logo 395 pho tos vrir et à ner, compulser, 3 découvr Envoi miner, er 3207 articles documenter. n (rembourcontre croquis pour vous timbre s ab tous rança contre 5 F re premier achat) ou p se sés s avec votre votre c onvenance Bon ens à autres 275-09 à expe expédier OCHE-BOBOIS B.P. 9 Rpp,RlS CEDEX par votre 75424 sera envoyé vous Le catalogue magasin onal. nom ! 12 adresse ville EDGAR MORIN Le groupe des hommes s'est constitué en classe dominante. Les femmes sont dispersées, les jeunes aussi (Suite de la p.10.) notre société actuelle a voulu masquer à l'homme le côté dramatique et en même temps beau de son aventure. On a fait comme si l'homme devait vivre uniquement dans un univers où la société le prend en charge du berceau à la tombe. I1 n'aurait qu'à s'occuper de régler ses petits problèmes quotidiens alors qu'évidemment toute vie humaine est une aventure au milieu de la mort. Toute vie se termine par la mort. On est environné par un océan d'incertitude. C'est vrai pour chacun ; tous les gens qui sont dans le métro sont comme ça ! Mais chaque vie est rétrécie sur un plan unidimensionnel, alors que chacun possède toutes les dimensions ! Il faut voir, clans le film « Family Li f e », à quel point des parents qui se croient bien intentionnés, qui croient oeuvrer pour le bien de leurs enfants, agissent en fait d'une façon monstrueuse et égoïste, les détruisent n'est-ce-pas ? Alors, quand on comprend ces choses-là, on doit devenir plus modeste, plus humble. On se rend compte qu'à chaque étape de la vie il faut trouver une solution, et qu'on prend toujours des risques en prenant telle ou telle décision. Quand on connaît la part du risque on peut essayer de se corriger et de se rattrapper, et en tout cas, on est davantage dans le sens de la vérité. Lui Et le rôle de la femme ? Morin Eh bien, je crois qu'aujourd'hui, grâce d'ailleurs au M.l.f., c'est-à-dire à cette poussée virulente de revendications féminines, le problème est posé sur un plan intéressant. Dans le fond, qu'est-ce que la femme, qu'est-ce que l'homme ? Et cela nous oblige à nous demander ce qu'est la sexualité. En effet, la sexualité ; n'est pas née avec la vie, mais arrive à un certain moment de l'évolution  : d'abord chez les plantes dont les meurs sexuelles sont tout à fait étonnantes. Elles n'éprouvent malheureusement pas de jouissance, semble-t-il. Puis chez les animaux où la sexualité apparaît et se développe. Alors, nous devons réinterroger cette sorte de bipolarisation par le sexe qui a fait des êtres si différents et souvent parfois si semblables. Chez la femme et chez l'homme, il y a beaucoup de ressemblances physiologi- ques et somatiques, et pourtant il y a une différence énorme quand vous regardez dans un microscope un spermatozoïde et un ovule. Quel est ce type masculin ? Un tout petit être avec un long cil qui frétille et qui est très agité à côté de quelque chose de très mystérieux et d'énorme  : l'ovule. Ce qui est complexe, c'est que vous avez deux choses, deux phénomènes, deux êtres qui sont à la fois complémentaires, concurrents et antagonistes. Et ce qui s'est tissé entre le masculin et le féminin, c'est cela même, la complémentarité, la concurrence et l'antagonisme. Mais l'espèce ne survit qu'avec ces deux pôles, et si l'un manque, la vie se termine. A cela près que le sexe féminin apparaît tout de même comme plus fondamental. Lui Mais comment se sont établis les rapports sociaux entre les sexes ? Morin La société s'est fondée à partir de l'entente des mâles qui ont fondé les premiers groupes sociaux en commençant à organiser la chasse, la technique et la répartition du produit de la chasse. Ils ont imposé leur doniination sur la femelle, sur les femmes. Le groupe des hommes s'est constitué en classe dominante. Les femmes sont dispersées, sans organisation de classe propre, et les jeunes aussi. Chez les singes supérieurs, vous voyez les groupes de jeunes, d'adolescents, former des classes marginales. Ils sont rejetés par les adultes, et ils sont agressifs parce qu'ils veulent reprendre le pouvoir. Les hominiens, eux, ont réussi à briser les jeunes en coupant l'adolescence en deux, notamment avec la cérémonie d'initiation. Quand l'enfant reste tout jeune, il est sous la dépendance de la mère, et à partir d'un certain âge, il va apprendre l'art (le la chasse sous l'autorité des adultes ; la cérémonie d'initiation contrôlée par les mâles va les attirer dans la classe exclusive des hommes adultes. Autrement dit une classe juvénile n'a jamais pu se constituer dans l'histoire humaine, sauf dans les toutes dernières années où des jeunes essayent de contrôler leur propre initiation en se livrant notamment a différentes manifestations violentes, donc en s'initiant au risque de mort, et de combat. Toute (Suite page 14.)
LE TITANE  : un métal inaltérable éprouvé dans l'espace. Gibbs TITANE  : un tranchant inaltérable... plus de douceur pendant plus longtemps. Parce qu'il a subi un bombardement intensif de particules de chrome et de titane controlé électroniquement, le tranchant de la lame Gibbs Titane ne s'émousse pas  : il reste intact plus longtemps. Ainsi, matin après matin, vous vous rasez avec la même douceur  : la douceur Gibbs "l'liant.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 110 mars 1973 Page 1Lui numéro 110 mars 1973 Page 2-3Lui numéro 110 mars 1973 Page 4-5Lui numéro 110 mars 1973 Page 6-7Lui numéro 110 mars 1973 Page 8-9Lui numéro 110 mars 1973 Page 10-11Lui numéro 110 mars 1973 Page 12-13Lui numéro 110 mars 1973 Page 14-15Lui numéro 110 mars 1973 Page 16-17Lui numéro 110 mars 1973 Page 18-19Lui numéro 110 mars 1973 Page 20-21Lui numéro 110 mars 1973 Page 22-23Lui numéro 110 mars 1973 Page 24-25Lui numéro 110 mars 1973 Page 26-27Lui numéro 110 mars 1973 Page 28-29Lui numéro 110 mars 1973 Page 30-31Lui numéro 110 mars 1973 Page 32-33Lui numéro 110 mars 1973 Page 34-35Lui numéro 110 mars 1973 Page 36-37Lui numéro 110 mars 1973 Page 38-39Lui numéro 110 mars 1973 Page 40-41Lui numéro 110 mars 1973 Page 42-43Lui numéro 110 mars 1973 Page 44-45Lui numéro 110 mars 1973 Page 46-47Lui numéro 110 mars 1973 Page 48-49Lui numéro 110 mars 1973 Page 50-51Lui numéro 110 mars 1973 Page 52-53Lui numéro 110 mars 1973 Page 54-55Lui numéro 110 mars 1973 Page 56-57Lui numéro 110 mars 1973 Page 58-59Lui numéro 110 mars 1973 Page 60-61Lui numéro 110 mars 1973 Page 62-63Lui numéro 110 mars 1973 Page 64-65Lui numéro 110 mars 1973 Page 66-67Lui numéro 110 mars 1973 Page 68-69Lui numéro 110 mars 1973 Page 70-71Lui numéro 110 mars 1973 Page 72-73Lui numéro 110 mars 1973 Page 74-75Lui numéro 110 mars 1973 Page 76-77Lui numéro 110 mars 1973 Page 78-79Lui numéro 110 mars 1973 Page 80-81Lui numéro 110 mars 1973 Page 82-83Lui numéro 110 mars 1973 Page 84-85Lui numéro 110 mars 1973 Page 86-87Lui numéro 110 mars 1973 Page 88-89Lui numéro 110 mars 1973 Page 90-91Lui numéro 110 mars 1973 Page 92-93Lui numéro 110 mars 1973 Page 94-95Lui numéro 110 mars 1973 Page 96-97Lui numéro 110 mars 1973 Page 98-99Lui numéro 110 mars 1973 Page 100-101Lui numéro 110 mars 1973 Page 102-103Lui numéro 110 mars 1973 Page 104-105Lui numéro 110 mars 1973 Page 106-107Lui numéro 110 mars 1973 Page 108-109Lui numéro 110 mars 1973 Page 110-111Lui numéro 110 mars 1973 Page 112-113Lui numéro 110 mars 1973 Page 114-115Lui numéro 110 mars 1973 Page 116-117Lui numéro 110 mars 1973 Page 118-119Lui numéro 110 mars 1973 Page 120-121Lui numéro 110 mars 1973 Page 122-123Lui numéro 110 mars 1973 Page 124-125Lui numéro 110 mars 1973 Page 126-127Lui numéro 110 mars 1973 Page 128-129Lui numéro 110 mars 1973 Page 130