Lui n°108 janvier 1973
Lui n°108 janvier 1973
  • Prix facial : 4 F

  • Parution : n°108 de janvier 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 106 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial Catherine Deneuve.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
YVES MONTAND " Godard, il est fou ! C'est un gosse capable du meilleur comme du pire, souvent en désaccord avec lui-même" (Suite de la page 6), non. Mais sortira bientôt un nouveau film que j'ai tourné sous la direction de Costa-Gavras, « Etat de siège » où je joue les antihéros. C'est-à-dire que je ne suis plus du bon côté politique. Je suis un fonctionnaire U.s. en Amérique latin. convaincu que son gouvernement a totalement raison. Qu'il n'y a qu'une seule façon de vivre au monde  : à l'américaine. C'est un stalinien de l'autre bord. J'aime bien le film. Autant que Costa. On se comprend tous les deux. L'entente est parfaite. Lui Meilleure qu'avec Godard au monient (le « Tout va bien » ? Montand Oh Godard, il est fou ! l'.t c'est un gosse, capable du meilleur comme du pire, souvent en désaccord avec lui-même. Et se disant que moins de gens vont voir ses films, moins il risquera d'être récupéré. Mais en attendant il fait appel à la production traditionnelle pour s'exprimer. Nous touchons du doigt le problème (lu film politique en France, qui pour être efficace, doit être un spectacle. I BARTHE-R Q FLUID COMPACT MINI B.A. POUR UN BUDGET RAISONNABLE  : LA VRAIE HAUTE FIDÉLITÉ MINI B.A. 330 x 230 x 175 50Hzà18KHz Puissance en régime continu  : 13 W ou JUNIOR 580 x 320 x 270 35Hzà18K Hz Puissance en régime continu  : 20 W ou Toutes enceintes de grande qualité 20 + 20 watts sinus 30 + 30 watts musique 10à40000Hz+ 1 dB Distorsion à 20 W  : 1000 Hz 0,3 Signal bruit à 20 W  : 65 dB.5 A A itimiai SOCLE AMPLI COMPACT ROTOFLUID - 420x 330 x 170 PLATINE ROTOFLUID S.P. - bras professionnel - moteur synchrone 16 pôles 375 tr/m - transmission courroie - fréquence résonance < 20 Hz - rumble meilleur que — 50 dB - précision des vitesses meilleure que ± 0,25 - fluctuations totales 0,05 Composée d'éléments de qualité indiscutable, la Compact Rotofluid ne craint pas d'être comparée à des chaînes de prix beaucoup plus élevé et de réputation mondiale. Ets Jacques U. BARTHE 53, rue de Fécamp 75012 Paris - Tél. 343.79.85 8 Lui De Godard à Oury via Melville c'est un curieux cocktail non ? Montand Pas d'accord ! Il est bon au contraire qu'un comédien ait la possibilité de passer d'un genre à l'autre comme dans les compagnies brechtiennes de Berlin Est. Il ne faut pas que l'emploi d'un comédien soit rigide. Et avec toutes ces personnalités à caractères différents, j'apprends. Avec Granier - Deferre, c'est l'anti - esbrouffe, l'anti-clinquant. Avec Oury c'est la précision. Avec Melville c'est la vulnérabilité, et puis cette sensation magnifique d'être une denrée rare et fragile. Toutes impressions que je n'avais pas dans ma carrière de chanteur solitaire. D'être émigré... Lui Vous vous êtes senti émigré ? Montand Pas senti. Je l'étais. je suis venu à l'âge de deux ans en France. Autant dire que j'ai été dès cet âge en butte au racisme immédiat. Je m'en suis sorti, niais mon frère et ma soeur en sont sortis plus écorchés que moi. je me souviens encore de l'insulte qui attendait dans le Midi les ('InigrC's ita- liens. On nous appelait les « babl)is » comme on dirait « youpin » ou « rital ». C'est con. Mais ça a dû me frapper assez pour (lue je prenne conscience de mon côté « étranger ». Oui, c'est vrai. D'ailleurs, maintenant que nous parlons de ce problème, je m'aperçois que si j'ai accepté « Etat de siège », c'est à cause (le Costa Gavras, mais c'est aussi parce que mon personnage, l'anti-héros, l'Américain, est un Italien émigré de Toscane comme moi, et qui est parti (le son pays à deux ans comme moi. Lui Ce qui est aussi curieux, c'est que l'acteur d'aujourd'hui, le César (le Rosalie soit tellement différent (le la sacrée bête de music-hall qu'il fut. Comme s'il y avait eu deux Montand. Vous vous souvenez du premier ? Montand Té. pardi ! Il est arrivé à Paris en juillet 1944, il avait vingttrois ans et il chantait tin fox-trot américanisé de style américain  : « Dans les plaines du Far\Vest ». Tu sais, c'est de l'histoire, petit. E coute commue je m'en souviens bien  : « Dans les plaines du Far West quand vient la nuit, les cow-boys près du bivouac sont réunis. Ils fredonnent au son d'un harmonica, une vieille chanson de leur vieux Texas. » Tu rigoles, papa, si je m'en souviens... Lui Et puis, tut jour, Piaf est arrivée et elle a dit  : « Arrête ton crin-crin, change (le costume, nets une chemise marron et tu seras Montand »... Montand Faux. C'est la légende. Et puisqu'on en parle je mets les points sur lesi. Quand j'ai connu Edith, c'était en pleine Occupation au temps (les rafles et avant le débarquement anglo-saxon. Nous chantions au Moulin-Rouge a ciel ouvert. C'est-à-dire (lite le toit s'ouvrait, et pour faire de l'éclairage, on payait deux oit trois cyclistes qui pédalaient en activant des dynamos et produisaient ainsi du courant électrique. Ils pédalaient dans la cave. Piaf, alors, était très belle. l'as diminuée, pas monstrueuse, ni déformée par la maladie. Très belle. Pâle. Avec une raie dans les cheveux. Très belle. Et un humour qui contrebalançait le cafard de ses chansons. Belle et drôle. Elle broyait du noir en se marrant. Mais elle ne m'a strictement rien appris. Du tout. Elle m'a seulement rendu titi (Suite page 14)
publicitas fri Derrière une grande signature... 11 y a le don, il y a le savoir-faire, il y a souvent le génie... Vous qui savez "apprécier" choisissez la grande signature GASTON DE LAGRANGE Cog n CLC FINE CHAM PAGNE V.S.O.P.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 108 janvier 1973 Page 1Lui numéro 108 janvier 1973 Page 2-3Lui numéro 108 janvier 1973 Page 4-5Lui numéro 108 janvier 1973 Page 6-7Lui numéro 108 janvier 1973 Page 8-9Lui numéro 108 janvier 1973 Page 10-11Lui numéro 108 janvier 1973 Page 12-13Lui numéro 108 janvier 1973 Page 14-15Lui numéro 108 janvier 1973 Page 16-17Lui numéro 108 janvier 1973 Page 18-19Lui numéro 108 janvier 1973 Page 20-21Lui numéro 108 janvier 1973 Page 22-23Lui numéro 108 janvier 1973 Page 24-25Lui numéro 108 janvier 1973 Page 26-27Lui numéro 108 janvier 1973 Page 28-29Lui numéro 108 janvier 1973 Page 30-31Lui numéro 108 janvier 1973 Page 32-33Lui numéro 108 janvier 1973 Page 34-35Lui numéro 108 janvier 1973 Page 36-37Lui numéro 108 janvier 1973 Page 38-39Lui numéro 108 janvier 1973 Page 40-41Lui numéro 108 janvier 1973 Page 42-43Lui numéro 108 janvier 1973 Page 44-45Lui numéro 108 janvier 1973 Page 46-47Lui numéro 108 janvier 1973 Page 48-49Lui numéro 108 janvier 1973 Page 50-51Lui numéro 108 janvier 1973 Page 52-53Lui numéro 108 janvier 1973 Page 54-55Lui numéro 108 janvier 1973 Page 56-57Lui numéro 108 janvier 1973 Page 58-59Lui numéro 108 janvier 1973 Page 60-61Lui numéro 108 janvier 1973 Page 62-63Lui numéro 108 janvier 1973 Page 64-65Lui numéro 108 janvier 1973 Page 66-67Lui numéro 108 janvier 1973 Page 68-69Lui numéro 108 janvier 1973 Page 70-71Lui numéro 108 janvier 1973 Page 72-73Lui numéro 108 janvier 1973 Page 74-75Lui numéro 108 janvier 1973 Page 76-77Lui numéro 108 janvier 1973 Page 78-79Lui numéro 108 janvier 1973 Page 80-81Lui numéro 108 janvier 1973 Page 82-83Lui numéro 108 janvier 1973 Page 84-85Lui numéro 108 janvier 1973 Page 86-87Lui numéro 108 janvier 1973 Page 88-89Lui numéro 108 janvier 1973 Page 90-91Lui numéro 108 janvier 1973 Page 92-93Lui numéro 108 janvier 1973 Page 94-95Lui numéro 108 janvier 1973 Page 96-97Lui numéro 108 janvier 1973 Page 98-99Lui numéro 108 janvier 1973 Page 100-101Lui numéro 108 janvier 1973 Page 102-103Lui numéro 108 janvier 1973 Page 104-105Lui numéro 108 janvier 1973 Page 106-107Lui numéro 108 janvier 1973 Page 108-109Lui numéro 108 janvier 1973 Page 110-111Lui numéro 108 janvier 1973 Page 112-113Lui numéro 108 janvier 1973 Page 114