Lui n°107 décembre 1972
Lui n°107 décembre 1972
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°107 de décembre 1972

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (213 x 268) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 183 Mo

  • Dans ce numéro : entretien privé avec Jean-Jacques Servan-Schreiber.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 206 - 207  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
206 207
Oseriez-vous l'aborder ? Sûrement pas. Vous êtes bien trop timide. Et pourtant, elle vous plaît. Et le plus bête, c'est que vous lui plaisez aussi. Malheureusement, les femmes pardonnent à ceux qui brusquent les occasions, jamais à ceux qui les manquent.Alors, n'en avez-vous pas assez de voir les autres remporter tous les succès ? Ils sont souvent moins bien que vous, moins spirituels, moins sincères aussi. Seulement voilà, ils ont de l'assurance. Ce qui vous manque précisément. Ce que nous pouvons vous faire acquérir. Plus vite que vous ne le croyez. Remplissez simplement le bon ci-dessous 208 METHODE BORG BON GRATUIT à découper ou à recopier et à adresser àC. R.8 Borg, cnez AUBANEL, a, pi. t-i- erre, Avignon, pour recevoir, sans engagement de votre part et sous pli fermé," Les Lois éternelles du Succès" NOM RUE VILLE. AGE PROFESSION GLASGOW ON THE ROCKS La. France est aujourd'hui le second importateur mondial après les États-Unis (S. de la page 206.) qu'aucune fraude fiscale n'a été à déplorer, dans ce domaine, en Ecosse. Ou'arrive-t-il si un employé de la distillerie est surpris en état d'ivresse à l'extérieur — C'est rarissime. Et puis « état d'ivresse » ne me semble pas l'expression propre, disons plutôt, si le comportement d'un employé est notoirement transformé sous l'emprise de l'alcool et cela même à l'extérieur de la distillerie. Alors, il est saqué, définitiment brisé dans toute l'Ecosse. - En somme, ils sont les seuls êtres au monde à ne pas jouir de la liberté de se saouler la gueule si l'envie les en prend à n'importe quelle heure - C'est exact en ce qui concerne les lieux publics. Il nous arrive, de temps à autre, d'apprendre qu'un employé, jugé irréprochable sur ce point, a été transporté d'urgence à l'hôpital sous l'emprise d'une crise de délirium. Mais le dernier cas remonte à quatre ans. - Vous ne trouvez pas tout cela un peu hypocrite - I,e respect rigoureux des traditions est toujours plus ou moins hypocrite. A Glasgow, dans la soirée, j'ai eu la chance d'être reçu par l'un des plus importants négociants de la ville. Contre l'assurance de sa franchise, il m'a demandé (le respecter son anonymat. Très vite, notre conversation a tourné autour du snobisme en matière de whisky écossais. - Il est évident que le snobisme est étroitement lié à l'histoire (lu whisky, ou, plus exactement, à l'engouement mondial qu'il suscite depuis vingt-cinq ans. Le whisky écossais est un alcool sain. Sots arôme est suffisamment particulier pour être assimilé et reconnu de la plupart des buveurs qui sont capables de différencier, quelquefois simplement en le humant, un whisky écossais d'un bourbon ou d'uni whisky irlandais. Mais, d'après vous, quel est le pourcentage de consommateurs français susceptibles de différencier les marques ou les âges - Je reconnais que, d'après moi, le pourcentage est infime. - Nous sommes parvenus à faire admettre que le whisky écossais est la boisson de l'élite. Le travail des mar- ques est de tenter d'imposer l'idée qu'elles représentent l'élite du whisky écossais. Comment peuvent-elles y parvenir face à des consommateurs incapables de les distinguer entre elles, sinon parce que vous appelez le « snobisme ». Restons dans le cadre du marché français  : la France est aujourd'hui le second importateur mondial, après les Etats-Unis. Il y a à peine dix ans que ce que nous appelons les « cartes noires » (le whisky dt plus de huit arcs d'âge) ont fait lem apparition chez vous. Au début, lent vente a été insignifiante. Puis, nous avons vu le phénomène se développer sur nos bordereaux d'expédition. Il apparaissait avec évidence que des couches croissantes de la société cherchaient à se distinguer en buvant ou en offrant un whisky plus cher et plus précieux. D'après vous, le goût acquis par le vieillissement du whisky a doué un rôle secondaire dans le succès des « cartes noires » - Il y a, bien entendu, les exceptions. Dans chaque pays du monde, il existe un noyau de connaisseurs, mais, dans l'ensemble, et ceci est également valable pour la Grande-Bretagne. c'est l'étiquette qui fait le whisky. Nous savons que certains consommateurs privés, ou certains barmen indélicats, transvasent dans une bouteille de carte noire un whisky plus jeune. Je n'ai jamais entendu parler (le plainte sérieuse à ce sujet. Notre alcool est si souvent martyrisé, brisé sur des cubes de glace, noyé dates de l'eau gazeuse ou plate ! - A quel phénomène attribuez-vous l'engouement subit qui se porte sur telle ou telle marque - Mode, vogue, snobisme. Nous en détenons une preuve éclatante, car cet engouement ne passe que très rarement les frontières. Il est fréquent que, dans deux pays limitrophes, il se porte stir des marques différentes. I.es négociants détiennent-ils tut systenue pour tenter de susciter cc, ruées mondaines stir leur marque - Pas réellement. Les facteurs chance et hasard sont trop grands. En France, l'ensemble des whiskies ont baissé leurs prix en 1965. Chivas-Regal a tenu les siens. Il jouait son marché. Il a gagné. Mais il suffit souvent d'uni rien  : la photo d'une (Suite page 210.)
La grande vedette de la Photokina 72 mesure tOc met pèse 85g... Imaginez une étendue C technicité qu'il permet comparable à la Foire de Paris la mise au point de 20 cm à l'infini uniquement consacrée à la (cherchez l'équivalent sur un 24 x 36 !). e t\/1incx "Le piqué" de l'image permet des agrandissements étonnants. Il possède en plus un filtre ultra-violet, un filtre gris avec indication pour son emploi, et un para-soleil incorporé. Ce chef-d'œuvre de précision tient dans le creux de la main et trouvera naturellement place dans l'une de vos poches. Il ne coûte que 1 050 F (TTC). * Si vous n'êtes pas allé à Cologne, nous le photographie et à ses techniques... c'est la Photokina de Cologne*. Des dizaines de milliers de visiteurs y ont découvert l'appareil le plus étonnant par sa taille et par la perfection de sa technique miniaturisée  : c'est le Minox BL ! Le Minox BL a des points communs avec son grand frère le Minox C (blocage automatique de l'avancement du film, cellule CdS), mais il vous permet de jouer manuellement avec les vitesses d'obturation (bien des professionnels préfèrent cette souplesse). Son système optique est d'une telle'est 4 4 ! regrettons pour vous, mais il vous est toujours possible de découvrir le Minox BL chez votre négociant photo. MINOX PHOTO 3Cf] FRANCE 209



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 107 décembre 1972 Page 1Lui numéro 107 décembre 1972 Page 2-3Lui numéro 107 décembre 1972 Page 4-5Lui numéro 107 décembre 1972 Page 6-7Lui numéro 107 décembre 1972 Page 8-9Lui numéro 107 décembre 1972 Page 10-11Lui numéro 107 décembre 1972 Page 12-13Lui numéro 107 décembre 1972 Page 14-15Lui numéro 107 décembre 1972 Page 16-17Lui numéro 107 décembre 1972 Page 18-19Lui numéro 107 décembre 1972 Page 20-21Lui numéro 107 décembre 1972 Page 22-23Lui numéro 107 décembre 1972 Page 24-25Lui numéro 107 décembre 1972 Page 26-27Lui numéro 107 décembre 1972 Page 28-29Lui numéro 107 décembre 1972 Page 30-31Lui numéro 107 décembre 1972 Page 32-33Lui numéro 107 décembre 1972 Page 34-35Lui numéro 107 décembre 1972 Page 36-37Lui numéro 107 décembre 1972 Page 38-39Lui numéro 107 décembre 1972 Page 40-41Lui numéro 107 décembre 1972 Page 42-43Lui numéro 107 décembre 1972 Page 44-45Lui numéro 107 décembre 1972 Page 46-47Lui numéro 107 décembre 1972 Page 48-49Lui numéro 107 décembre 1972 Page 50-51Lui numéro 107 décembre 1972 Page 52-53Lui numéro 107 décembre 1972 Page 54-55Lui numéro 107 décembre 1972 Page 56-57Lui numéro 107 décembre 1972 Page 58-59Lui numéro 107 décembre 1972 Page 60-61Lui numéro 107 décembre 1972 Page 62-63Lui numéro 107 décembre 1972 Page 64-65Lui numéro 107 décembre 1972 Page 66-67Lui numéro 107 décembre 1972 Page 68-69Lui numéro 107 décembre 1972 Page 70-71Lui numéro 107 décembre 1972 Page 72-73Lui numéro 107 décembre 1972 Page 74-75Lui numéro 107 décembre 1972 Page 76-77Lui numéro 107 décembre 1972 Page 78-79Lui numéro 107 décembre 1972 Page 80-81Lui numéro 107 décembre 1972 Page 82-83Lui numéro 107 décembre 1972 Page 84-85Lui numéro 107 décembre 1972 Page 86-87Lui numéro 107 décembre 1972 Page 88-89Lui numéro 107 décembre 1972 Page 90-91Lui numéro 107 décembre 1972 Page 92-93Lui numéro 107 décembre 1972 Page 94-95Lui numéro 107 décembre 1972 Page 96-97Lui numéro 107 décembre 1972 Page 98-99Lui numéro 107 décembre 1972 Page 100-101Lui numéro 107 décembre 1972 Page 102-103Lui numéro 107 décembre 1972 Page 104-105Lui numéro 107 décembre 1972 Page 106-107Lui numéro 107 décembre 1972 Page 108-109Lui numéro 107 décembre 1972 Page 110-111Lui numéro 107 décembre 1972 Page 112-113Lui numéro 107 décembre 1972 Page 114-115Lui numéro 107 décembre 1972 Page 116-117Lui numéro 107 décembre 1972 Page 118-119Lui numéro 107 décembre 1972 Page 120-121Lui numéro 107 décembre 1972 Page 122-123Lui numéro 107 décembre 1972 Page 124-125Lui numéro 107 décembre 1972 Page 126-127Lui numéro 107 décembre 1972 Page 128-129Lui numéro 107 décembre 1972 Page 130-131Lui numéro 107 décembre 1972 Page 132-133Lui numéro 107 décembre 1972 Page 134-135Lui numéro 107 décembre 1972 Page 136-137Lui numéro 107 décembre 1972 Page 138-139Lui numéro 107 décembre 1972 Page 140-141Lui numéro 107 décembre 1972 Page 142-143Lui numéro 107 décembre 1972 Page 144-145Lui numéro 107 décembre 1972 Page 146-147Lui numéro 107 décembre 1972 Page 148-149Lui numéro 107 décembre 1972 Page 150-151Lui numéro 107 décembre 1972 Page 152-153Lui numéro 107 décembre 1972 Page 154-155Lui numéro 107 décembre 1972 Page 156-157Lui numéro 107 décembre 1972 Page 158-159Lui numéro 107 décembre 1972 Page 160-161Lui numéro 107 décembre 1972 Page 162-163Lui numéro 107 décembre 1972 Page 164-165Lui numéro 107 décembre 1972 Page 166-167Lui numéro 107 décembre 1972 Page 168-169Lui numéro 107 décembre 1972 Page 170-171Lui numéro 107 décembre 1972 Page 172-173Lui numéro 107 décembre 1972 Page 174-175Lui numéro 107 décembre 1972 Page 176-177Lui numéro 107 décembre 1972 Page 178-179Lui numéro 107 décembre 1972 Page 180-181Lui numéro 107 décembre 1972 Page 182-183Lui numéro 107 décembre 1972 Page 184-185Lui numéro 107 décembre 1972 Page 186-187Lui numéro 107 décembre 1972 Page 188-189Lui numéro 107 décembre 1972 Page 190-191Lui numéro 107 décembre 1972 Page 192-193Lui numéro 107 décembre 1972 Page 194-195Lui numéro 107 décembre 1972 Page 196-197Lui numéro 107 décembre 1972 Page 198-199Lui numéro 107 décembre 1972 Page 200-201Lui numéro 107 décembre 1972 Page 202-203Lui numéro 107 décembre 1972 Page 204-205Lui numéro 107 décembre 1972 Page 206-207Lui numéro 107 décembre 1972 Page 208-209Lui numéro 107 décembre 1972 Page 210-211Lui numéro 107 décembre 1972 Page 212-213Lui numéro 107 décembre 1972 Page 214-215Lui numéro 107 décembre 1972 Page 216