Lorraine Magazine n°59 4 nov 2015
Lorraine Magazine n°59 4 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de 4 nov 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SCPP

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : 11e fête de la Grande Pêche !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
À la Une lair 11 Domaine de Lindre, Bête noire DR Domaine de Lindre, animation pêche CD57 Les 14 et 15 novembre prochains, les visiteurs du Domaine de Lindre vont plonger dans un autre univers avec la 11 e Fête de la Grande Pêche. Autour de son activité piscicole, le site Moselle Passion a su instituer des rendez-vous conviviaux et vivants. Prêts à lancer les filets ? Les poissons vous attendent. Tous les deux ans, l’Étang de Lindre est entièrement vidangé afin de renouveler les populations de poissons et d’assurer la pérennité des espèces. Pour célébrer cette petite révolution aquatique, le Domaine de Lindre invite le public à se joindre à ses équipes pour de nombreuses séances de pêche au filet, selon des pratiques ancestrales. Cette année, les 14 et 15 novembre, celui-ci tend ses rets pour la 11 e Fête de la Grande Pêche et vendra exceptionnellement les fruits de cette récolte au grand public. Des animations seront aussi proposées comme une séance exceptionnelle d’initiation à la pêche à la ligne. Une vingtaine de producteurs mosellans présenteront aussi leurs produits sur un marché « Mangeons Mosellan » et un concours pour évaluer le poids d’une belle carpe creusera les méninges des visiteurs. Mais les stars de ces journées sont 6 LorraineMagazine tion au long de l’année. Destinés à un public très large, des enfants de six ans aux adultes esthètes, des ateliers permettent de guider le regard des participants, de l’enrichir. Le 18 novembre, des animateurs donnent quelques astuces pour repérer les indices de présences des animaux du Domaine. En décembre, le 6 plus précisément, les photographes amateurs prennent leurs objectifs pour un stage avec Michel Ribette, photographe naturaliste professionnel. L’accompagnement des visiteurs se poursuit avec le pavillon d’exposition. Inauguré en 2010, le bâtiment accueille plusieurs espaces, qui chacun offre une vue particulière du site et de ses activités  : incontestées  : brochets, perches, tanches, carpes ou sandres. Vert Galant et carpes bouche bée Pour extirper annuellement 80 tonnes de poissons, de nombreuses mains sont nécessaires. Au Domaine de Lindre, ils sont six à veiller sur ces locataires à branchies, dont les plus gros représentants, les carpes, peuvent peser jusqu’à 20 kg. Un directeur des pêches, un gestionnaire de la pisciculteur, un responsable de bassin et trois une muséographie sur la « vie au cœur des étangs », un cabinet de curiosités sélectionnées et empruntées au Muséum-Aquarium de Nancy, une exposition temporaire et un espace d'information touristique. Après toutes ces expériences, aurez-vous fait le tour du Domaine de Lindre ? Pas si sûr, il vous en restera encore sous les semelles. Pêche  : tous sur la ligne agents piscicoles sont à leur chevet toute l’année  : de véritables anges gardiens de la biodiversité. La pêche dans l’étang de Lindre est une tradition très ancienne et les gestes répétés depuis des générations restent inchangés. Creusée en 1263, cette surface d’eau douce a aussi intéressé un certain Henri IV. Le Vert Galant a utilisé des alevins de carpes tirés des eaux du Domaine pour ses propres étangs. Plusieurs siècles plus tard, la qualité des productions piscicoles du site attire de nombreux pisciculteurs, de France et de Navarre. Aujourd’hui, l’étang Domaine de Lindre, pêche CD57 Publi-reportage Photos DR
Domaine de Lindre, poissons CD57 Domaine de Lindre, pisciculture CD57 de Lindre est un des plus gros producteurs français  : dix millions de vésicules par an et vingt-et-une espèces différentes. Et tout ce joli monde se prélasse dans 13 millions de mètres cube d’eau. Comme des coqs en vase Tout au long de l’année, les poissons des étangs du site sont comme des patients à surveiller de très près. Dès mars, la période de reproduction en écloserie démarre et mobilise deux à trois agents pendant six mois. Deux périodes charnières sont dédiées à la pêche  : au printemps et en automne. Le but, à chaque fois, est de vider les bassins de tous leurs habitants, carpes, sandres ou brochets. Mais dès septembreoctobre, les agents du secteur « pisciculture » voient leur activité considérablement augmentée. De garde sept jours sur sept, ils assurent le bon fonctionnement du site. Ils font par exemple la chasse à certains prédateurs tenaces comme les cormorans, Domaine de Lindre, barrage JCK qui peuvent engloutir 30 à 40 tonnes de poissons par jour, et préparent le matériel nécessaire au grand jour. Ce chambardement piscicole a des conséquences sur la vie des étangs  : il favorise le maintien d’un étang ouvert, avec un renouvellement des espèces. Et puis, nettoyés, ces bassins artificiels conservent leur forme d’origine et sont épargnés par l’envasement, première menace d’un étang. La pêche d’automne est donc le moment le plus propice pour que le public explore les coulisses du Domaine de Lindre et comprenne son importance. Vivez donc vous aussi cette histoire forte en émotions. Fête de la Grande Pêche, le samedi 14 et le dimanche 15 novembre, de 10h à 18h au Domaine de Lindre, 67 rue Principale, 57 260 Lindre-Basse. Renseignements  : 03 87 35 02 80 lindre@cg57.fr domainedelindre.com LorraineMagazine 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :