Lorraine Magazine n°152 4 fév 2020
Lorraine Magazine n°152 4 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de 4 fév 2020

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SCPP

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : réouverture de la villa Majorelle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Détail d'un vitrail de Jacques Gruber P.O 10 LorraineMagazine Vous êtes conviés chez les Majorelle ! À peine après avoir franchi le pas de la porte de la Villa Majorelle, nous voilà plongés dans l’époque 1900 à la découverte de cette bâtisse classée « Monument Historique ». Vue de la cage d’escalier depuis le rez-de-chaussée MEN – Cliché Siméon Levaillant, 2019 Nous avions envie que les visiteurs se sentent invités par Louis Majorelle et qu’ils découvrent sa maison comme elle était de son vivant. » Valérie Thomas, conservatrice et directrice du musée de l’École de Nancy et de la Villa Majorelle nous conduit d’abord dans le vestibule  : « La particularité de l’Art Nouveau est de créer une unité dans chaque pièce par un thème décoratif ou par des couleurs. Le vestibule est ici conçu sur le thème de la Monnaie du pape, de la grille extérieure jusqu’aux décors de pochoir et aux vitraux. L’Ecole de Nancy s’est beaucoup inspirée de la nature. » Entrés dans la volumineuse cage d’escalier, nous sommes immédiatement attiré par la verticalité imposante de cet espace. « La rampe a été dessinée par Henri Sauvage et exécutée par l'entreprise Majorelle. Les deux grandes baies qui l’éclairent, ornées de vitraux de Jacques Gruber, toujours sur le thème de la Monnaie du pape, créent une cohérence dynamique. » Dans le couloir à gauche, une double porte donne accès à la salle à manger. « LE MOBILIER EST CELUI QUE PUBLIAIT MAJORELLE DANS SES CATALOGUES » « Cette pièce est celle qui a gardé le plus de sa décoration d’origine. » La cheminée imposante d’Alexandre Bigot structure l’espace, les peintures de Francis Jourdain sur le thème des animaux de la ferme et les vitraux de Jacques Gruber embellissent les murs. « Le mobilier est celui que Majorelle publiait dans ses catalogue. Concernant les « luminaires, ils ont été restitués par Olivier Morel, restaurateur de métal. Le CERFAV de Vanne-le-Châtel a, de son côté, créé les vasques en verre soufflé. » Dépose du vernis, parquets totalement repris, mise en place des placages en bois d’Atapa… Le travail dans cette pièce a été minutieux. « Nous avons aussi posé des grilles pour maintenir une température autour de 18 degrés et un taux d’humidité autour de 50% pour les besoins de conservation. » À côté, le thème de la pomme de pin règne sur le salon. Un modèle de siège produit par Majorelle en 1904 qui a connu un grand succès jusqu’en 1913. « Il y a trois ans, un particulier nous a contactés pour nous proposer un ensemble sur ce thème. Nous avons saisi l’occasion ! Concernant la décoration, nous avons sélectionné dans les collections du musée des céramiques conçues par Louis Majorelle, des peintures de son fils Jacques et des verreries de Daum. » LA LUXUEUSE CHAMBRE À COUCHER Lorsque nous arrivons sur la terrasse, l’immense garde-corps en grès créé par Alexandre Bigot attire tout de suite notre attention. « Les Ponts et Chaussées avaient créé un bowwindow car ils trouvaient que la terrasse était trop étroite. Nous l’avons détruit car nous voulions revenir à la maison du vivant de Louis Majorelle qui avait fermé cette terrasse par une baie vitrée en 1907. » La fresque murale aux tons pastels d’Henry Royer habille élégamment cet espace baigné de lumière. À l’étage, la chambre à coucher est la pièce la plus luxueuse en termes de mobilier  : « Il s’agit de modèles uniques en frêne, spécialement conçus pour cette chambre. Les décors en nacre et en cuivre sont précis et sophistiqués. » La visite se termine aux deuxième étage avec la découverte du décor mural sur le thème de la Monnaie du pape, réalisé au pochoir sur les rampants du plafond accompagnés de magnifiques vitraux de Gruber de boiseries alternant couleur claire et foncée. La villa que l’on surnomme « Jika », en référence aux initiales de Jeanne Kretz, l’épouse de Louis Majorelle, n’a pas fini d’émerveiller… ± Salle à manger, cheminée d’Alexandre Bigot, mobilier de Majorelle MEN – Cliché Pierre Mignot
Réouverture de la Villa Majorelle  : demandez le programme ! Les 15 et 16 février, place à un week-end festif et convivial, entre la Villa Majorelle et le musée de l’École de Nancy, ainsi que le musée des Beaux-Arts et le Palais du Gouvernement ! A LA VILLA MAJORELLE Inauguration officielle samedi 15 février à 11h Visites libres le samedi 15 février de 12h à 20h et dimanche 16 février de 10h à 18h Restaurateurs et artisans vous racontent la rénovation de la maison ! Avec la participation du Centre européen de recherches et de formation aux arts verriers (CERFAV, Vannesle-Châtel), Hugues Losfeld (peintre-décorateur), Bénédicte Lachéré, Emma Groult et Pauline Parfait (restauratrices de vitraux), Tatiana Ullois (restauratrice de peintures murales), Natacha Frenkel (restauratrice Art du feu) et Sébastien Milleville (restaurateur mobilier) Déambulation des échassiers Steampunk de la compagnie Farfeulu ! Composée de comédiens échassiers, d’acrobates, de jongleurs et de marionnettistes, la Cie Farfeulu mélange arts et musiques pour vous plonger dans une atmosphère 1900 revisitée ! Visites du quartier  : découvrez le Nancy Art Nouveau avec l’association Gingko le samedi 15 février à 10h et 14h30 et le dimanche 16 février à 10h30 et 15h au départ du Musée de L'École de Nancy La Villa Majorelle version gaming  : des jeux numériques développés par l’Ecole supérieure d’art d’Epinal (ESAL) pour vous faire patienter, juste avant d’entrer dans la maison AU PALAIS DU GOUVERNEMENT Un bureau des ateliers Majorelle pour le maréchal Foch. Le palais du Gouvernement conserve toujours le bureau occupé par Foch, alors général, durant l’été 1914. Découvrez-le avec une visite commentée exceptionnelle, sur réservation. Le samedi 15 février et dimanche 16 février à 10h, 11h, 14h, 15h, 16h et 17h Entrées et animations gratuites pendant tout le week-end ! Renseignements et programme complet  : musee-ecole-de-nancy.nancy.fr Réservations  : resa.nancymusees@mairie-nancy.fr À partir du 19 février, la Villa Majorelle est ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 18h (matin réservé aux groupes uniquement). Réservation  : billetterie en ligne sur le site internet du musée de l’Ecole de Nancy ou sur tickeasy Façade nord, avant destruction du bow window MEN – Cliché Philippe Caron, 2017 AU MUSÉE DE L’ÉCOLE DE NANCY « Le mobilier par Majorelle », visites flash toutes les 30 minutes le samedi 15 février de 10h à 20h et le dimanche 16 février de 10h à 18h La Fanfaronne vous donne rendez-vous dans le jardin du musée pour deux sets musicaux. Avec la fanfare de la MJC Lillebonne, une fanfare enjouée, éclectique et débridée ! Le samedi 15 février à 17h et 19h Profitez du petit train ! Pour rejoindre la Villa Majorelle depuis le musée de l’École de Nancy et inversement, une ligne (très) spéciale est ouverte durant le week-end. Montez dans le petit train, découvrez le quartier avec les comédiens de la compagnie Crache-Texte. Le samedi 15 février de 12h à 20h et le dimanche 16 février de 10h à 18h AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS « Louis Majorelle et sa famille » par Franck Ferrand, historien. Entretien avec Marie-Madeleine Rigopoulos, commissaire générale du Livre sur la Place. Samedi 15 février à 16h à l’auditorium du musée des Beaux-Arts Louis et de Jacques Majorelle, de l'artisan/architecte à l'artiste/artisan. Au sein du cabinet d’arts graphiques, venez découvrir un accrochage inédit mettant en résonnance les dessins de Louis Majorelle et de son fils Jacques. Le samedi 15 février de 10h à 18h et le dimanche 16 févier de 10h à 18h Daum et Majorelle, une histoire d’art et d’amitié. Visite commentée toutes les heures le samedi 15 février de 10h à 18h et le dimanche 16 février de 10h à 18h Jacques Majorelle, sur les traces d’un peintre orientaliste. Visite commentée toutes les heures le samedi 15 février de 10h à 18h et le dimanche 16 février de 10h à 18h Votre objet Art nouveau ! Atelier tous publics, pour concevoir et fabriquer son souvenir au décor Art nouveau le samedi 15 février de 14h à 18h et le dimanche 16 février de 14h à 18h LorraineMagazine 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :