Lorraine Magazine n°147 5 nov 2019
Lorraine Magazine n°147 5 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°147 de 5 nov 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SCPP

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 25,7 Mo

  • Dans ce numéro : 13e fête de la grande pêche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
± PHOTOGRAPHIE SORTIES 20 ette année, l’affiche du C festival est un cliché du célèbre photographe américain Tim Laman, primé au Wildlife Photographer of the Year en 2016 et par ailleurs parrain de cette édition 2019. La photo présente un orang-outan, espèce en danger critique (UICN) classée à l’Annexe I de la CITES, photographié dans le Parc National de Gunung Palung, forêts tropicales à Bornéo, en haut de la Canopée. Intitulée « Vies Enlacée », Tim Laman « Les Korowai - Le people des arbres » Eric Baccega explique  : « J’aime bien le titre Vies Enlacées pour cette image. Pour moi, il exprime le but qui est le mien de montrer la connexion et l’interdépendance des espèces dans la forêt tropicale. Le figuier dépend de celui qui l’héberge pour s’accrocher – l’orang-outan dépend du figuier pour la nourriture – et par analogie, ils dépendent de l’écosystème de la forêt dans sa globalité. Mon avis est que les photos peuvent avoir un impact sur comment les gens apprécient et comprennent la nature, et je souhaite qu’ils prennent conscience, avant qu’il ne soit trop tard, de comment sont entrelacées nos vies humaines avec la nature de la planète. » LorraineMagazine La photo dévoile son côté nature La 23 e édition du festival international de photographie animalière et de nature de Montier-en-Der aura lieu du 14 au 17 novembre avec pour thèmes la forêt et l’Asie. « Baobab, Arbre de vie » Pascal Maître « PONGO, Les derniers Orangs-outans de Sumatra » Maxime Aliaga RÉSULTATS DU CONCOURS LE 15 NOVEMBRE 40 000 visiteurs, 15 sites, 250 exposants, 100 expositions originales, 7 espaces pour échanger et débattre  : le festival de Montier-en-Der devient la capitale de la photo animalière et réunit professionnels, amateurs et associations, tous amoureux de la nature. L’éducation à l’environnement et au développement durable tient aussi une place importante à Montier, avec plus de 3 000 scolaires présents durant les quatre jours de l’évènement. Parmi les thèmes forts abordés cette année, les visiteurs pourront découvrir la forêt à travers tous les continents, mais aussi les arbres, l’Asie, l’homme et la nature et les origines du monde grâce à une pléiade de photographes invités. Parmi eux, Maxime Aliaga présentera son travail sur les derniers Orangs-Outans de Sumatra. Eric Baccega a, lui, photographié le clan des Korowai en Indonésie. De son côté, Christophe Courteau dévoile la beauté de la faune sauvage. Le renard se laisse prendre en photo par Laurent Geslin tandis que les chimpanzés, ces « seigneurs de la jungle » se prélassent sous l’objectif Sabrina et Jean-Michel Krief. En parallèle de cette multitude d’expositions, le festival accueillera également un « village des marques » sur plus de 1000m 2 d’exposition en matériel photo et nature. Enfin, les résultats du concours de photo de Montier, qui a recueilli plus de 13 000 photographies et 53 vidéos seront dévoilés le 15 novembre prochain. ± Pauline Overney Du 14 au 17 novembre Renseignements, tarifs et programmation  : 03 25 55 72 84 ou photo-montier.org PHOTOS PASCAL MAÎTRE, MAXIME ALIAGA, ERIC BACCEGA, DR
PUBLIREPORTAGE PHOTOS VILLE DE COLMAR, DR Colmar et la magie de Noël En Alsace, l’ambiance de l’Avent est unique. Colmar célèbre la « magie de Noël » du 22 novembre au 29 décembre entre émerveillement et émotions.’est une période de l’année où « La Petite Venise », C comme on la surnomme, devient féérique. Colmar, ville Dosenfleisch d’art Martin et d’histoire Kaufhold dont les maisons à colombages se nichent entre les collines du vignoble et la plaine du Rhin, se métamorphose pour fêter la période de l’Avent. À la tombée de la nuit, la féérie des illuminations incite les visiteurs à suivre le parcours constellé qui relie les différents marchés. En tout, six marchés de Noël se blottissent sur les places emblématiques du centre historique. Sur l’élégante place Rappest installée la grande patinoire et le marché aux sapins qui donne à Colmar un air de forêt majestueuse. Dans le quartier de la Petite Venise, un marché est spécialement consacré aux enfants. Jouets en bois, crèche mécanique ou manège de chevaux font la joie des plus petits. Les plus gourmands se donneront rendez-vous au marché « tout en saveurs » où neuf chefs maîtres restaurateurs concocteront de délicieux mets… De l’entrée au dessert, des coquillages aux spécialités alsaciennes… chacun y trouvera de quoi se régaler ! ODEURS D’ÉPICES ET AUTRES DÉCORATIONS Vin chaud pour les parents, jus de pomme ou chocolat chaud pour les enfants… Les odeurs d’épices et autres décorations envahissent la Petite Venise. Pour prolonger le rêve, Colmar a investi dans un époustouflant plan d’animation de lumière  : la ville est ainsi sublimée par des jeux d’éclairages de lumières colorées sur plus d’une dizaine de sites durant cette période de Noël. Élue « Troisième meilleur marché de Noël d’Europe » par le New York Times, « deuxième meilleur marché de Noël d’Europe » en 2017 par vote des visiteurs (donc premier marché de Noël de France), Colmar a également été distinguée, en 2018, comme étant la ville « aux meilleures illuminations de Noël en Europe ». Plus de 180 exposants seront présents, cette année encore, pour initier les visiteurs aux rituels de l’Avent, transmis de génération en génération. Afin de préparer Noël comme il se doit ! ± Pauline Overney Du 22 novembre au 29 décembre de 10h à 19h (sauf Marché Gourmand de 10h à 22h) Entrée libre Renseignements  : noel-colmar.com LorraineMagazine 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :