Loco-Revue n°808 novembre 2014
Loco-Revue n°808 novembre 2014
  • Prix facial : 7,40 €

  • Parution : n°808 de novembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 71,2 Mo

  • Dans ce numéro : exposition de Gennevilliers.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
Pratiquer » Construire son réseau 70 7 8 La peinture est appliquée à l’éponge. Une publicité murale est prévue. 9 10 La peinture rouge est écaillée. peinture préalablement appliquée s’efface progressivement. Nous obtenons ainsi un aspect écaillé. Pour ce travail, l’observation de photos de la réalité est importante pour ne pas risquer d’exagérer les effets. Pour obtenir quelque chose de plus subtil, nous avons attendu une journée entre la mise en peinture sur la couche de laque et le brossage de la façade. La laque a cheveux fait son effet durant quelques jours et nous permet de prendre notre temps. Un travail précis Pour varier encore les effets, nous effectuons un travail de micropeinture à l’aide d’une éponge (photo 7). Après avoir été trempée dans de la peinture PA LOCO-REVUE - NOV.14 - N°808 Les couleurs sont artificiellement attaquées. 990, l’éponge est essuyée sur du papier absorbant pour ne laisser que très peu de peinture. Tenue à l’aide de pinces brucelles, la surface est tapotée par endroits avec l’éponge en ayant la main très légère. L’idée, ici, n’est pas de recouvrir la surface, mais de reproduire de subtiles nuances. Notre façade commence à revêtir l’aspect désiré, mais pour lui donner plus de charme, nous avons décidé de représenter une publicité murale (photo 8). Pour que cette dernière soit dans l’esprit de la façade, nous l’avons vieillie à souhait. La réclame « Rhum Chauvet », marque s’adaptant parfaitement à notre projet, est peinte comme en vrai pour qu’elle s’intègre de façon la plus naturelle possible au pignon. Nous commençons par L’essentage, c’est quoi ? Il s’agit du recouvrement d’une paroi (le plus souvent un pignon) avec des matériaux (ardoises par exemple) généralement plus utilisés pour les toitures. Cette pratique est très employée pour protéger des façades des intempéries, en bord de mer ou dans le Jura, par exemple. U ÉCHELLE 1/87 peindre un rectangle dans les beiges très clairs. Au préalable, nous vaporisons de la laque à cheveux pour écailler ensuite cette couche. Nous renouvelons l’opération en peignant le liseré rouge, que nous écaillons toujours avec la technique de la laque et de l’éponge (photo 9). Nous passons maintenant à la peinture des lettres en nous aidant d’un exemple pris dans la réalité. Ce travail est fait à main levée, directement au pinceau en ayant pris soin de tracer au crayon des diagonales et des verticales donnant la hauteur et l’emprise du texte. Les moins téméraires pourront dessiner au préalable les lettres formant le texte. Cette étape n’est pas indispensable puisque nous renouvelons la technique du « hairspray » (application de laque à cheveux) pour vieillir le texte et qu’il nous est donc possible d’effacer une lettre qui serait disgracieuse avant de la reprendre. La laque a dans ce cas une fonction double. Pour effacer partiellement les lettres, nous préférons le cure-dents ou une aiguille au pinceau afin de travailler la surface de façon très subtile (photo 10). En option : un essentage Pour nuancer les types de revêtement de façade, nous figurons sur la partie droite un essentage. Les ardoises losangées sont découpées dans des bandes fines de carte plastique, collées en quinconce sur un morceau de carte plastique, et apprêtées (photo 11). L’essentage est peint selon la couleur désirée. Les jointures de tuiles sont soulignées à l’aide d’un jus de peinture (gris sombre) afin de faire ressortir les plaques (photo 12). De petites nuances sont créées à l’éponge pour faire varier la couleur de base. L’essentage est vieilli à l’aide de peinture à
11 12 Les ardoises sont en carte plastique. l’huile et de terre à décor. Enfin, il est collé sur la façade. Finition Les derniers détails sont apposés sur la façade. Nous mettons en place les tuiles sur l’arase du mur, détail très présent sur la construction que nous souhaitons reproduire (photo 13). Des tirants, servant en réalité au renforcement de la structure, sont représentés par des carrés de carte plastique et des fils de laiton, brunis puis collés sur le pignon. Les échelles de ramoneur sont réalisées en fil laiton de 0,4 mm, puis brunies. Une fois fixées à la colle époxy sur le pignon, elles reçoivent une couleur rouille, nuancée après séchage complet par des jus de peinture à l’huile rouille claire. Nous passons maintenant à la patine de la façade : la cheminée reçoit quelques jus de peinture à l’huile ombre naturelle. La peinture défraîchie est salie avec des pigments ombre naturelle et gris foncé. Des coulures de rouille sont simulées à certains endroits sous les échelles et les tirants en prenant soin de ne pas exagérer les effets. Pour ce faire, nous appliquons des touches de peinture à l’huile, que nous tirons vers le bas avec un pinceau imbibé d’essence F. Les zincs de toiture sont représentés avec des feuilles d’aluminium fixées à la colle cyanoacrylate en gel, puis peintes et patinées. Une fois achevée, la façade est intégrée à d’autres constructions (photo 14). Comme nous l’avons fait, et selon sa destination, vous pourrez agrémenter votre édifice de divers détails : cheminée, essentage, échelles de ramoneur, et, aussi, y reproduire une réclame murale donnant encore plus de vie à votre maquette. π Un jus gris sombre fait ressortir les reliefs. 14 Ultimes détails : mitres, barreaux… 13 La façade terminée est collée en place. i N°808 - NOV.14 - LOCO-REVUE 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 1Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 2-3Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 4-5Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 6-7Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 8-9Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 10-11Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 12-13Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 14-15Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 16-17Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 18-19Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 20-21Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 22-23Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 24-25Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 26-27Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 28-29Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 30-31Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 32-33Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 34-35Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 36-37Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 38-39Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 40-41Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 42-43Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 44-45Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 46-47Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 48-49Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 50-51Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 52-53Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 54-55Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 56-57Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 58-59Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 60-61Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 62-63Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 64-65Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 66-67Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 68-69Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 70-71Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 72-73Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 74-75Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 76-77Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 78-79Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 80-81Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 82-83Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 84-85Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 86-87Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 88-89Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 90-91Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 92-93Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 94-95Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 96-97Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 98-99Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 100