Loco-Revue n°808 novembre 2014
Loco-Revue n°808 novembre 2014
  • Prix facial : 7,40 €

  • Parution : n°808 de novembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 71,2 Mo

  • Dans ce numéro : exposition de Gennevilliers.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
S’informer » Reportage 28 Ω l’époque de l’explosion de cette technique que de nombreuses firmes (dont Heller, fondée en 1957) décident d’exploiter. Car le plastique, c’est l’avenir ! C’est la rencontre de Paul Lorry, un graveur parisien de talent (et aussi modéliste ferroviaire), qui amène André Porte à opter pour l’injection plastique. Rapidement, tous deux définissent un protocole d’optimisation des méthodes de fabrication. C’est ainsi qu’ils ont l’idée du porte-moule, système permettant de mettre en œuvre, ensemble, une LOCO-REVUE - NOV.14 - N°808 yT De 1958 à 1965, André Porte a produit quinze modèles. Tous sont réunis ici, sauf l’abri de voyageurs (réf. 107). Si vous ne faites rien du vôtre, contactez-moi ! Remarquez la villa bretonne, ici en version montée, avec sa grande boîte spécifique. Deux bâtiments prototypes, dont seul celui de gauche verra le jour sous la forme du bloc de deux immeubles pierre, sorti chez Jouef en 1967. Remarquez la vitrine du magasin, décorée avec la planche de l’épicerie « Au Bon Beurre ». L’âge d’or En 1962, André Porte nous emmène en Brière avec une adorable chaumière. Puis c’est la Savoie qui est mise à l’honneur avec une chapelle d’alpage. Cette chapelle, on la verra désormais sur la plusuccession de moules afin de confectionner économiquement des séries de pièces d’une même teinte. Autre trouvaille : le mélange volontairement imparfait des teintes, procédé permettant, sur certaines pièces, d’obtenir un ton chamarré. Les toitures, par exemple, seront ainsi traitées, ce qui leur conférera un aspect très réaliste pour l’époque. Car André Porte tient à ce que l’acheteur de ses maquettes en kit n’ait qu’un minimum de travail à faire pour obtenir un beau modèle. On connaît La gare de Neuvy. Mais qui sait qu’André Porte avait envisagé de produire celle de Bonny-sur-Loire. En voici le prototype en carton. Un vieux rêve Il y a longtemps qu’André Porte a envie de fabriquer des modèles réduits de maisons régionales françaises. Enfant, il en construisait pour son plaisir et, à trente-trois ans, voici qu’il voudrait, en quelque sorte, faire du Faller à la française. Lore, son épouse, l’encourage et, ensemble, ils auront d’ailleurs l’occasion de rencontrer les dirigeants de la célèbre firme de la Forêt- Noire, qui, pour André Porte, est l’exemple à suivre. Fondée en 1945, Faller fait en effet figure de pionnière en matière de maquettes de bâtiments, elle innove sans cesse et possède déjà un catalogue riche et varié. C’est aussi Lore Porte qui a l’idée du logo qui orne les boîtes des maquettes de son mari : une maison sur fond de sapins. André Porte, attaché aux forêts de Sologne - il est installé à Cerdon-du-Loiret - est évidemment ravi et adopte cette image de marque faite pour lui. Le petit monde d’André Porte Sa maison solognote rééditée en matière plastique remportant un vif succès, André Porte décide de ressortir - également en plastique ! - sa villa landaise et sa villa bretonne (mais, curieusement, pas sa maison provençale). C’est chose faite courant 1959, époque à laquelle il propose trois nouvelles constructions : un pavillon de jardin, une cabane de chantier et un abri de voyageurs, trois petits modèles très simples. Dans la foulée, il nous gratifie d’une adorable ferme du Val de Loire, maison vigneronne typique, d’une auberge dite « normande », et d’une église de village. À noter que ces deux derniers modèles sont très étroitement inspirés de l’auberge du Vieux Relais (XVIII e siècle) de Vannes-sur- Cosson, et de l’église (XII e siècle) d’Isdes, deux localités proches de Cerdon. Conscient qu’il est alors le seul (il le sera pour longtemps encore !) à proposer une église française pour l’échelle HO, André Porte soigne particulièrement ce modèle comportant plus de soixante pièces moulées en six couleurs, dont la girouette est même livrée dorée ! « Sur mes maquettes, il n’y a rien à peindre ; leur construction est simple et cette église sera votre plus beau modèle » écrit-il.
part des réseaux miniatures ! Toutefois, le modèle incontestablement le plus emblématique de la firme sort l’année suivante : c’est la gare de Neuvy, copie presque conforme du bâtiment voyageurs PLM de Neuvy-sur-Loire, dans la Nièvre (ligne Gien - Côsne-sur-Loire). Bien que reproduit au 1/100, comme tous les autres modèles de la marque (et comme de coutume à l’époque chez tous les fabricants de bâtiments, y compris en Allemagne), le modèle, qui compte cent soixante-dix-neuf pièces moulées en une douzaine de teintes, est véritablement superbe. Il est accompagné d’accessoires typiques : cloche d’annonce, branchement télégraphique, fontaine, édicule d’aisance… Cette gare (présentée dans LR 234) va rencontrer un grand succès, peut-être plus encore que son concepteur l’avait imaginé… Dès lors, le nom d’André Porte devient célèbre auprès de tous les modélistes ferroviaires français. En octobre 1964, la sortie d’une maison de gardebarrière type PLM, puis celle, en janvier 1965, d’un bloc de trois immeubles (café, boucherie, épicerie) ne font que confirmer les choses : André Porte est doué, il a le sens du détail réaliste, et ses maquettes sont pleines de poésie. À Cerdon, dans le petit atelier de conditionnement surplombant le Beuvron, on peut être légitimement fier ! Ω Ces deux modèles étaient inscrits au tarif Porte de 1966, mais sont finalement sortis chez Jouef. Naturellement, l’agence postale porte l’enseigne d’un bourg bien connu d’André Porte. TABLEAU 1 - LA GAMME ANDRÉ PORTE MAQUETTES A CeNSITARN Modèle Réf. à Réf. Date d’apparition Réf. Jouef construire construit au tarif Maison provençale 104 c 104 1958 (1) Villa landaise 101 c 101 1958 (1) 970 (puis 1970) Villa bretonne 102 c 102 1958 (1) 971 (puis 1971) Maison solognote 103 c 103 1959 (2) 972 (puis 1972) Pavillon de jardin 105 c 105 1959 (3) 973 (puis 1973) Cabane de chantier 106 c 106 1959 (3) 973 (puis 1973) Abri de voyageurs 107 c 107 1959 (3) 973 (puis 1973) Ferme du Val de Loire 108 c 108 1959 974 (puis 1974) Auberge normande 109 c 109 1959 975 (puis 1975) Église de village 110 c 110 1960 976 (puis 1976) Chaumière en Brière 111 c 111 1962 (4) 977 (puis 1977) Chapelle savoyarde 112 c 112 1962 978 (puis 1978) Gare de Neuvy 122 c 122 1963 (5) 979 (puis 1979) Maison de garde-barrière 124 c 124 1964 980 (puis 1980) Bloc de trois immeubles 125 c 125 1965 (6) 981 (puis 1981) Bloc de deux immeubles 134 c 134 1966 (7) 982 (puis 1982) brique avec bureau de poste Bloc de deux immeubles pierre 135 c 135 1966 (7) 983 (puis 1983) (1) Au début, ces modèles ne sont pas référencés. C’est à partir de la sortie de la maison solognote qu’une numérotation est adoptée. Dès lors, la maison provençale, pourtant premier modèle d’André Porte, se trouve reléguée à la quatrième place dans le tarif. Elle sera supprimée en 1966. (2) Premier modèle moulé en polystyrène. À cette occasion, la villa landaise et la villa bretonne sont converties à la matière plastique. Toutefois, ces modèles, comme ceux à venir, possèdent encore un socle en isorel. (3) Par la suite (en 1963 semble-t-il), ces trois modèles pourront être acquis groupés sous la référence 105-6-7. Plus tard, chez Jouef, ils seront toujours vendus groupés Rencontre avec André Porte, quelques années avant sa disparition en 2004. (Document Porte) (4) Le socle en matière plastique est appliqué à l’ensemble de la gamme. (5) Les références 113 à 121 se rapportent à du flocage, de la chenille, de la colle pour polystyrène, ainsi qu’à des lots d’huisseries et de toitures vendues à part. (6) Ensemble café, épicerie, boucherie. Dernier modèle commercialisé par André Porte. Courant 1966, il vend son entreprise à Jouef. (7) Modèles jamais diffusés sous la marque André Porte, mais sous la marque Jouef à partir de 1967. Les références 126 à 133 se rapportent à des arbres et à des sachets de barrières, de tables et de chaises. Parmi ces références, quatre (arbres d’avenue, arbres fleuris, pommiers fleuris, marronniers) sont également intégrées à la gamme Jouef en 1967. LOCO-REVUE - NOV.14 - N°808 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 1Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 2-3Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 4-5Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 6-7Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 8-9Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 10-11Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 12-13Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 14-15Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 16-17Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 18-19Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 20-21Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 22-23Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 24-25Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 26-27Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 28-29Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 30-31Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 32-33Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 34-35Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 36-37Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 38-39Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 40-41Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 42-43Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 44-45Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 46-47Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 48-49Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 50-51Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 52-53Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 54-55Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 56-57Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 58-59Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 60-61Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 62-63Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 64-65Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 66-67Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 68-69Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 70-71Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 72-73Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 74-75Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 76-77Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 78-79Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 80-81Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 82-83Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 84-85Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 86-87Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 88-89Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 90-91Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 92-93Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 94-95Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 96-97Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 98-99Loco-Revue numéro 808 novembre 2014 Page 100