Loco-Revue n°675 octobre 2003
Loco-Revue n°675 octobre 2003
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°675 de octobre 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 98,9 Mo

  • Dans ce numéro : la commande du réseau miniature.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
le 75012 PARIS 276, rue de charenton Mardi au samedi de 10h à 19h 01.44.68.03.30 Ki Détitr ; Dugorrrrier -Bus 87 Charenton Wattignies Fax 01.44.68.03.40 www.locomotiv.fr www.loco-motiv.com Paiement sécurisé Merc@net E-Mail : LOCO.MOTIV@wanadoo.fr LENZ LENZ LENZ LENZ 60500 Compact 98,00 60090 SET 90 2 66'00 60100 SET 100 315,00 21030 Régulateur LH 30 68,00 21090 Régulateur LH 90 103,00 21100 Régulateur LH 100 163,00 20101 Centrale LZ 100 2,5 Ap 248,00 20110 Cent.+ Ampli. 12V 100 5 Ap 265,00 22101 Amplificateur LV 101 2,5 Ap. 135,00 22200 Amplificateur LV 200 5 Ap. 230,00 11110 Décodeur Aiguil. Rétrosignal. 68,00 11120 Décodeur Aiguil. Sans Rétro. 46,00 11210 Détecteur d'occupat. LB 101 18,20 11220 Détecteur de tension LB 050 18,00 13100 Module de séparai. LT 100 46,00 23100 Interface pour PC LI 100 F 154,00 23200 Adaptateur Téléphoniq. XPA 59,00 24100 Module de transmis. LC 100 60,00 80152 Adaptateur LA 152 + Plaq 55,00 80160 Câble Xpresse Net LY 160 8,90 80009 Câble d'adaptation LY 009 2,40 80001 Set de connecteurs LY 001 14,10 10132 Décodeur 1 Ap LE 1025A 28,30 10133 Décod. Prise LE 1025E 28,30 10210 Décodeur 1 face LE 1024A 28,30 10211 Décodeur 1 face LE 1024 E 28,30 10333 Décod.+Prise LE 1035 E 32,70 22500 G éner at. de freinage LG 100 75,00 12100 Boucle de retourne. LK 100 52,00 A chaque amateur SA réponse DIGITAL ROCO Digital iscool m-,.3420 Diesel série 365 DR 277,00 6800 Wagon grue 219,00 0110 Grue portique 323,00 jillge it., 6806 Electro-aimant pour grue 28,00, 6807 Godet pour grue 44,00 10780 Manette cde numérique 98,00 10760 Loco souris type 2 96,00\ç »% 4611%., N4..% 10790 Loco souris type 2 « plus » 116,00 10761 Amplificateur numérique 119,00 10775 Décodeur « aiguillages » 54,00 10779 Générateur de freinage 116,00 Coffret de départ Digital 10777 Module « signaux » 89,00 2624 Moteur d'aiguillage digital 47,00 Réf : 41221 10745 Décodeur 1 ampAcompsch. 58,00 : 2356 Manuel frçais digital ROCO 3,20 215,00 € Pour un DIGITAL sans souci Rivarossi RT- 001679 BB 26205 222,00 Rivarossi RT- 001630 CC 6558 mauriene 213,00 Rivarossi RT- 001628 BB 36024 278,00 Rivarossi RT- 300007 BB 67046 d'origine 150,00 Rivarossi RT- 001632 BB 425578 Fret 156,00 Rivarossi RT- D01632 BB 425578 frêt DIGITAL 200,00 Rivarossi RT- D3007 BB 67046 DIGITAL 187,00 Rivarossi RT- 40009 BB 25593 livrée d'origine 160,00 Rivarossi RT- 40010 BB 25603 Béton 160,00 Rivarossi RT- 40011 BB 8598 Livrée d'origine 161,00 Rivarossi RT- 01633 BB 408601 Frêt 153,00 ROCO 63546 BB 9302 plaque MISTRAL 145,00 ROCO 63547 BB 9306 plaque LIGURE 145,00 ROCO 63434 Y8039 logo casque 3 couleurs 78,00 ROCO 63458 Y8131 FRET 94,00 ROCO 63459 Y8093 unicolore 78,00 ROCO 63458.2 Y8125 FRET 94,00 ROCO 63458D Y8125 FRET DIGITAL 166,00 ROCO 43573 BB 25176 livrée d'origine 159,00 ROCO 63544 BB 25193 verte 159,00 ROCO 63543 BB 25183 verte 159,00 ROCO 63439 040 DE 403 116,10 ROCO 63407 BB 463838 FRET 120,00 ROCO 63408 BB 463789 FRET 120,00 ROCO 63409 BB 663617 INFRAT 116,00 RIVAROSSI 1190 141 P 60 226,00 RIVAROSSI 1982 BB 66069 Bleu bande Blanche 154,00 FLEISCHMANN 955730 Wagon TP Tombereau Brun UIC 33,60 FLEISCHMANN 965730 Wagon TP Tombereau SGW 35,00 ROCO 45203 V.UIC 1/2 cl Couchettes 32,00 ROCO 45211 V. UIC Y B 9 Gris/Vert 32,00 ROCO 45212 V.UIC B 10 vert/Gris 32,00 ROCO 45036 V. Bruhat ép.III n°5726 29,40 ROCO 45036 V. Bruhat ép.III n°5800 29,40 ROCO 45036 V. Bruhat ép.III 29,40 ROCO 47622 Wagon Plat avec Chargement 35,00 TRIX 22007 BB 12068 Nouvelle version 249,00 FLEISCHMAN 935684F Fourgon 59,90 FLEISCHMAN 935685F portières latérales 1/2 CL 57,20 FLEISCHMAN 945685F portières latérales 1 CL 57,20 FLEISCHMAN 935686F portières latérales 3 CL 55,90 FLEISCHMAN 935689F portières latérales 2 CL 55,90 LOCO...MOTIV Electronique 6000 Bal n'1 (pour un canton) 39,00 20000 Boucle retournement autocoat. 64,00 60300 Double boucle retour.automat. 70,00 20100 Cde aiguillage à décharge cap.34,00 20200 Cde lente pour aiguillages 49,00 6106 Démarrage progressif 39,00 10010 Va et vient automatique 61,00 10020 Clignoteur universel 17,00 40201 Lanterne noire feu rouge 6,10 40202 Lanterne noire feu rouge 6,10 40206 Lanterne lampe blanche 1,5V 7,70 40207 Lanterne à led blanche 11,90 40208 Lanterne violette de heurtoir 8,90 5000 1 Led blanche 3mm 5,40 5007 4 Leds bicolores R/J 3mm 5,10 5096 F.F.C.stabilisé sans led 15,00 5112 10 résistances 1k 0,70 T50 Transfo 50VA (3AP)14/16v alte 39,00 T51 Transfo 10amp 14/16v altem. 148,00 T80 Transfo 80 VA (5 Ap) 14/16 v 49,00 10100 Sous station à encastrer 12V 90,00 10110 Sous station pupitre 12V 106,00 10120 Sous station pupitre 12V 56,00 10130 Sous station mobile 73,00 MODULES POUR DIGITAL 80100 Boucle de retournement 61,00 80200 Bloc de signalisation 36,60 80300 Détecteur occupation ltravail 19,10 80210 Bloc canton avec ralenti 54,90 80211 Bloc de sécurité 22,20 CATALOGUE ELECTRONIQUE 6,10 Conçus, réalisés et montés par des professionnels POUR L'ACHAT D'UN ENSEMBLE DIGITAL (Centrale, Transformateur, décodeur) NOUS VOUS OFFRONS : 1 Toutes les notices en français 1 Une mise en main personnalisée (4 Fiches guide de montage de décodeur HO. Des conseils pour réussir sans souci l'équipement de vos premières machines. V Une assistance permanente téléphonique et en magasin du mardi au samedi. LES PLUS DE LOCO-MOTIV SACHSENMODELL 76384 Wagon bi foudre « A.Schulé » 26.90 74164 Cof.J.PUJAS 1 citerne+ b.foud.+cam. 66,80 76356 Wag. bi foudre « DARPHIN » 26,80 76408 Wag. couvert « Ancre Pils » 27,30 SAI 1405 Autorail XDR 1021 Disponible 150,00 SAI 1428 230E 972 Le HAVRE 180,00 SAI 1429 230 E 978 RENNES 180,00 SAI 1430 230 E 981 SEGRE 180,00 PIKO 54856 Tombereau SNCF ép.IV 15,90 KLEIN Modellbahn - 5121 Wag. plat ranch 36,00 NOUVEAUTES 2003 VENTE PAR CORRESPONDANCE FORFAIT DE PORT COLISSIMO : 9,00e REGLEMENT : PAR CARTES BANCAIRES, CARTE AURORE ou CHEQUE BANCAIRE. Les nouveautés sont expédiées dés parution. Les prix mentionnés ci-dessus sont valables pour le mois. Les prix peuvent être modifiés en cas de changement de tarif de nos fournisseurs ou erreur typographique. DES PRIX, + DE CHOIX, + DE SERVICES, + DE CONSEILS
DÉBATS A propos du poids des wagons (LR 673) Quelque part dans un de vos numéros, assurément assez vieux, le sujet avait été traité et la formule fournie était : - ((longueur avec tampons)/2)) + (nbre d'essieux x 5 gr) ce qui fait une différence d'environ 15 grammes en plus par rapport à la norme 302 0,4 gr par mm + 30%. C'est la formule que j'emploie et qui me donne satisfaction. Il semble logique de prendre en compte le nombre d'essieux puisqu'il y a là frottement (axe) + frein dans les courbes. Remarque : cette formule donne, par exemple, l'exact poids de la voiture Rheingold de Liliput. GUY MAIGROT Vive le jeu ! J'ai senti dans vos lignes de juin poindre quelque regret. Le Mondial 2003 était d'un tel niveau d'excellence qu'il rebuterait tout amateur ou néophyte. Pour m'y être rendu avec mon fils, force est de vous donner raison. Le propos qui suit est le sentiment d'un cadre supérieur. jeune marié dont les enfants sont dans l'âge où l'on découvre les trains. Enfant, j'ai eu un petit train. J'en garde un souvenir émerveillé. (...) C'est aujourd'hui avec le plus âgé de mes garçons (5 ans bientôt) que je reviens à mes jeux d'enfance. J'ai dernièrement restauré un des tout premiers circuits en Z de mon père et un circuit Lima HO chez mon beau-père. Mon fils est enchanté et m'en parle souvent. Mais surtout, à la maison, son circuit en bois Brio le distrait tout comme l'a passionné dernièrement l'exposition "Train Capitale". Cependant, comme chez beaucoup de Français, le "petit train" est un plaisir parmi d'autres, un loisir mais sans exclusive. Pas obligatoirement une passion. Aujourd'hui, je ne me retrouve pas dans les revues de trains miniatures. J'ai eu dernièrement un mouvement d'humeur lorsque j'ai lu un article de RMF se proposant d'enlever à un train Fleischmannen Oe son aspect de jouet. Le problème se situe là : moi, et beaucoup d'autres, voulons "jouer au petit train" ! Les visiteurs que vous voulez, avec raison, attirer vers le modélisme ferroviaire ne sont pas, pour la majorité, des cheminots à la recherche d'un monde passé ou idéalisé. Aujourd'hui, pour jouer au petit train, ce sont des marques que vous ignorez, Brio ou Playmobil, qui nous permettent de monter, pour les plus petits, en quelques minutes un circuit amusant dans une chambre parisienne. Au mondial 2003, il faut sans cesse dire à un enfant que les circuits attirent, de ne pas toucher pour ne pas abîmer des heures de travail patient. A la fin, ces remarques tuent le désir de jouer chez les plus jeunes. Aujourd'hui, je veux m'amuser à faire vivre des trains, avec du Z, du HO (et j'espère bientôt du N) dans un environnement où l'esthétisme et la simplicité prennent le pas sur le réalisme fastidieux. Un réalisme qui n'est pas le monde d'un enfant, petit ou grand. Voilà donc ce qu'il manque aux petits et grands enfants dans le monde 2003 de la miniature ferroviaire. Nous voulons "jouer au petit train" avec nos enfants, mais aussi faire du vélo, aller à la piscine ou je ne sais quoi d'autre. Alors, si vous voulez attirer les enfants, faites-nous des pages sur ce monde d'enfants, dites aux constructeurs que nous voulons des circuits simples et surtout jolis, pas obligatoirement réalistes mais que les mains d'enfants pourront faire et défaire dans un appartement parisien. BRUNO DEMESY Non, les Français ne sont pas des jeanfoutres On ne dit pas la vérité quand on ne dit pas TOUTE la vérité. Monsieur Jelensperger (voir LR 674, p.7 : "Respect des visiteurs") manque visiblement et énormément d'informations, et nous aussi, d'ailleurs, car il se garde bien de dire quand il est venu ! La vérité est la suivante : l'exposition de la Chapelle-en-Serval avait été organisée conjointement avec l'assemblée générale de notre association par le Club Ferroviaire de Chantilly, présidé par notre ami Jacky Noèl. Les réseaux français étaient les suivants : - Le show-case de l'Association des Modélistes d'Amiens-Longueau (AMAL) : "Ferry à Dunkerque" si bien décrit dans LR 664. - Le réseau "Coudekerque Embranchement" du Rail Modélisme Coudekerquois, idem dans LR n°671. - Le réseau de démonstration de Jean-Marie Gillard, artisan à Tours et délégué régional pour la Touraine de notre association. - Un ensemble modulaire de près de 40 m de long composé du dépôt Nord, bien connu, de Jacky Noel et des modules et raquettes de votre serviteur, du Club Littoral 76, plus deux modules élaborés par deux membres de notre association : Jean-Michel Vaugouin et Guy Le Morvan. Je suis, personnellement, arrivé le vendredi 27 juin, vers midi et tout notre ensemble était assemblé le soir même, de même pour 1.-M. Gillard. Par contre, les membres de Coudekerque et d'Amiens, exerçant une activité profession- nelle, n'ont pu arriver que le samedi matin, en prenant les dispositions nécessaires pour arriver de très bonne heure et faire en sorte que tout soit opérationnel vers 10h, ce qui fut fait. Par exemple, nos amis de Coudekerque, après quelques heures de sommeil et le chargement du fourgon, ont fait 300 km en partant à 3h du matin ! Il n'est pas surprenant de constater que nos amis britanniques et allemands aient pu, par contre, être opérationnels plus tôt, car ils étaient sur place depuis 3 jours ! Ils étaient tout simplement en vacances actives. L'ouverture de l'exposition était normalement prévue, le samedi 28 à 13h, mais un commerçant invité, et non des moindres, avait annoncé l'ouverture de son stand à 10h. Il a bien fallu admettre le public, car c'était cela ou le faire "poireauter" jusqu'à 13h. Vous voyez d'ici le mauvais effet ! Loin de provoquer une réaction désagréable dans le public, ces dispositions inattendues ont généré un grand intérêt de sa part car nous avons pu montrer ce qu'on ne voit jamais : les dessous et les coulisses, expliquer l'intérêt de la normalisation des modules, etc., etc. Cela aussi, c'est du "modélisme convivial". Quoi qu'il en soit, tout était fin prêt à 13h, le samedi 28, pour l'ouverture. Nous ignorons quand est venu Monsieur Jelensperger, si c'est le samedi matin, si c'est le dimanche matin, il n'y avait que fort peu de monde, car nous étions tous à l'assemblée générale du Zéro. MICHEL DEGON INFORMATION IMPORTANTE A l'avenir, les "Repères" formeront une rubrique des Petites Annonces : chaque manifestation disposera une fois de 8 lignes (de 30 caractères maxi.) gratuites, les lignes et parutions supplémentaires éventuelles seront soumises au tarif des PA. (2E la ligne, règlement à la commande par chèque). Nous souhaitons garder la présentation actuelle pour l'entête : dates, ville (dépt.), pour la suite le choix des priorités appartient à l'annonceur (une suggestion pour économiser de la place : le terme "bourse" se suffirait à lui-même, I -échange" consistant le plus souvent en "matériel contre paiement".) Utilisez la grille publiée en pages P.A. Si l'annonceur n'exprime pas de choix différent, les manifestations seront publiées dans le n°LR du mois correspondant, celles du 1e, week-end dans le n°précédent, exemple : une ex po du 14 décembre paraîtra dans LR de décembre, une du 7 dès LR de novembre - à moins qu'elle nous soit parvenue trop tard, voir date limite indiquée dans chaque numéro. LOCO REVUE n°675 - Octobre 2003 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 1Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 2-3Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 4-5Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 6-7Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 8-9Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 10-11Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 12-13Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 14-15Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 16-17Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 18-19Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 20-21Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 22-23Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 24-25Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 26-27Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 28-29Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 30-31Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 32-33Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 34-35Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 36-37Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 38-39Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 40-41Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 42-43Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 44-45Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 46-47Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 48-49Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 50-51Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 52-53Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 54-55Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 56-57Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 58-59Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 60-61Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 62-63Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 64-65Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 66-67Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 68-69Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 70-71Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 72-73Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 74-75Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 76-77Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 78-79Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 80-81Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 82-83Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 84-85Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 86-87Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 88-89Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 90-91Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 92-93Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 94-95Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 96-97Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 98-99Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 100