Loco-Revue n°675 octobre 2003
Loco-Revue n°675 octobre 2003
  • Prix facial : 5,95 €

  • Parution : n°675 de octobre 2003

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 285) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 98,9 Mo

  • Dans ce numéro : la commande du réseau miniature.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
5 - Après une légère patine, notre locotracteur o séduisante allure. 6 - La livrée d'origine, reconnaissable aux traverses rouges, n'a vécu que quelques années. Bandes de visibilité et traverses de choc ont ensuite viré au jaune jonquille. 7 - Desserte légère de petites lignes et manoeuvres en gare, c'est le travail des Y 7100 réels, tâche dont le locotracteur Model Loco s'acquitte fort bien. Dimensions comparées (en mm) 1/1 1/87 Model Loco Longueur hors tampons 8940 102,75 102 Largeur hors tout 2870 32,98 33,8, Hauteur maxi au-dessus du rail 3868 44,45 46,8'Diamètre des roues 1050 12,06 12 Cotes des organes de roulement Nem 310 NMRA (RP 25) modèle Hauteur de boudin 1,2 max 0,88 max 0,6 Largeur des roues 2,8 2,75 2,3 Cote de calage 14,3 14,38 14,4 Montage assez simple, mais bon outillage requis Commençons par la partie motrice. Le châssis intérieur est rapidement obtenu par pliage d'une plaque de laiton. Muni d'un fer à souder de forte puissance (75 W), en procédant lentement et en vérifiant avant chaque montage définitif la justesse des assemblages, on obtient assez rapidement un ensemble fonc- tionnel. Une vigilance particulière est nécessaire pour assurer la bonne oscillation de l'un des essieux, procurant l'assise en trois points de l'engin, garante d'une bonne motricité et d'un bon captage de courant. Chaque point délicat du montage est signalé dans la notice, qui a visiblement été rédigée par un monteur du kit ! J'ai choisi de brunir l'ensemble du châssis avant mise en place du moteur (brunisseur Zébulon VPC). A l'aide d'une miniperceuse et de bons forets, de nombreux perçages sont à effectuer sur les pièces de la superstructure. Le montage de celle-ci n'appelle aucun commentaire particulier et peut être mené à bien après un long travail d'ébavurage. On peut l'assembler par soudage (fer Maxicraft de 12 V, flux spécial et soudure pour métal blanc), ou par collage (colle cyanoacrylate ou époxy bi-composant). Il m'a semblé préférable de recourir à quelques légères modifications sur les traverses. J'ai ainsi supprimé les affreux supports de feux électriques, ainsi que les supports de lanternes non conformes à l'état d'origine souhaité. De nouveaux feux (Haxo Modèle réf. 84006) ont remplacé les premiers, fixés dans de petits trous percés dans l'épaisseur de la traverse, tandis que des supports de lanternes anciens (Huet réf. F 235) ont pris place dans chaque coin supérieur des traverses. Il serait aussi largement souhaitable de poser des grilles de ventilation plus fines contre les capots et on peut par ailleurs figurer un aménagement intérieur de cabine, à peine évoqué par Model Loco. Une décoration à soigner J'ai opté pour une mise en peinture avant assemblage complet des sousensembles. Il est absolument nécessaire 28 LOCO REVUE n°675 - Octobre 2003
Les couleurs d'origine des Y mo/moo Roues, longerons, garde-corps, tamt. pons... : noir extérieur 901 Î', Caisse : vert extérieur 306 Traverses de choc : rouge 601, 'Bandes de visibilité : jaune intermédiaire : 411 (bouton d'or) d'avoir recours à un aérographe et à de bonnes peintures, par exemple des acryliques à solvant d'Interfer (voir ci-dessus). J'ai commencé par appliquer le rouge des traverses, puis j'ai peint la zone des bandes de visibilité. Après séchage, j'ai masqué les zones peintes avant d'appliquer le vert requise sur la caisse. Après un nouveau séchage et nouveau masquage, on peut passer le châssis et les marchepieds en noir. Pour terminer, j'ai repris au pinceau l'embase des tampons, solidaires des traverses, tandis que j'ai préféré brunir chimiquement les gardecorps. Après séchage, les différents sous-ensembles composant la superstructure sont assemblés par collage, puis vissés sur le châssis. Pour terminer la décoration, il faudra acquérir des mar- quages de traverses ombrés (Haxo- Modèle, Carpéna ou AMF 87 ; ce dernier propose aussi des plaques différentes et peut assurer le montage du modèle). Très bon pour le service Les premiers tours de roues montrent un fonctionnement silencieux et souple, malgré l'absence de volant d'inertie. La vitesse maxi est très réaliste, environ 60 km/h à l'échelle sous 12 V. Tout au plus peut-on regretter de légères vibrations, très certainement dues à l'importante portée des arbres portant les vis sans fin de transmission et la fixation insuffisamment ferme du moteur. Grâce au poids respectable de l'engin et à son assise en trois points, la prise de courant et l'adhérence sont parfaites et notre Y 7100 peut arracher une vingtaine de wagons à essieux, c'est-à-dire assurer avec bonne volonté la plupart des services qui lui seront demandés. Bilan : aurait pu mieux faire Au final, après quelques heures de travail soigneux (et l'utilisation d'un outillage que le débutant risque de ne pas pos- séder ou maîtriser), on est en possession d'un joli modèle, dont la silhouette est malgré tout un peu desservie par l'aspect des grilles de ventilation et quelques détails mal venus, mais que le bon fonctionnement fait heureusement oublier. En observant ce modèle, je ne peux toutefois me retenir d'avoir une pensée pour un engin de taille assez similaire, aussi emblématique outre-Rhin que l'est l'Y 7100 chez nous : il s'agit du locomoteur type V 36 sorti récemment chez Lenz (LR 665), proposé prêt à rouler, bénéficiant de perfectionnements techniques de pointe, d'un décodeur digital intégré, de l'éclairage d'origine, d'une finesse remarquable - et vendu moitié moins cher. Heureux modélistes allemands... J'ai aimé Le fonctionnement La bonne conception d'ensemble'1'al moins aimé Le prix Certains détails (grilles de ventilation, traverses de tamponnement...) LOCO REVUE n°675 - Octobre 2003 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 1Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 2-3Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 4-5Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 6-7Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 8-9Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 10-11Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 12-13Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 14-15Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 16-17Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 18-19Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 20-21Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 22-23Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 24-25Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 26-27Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 28-29Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 30-31Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 32-33Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 34-35Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 36-37Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 38-39Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 40-41Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 42-43Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 44-45Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 46-47Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 48-49Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 50-51Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 52-53Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 54-55Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 56-57Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 58-59Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 60-61Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 62-63Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 64-65Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 66-67Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 68-69Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 70-71Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 72-73Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 74-75Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 76-77Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 78-79Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 80-81Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 82-83Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 84-85Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 86-87Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 88-89Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 90-91Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 92-93Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 94-95Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 96-97Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 98-99Loco-Revue numéro 675 octobre 2003 Page 100