Loco-Revue n°665 décembre 2002
Loco-Revue n°665 décembre 2002
  • Prix facial : 5,70 €

  • Parution : n°665 de décembre 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 99 Mo

  • Dans ce numéro : test, le choix de la voie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Des bâtiments vite faits, bien faits Si le réseau de Jacques Boileau est aussi séduisant c'est entre autres grâce à la grande richesse de ses scènes non ferroviaires. De nombreuses boutiques, maisons ou ateliers racontent tous une histoire que le visiteur met un certain temps à découvrir en totalité.ll y a le garage D. Pion, dans lequel on devine quelques vieilles voitures en réparation. Plus loin, sur le parvis de l'église, une scène de marché semble animée par les conversations des clients. Le bar'Au coup de bambou" est aménagé et il semble réellement y régner une certaine joie de vivre. Toutes les rues ont un nom, finement imprimé sur de petites plaques et chaque maison possède son numéro. Les habitants comme les commerces ont donc chacun leur adresse, que l'on retrouve sur les publicités ou sur la plaquette touristique vantant les attraits de la région ! Les enseignes sont de même : toutes lisibles ! La technique est simple : un dessin est fait à la main ou à l'ordinateur, puis imprimé sur des papiers Canson de couleur. Les murs des maisons sont produits très rapidement de la même manière et les pierres apparentes, tout comme les persiennes des volets, ne sont que dessinées. Au 1/160, la vision d'ensemble est en général privilégiée, mais cette fois, de nombreux détails supportent un examen rapproché. YannBoude 1- La production (et la consommation) de vins sont une spécialité locale. La maison Derouge, sise rue Michel Granneç en assure la commercialisation. 20 LOGO REVUE n°665 - Décembre 2002
Retrouver ce réseau avec d'autres photos sur notre site internet www.locorevue.com, rubrique "Loco-revue magazine, actualités". lourds travaux, c'est finalement par rebroussement que cette localité est atteinte. Le tracé en impasse de Beaumont est donc conservé. L'artère Tours - Les-Sables-d'Olonne est complète, mais cette période heureuse est de courte durée. La vive concurrence que se livrent les petites compagnies, conjuguée avec ses propres difficultés financières, entraîne la mise sous séquestre de la Compagnie de Vendée le 9 juin 1877. L'année suivante, la section Chinon-Thouars est officiellement incorporée au réseau de l'Etat. 1959 : Les grandes heures de la gare En cette année, le trafic voyageurs transitant à Beaumont est encore important. Les emprises de la gare sont toutefois assez limitées et les voies de garage ne LOGO REVUE n°665 - Décembre 2002 peuvent accueillir que des trains relativement courts. Seulement 3 ou 4 voitures composent ainsi les tranches d'express Tours - Les-Sables-d'Olonne. Les omnibus en direction de Tours, Thouars ou Richelieu sont souvent bondés de militaires américains en permission. Côté marchandises, à cette époque, le trafic n'est pas moins florissant. Dans la cour marchandises, une voie sert à l'expédition des vins de Chinon, tandis que les établissements Appeau, fabricants de sifflets, chargent des wagons couverts en direction des "quatre coins" de l'Hexagone. Dans cette même cour, sont reçus toutes sortes de produits : engins agricoles, engrais, ainsi que la matière première nécessaire à la fabrication des sifflets. Un ferrailleur est par ailleurs installé dans les emprises de la gare. La traction sur la ligne Tours-Les-Sables En 1959, la traction est assez variée. Des machines diesels 040 DE toutes neuves sont affectées au dépôt de Tours-St Pierre en remplacement des antiques 9- Dans la cour marchandises de la gare de Beaumont sont expédiés les vins de Chinon. L'entreprise Moildar apporte son savoir faire en matière de pompage. 10 - La production, le transport et la consommation de vins de Chinon forment les activités principales des habitants de Beaumont 11 - Sur le parvis de l'église Ste Argousine, se vendent les produits locaux sousrceil du père Nitier, l'abbé du diocèse. 040 D encore en service pour peu de temps à Thouars. La proche présence américaine fait que huit lourds engins diesels de type RS 2, immatriculés 040 DX 1 à 8, sont engagés sur la ligne, le dépôt de Tours-St Pierre ayant la charge de leur entretien. Côté autorails, les incontournables Picasso de Tours empruntent régulièrement la ligne. Notons enfin un petit FNC renuméroté X 8013, acheté par le département d'Indre-et-Loire pour la desserte de Beaumont à Richelieu.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 1Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 2-3Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 4-5Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 6-7Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 8-9Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 10-11Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 12-13Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 14-15Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 16-17Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 18-19Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 20-21Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 22-23Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 24-25Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 26-27Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 28-29Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 30-31Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 32-33Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 34-35Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 36-37Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 38-39Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 40-41Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 42-43Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 44-45Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 46-47Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 48-49Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 50-51Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 52-53Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 54-55Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 56-57Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 58-59Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 60-61Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 62-63Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 64-65Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 66-67Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 68-69Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 70-71Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 72-73Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 74-75Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 76-77Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 78-79Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 80-81Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 82-83Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 84-85Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 86-87Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 88-89Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 90-91Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 92-93Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 94-95Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 96-97Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 98-99Loco-Revue numéro 665 décembre 2002 Page 100