Loco-Revue n°658 mai 2002
Loco-Revue n°658 mai 2002
  • Prix facial : 5,70 €

  • Parution : n°658 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 106 Mo

  • Dans ce numéro : la halte de Guinette-Canal.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Nouvelle décoration et déjà des variantes Sur les onze engins sortis de modernisation, on constate déjà des différences, notamment en ce qui concerne les baies de WC, qui peuvent être en partie ouvrantes, et le déflecteur d'échappement qui peut être bleu ou gris. N°WC ouvrant Déflecteur 2205 oui gris* 2247 oui gris 2248 oui bleu 2249 oui gris 2251 oui gris 2252 oui gris 2253 non gris 2254 oui gris 2255 non gris 2256 non gris 2257 non gris *Anciennement baptisé CLOYES sur le Loir puis repliez-les sous le moteur. Il suffit enfin de les coller (cyanoacrylate) en nappe sous ce dernier. La turbo de suralimentation a été oubliée ; qu'à cela ne tienne, nous la confectionnons avec du rond de 2 mm, 2 petits cerclages (l'un avec du fil de 0,4 mm, l'autre avec un Figure 7 il : 11 - Même chose pour la turbo préalablement peinte couleur rouille. Remarquez le détaillage du moteur : tuyauteries d'alimentation, berceaux, tôle... 12 - Gros plan sur un vrai moteur dont les équipements sont bien visibles. 13 - Réalité encore : à gauche du moteur, le bloc de filtrage portant deux cales emmanchées que l'on peut facilement évoquer au 1/87. 14 - Réalité toujours avec ce gros plan sur les tuyaux sableurs, qu'il importe là aussi de reproduire. petit morceau de tube), le tout collé le long du moteur après peinture couleur rouille Humbrol 70. Vous pouvez maintenant réaliser les deux berceaux situés sous le moteur. Pour cela, prenez deux Pour en savoir plus Loco-Revue : 502, 618, 643 Spécial Le Train n°28 (04/2001) sections de fil laiton de 0,5 mm et mettezles en forme. En réalité, côté injecteurs, ces berceaux se terminent par un fer plat, ce que j'ai évoqué en soudant un petit plat (6 x 0,8 mm) de récupération. Ces berceaux sont espacés de 12 mm. Enfin, le long du moteur, côté injecteurs, insérez une bande 0,25 x 3,2 mm (Evergreen réf.106) et de l'autre côté une bande de 0,25 x 2 mm (Evergreen réf. 104) ; elles seront simplement coincées de chaque côté entre le dessous de châssis en zamac et le châssis lui-même (figure 7). Petite touche supplémentaire de réalisme : placez une cale emmanchée sur le côté du bloc de filtrage. La logique voudrait qu'il y en ait deux, mais vu la taille des cales... Toutes les pièces ajou- 40 LOCO REVUE n°658 - Mai 2002
tées au châssis (excepté la turbo de suralimentation) sont à peindre en gris Humbrol 66. Et pour finir : les bogies Après avoir détaillé l'aménagement intérieur et le moteur, il serait impardonnable de ne pas se pencher aussi sur les bogies. Nous allons donc les équiper de tuyaux sableurs et de nouveaux marchepieds. L'engin réel n'est doté que d'un seul bogie moteur (situé à l'extrémité de la caisse montrant les orifices de remplissage des sablières). Pour figurer les tuyaux sableurs, percez à 0.6 mm les supports de chasse-pierres du bogie avec un angle de 45° environ. Dans chaque perçage, introduisez un fil de cuivre ou de laiton recuit, préalablement mis en forme et faites-le remonter sous la caisse, mais pas de trop non plus, pour ne pas gêner le débattement du bogie. Maintenant, passons aux marchepieds. Si vous possédez un X 2200, vous avez certainement pesté contre les marchepieds fournis qui sont en polyamide et, de ce fait, incollables. Je les ai donc remplacés par des pièces Fang en maillechort photodécoupé. Faites trois trous de 0.6 mm dans chaque bogie (l'emplacement est déjà repéré), repliez les trois tiges de chaque marchepied et consolidez les pliages par un petit point de soudure, car ils sont très fragiles. Enfin, Petite histoire d'une modernisation Le Conseil Régional Limousin a décidé en 1999 de financer la modernisation d'autorails X 2200. Un cahier des charges a été établi et plusieurs projets sont sortis des cartons de MBD Design, société choisie par la SNCF pour mener à bien le projet. La modernisation de remorques, un temps envisagée, a été abandonnée. Même chose pour le remplacement des "nez" actuels des X 2200 par ceux d'X 2100, qui devaient éviter les turbulences aérodynamiques générées par les angles latéraux des bouts de ces engins. Un essai avait pourtant été fait sur IX 2234 (voir LR n°621-01/99). Autre projet : la climatisation, elle aussi abandonnée en raison du manque de puissance du moteur de ces matériels. Pour le gros oeuvre, la modernisation a été confiée aux ateliers de Nevers (peinture, garnissage intérieur, WC etc.), le démontage de préparation et le remontage final de l'intérieur de la caisse étant assurés par l'EMT du Limousin selon le souhait du Conseil Régional Limousin. Onze X 2200 ont déjà été modifiés, cinq autres devraient l'être dans le premier semestre 2002. L'aménagement intérieur a été totalement remodelé et agrémenté, procurant ainsi un niveau de confort de première classe à l'ensemble de l'autorail, ce qui o conduit, comme sur les X 73500, à l'adoption d'une classe unique. L'ancien compartiment de Ire classe est ainsi devenu un compartiment fumeurs. Les cloisons, le plafond sont recouverts de moquette. Idem pour le plancher (style X 72500), ce qui crée des contraintes d'entretien, les sols d'un dépôt autorails étant toujours plus sales et gras que ceux d'un dépôt électrique. La modernisation fait perdre un peu de capacité : 48 places et 9 strapontins, contre 54 places et 9 strapontins en état d'origine. Par contre, la convivialité prédomine avec certains sièges disposés en demi-cercle, d'autres en vis-à-vis avec tablette centrale et petite lampe d'agrément dans le plus pur style TGV. L'ensemble de l'aménagement est dominante bleue avec des sièges d'un type que l'on retrouve sur des trains TER du genre Z2 Centre ou sur le tout nouvel X 73500. A noter qu'à l'opposé du compartiment fumeurs ont été aménagées des assises rabattables afin de permettre l'accès aux handicapés. posez ces pièces. Le résultat est très réaliste. En route ! 15 - LX 2247 modernisé au dépôt de Limoges. Remarquez la baie en partie ouvrante du compartiment WC Votre modèle est presque fini. Avant de remonter la caisse sur le châssis, patinez légèrement ce dernier à l'aérographe réalité et, d'autre part, je n'ai pas osé salir avec un jus de terre de sienne. Pour ma mon bel oiseau bleu. "Allo, répartiteur ? part j'ai laissé la caisse propre, car, d'une Ici l'atelier... Le 22.51 est bon... Tu peux part, elle est nettoyée régulièrement en l'utiliser pour faire un train ! " LOCO REVUE n°658 - Mai 2002 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 1Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 2-3Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 4-5Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 6-7Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 8-9Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 10-11Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 12-13Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 14-15Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 16-17Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 18-19Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 20-21Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 22-23Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 24-25Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 26-27Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 28-29Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 30-31Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 32-33Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 34-35Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 36-37Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 38-39Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 40-41Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 42-43Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 44-45Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 46-47Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 48-49Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 50-51Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 52-53Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 54-55Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 56-57Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 58-59Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 60-61Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 62-63Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 64-65Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 66-67Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 68-69Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 70-71Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 72-73Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 74-75Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 76-77Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 78-79Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 80-81Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 82-83Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 84-85Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 86-87Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 88-89Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 90-91Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 92-93Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 94-95Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 96-97Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 98-99Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 100-101Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 102-103Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 104-105Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 106-107Loco-Revue numéro 658 mai 2002 Page 108