Loco-Revue n°657 avril 2002
Loco-Revue n°657 avril 2002
  • Prix facial : 5,70 €

  • Parution : n°657 de avril 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : un réseau HO facile de A à Z.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
EXPLOITATION ARAM P Allers Retours Automatiques avec Mouvements Progressifs Les systèmes permettant d'effectuer des navettes entre gares terminus est un sujet souvent laissé de côté, bien que les modélistes en aient l'utilité sur leurs réseaux, modulaires ou non. Cyril Datin vous propose donc d'aborder aujourd'hui le sujet, en procédant à la réalisation d'un système original dans sa conception et peu onéreux, tout en conservant une bonne fiabilité et autorisant les réglages désirés. Notre étude porte sur la réalisation d'une carte dont le but précis est le suivant : faire effectuer à un autorail par exemple, des navettes entre deux gares terminus ou autre, le tout avec des mouvements d'accélération et de décélération progressifs et ajustables ainsi qu'un temps d'arrêt en gare réglable à souhait. Pour bien comprendre le fonctionnement de la carte, un certain nombre de connaissances notamment sur les bascules (voir LR 621,627) et les générateurs de tension hachée (le thème a déjà été abordé avec le GT 4 H dans LR n°596/597/599) seront nécessaires. Cependant, nous n'entrerons pas dans le détail de la réflexion qui a précédé à la réalisation du système. Ceux de nos lecteurs que cela intéresse peuvent obtenir sur simple demande et contre une enveloppe timbrée et adressée, les explications complètes de la logique suivie par l'auteur, ou consulter l'article sur internet Texte & dessins  : CYRIL SATIN MMMMM HCP40118E S993A9518 MALAYSIA (www.locorevue.com, rubrique locorevue magazine, locorevue, articles choisis). Principe général et fonctionnement Ce qu'il faudra retenir sur les choix techniques tient en quelques lignes ; tout d'abord, l'alimentation traction est du type hachée car aisément réalisable avec quelques composants binaires et permettant d'obtenir facilement des mouvements progressifs (le hacheur étant basé sur le timer NE 555 utilisé en astable à 70 Hz et permettant de générer la tension triangulaire de référence). S'agissant d'un système permettant de faire la navette entre deux portions de voie (délimitées par 2 ILS judicieusement placés), la commande d'inversion du courant traction pilote un relais 2 RT monté en inverseur. Pour le reste, c'est le rapport cyclique de la tension hachée commandant le transistor de puissance qui déterminera la vitesse de la motrice (variation de la tension moyenne vue aux bornes du moteur), et de cette manière, en utilisant la simple tension issue de la 1- Photo de la carte côté composants. On aperçoit les deux points de soudure de la résistance R 9. (Photo : Jean-Lucien Fournereau) charge d'un condensateur, on pourra rendre les mouvements progressifs. Pour la partie logique pure, il suffit de détecter la présence du convoi dans la zone terminus (sachant qu'il ne peut venir que de la zone opposée) et de commander dans un premier temps son ralentissement (décharge du condensateur) puis son temps d'arrêt (autre temporisation) et enfin le déclenchement de l'inversion de sens du courant traction (relais inverseur) puis de la charge du condensateur pilotant le hacheur de tension, ce qui aura pour effet de faire démarrer puis accélérer le convoi dans l'autre sens, les tensions de commande quant à elles seront simplement aiguillées via un multiplexeur logique réalisé à l'aide de portes ET. Le principe de fonctionnement étant symétrique, on observe bien un mouvement de navette entre les deux extrémités de la voie. 54 LOCO REVUE n°657 - Avril 2002
4011 R1) -). DS2 DS1 DC R8 ; Il R12 J11 renr, 2 J2 0000 1 2 3 4 +— ILS I ILS I 12/14 V X * Y Liste des composants D2 R4 ge (8 5 (>. R5 4081 D3 358 555 11 I R3 R6 C+6 *K. P3 D4{11D- 14 s e 7117111.7:41- plaque époxy présensibilisée 16/10 75 x 100 mm Nand CMOS 4011 Ul, U4 Nand Trigger de Schmitt CMOS 4093 U2 AND CMOS 4081 U3 ampli Opérationnel LM358, U5 timer 555 ou version CMOS C555 U6 résistance 1 k, 1/4 W 5% R7, R8 résistance 4,7 k1/4 W 5% R9 résistance 10 k, 1/4 W 5% R1, R6, R12 résistance 47 k, 1/4 W 5% R3, R4, R5, R10 résistance 100 K, 1/4 W 5% R2, R11 potentiomètre ajustable 220 K 20% P2, P3 potentiomètre ajustable 470 k, 20% PI, P4 diodes 1N4148 D1,D2, D3, D4, D5, D6 condensateur chimique 47pF 25V C3, C4 LOCO REVUE n°657 - Avril 2002 1 (R9 est montée côté soudure) D6 R10 R11 e+D 4093 8 7 R13 D5 y T2).R2 P1 D1 1 2 3 4.ectuir. K1 J3 0000 + —Voie Alim. Traction. condensateur chimique 100 pF 25V Cl, C2 condensateur film plastique 220nF 50V C5 condensateur céramique ou film plastique 100 nF 50V C7, C8 transistor 2N2222 T1 ou équivalent BC 547 transistor Darlington BD 679 T2 ou équivalent 100V 4A Beta > 750 relais 2RT matsushita 12V KI LED rouge 3 mm DS2 LED verte 3 mm DS1 support tulipe Cl 14 pattes x 4 support tulipe Cl 8 pattes x 2 connecteurs 2 pts 11 connecteurs 4 pts J2,.13 ILS miniatures x 2. Ci-contre et ci-dessous : les deux côtés du circuit imprimé ; celui avec les pistes, servira à développer la plaque. Réalisation pratique de la carte Tout d'abord, se reporter au typon qu'il suffit de donner à un magasin d'électronique qui vous assurera le développement sur une plaque d'époxy présensibilisée. Ensuite il vous faudra percer les trous avec un foret de 0,8 mm à l'exception des ajustables, pour lesquels vous aurez besoin d'un foret de 1 mm. Pour les composants se reporter à la liste. Pour assurer une meilleure adhérence de la soudure sur le cuivre, je vous conseille vivement de dégraisser la carte une fois développée à l'aide d'acétone (travailler dans un local aéré). Avant de souder les composants, commencez par souder les straps, qui sont au nombre de 13 ! Je m'en excuse mais le circuit n'était pas simple à tracer en simple face, il est certainement possible de l'optimiser, si certains s'en sentent capables, avis aux amateurs... Faire également très attention lors du soudage des composants puisqu'il y a une résistance de 4,7 K (résistance de base du 2 N 2222) ajoutée côté piste au milieu du côté composants (voir photo), là encore certains ne seront pas enchantés par cette originalité, mais étant donné la densité des composants il était difficile de procéder autrement. Soyez simplement prudent au moment de la soudure de façon à ce que les pattes de cette résistance ne viennent pas malencontreusement toucher une quelconque piste de cuivre. Une fois tous les composants soudés et après vérification du bon fonctionnement de la carte, je vous conseille vivement de passer plusieurs couches de vernis isolant en bombe, d'une part pour la propreté et l'esthétique et d'autre part pour la protection des pistes, un court-circuit est vite arrivé. Fonctionnement et réglages Une fois les composants soudés, il est nécessaire d'effectuer les branchements comme indiqués sur le schéma. En ce qui concerne l'initialisation du processus, une fois la carte branchée sur une source de 12 à 14 V continu, patientez 1 minute de façon à être certain que les condensateurs seront complètement chargés, puis installez la motrice sur la zone B,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 1Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 2-3Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 4-5Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 6-7Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 8-9Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 10-11Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 12-13Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 14-15Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 16-17Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 18-19Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 20-21Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 22-23Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 24-25Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 26-27Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 28-29Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 30-31Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 32-33Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 34-35Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 36-37Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 38-39Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 40-41Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 42-43Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 44-45Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 46-47Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 48-49Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 50-51Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 52-53Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 54-55Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 56-57Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 58-59Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 60-61Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 62-63Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 64-65Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 66-67Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 68-69Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 70-71Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 72-73Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 74-75Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 76-77Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 78-79Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 80-81Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 82-83Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 84-85Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 86-87Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 88-89Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 90-91Loco-Revue numéro 657 avril 2002 Page 92