Loco-Revue n°656 mars 2002
Loco-Revue n°656 mars 2002
  • Prix facial : 5,70 €

  • Parution : n°656 de mars 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 112

  • Taille du fichier PDF : 108 Mo

  • Dans ce numéro : Nuremberg 2002, dans l'oeil du cyclone !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
1 - REISC HO Où trouver les meilleurs prix ? L'achat à l'étranger reste une possibilité, surtout en Allemagne, avec ses magasins énormes, où l'on trouve tout. Mais attention, le marché des modèles réduits ferroviaires n'est pas celui des appareils photos. Dans les magasins allemands on trouve surtout des modèles... allemands ! La problématique est la même sur les sites intemet de vente par correspondance comme celui de Le prix des modèles dans le temps Mueller-Versand, à Karlsruhe. Ceci tient au caractère national du marché, mais également au mode de développement des modèles. La fabrication d'un matériel purement français par une marque étrangère est souvent financée par l'importateur hexagonal. Ce dernier prend le risque et détient donc l'exclusivité de la distribution ! Notons toutefois que cette exclusivité tend à disparaître, comme le montrent les nouvelles pratiques Roco. C'est un lieu commun souvent entendu que celui-ci  : "le prix des modèles augmente, le modélisme ferroviaire devient inabordable". Le tableau montre l'écart de prix entre 1992 et 2001, sur des modèles identiques ou "équivalents". (Tous les prix sont en FF). Par équivalent, on entend un modèle d'une qualité comparable à celui du modèle de référence, c'est-à-dire sans amélioration sensible. Il est bien clair que ce tableau ne reflète pas l'augmentation des modèles due à l'amélioration de la qualité, mais qui comparerait le prix d'une CC 6500 Jouef de 1990 et celui de 2001, pour un modèle 100% différent ? Le tableau montre certes des disparités importantes avec néanmoins une tendance lourde  : une augmentation de 20% en moyenne depuis 9 ans. Tous les prix sont en francs français. Ce sont des prix moyens de modèles achetés dans des conditions similaires. Nous avons pris comme base de hausse des prix  : 18%. Notons que nous n'avons pas pris d'exemple Jouef, les modèles disponibles à ces deux dates n'étant pas représentatifs. "Et l'euro ? " Nous avons demandé à des importateurs et à des détaillants quel sera l'impact de l'euro sur le marché du modélisme. La réponse a été unanime  : "aucun ! ". La raison en est que l'euro existe déjà depuis deux ans dans le commerce "B to B", c'est-à-dire entre détaillants et importateurs. Comme nous le précise New Modélisme, les achats effectués directement auprès des fabricants le sont quasiment tous en euros. Loco Motiv achète quelques pour-cent en dollars américains, mais l'euro fiduciaire n'a aucune influence sur ce segment de marché. Les détaillants se sont équipés de logiciels permettant de gérer la période transitoire de début 2002. En fait, le plus difficile pour les amateurs est de prendre leurs repères. Tout le monde connaît le prix moyen d'une locomotive ou d'un wagon en Modèle 1992 9300 Roco Voiture DEV courte Lima Corail Roco (VSE) UIC Roco Ceci dit, la comparaison de prix entre une locomotive française et une équivalente allemande ou suisse achetée dans son pays d'origine fait souvent apparaître une différence de 20% à 50%. La raison en est la taille du marché. Le prix d'un modèle tient pour une large part aux frais d'étude et d'industrialisation. Plus le marché est important, plus ces frais sont amortis sur un grand nombre d'exemplaires et donc plus le prix est bas. Sou- I - Tous les modélistes sont d'accord pour regretter les importantes majorations de prix pratiquées sur les versions SNCF de machines, voitures ou wagons d'origine allemande proposés sous la marque Fleischmann. la ; la célèbre et belle SNCF 1- 230 F a atteint dans ce domaine une sorte de'record", récemment battu par les wagons TP français en N ! (Photo Philippe Duhamel) venons-nous que le marché suisse est plus large que le marché français, qui est assez restreint. La différence de prix entre une machine française et allemande ne tient donc pas seulement au lieu où elle est achetée. Les locomotives à vapeur de Fleischmannen sont un exemple typique. La version allemande ou "européenne" est produite dix fois plus que la version française. En outre, cette dernière reçoit de nombreux détails spécifiques qui finissent d'expliquer un prix sensiblement francs, mais pas encore en euros. L'apprentissage des seuils psychologiques ("si 300 FF était cher pour une voiture voyageurs, 250 FF ne l'était pas") prendra probablement quelque temps. Cette difficulté n'est évidemment pas propre au modélisme ferroviaire ! En revanche, un avantage considérable de l'euro est la possibilité de comparer immédiatement les prix dans toute l'Europe. Nous verrons comment les professionnels traitent l'épineux problème des différents taux de TVA. Au moment où nous écrivons ces lignes, LR 654 est disponible. Les publicités des détaillants laissent voir différentes pratiques. Nombre d'entre eux indiquent des prix aux centimes d'euro près, prix qui sont la simple conversion en euros de leur prix en francs. D'autres, moins nombreux, n'indiquent que des prix arrondis, sans centime. Y-a-t-il autant de prix qui baissent que de prix qui augmentent ? Difficile à dire car, coïncidence malheureuse, les produits listés ne sont (pour la plupart) pas les mêmes que le mois dernier. La vigilance s'impose surtout pour les produits bon marché, car rappelonsnous que l'arrondi à l'euro supérieur d'une locomotive à 1000 FF augmente son prix de moins de 0,4%. En revanche, pour un coupon de rail proposé en 2001 à 17 FF, cet arrondi à 3 euros en 2002 cache une augmentation de 15% ! Philippe Duhamel Prix 1992 600 100 230 160 Modèle 2001 9300 Roco Voiture DEV Corail Roco UIC Roco Prix 2001 Hausse en °A 33 60 30 38 Ecart avec la hausse des prix en% 38 LOCO REVUE n°656 - Mars 2002 800 160 300 220 113 136 111 117
2 - TVA plus faible, fiscalité sur les entreprises "compréhensive", le Luxembourg dispose de tous les avantages qui lui permettent de proposer des modèles réduits aux meilleurs prix ! Et on y trouve aussi bien des trains de types CFL, comme ce nouveau diesel qui sort chez Minitrix en N, que du matériel SNCF, SNCB ou DB ! (Photo YannBoude) plus élevé. Par ailleurs, à modèle égal, la comparaison est de moins en moins à l'avantage de l'étranger. Acheter une machine Lemaco en Suisse n'est pas intéressant surtout si l'on rentre en France... légalement. 1990 francs suisses à Genève, ou 1300 euros à Paris - faites le calcul ! Rappelons que si l'on revient d'un pays hors Union Européenne, le total des marchandises importées en franchise est de 183 euros sans cumulpossible entre plusieurs voyageurs. Au-delà de cette valeur, la TVA et les droits de douane s'appliquent dès le premier franc. A l'intérieur de l'Union européenne, les différences de TVA (15% seulement au Luxembourg !) sont souvent compensées par les frais de port pour tout achat par correspondance. Notons quand même l'apparition de distributeurs internationaux comme Bouttuen, qui s'installe au Luxembourg pour faire de la vente par correspondance. Acheter à l'étranger  : intéressant dans -des cas bien précis Il est donc possible de faire un "bon coup" en achetant des matériels combinant deux caractéristiques  : ils sont fabriqués sur place et sont soit "universels", soit représentatif du marché local. Les locomotives américaines, par exemple sont moins chères aux Etats-Unis de même que les éléments de décor fabriqués outre-Atlantique. Il est d'ailleurs très intéressant, lorsqu'on en a la possibilité, d'aller fouiner dans les énormes magasins de New York où sont proposés des produits étonnants (chargements de wagons, bâtiments, etc.) rarement vus en France, mais intégrables dans un réseau français. La voie au mètre 4 - Roco, HO 111101111.1.1 01.11.1"eallienele - et les appareils de voie peuvent être intéressants en Allemagne ou en Angleterre. Mais attention au volume que représentent 200 m de voie, sous le siège étriqué d'un Airbus de vol charter ! Dernier exemple parmi d'autres, des automobiles en HO trouvées pour 5 DM à Cologne contre 6,10 euros en France. Idéal pour un train complet de voitures neuves !... mais peut réserver des surprises désagréables Ces surprises sont de deux ordres. Premièrement la notice d'utilisation peut ne pas être en français. Non applicable pour un coupon de voie, cette remarque prend tout son sens pour un décodeur ou une centrale de commande numérique ! Lire une telle notice demande un bon niveau d'anglais ou d'allemand. Ce point peut être critique si l'on achète un produit non disponible en France. Il sera alors difficile de trouver une aide hexagonale même via internet. Deuxièmement, la garantie. Elle est normalement internationale, mais les détaillants français sont peu enclins à reprendre une machine vendue ailleurs, ce qui peut se comprendre. Notons que certaines marques assurent directement la garantie et les réparations comme Lemaco à qui l'amateur qui le souhaite renvoie directement son modèle en panne. Mais, le client 3 - Réalisé en Slovénie par Mehano, ce porte-conteneur en HO est proposé partout à un prix relativement attrayant, malgré la présence d'intermédiaires entre l'usine et le rayon des détaillants. (Photo YannBoude) 4 - Jusqu'ici les trains SNCF de Roco - ici, le nouveau tombereau charbonnier à déchargement par gravité en HO - étaient réalisés en exclusivité pour son distributeur français Regain-Galore. Les nouvelles règles communautaires vont-elles changer la donne ? (Photo YannBoude) i de Lemaco doit prendre en charge la procédure d'exportation temporaire pour éviter de payer des frais de douane et de TVA au retour du matériel. Ce dernier exemple le prouve  : lorsqu'on achète des trains, le prix n'est pas tout ! Est-il besoin de rappeler que la proximité (physique ou virtuelle) avec son détaillant n'est pas à négliger ? Pouvoir compter sur une adresse où vous pourrez trouver un conseil ou une pièce détachée n'est-il pas un avantage appréciable ? Alors avant d'acheter, réfléchissons bien à nos priorités. LOCO REVUE n°656 - Mars 2002 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 1Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 2-3Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 4-5Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 6-7Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 8-9Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 10-11Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 12-13Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 14-15Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 16-17Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 18-19Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 20-21Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 22-23Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 24-25Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 26-27Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 28-29Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 30-31Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 32-33Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 34-35Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 36-37Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 38-39Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 40-41Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 42-43Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 44-45Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 46-47Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 48-49Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 50-51Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 52-53Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 54-55Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 56-57Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 58-59Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 60-61Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 62-63Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 64-65Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 66-67Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 68-69Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 70-71Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 72-73Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 74-75Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 76-77Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 78-79Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 80-81Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 82-83Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 84-85Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 86-87Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 88-89Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 90-91Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 92-93Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 94-95Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 96-97Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 98-99Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 100-101Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 102-103Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 104-105Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 106-107Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 108-109Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 110-111Loco-Revue numéro 656 mars 2002 Page 112