Loco-Revue n°655 février 2002
Loco-Revue n°655 février 2002
  • Prix facial : 5,64 €

  • Parution : n°655 de février 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 95,0 Mo

  • Dans ce numéro : des embranchements particuliers en Vendée.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
V01.44.68.03.30 75012 PARIS 276, rue de charenton B.A.L. N°1 - Analogique. Carte de canton. Du Z au O Réf  : BC 6000 Prix - 39,00 Gère la dét éct ion, la protection du convoi sur le canton. L'alimertation de la voie, Zone d'arrêt et Zone de prctecticn. (D Gère la signalisation 2 feux (rouge et vett) par la borne" B" ou" A". Un automaisme supplémentaire par le bomier" A", sait pour le report des informations survotre T.C.0, soit pour l'éclairage de vctre gare, soit pour let racé d'un itinéraire, etc.. Il est possible de manoeuvrer en marche arrière dans le carton. (D Une calte de démarrage et arrêt progressifs peut être ajoutée à la calte B.A.L. N°1. Du lundi au samedi de 10h à 19h Métro Dugornrrier -Bus 87 Charenton Wattignies Fax 01.44.68.03.40 Découvrez notre catalogue de vente en ligne (Système de caddie) sur notre site www.locomotiv.fr www.loco-motiv.com Paiement sécurisé Mercenet E-Mail  : contacteloco-motiv.com AJUSTAGE TEMPS VA et VIENT AUTOMATIQUE LANTERNES E 400202 Led rouge 6,10 400204G Bicolore R/J 9,15 elà 400206G Mic lampe 1,5v 7,62 (40 400207G Led Blanche 11,90 fi 400201 Led rouge 6,10 400204P Bicolore R/J 9,15 400206P Led jaune 6,10 400207P Led Blanche 11,90 g 400206 Mic.Lampe 1,5 7,62 Catalogue Eléctronique 6,10 Catalogue Digital 9,15 60500 Compact 112,85 60200 Set 02 298,20 25100 Pupitre d'aiguille 374,30 23100 Interface 175,80 10130 LE 130 XF 45,00 10131 LE131 XF 48,50 10115 LE 103 XF 26,40 10104 Décodeur 4 fonctions 24,60 11110 Décodeur Aig. S. rétro. 45,00 1 Lenz NOS ROCO HO 434811 BB 15006 63435 BB 63401 634351 BB 63948 63439 040 DE 401 634391 040 DE 423 63780 BB 407206 Fret 637801 BB 407219 Fret 637802 BB 407233 Fret 63781 BB 7295 Grise 63782 BB 7376 Grise 636502 BB 8102 Bogies noirs 63652 BB 8139 636512 BB 8111 Béton 636513 BB 8233 Béton 63541 BB 9240 43279 Vapeur 130 T 47268 Wagon Bramberg 45391 V.Couch. B 10 Bleue 451191 V.Corail couch. B II 451181 V. Corail B 11 (vélo) 122,00 107,50 107,50 109,46 109,46 112,81 112,81 112,81 121,20 121,20 129,58 126,53 129,58 129,58 121,96 143,30 21,35 47,30 47,30 45,60 45118 V. Corail B 11 45,60 47952 W. Kangourou SEGI 26,25 47953 W. Kan. NOVATRANS 26,25 MANSE° CONTINU ZONE PROTECEE 12.1. I- B.AL. 1 Ref BC 600 0 FEUX. 4I BNP PARIBAS VA et Vient Automatique Réf  : 100100 Du Z au 0 Prix - 61.00 Temporisation de 0,3 seconde à 30m inutes. Fourni alec deux diodes I n 4004. Compatible avec toutes alimentations continus Ne den onde aucune transformation.sur lematériel roulant 0 Réglage du temps de la zone d'arrêt de gauche et de droite indépendante. (D Réglage de la viesse de votre engin moteur par le rhéostat de votre transfo. Fleischman - N € 7167 Vapeur 230 SNCF 918480 Cit. Rhone Poulenc 908480 Cit. Total SNCF 938262 Wg. Plat TP 908730 Wg. Tomb. TP SGW 938730 Wg. Tomb. TP Brun Sachsenmodelle 16317 76345 76347 76344 76346 76312 76257 Couvert Météor jaune Fourgon US SNCF Plat US SNCF Couvert US SNCF Plat US SNCF Tombereau TI9 Fret Tombereau T13 Fret Rivarossi HO 157,80 34,30 36,60 31,75 29,80 29,80 19,25 17,70 17,10 17,10 17,10 31,10 31,10 5307 Vap.141R + 4 DEV 359,00 Brawa HO 2040.2 3 Wg. STEF époq.IV 93,60 VENTE PAR CORRESPONDANCE FORFAIT DE PORT COLISSIMO  : 8,00 E REGLEMENT  : PAR CARTES BANCAIRES, CARTE AURORE ou CHEQUE BANCAIRE. Les nouveautés sont expédiées dés parution. Les prix mentionnés ci-dessus sont valables pour le mois. Les prix peuvent être modifiés en cas de changement de tarif de nos fournisseurs ou erreur typographique. Marklin 3 rails 37552 040 D Digital 297,04 Mehano HO 22290 Vapeur Moutain 4.8.2 309,00 sonore Digital Lock Sound Eléctronique 6000 BAL n°1 39,00 BR200 Boucl. retour.Automat 64,00 20100 Cde.Aig. à décharg. 34,00 20200 Commande lente aig. 49,00 40104 Détect. de présence 16,00 31100 Indicateur de présence 14,00 10150 Temporisateur 46,00 6105 Démarrage et arrêt prog 39,00 100100 Va et Vient Automatiq. 61,00 100200 Clignoteur 17,00 400101 Mod. Protection Gare 21,00 T50 Transfo 50 VA 14/16V 39,00 T51 Transfo 10 A. 14/16V 148,00 10100 Sous St. à encastrer I2v 90,00 10110 Sous St Pupitre 12V 106,00 10120 Sous St. Pupitre 12V 56,00 10130 Sous St. Mobile 12V 73,00 DES PRIX, + DE CHOIX, + DE SERVICES, + DE CONSEILS
DÉBATS Le soudage... (LR 654) M. Huet a souhaité apporter la réponse suivante à notre article sur le soudage. En fin de l'article "Le soudage, faites en un plat" du numéro de janvier 2002 de Loco-Revue, votre collaborateur fait part de ses appréciations sur mon kit de wagon plat Tp avec, en remarque négative "j'ai moins aimé  : le prix demandé". Je veux bien admettre que l'on fasse des critiques sur la conception technique, les difficultés de montage, la qualité de la notice. les erreurs de reproduction... mais comment pouvez-vous porter un jugement sur le prix du produit ? Telle qu'elle est formulée, la critique sous-entend que le prix est trop élevé par rapport aux prestations fournies à mes ciients. Le tout évidemment sans aucune justification argumentée sur l'éventuelle mauvaise qualité du produit, de la conception, de la qualité des matériaux ou autres défauts. Sur quelles bases et sur quelle expérience professionnelle le rédacteur se base-t-il pour émettre un jugement de valeur sur le prix demandé ? Comme tout artisan, je fais du commerce et le prix d'un produit correspond à tout un tas de facteurs que vous ne pouvez juger, parce que vous êtes extérieurs au monde des fabricants. Le prix de ce kit inclut les matières premières pour 25%, le reste se partageant par moitié entre les heures d'études (recherche de documentation, conception et dessin des pièces, réalisation du prototype et dessin de la notice) et le temps de préparation du kit (gestion des commandes, suivi des sous-traitants, préparation des pièces, impression des notices, conditionnement). La rentabilité a été calculée sur 100 pièces, ce qui correspond aux possibilités de vente d'un tel modèle sur un délai de deux à trois ans ; je parle par expérience, j'ai déjà vendu, depuis dix ans, plus de 2000 kits de wagons, tous modèles confondus. Le prix actuel ne génèrera de la plusvalue que lorsque les 100 pièces auront été dépassées... si elle le sont un jour ! Il s'agit donc là d'un prix calculé au plus bas, et sans appliquer, loin de là, les taux horaires courants dans l'industrie pour les heures de bureau d'étude (de 60 à 120 euros de l'heure) ! Il faudrait peut-être que vos collaborateurs prennent conscience des réalités économiques et descendent de leur nuage. Le modélisme est un loisir pour les amateurs, mais c'est une activité professionnelle comme une autre pour les fabricants, qu'ils soient artisans ou gros industriels. Et même si nous fabriquons des modèles réduits pour passionnés, les charges de fonctionnement et les charges sociales sont les mêmes que pour l'artisan plombier ou le garagiste du coin. Le prix de mes kits est ce qu'il doit être, beaucoup trop faible se- Ion mon banquier qui aimerait bien voir arriver de la plus-value dans mes ventes, et c'est aux seuls modélistes de juger. Gérard Huet Dire "je n'aime pas" (le prix, ou autre chose), ce n'est pas porter un jugement, c'est exprimer un sentiment, forcément subjectif. Personne ne conteste le fait que la conception d'un kit suppose du temps passé, et que ce temps doit être rémunéré un juste prix. Mais il est bien clair aussi que si cette rémunération est calculée sur 100 pièces au lieu de 150, 200 ou 300, le prix se trouve renchérit d'autant. Ce wagon n'aurait-il pas intéressé 100 ou 200 amateurs de plus avec un prix de vente de 40 ou 30 euros au lieu de 76 ? Peut- Les points de vue exprimés dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l'opinion de la rédaction. être pas après tout, et M. Huet est de toutes manières parfaitement libre de pratiquer les prix qu'il souhaite sans avoir à se justifier, comme nous sommes libres de ne pas les aimer, ces prix, pas plus que nous n'aimons les prix pratiqués par certains artistes dont nous admirons par ailleurs les oeuvres. Il n'y a là aucun jugement, juste un regret. Christian Fournereau Question d'échelle Pourquoi, dans les années 60, disait-on 1/43 et 1/86 alors que maintenant c'est devenu 1/43,5 et 1/87 ? Et pourquoi pas directement 1/100 ? Ce serait plus fa- cile à calculer ! Pierre Geslot L'échelle 0 est née en Grande- Bretagne. On réduit à 7 mm par pied. Voilà pourquoi, en système métrique, cela ne donne pas un compte rond  : 1/43,5, le chiffre après la virgule ayant été ajouté dans les années 60, lorsque les modèles, sont devenus très précis. Et comme HO veut dire half zéro (demi-zéro) le 1/86 (moitié de 1/43) est devenu 1/87 (moitié de 1/43,5). Jehan-Hubert Lavie Promotion L'idée d'une Journée nationale consacrée à la promotion de notre hobby est très séduisante. Le seul regret à formuler à son sujet est celui de la date  : le 20 novembre correspond à la journée des droits de l'enfant et fait donc doublon (en ce qui concerne ma profession d'enseignant, bien sûr). Ce n'est que vendredi que j'apporterai dans l'établissement où j'exerce un diorama, non pas pour les adultes (certains connaissent ma passion et j'ai droit à des réflexions du genre "tu joues encore au petit train", mais ce sont les mêmes qui disent s'éclater sur une console de jeu vidéo ! Allez comprendre...) mais pour les élèves. Depuis 6 ans déjà, j'anime un club de modélisme dans mon collège  : cette année, ce sont 13 ou 14 élè- ves, filles et garçons, qui le fréquentent (le score est honorable vu les autres clubs qui leur sont proposés à la même heure). Il ne s'agit pas de construire un réseau car les moyens financiers ne sont pas là, mais ils réalisent des modèles réduits de bâtiments au 1/87. Ils travaillent le plâtre comme la carte plastique. Cette année, le modèle principal est le lavoir d'un petit village situé à quelques kilomètres du collège. Outre le moulage du plâtre, les élèves pratiquent la peinture par lavis, la patine, le flocage (terres et herbes) et la représentation de l'eau. Les plus rapides réaliseront un cabanon en carte plastique et là d'autres techniques seront mises en application (surtout pour la peinture). Le résultat est probant car trois élèves se sont lancés dans la réalisation d'un réseau personnel... Tout cela pour faire remarquer que la promotion de notre hobby est importante et qu'elle peut permettre la venue de nouveaux pra- tiquants. Pascal Puig Des Vapeur en danger En 2001, première année du nouveau millénaire, il existe encore un endroit où l'on procède au ferraillage de locomotives à vapeur et où l'on met tout en oeuvre pour que le temps puisse exercer son action destructrice  : le Musée du Chemin de fer (à Mulhouse). Voici un extrait du procès verbal de l'assemblée générale qui s'est déroulée le samedi 16 juin 2001  : "Trois locomotives à vapeur non restaurées sont actuellement dans la cour - 030 Nord, 140 A Nord et 150 A P0. Le tender de la 150 PO a été ferraillé et la machine devrait être confiée à la communauté de communes de Périgueux pour évoquer le passé ferroviaire de cette agglomération. (Encore un pot de fleurs !) A quand la vente aux enchères du reste de la collection ? Les ferrailleurs sont au pouvoir dans notre musée" Jean Sarret LOGO REVUE n°655 - Février 2002 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 1Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 2-3Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 4-5Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 6-7Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 8-9Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 10-11Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 12-13Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 14-15Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 16-17Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 18-19Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 20-21Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 22-23Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 24-25Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 26-27Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 28-29Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 30-31Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 32-33Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 34-35Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 36-37Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 38-39Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 40-41Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 42-43Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 44-45Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 46-47Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 48-49Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 50-51Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 52-53Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 54-55Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 56-57Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 58-59Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 60-61Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 62-63Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 64-65Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 66-67Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 68-69Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 70-71Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 72-73Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 74-75Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 76-77Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 78-79Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 80-81Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 82-83Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 84-85Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 86-87Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 88-89Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 90-91Loco-Revue numéro 655 février 2002 Page 92