Loco-Revue n°654 janvier 2002
Loco-Revue n°654 janvier 2002
  • Prix facial : 37 F

  • Parution : n°654 de janvier 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 101 Mo

  • Dans ce numéro : la gare d'Aubazine-St-Hilaire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
vement du même diamètre que la LED, ce disque est ensuite collé en place sur la lanterne à l'aide d'une petite touche de colle cyanoacrylate (NDLR  : les plus prudents préféreront la colle blanche à bois, dont les débordements éventuels s'enlèvent à l'eau avant séchage.) D'INDISPENSABLES FINITIONS Après avoir connecté les LED à leur système d'alimentation et N.6 procédé aux essais, on peint la tranche de chacune d'elles en noir mat, afin de prévenir toute fuite de lumière entre la paroi du wagon et la lanterne. On colle ensuite chaque lanterne à sa place. Pour accroître encore le réalisme de la lanterne inférieure, j'ai décapé sa bordure frontale entourant le disque rouge (NDLR  : on peut aussi la peindre en blanc). Cela fait, le wagon peut enfin prendre place en queue de convoi. Croyez-moi, 2 - Les composants nécessaires  : difficile de faire plus simple ! 3 - Chaque lanterne est percée à la drille à main. Attention, il s'agit de pièces fragiles, surtout au niveau de la poignée. 4 - Après perçage du dossier, les LED sont introduites par l'intérieur de la caisse. Leur extrémité ne doit pas dépasser de plus de 1,5 mm ! 5 - Percées, puis peintes, les lanternes reçoivent leur "verre" rouge. La lame, légèrement humide, permet de déposer le disque à son emplacement exact. 6 - Enfin, la lanterne terminée peut être posée sur la LED. Un faible collage suffit à la maintenir en place. lorsque la nuit tombera sur votre réseau, vous ne vous lasserez pas de voir ces trois feux rouges passer devant vous, puis disparaître au loin, leur éclat se mirant sur le dessus poli des rails... Texte & illustrations  : GÉRARD HUCK POUR EN SAVOIR PLUS "Retour vers la lumière" (La signalisation des trains)  : LR 563 (10/93) page 673 "Une signalisation d'arrière en HO"  : FP IV. 2 dans LR 597 (11/96) "Des essieux capteurs"  : FP IV. 3 dans LR 600 (02 97). Supplément à Loco Revue 654.Janvier 2002
LOGO revue Fiches pratiques Illuminez vos rames en Ilm S ur la terrasse de mon appartement, au neuvième étage, j'ai installé une ligne terminus à terminus. Faisant circuler mes trains la nuit, je souhaitais renforcer la stabilité de l'éclairage. J'ai envisagé deux solutions pour alimenter l'éclairage intérieur de mes voitures voyageurs  : installer une prise de courant indépendante sur chaque voiture, ou créer une ligne d'alimentation avec prise de courant sur une seule voiture capteuse. C'est finalement cette deuxième solution que j'ai retenue, car elle ne nécessite qu'un moindre investissement financier et, surtout, limite les frottements, ce qui est important sur un réseau en rampe comme le mien. J'ai donc équipé une seule voiture de la rame d'une paire d'essieux à roulements à billes avec prise de courant. En service, l'éclairage reste stable malgré les défauts de la voie, les pointes de coeur isolées... Entre les véhicules, les fils gainés sont du meilleur effet esthétique. Notez qu'il est àussi possible de se passer de roulements à billes en installant la ligne de train directement sur la locomotive, ce qui réduit encore le budget nécessaire. PRÉPARATION DU CÂBLAGE ET DES CONNECTEURS Deux des quatre fils multibrins sont à équiper d'une tulipe femelle et deux d'une tulipe mâle. Soudez la tulipe femelle et manchonnez. Soudez la tulipe mâle et, sur 10 cm de longueur, habillez le fil d'une gaine en enroulant autour de celui-ci une section de fil de 0,6 mm de diamètre. Une goutte de colle contact arrête la gaine et le manchon sur le fil. Vérifiez le bon Supplément à Loco Revue 654 Janvier 2002 1- Au petit matin. sur la Côte Bleue, le premier train de la journée franchit le viaduc de la Vesse. 2 - Seuls les fils dotés d'un connecteur mâle sont entourés d'une gaine faite de fil de 0,6 mm de diamètre. emboîtement mâle - femelle. Nos quatre fils sont prêts à être installés. PRÉPARATION DE LA VOITURE A chaque extrémité de la voiture, sur les garde-corps de plateforme, sont moulés les câblots d'alimentation en air comprimé. Supprimez ces câblots (partie cannelée) au cutter, puis, avec un foret de 2 mm, percez obliquement sous les deux becs- Matériel roulant 1318110110WOMMOIS or PRINCIPALES FOURNITURES NÉCESSAIRES 1 jeu d'essieux à roulements à billes avec prise de courant (réf LGB 67403) 4 fils multibrins noirs, diam. 1,1 mm, longueur 30 cm 2 fils noirs diam. 0,6 mm, longueur 50 cm 2 dominos de 4 mm 1 barrette sécable tulipe, soudable 2 faces (à tronçonner pour obtenir deux connecteurs mâles et deux connecteurs femelles) 2 cm de gaine rétractable noire diam. 1,5 mm Foret diam. 2 mm Fer à souder 40 W.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 1Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 2-3Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 4-5Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 6-7Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 8-9Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 10-11Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 12-13Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 14-15Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 16-17Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 18-19Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 20-21Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 22-23Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 24-25Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 26-27Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 28-29Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 30-31Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 32-33Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 34-35Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 36-37Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 38-39Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 40-41Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 42-43Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 44-45Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 46-47Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 48-49Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 50-51Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 52-53Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 54-55Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 56-57Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 58-59Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 60-61Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 62-63Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 64-65Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 66-67Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 68-69Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 70-71Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 72-73Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 74-75Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 76-77Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 78-79Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 80-81Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 82-83Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 84-85Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 86-87Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 88-89Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 90-91Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 92-93Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 94-95Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 96-97Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 98-99Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 100-101Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 102-103Loco-Revue numéro 654 janvier 2002 Page 104