Loco-Revue n°641 novembre 2000
Loco-Revue n°641 novembre 2000
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°641 de novembre 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 104 Mo

  • Dans ce numéro : 17 pages sur les halles et la messagerie.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
I I D i Mem" m one 2 - Bureau trafic intégré dans la halle. Halles desservies par une voie intérieure Fermeture par grillage et cloison intérieure. -4‘bekbite indispensables, car dans ce type de chantier, les agents travaillent, à l'époque, 6 jours sur 7 en "2 x 8" (une équipe de 5h à 13h, une équipe de 13 h à 21 h avec alternance d'une semaine sur l'autre, par exemple). Les 3 x 8 existent aussi ! o ip Fermeture par deux doubles portes sur la voie. Les vestiaires et les toilettes (très rudimentaires !) des agents. Notez bien que suivant les régions et les types de halle, le bureau trafic peut être extérieur ou intérieur à la halle, mais cela ne change rien au plan de distri- bution type des locaux. D'autre part, l'usage des halles (colis, marchandises de valeur...), exige que le bâtiment soit clos. Lorsque la halle abrite une voie (cas du type Etat en bois reproduit par Jouef), des grillages et des cloisons en bois assurent cette protection. Le Nord, le PLM et le PO utilisent aussi cette formule. Et dans les petites gares ? Les petites gares disposent des mêmes installations en variantes plus réduites. Il n'y a plus que deux pièces contenant le bureau trafic, dans lequel se trouvent la caisse et un petit fichier, le réfectoire contenant les armoires métalliques. Le personnel s'ajuste et se réduit selon le volume des expéditions et arrivages. Par exemple  : 1 commis trafic, 1 facteur et 1 homme d'équipe ou/et un brigadier de manutention. Dans les petites gares, les agents de manoeuvres (chargés de la manoeuvre des trains  : mise en place des wagons, attelages, etc.) peuvent faire de la manutention. Par contre, les agents de manutention ne font JAMAIS de manoeuvres, puisqu'ils n'ont pas passé les examens de sécurité requis. (Attention  : les uniformes sont souvent différents pour les deux services, l'agent de manoeuvre travaillant dehors). 1969  : le grand schisme du SERNAM La création du SERNAM impose de séparer la "messagerie" (colis, envois de détail...) du trafic par wagons complets. On assiste alors à des partitions du genre : l'ex-bureau et la halle passent au compte du SERNAM. Statutairement, la SNCF les considère alors comme des EP ! La facturation entre services n'est plus très loin... Le quai haut, éventuellement couvert, reste affecté à la SNCF et affecté au trafic par wagons complets. Le fichier wagon, la caisse et le trafic "wagons" sont alors reportés dans le BV de la gare, quand c'est possible. Mais tout cela, c'est une autre histoire, que nous verrons lorsque nous étudierons la gare fret des années 70/80. 48 Loco Revue 641 novembre 2000
Dossier d'une halle L'intérieur d'une HALLE À MARCHANDISES est régi par des règles bien particulières. Fort logiquement, FRANÇOIS FONTANA les a respectées pour aménager son modèle construit au 1/43,5. Visite guidée ! i a halle à marchandises est un bâtiment indispensable sur toute Iemprise ferroviaire. Point de passage obligé de tous les colis, son agencement intérieur est très précis. Avec ses grandes portes toujours ouvertes, elle ne cache rien de ses dessous. L'échelle zéro nous permet de repro- 1 - Avant que le couvreur ne vienne poser définitivement les tuiles de la toiture, jetons un coup d'oeil dans la halle. Loco Revue 641. novembre 2000 duire son intérieur et d'y disposer le mobilier et le matériel qui la feront vivre. Le choix du bâtiment J'ai jeté mon dévolu sur un petit bâtiment de conception ancienne  : une halle de type court avec deux portes latérales et une grande porte sur le pignon principal. J'ai reproduit les volumes et les dimensions des halles simples du che- Uxte & illustrations  : FRANÇOIS FONTANA min de fer de Hermes à Beaumont et du chemin de fer d'Anvin à Calais, halles que l'on retrouve plus tard sur le chemin de fer corse. Comme ma halle se trouvera, sur un futur réseau, loin du bâtiment voyageurs, je l'ai agrémentée d'une travée supplémentaire, qui abrite à droite le bureau et à gauche le réfectoire du personnel. La construction du bâtiment est des plus classiques  : soubassement en plâtre gravé, murs en carton plume de 3 mm, charpente en profilés de Samba de 3 x 6 mm, couverture en tuiles. Le sol de la halle a reçu un platelage bois, fabriqué avec des profilés de Samba de 1 x 5 mm ; les bureaux sont carrelés en tomettes rouges de 5 mm de côté, obtenues par gravure d'une feuille de Canson de 180 g, puis colorées à l'aquarelle. Après peinture à la gouache, l'ensemble du bâtiment a reçu une patine à la terre à décor. J'ai mar-



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 1Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 2-3Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 4-5Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 6-7Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 8-9Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 10-11Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 12-13Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 14-15Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 16-17Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 18-19Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 20-21Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 22-23Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 24-25Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 26-27Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 28-29Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 30-31Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 32-33Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 34-35Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 36-37Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 38-39Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 40-41Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 42-43Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 44-45Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 46-47Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 48-49Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 50-51Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 52-53Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 54-55Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 56-57Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 58-59Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 60-61Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 62-63Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 64-65Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 66-67Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 68-69Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 70-71Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 72-73Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 74-75Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 76-77Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 78-79Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 80-81Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 82-83Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 84-85Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 86-87Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 88-89Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 90-91Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 92-93Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 94-95Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 96-97Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 98-99Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 100-101Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 102-103Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 104-105Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 106-107Loco-Revue numéro 641 novembre 2000 Page 108