Loco-Revue n°639 septembre 2000
Loco-Revue n°639 septembre 2000
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°639 de septembre 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : réseaux, H0, les trains de marée bretons.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
d —I les Corail font la nuit Amorcé en 1975 avec les premières voitures Corail (VU et VTU), le grand dépoussiérage du parc voyageurs a aussi concerné les trains de nuit avec les VU COUCHETTES. En cours de refonte, cette famille comprend d'originales voitures déclassables ainsi qu'une nouvelle voiture multiservices. d es voitures VU couchettes, également appelées "Corail couchettes", s'apparentent directement aux voitures VU et VTU Corail des trains diurnes. Elles empruntent à leurs aînées leur caisse de 26,40 met leurs bogies Y 32, garants d'un excellent confort. Aptes à 160 km/h, ces voitures climatisées peuvent être autorisées à rouler à 200 km/h au prix d'une modification du pas des opérations de maintenance. Elles ont donc apporté aux compositions nocturnes une améliora- 1 - En novembre 1984, cette A"c9ux couchettes de ln classe est encore dans son état d'origine. tion comparable à celle offerte aux circulations diurnes par les voitures Corail. B"c"ux et A9c9ux Dans un premier temps, la famille des VU couchettes ne comportait que deux types  : les voitures de deuxième classe à 10 compartiments appelées B10c10ux et les voitures de première classe à 9 compartiments désignées A9c9ux. Premières voitures couchettes de la SNCF équipées de la climatisation, les131°Cux furent livrées à partir d'octobre 1976. Les premières d'entre elles ont été commandées dès 1974 avec les premières tranches de voitures Corail. Ainsi, les B1°Cux étaient déjà au nombre de 231 rkxte  : LOIC FIEUX (Dossiere).4. en février 1978, tandis que les A9c9ux n'ont été livrées qu'à partir de janvier 1978. En avril de la même année, ces nouvelles voitures de première classe entamaient leur carrière commerciale sur Paris/Toulouse. Les livraisons des B"c"ux s'étendront jusqu'en 1985, portant leur nombre à 320 unités, dont 30 voitures dédiées aux relations France- Espagne. Quant aux A9c9ux, leur effectif plafonnera à 105 voitures dès 1979. Les premières voitures livrées appartiennent à la tranche VU 75. Celles qui ont été commandées à partir de 1977 sont appelées VU 78 et se distinguent des précédentes par une insonorisation encore plus poussée. Commandées tardivement, les 30 Boecl'ux dédiées au trafic France-Espagne appartiennent à la tranche VU 84. Ces 30 voitures sont équipées de bogies Y 32 He destinés à faciliter l'échange de bogies à Hendaye. Ces voitures sont décorées selon le plan de peinture des voitures Corail, mais leur bande horizontale est bleu nuit au lieu d'être gris foncé. Par ailleurs, les portes rouge corail des voitures diurnes sont ici gris clair. Comme le veut l'habitude, les voitures de première classe (Ageux) sont aménagées avec 4 couchettes par compar- Loco Revue 639. septembre 2000
JOUEF ou TAB ROCO ROCO ROCO ROCO ROCO LIMA LIMA CC 6500 B10c1 Oux VU B10c1 Oux VU B10c1 Oux VU B10c1Oux VU B9c9x UIC B11tu VTU B5rtu A1 Ortu VTU I IL.) V V UU UU Ln) UU UU UÜ UU U U ti 00 n VU U U 00 A-Hendaye/Paris Madrid/Paris Austerlitz Hendaye/Paris-Austerlitz Rapide 300 "La Puerta del Sol" ROCO.. hiver 1993/94 B11u VU B6Du vu -o-cr ou 00 0 0 - Hendaye/Paris-Austerlitz 00 timent (36 places par voiture), alors que les voitures de deuxième classe (B"C"ux) proposent 6 couchettes par compartiment (60 places par voiture). Selon les tranches, la décoration intérieure est signée Jacques Quinet ou Roger Tal- Ion. Et des séries "exotiques"... Outre les classiques voitures de première et de deuxième classe, la famille des VU couchettes comprend également des véhicules beaucoup plus originaux : AcBcux, B"u "cabine 8" et Ereux "multiservices". Appartenant à la tranche VU 83, les AcBcux sont entrées en service de 1985 à 1987. Ces 50 voitures sont dites "commutables", car elles ont la particularité — unique dans le parc SNCF — de pouvoir être aménagées en première ou en deuxième classe selon les besoins. Chacun de leurs compartiments comporte six couchettes de type "première classe" ; on obtient un compartiment de deuxième classe en abaissant les six couchettes, alors qu'il suffit de n'en abaisser que quatre pour obtenir un aménagement de première classe. Permettant d'optimiser les capacités offertes pour chacune des deux classes, ces voitures sont peu appréciées des voyageurs, car les clientèles de première et de deuxième classe perçoivent d'un mauvais oeil leur voisinage. Issues de la tranche VU 84 et livrées en 1985-86, les 20 voitures B12u "cabine 8" proposent un aménagement original. Leurs douze compartiments proposent en effet 8 places semi-allongées. Une telle densité (96 places par voiture !) permet de voyager "presque allongé" pour le prix d'une place assise. Toutefois, les difficultés d'accès vers les places supérieures réservent ces voitures à une clientèle jeune. Des portes vertes distinguent les B12u "cabine 8" des autres VU couchettes. Derniers avatars de cette famille, les Btctux "multiservices" sont en fait des B"c"ux réaménagées de façon à accueillir un compartiment pour le contrôleur (dit "point information") et un espace pour des distributeurs de boissons ou de friandises. On les trouve depuis l'été JOUEF DD JOUEF DD Madrid/Tolbiactri 2000 sur les "trains de qualité" à raison d'une voiture multiservices pour quatre voitures plus classiques (A9c9ux, B'°c1tux, voiture-lits et voiture à sièges inclinables). Depuis le service d'été 2000, de tels segments entrent dans les compositions nocturnes desservant Béziers, Bourg- Saint-Maurice, Briançon, Cerbère-Port- Bou, Hendaye, La Tour de Carol, Nice, Saint Gervais, Tarbes, Toulouse et Vintimille au départ de Paris. On les trouve également sur les relations Bordeaux/Nice, LilleNintimille, Metz/Nice et StrasbourgNintimille. Construites par De Dietrich et ANF-Industrie, les VU couchettes sont actuellement en cours de refonte chez ACC (à Clermont-Ferrand) et CLBI (à Cannes) afin de rafraîchir leurs aménagements. LIMA 2 - Equipée de couchettes.2 classe et d'un local aménagé, cette voiture 50 87 50 77 273-5 131"cmux, stationnant ici à Tarbes le 28 juin, assurait le départ de la pointe estivale 2000 vers le Sud-Ouest de la France. Elle a été construite par De Dietrich et ANF en 1978. 3 - Voiture VU Corail couchettes Beux en cours de rénovation aux Ateliers de Cannes-la-Bocca Industries (CLBI, qui traite 100 voitures par an pour la SNCF) en juin 2000. Elles se préparent donc à rester encore longtemps le matériel nocturne standard de la SNCF. Remerciements à Vincent Cuny, Christian Lucchesi et Jean-Claude Perreaud Loco Revue 639 septembre 2000 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 1Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 2-3Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 4-5Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 6-7Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 8-9Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 10-11Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 12-13Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 14-15Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 16-17Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 18-19Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 20-21Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 22-23Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 24-25Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 26-27Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 28-29Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 30-31Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 32-33Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 34-35Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 36-37Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 38-39Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 40-41Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 42-43Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 44-45Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 46-47Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 48-49Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 50-51Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 52-53Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 54-55Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 56-57Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 58-59Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 60-61Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 62-63Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 64-65Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 66-67Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 68-69Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 70-71Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 72-73Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 74-75Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 76-77Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 78-79Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 80-81Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 82-83Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 84-85Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 86-87Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 88-89Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 90-91Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 92-93Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 94-95Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 96-97Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 98-99Loco-Revue numéro 639 septembre 2000 Page 100