Loco-Revue n°636 mai 2000
Loco-Revue n°636 mai 2000
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°636 de mai 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 90,8 Mo

  • Dans ce numéro : 21ème mondial de maquette modèle réduit.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
provinois sous l'égide de CFTA - qui exploite la Rhune et la ligne de Provins ! Au 1/87, les pittoresques locomotives électriques (caisses de Guy Boileau sur châssis Bemo) montent une longue rampe de 170 3. sous la caténaire réaliste de M. Duruisseau... Voie métrique aussi pour le Transcorrézien en HOm du président Bemard Bransol, présentant les convois typiques de Gécomodel sur des rails au code 55... Voie métrique toujours pour la gare de Susch et le tunnel de Valauta, réalisés en HOm par les Amis de chemins de fer Rhétiques avec du matériel Bemo. Autre orientation très "tendance", l'avènement de dioramas au 1/87 présentant les débuts du rail français : le relais de poste de Monthyon et la gare d'Orléans en 1842, par Robert Gusuelli, et l'express Granville/Paris terminant sa course à Montpamasse sur la place de Rennes, le 22 octobre 1895 à 16h05, par Robert Sergent du club AMFI - club qui présentait aussi une originale sta- tion de métro modeme et une intéressante rétrospective sur les véhicules postaux. Coup d'oeil chez les "showers" de l'US Corner, où nous avons plus particulièrement remarqué, en S (échelle 1/64), la jointline Pueblo/Cheyenne via Denver, empruntée par la Santa-Fe, l'UP et le Burlington-Northem, un shadow box signé Didier Lemaître, et le Bighom Sheep Canyon du Rio Grande de Philippe Coquet. Côté réseaux modulaires, le concours de la FFMF a désigné vainqueur le dépôt vapeur au 1/43,5 de Jacky Noël du club de Chantilly, sur lequel nous avons remarqué notamment sa majesté la 242 A 1. En seconde position, vient le viaduc Chadenay (HO) du Club d'Argenton/Creuse, et la gare de Revin (HO), conçue par le Club de Revin, prend la troisième place. Autre concours FFMF qui remporte toujours un grand succès, celui des modèles réalisés par les amateurs. Dans la catégorie "Transformations et superdétaillages", Jean-Pierre Wahl a surpris tout le monde avec une astucieuse BB 12000 (HO), composée notamment d'une cabine de 14000 Lima et de capots de 12000 Jouef. La seconde place revient à Jean Racz pour son élégante CC 40100 (HO) et la troisième à Pierre Gorses avec une fort réaliste vapeur 1-140 C et son tender 34 X (HO). Dans la catégorie "Construction intégrale", le vainqueur, Jean Danielo, abandonne ses autorails pour une originale vapeur 5-140 J (HO). Fidèle du (beau !) zéro, Pierre Miguel arrive second avec une grue PLM 2 essieux et Michel Chifflot prend la troisième place avec une grue de conception libre (HO). Quant au concours "Construction de kits", les trois premières places sont prises par Benoît Delahaye (1 C 1001 LSL en HO), Pierre Gorses (CC 65528 Model Loco en HO) et Manuel Vardaguer (autorail Ford Branchlines en Oe). Après cette mise en bouche au salon, la vénérable institution bientôt quinquagénaire qu'est la FFMF va-t-elle poursuivre la voie de la réforme ? Tout le monde le souhaite. Déjà, Espérail - une manifestation organisée par les clubs francs-comtois selon un concept novateur - aura lieu le mois prochain à Pontarlier. Et certaines indiscrétions laissent présumer que le vent du renouveau pourrait se renforcer en 2001 : dès avril au Salon du modélisme, avec le génial projet d'un stand qui aura un thème : celui des autorails et automoteurs... Bravo : ce thème promet des vitrines colorées et des réseaux dégageant une bucolique poésie. Un peu 4, 5' ? 6 - La 5-140.1 de Jean Daniel°, la BB 12000 de Jean-Pierre Wahl et la 1 C 1001 de Hennit Delahaye/LSL, vainqueurs du concours de modèles 7 - Spectaculaire, ce chemin de fer a créMaillère de kt Rhune clii5 par le Club ferroviaire',montois sous l'e#ide de CITA. - Le Transcorrézien est le tramway d'intérêt local a voie métrique le plus célèbre. Bernard Bransol a réalisé ce module en 110m. Le train est de Gécomodel. plus tard, le 7 octobre 2001, un triple événement totalement inédit aura lieu à Saint-Grégoire, près de Rennes, sous le nom de Breizh Expo Train, réunissant une exposition modéliste régionale de haute tenue, une présentation des trains réels de CFTA Réseau Breton, de la SNCF, du constructeur de wagons ABRF, de l'association 141 R 1189, des Chemins de fer des Côtes du Nord et du Musée du rail de Dinan. Et puis, surtout, Breizh Expo se distinguera en abritant le premier salon français des jeunes modélistes, organisé par la FFMF, les clubs de St Grégoire, St Prest et La Montagne. Ce salon "jeune" conceme tant les enfants débutants que les "grands" adolescents modélistes avertis, tels ceux qui ont reproduit le district de Dol présenté dans le présent numéro de Loco-Revue. Depuis le temps qu'une initiative efficace est réclamée auprès des jeunes... Hélas, souvent, cette demande est énoncée sans grande conviction sur l'air des lampions, par un orateur à qui elle fait simple figure de rhétorique, à la manière de Bossuet rappelant à la Cour l'éminente dignité des pauvres. Mais aujourd'hui, les quatre associations en lice, qui possèdent une réelle expérience de l'encadrement des jeunes, ont toutes les raisons d'espérer ! Nous avons bien dit "encadrement", car comme le précise le président de la FFMF, Bernard Bransol : n Les jeunes, il faut les encadrer et non pas les diriger ! » Et un ancien instructeur de centre d'apprentissage SNCF sait de quoi il parie ! L'AFAN A LE SENS DU SPECTACLE On dit que le N est mal vu parce qu'il est mal regardé... Perdus sous les hautes voûtes du Palais des Expositions, ces petits trains à l'échelle 1/160 n'ont aucune chance d'intéresser le grand public des visiteurs sans une mise en scène appropriée. Fort heureusement, l'Association Française des Amis du N (AFAN) est là... Connaissez-vous la grande parade 58 Loco Revue 636 mai 2000
du N ? Moi, si j'étais le directeur d'une chaîne de télé, j'embaucherais, sans hésiter, pour mon "prime time", le concepteur du stand et le présentateur de cet étonnant spectacle qui attire une foule considérable, sur trois rangées, tout autour du grand réseau modulaire. Bien entendu, un concours de modules avait été organisé par l'AFAN, qui a établi le classement suivant : 1" "Larioux" de Pierre Benoist, 2e "Raz de Campagne" de Michaël Baillot, 3e "Terrain militaire" de Claude Pantaléon, 4e "Viaduc de St André" de Bernard Gazeau, 5Réseau touristique" de Christian Marizion, 6e "La carrière" de Jean-Yves Pantaléon, r "le château de la Belle au Bois Dormant" de Xavier Pantaléon, 8e "le village anglais" de François Derunnes, 9e "le gave d'Abamres" de Daniel Loubiou. L'AFAN a beaucoup de chance : l'amateur de N ne peut guère faire l'économie d'une adhésion, tant cette association a su offrir des services indispensables lorsque l'on veut faire rouler des trains de style français au 1/160 ! Reléguée en second plan en Allemagne, mais considérée comme l'échelle de l'avenir par de nombreux spécialistes américains, le N bénéficie d'une croissance constante en France depuis deux années. Voilà qui devrait faire perdre aux membres de l'AFAN leur syndrome obsidional - vous savez, cette psychose collective ressentie par une population assiégée. D'ailleurs, en



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 1Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 2-3Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 4-5Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 6-7Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 8-9Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 10-11Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 12-13Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 14-15Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 16-17Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 18-19Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 20-21Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 22-23Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 24-25Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 26-27Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 28-29Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 30-31Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 32-33Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 34-35Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 36-37Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 38-39Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 40-41Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 42-43Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 44-45Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 46-47Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 48-49Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 50-51Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 52-53Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 54-55Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 56-57Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 58-59Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 60-61Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 62-63Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 64-65Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 66-67Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 68-69Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 70-71Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 72-73Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 74-75Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 76-77Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 78-79Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 80-81Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 82-83Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 84-85Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 86-87Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 88-89Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 90-91Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 92