Loco-Revue n°636 mai 2000
Loco-Revue n°636 mai 2000
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°636 de mai 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 90,8 Mo

  • Dans ce numéro : 21ème mondial de maquette modèle réduit.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
I Dilfq[MB-11 Irfflffl 4 - De haut en bas. Déviation FleischmannGV à coeur mobile. Déviation Màrklin K à cœur mobile pour grande vitesse (3 r). 5 - De haut en bas. Déviation SMP en profilé à double champignon de 2 mm. Déviation PecoStreamline "Electrofrog" au code 75. h - PECO SETRACK Pointe de coeur et contre-rails isolés. Continuité électrique assurée de part en part pour la direction donnée (commu- 9 L -de/Peco"Electrofrog" (PecoInsulfrog : comme "Setrack") j/Pilz std. (HO) k/Tillig-Elite (HO/HOm) I/Roco (2.5 mm) nrirdirreavieversi 1 11 o tation par la lame d'aiguille concernée, à confirmer extérieurement pour un fonctionnement sûr). Rail maillechort de 2,5, fixation prévue pour moteur Pecoencastré. Commande à main discrète, avec verrouillage par ressort, démontable aisément selon solution retenue. PECO STREANIUNE CODE 100 "INSULFROG" Pointe de coeur et pattes de lièvre métalliques isolées, contre-rails plastique. Continuité électrique assurée de part en part par les lames, pour la direction donnée (même schéma que pour la gamme Setrack). Rail maillechort 2,5, fixation prévue pour moteur Pecoencastré. Commande à main identique à Setrack. i - PECO STREAMLINE CODE 100 "ELECTROFROG" Coeur profilé conducteur, au potentiel de la lame d'aiguille en appui. Les rails prolongeant le coeur de part et d'autre sont également à ce même potentiel. Contre-rails plastique. Continuité électrique assurée pour la seule voie donnée, éclisses isolantes indispensables en talon du coeur. Commutation extérieure du coeur nécessaire pour un fonctionnement sûr. Rail maillechort 2,5 mm, fixation prévue pour moteur Pecoencastré. Même remarque que précédemment en ce qui concerne la commande à main. PECO STREAMLINE CODE 75 On retrouve pour cette gamme fine dans la version "electrofrog" les mêmes dispositions que pour la gamme correspondante précédente, code 100. En version "Insulfrog" au code 75 seuls les TJS, TJD et croisements sont proposés. Rail maillechort 1,9, fixation moteur Pecoencastré prévue. Même principe de commande à main que pour les autres séries. TILLIG (ex-PILZ) Le système de voie et appareils de voie standard de Pilz, déjà très en avance lors de sa commercialisation en 1956, a été complété par une gamme "Elite" et est aujourd'hui vendu sous la marque Tillig. j - TILLIG STANDARD (CODE 100) Coeur conducteur (pièce moulée en métal avec les pattes de lièvre), contre-rails en plastique. Continuité électrique assurée de part en part, le coeur est relié avec les lames 46 Loco Revue 636 mai 2000
d'aiguille, qui par leur position en assurent la commutation, mais naturellement une commutation extérieure de confirmation est nécessaire pour un fonctionnement sans aléas comme c'est le cas en général. Rail 2,6 maillechort, fixation moteur prévue. TILLIG "ELITE" (CODE 83) Coeur conducteur, contre-rails et courtes pattes de lièvre isolées. Continuité électrique assurée pour la seule voie donnée, selon un schéma similaire au "k", éclisses isolantes indispensables en talon. Rail maillechort de 2 mm, lames d'aiguilles flexibles, travelage légèrement déformable autorisant des rattrapages de raccordement aisés, moteur indépendant. Nous avons donné un seul schéma pour illustrer ce système de voie et le suivant, car hormis la voie imbriquée, le principe est identique. k - TILLIG "ELITE" HO/HOm OU HOe (CODE 83) Tillig est à notre connaissance la seule firme à produire de la voie imbriquée pour HO, écartement "normal" + voie étroite ou métrique, tel que cela existait autrefois dans certaines gares ou en plate-forme mixte. Coeur isolé, contre-rails plastique, lames flexibles. Continuité électrique assurée de part en part, une des files de rails est naturellement commune aux deux systèmes de voie et en impose donc l'alimentation par deux sources distinctes avec un retour commun. Eclisses isolantes nécessaires en talon du coeur. Rail maillechort de 2 mm. Moteur lent Pilz à monter sous table. I - ROCO STANDARD Coeur en métal moulé non raccordé électriquement, contre-rails plastique. Continuité électrique assurée de part en part. Il est conseillé d'alimenter le coeur en fonction de la position des aiguilles comme suggéré sur le schéma. Rails maillechort de 2,5 mm, fixation prévue pour le moteur Roco, dispositif de polarisation du coeur proposé au catalogue. m - ROCO LINE "BALLAST" Coeur en profilé, isolé et commuté d'origine, aussi bien en commande manuelle qu'électromagnétique, contre-rails plastique. Continuité électrique parfaite assurée de bout en bout pour la voie donnée. Lames à la polarité respective de leur rail d'appui. Rail maillechort de 2,2 mm, logement prévu pour intégration sous m/Roco-Line (avec ballast) n/Roco-Line (sans ballast) o/Shinohara (16,5mm) p/SMP "Fine scale" ballast du moteur Roco spécifique. Commande manuelle discrète intégrée. n - ROCO LINE SANS BALLAST On retrouve sous ce titre l'ensemble des voies et appareils de voie de la gamme précédente, dans une version plus "économique" mais dans une même qualité. Des liaisons électriques dans l'épaisseur du travelage ainsi que des microprises femelles permettent une réalimentation aisée du coeur. Rail maillechort 2,2 mm, fixation prévue pour les moteurs Roco standards droits ou gauches avec contact inverseur. 0 SHINOHARA HO Coeur profilé soudé, conducteur, contrerails métal. Lames et leur prolongement au même potentiel. Continuité électrique assurée pour la seule voie donnée. Eclisses nécessaires en talon de coeur, commutation nécessaire du coeur. Rail maillechort de 1,8 mm pour la gamme fine, 2,5 pour la gamme standard. Shinohara produit également une voie fine à l'écartement de 12 mm, répondant aux mêmes principes de conception et de continuité électrique que les appareils en 16,5 mm d'écartement (voie code 70, figurant au catalogue Bemo). p SMP FINE SCALE Coeur profilé soudé, contre-rails métal, lames flexibles, pattes de lièvre et rails de raccordement isolées. Continuité électrique assurée pour la seule voie donnée, lames à la polarité respective de leur rail d'appui. Eclisses isolantes nécessaires en talon du coeur. Profilé laiton 1,9 mm, type à double champignon monté sur coussinets. Les appareils de voie SMP sont les seuls "fine scale" à être réalisés en rail à double champignon. Voici notre liste terminée, ce qui ne signifie pas, loin de là, qu'elle soit exhaustive. Il existe encore une multitude de productions soit industrielles, soit artisanales que nous n'avons pas citées pour des raisons de difficultés d'approvisionnement en France, ce qui ne veut pas laisser entendre qu'elles manquent d'intérêt. Dans un prochain article, nous traiterons du "talonnage", un principe utilisé sur lesc.f. réels et bien pratique parfois en modélisme. Loco Revue 636. mai 2000 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 1Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 2-3Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 4-5Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 6-7Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 8-9Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 10-11Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 12-13Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 14-15Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 16-17Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 18-19Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 20-21Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 22-23Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 24-25Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 26-27Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 28-29Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 30-31Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 32-33Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 34-35Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 36-37Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 38-39Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 40-41Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 42-43Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 44-45Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 46-47Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 48-49Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 50-51Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 52-53Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 54-55Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 56-57Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 58-59Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 60-61Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 62-63Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 64-65Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 66-67Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 68-69Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 70-71Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 72-73Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 74-75Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 76-77Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 78-79Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 80-81Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 82-83Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 84-85Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 86-87Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 88-89Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 90-91Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 92