Loco-Revue n°636 mai 2000
Loco-Revue n°636 mai 2000
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°636 de mai 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 90,8 Mo

  • Dans ce numéro : 21ème mondial de maquette modèle réduit.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Alt"e, se,e'*ri\rg - 4te ?'Vele de fils en aiguilles La copie servile d'un certain modélisme américain peut avoir des conséquences pernicieuses. Par exemple, en amassant un indescriptible capharnaüm dans les emprises d'un parc de "l'Équipement' : Ecoutons plutôt l'ancien Chef du district de Dol, ROGER LEDRETe nous expliquer l'art du rangement des rails, ballasts, fils et aiguilles... 1 - Rails et petits matériels de voie stockés au parc de Dol. Au fond, le bâtiment du District, typique de nombreuses constructions équipant les chantiers de l'Equipement sur toutes les régions de la SNCF. Gare de bifurcation de moyenne importance, Dol-de-Bretagne a reçu, à la limite de ses emprises, un parc du service de l'Équipement (autrefois appelé "V.B.", rebaptisé.41S ; 11C Texte : CHRISTOPHE CONSTANT & ROGER LEDREF Photos des installations réelles : CHRISTOPHE CONSTANT depuis peu "Infra"), qui a pour mission d'intervenir aussi bien sur l'axe Rennes/St Malo que sur l'axe Caen/St Brieuc. Loin d'être un capharnaüm, un parc est bien rangé, bien entretenu et très ordonné : chaque chose a sa place et son utilité. On y trouve, entre autres, du matériel pour la révision des voies et du matériel pour des interventions de secours. Les installations fixes comprennent deux bâtiments : l'un regroupe les bureaux et ateliers (toutefois, le bureau du chef de district se trouve à l'autre extrémité de la gare, côté Caen-St Malo — une solution pas toujours très pratique...), l'autre est un petit hangar en tôle ondulée clôturé, où sont stockés les matériels - tels que les bobines de fils de cuivre, des Loco Revue 636 mai 2000
2 - Rails et sacs de gravillons prêts à être chargés sur les remorques de la draisine DU 65. 3 - Lorsqu'une route longe le chantier de voie, le chef de district peut préférer engager le camion IvecoDaily 35.8, aménagé pour transporter agents, outils et matériels et attelé à une remorque chargée de tirefonneuses ; une draisine routière, en quelque sorte... armoires électriques ou les cibles des signaux - pouvant attirer la convoitise de gens mal intentionnés. Le plan de voies comprend deux voies raccordées au faisceau du chantier marchandises, qui servent de garage à la draisine, une MRT (Machine à Remplacer les Traverses) ou une bourreuse. Ces voies sont également affectées au stationnement des voitures de cantonnement de passage (on peut y voir encore de nos jours des ex-voitures USI), protégées par deux traverses en croix, cadenassées, avec leur drapeau rouge ou à damier et des pétards disposés 15 à 20 men avant - sécurité oblige ! Faisons l'inventaire de la surface de stockage Sur la surface de stockage, on observe le matériel de secours comprenant des rails de 22 et 18m, ainsi que des rails de 21.96 et 17.96 m (pour les intérieurs de courbes), des coupons de rails pour la réparation des LRS (Longs Rails Soudés) avec les éclisses spéciales et leurs "C" de serrage (sorte de gros serre-joint), évitant le perçage du rail. Les rails sont rangés sur des sous-traits transversaux espacés de trois mètres environ, constitués par des coupons de rails tirefonnés sur des traverses. En stock également, les rails "Encas" de 5.50, 5.46, 6 et 5.96 m (à l'une de leur extrémité, la longueur est marquée en rouge sur un fond blanc), munis de leurs éclisses et boulons, permettant le remplacement provisoire d'un rail rompu, avec un personnel réduit (particulièrement les dimanches et fêtes !!!). D'une utilisation moins "urgente", le matériel pour la révision des voies, principalement des voies de service et leurs appareils (ceux destinés aux voies principales étant directement distribués en ligne), c'est-à-dire quelques rails (en l'occurrence du rail Vignole et Double Champignon, n'oublions pas que nous nous trouvons sur les terres de l'ex-Ouest-Etat !) et traverses des types utilisés dans les gares desservies par le parc, avec le matériel correspondant : tirefonds, éclisses et boulons. Pour les appareils de voie, les rails spéciaux, aiguille et contreaiguille, entretoises, butées diverses, boulons spécifiques, sans oublier les longrines, de plus en plus souvent en béton. Matériaux et matériels Même si l'établissement de Dol-de-Bretagne possède un embranchement particulier permettant le chargement de ballast, on y trouve des sacs de gravillons (en plastique noir traité anti-U.V.) per- mettant une manutention aisée, sans équipement spécial, pour les reprises ponctuelles de nivellement. Il existe aussi toute une pléiade de matériels pour les petites réparations, des leviers d'aiguilles, parfois aussi un moteur, quelquefois des barres pour le remplacement des barrières de PN (passage à niveau) et ses accessoires, lorries, caniveaux en béton, traverses de tous types, des barres pour les transmissions rigides, poulies et potelets des transmissions funiculaires, des équipements pour la signalisation mécanique (cocardes, T.I.V...) - toujours en service, mais pour combien de temps ? Des pédales, crocodiles, téléphones, boîtes à piles, des unités lumineuses pour signaux... Loco Revue 636 mai 2000 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 1Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 2-3Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 4-5Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 6-7Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 8-9Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 10-11Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 12-13Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 14-15Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 16-17Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 18-19Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 20-21Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 22-23Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 24-25Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 26-27Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 28-29Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 30-31Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 32-33Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 34-35Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 36-37Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 38-39Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 40-41Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 42-43Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 44-45Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 46-47Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 48-49Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 50-51Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 52-53Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 54-55Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 56-57Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 58-59Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 60-61Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 62-63Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 64-65Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 66-67Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 68-69Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 70-71Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 72-73Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 74-75Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 76-77Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 78-79Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 80-81Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 82-83Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 84-85Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 86-87Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 88-89Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 90-91Loco-Revue numéro 636 mai 2000 Page 92