Loco-Revue n°635 avril 2000
Loco-Revue n°635 avril 2000
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°635 de avril 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 116 Mo

  • Dans ce numéro : reportage technique, Nuremberg 2000.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
eportage Euros pour la LH 250 et de 125 Euros pour le récepteur à incorporer au réseau BUS. Mais la nouveauté qui fera le plus de bruit, c'est la commande super-économique Digitalplus Compact. Sa version définitive, qui est immédiatement livrable (!), est différente de ce qui était ébauché il y a un an. Son aspect revu dans le style kitsch est discutable, mais ses performances sont joliment augmentées. Elle peut commander 100 locomotives (dont une conventionnelle), avec 2 fonctions auxiliaires + l'éclairage, ainsi que 100 accessoires électro-magnétiques (aiguilles). Et bien sûr, elle reste combinable avec toute la panoplie des autres appareils Lenz par l'intermédiaire de la ligne BUS. Le prix annoncé pour toute l'Europe est de 99 Euros, soit un prix inférieur à celui de la Commander 9 d'Arnold pour des possibilités multipliées par 10. Avec de tels arguments, plus aucun modéliste ne pourra résister aux attraits du "digital". Enfin, signalons aussi que la ligne XBUS de Lenz, souvent considérée comme une référence par d'autres systèmes, est encore améliorée par intégration de la technologie de raccordement RS-485. Elle s'appellera désormais Xpress- Net. LOB Chez ce constructeur également, rien d'autre que la concrétisation de ce qui était annoncé en 1999. La nouvelle centrale est disponible avec ses commandes baladeuses Lok Handy, réservée à la marche élémentaire des trains, et Universal Handy, assurant en plus les doubles tractions et pouvant commander les accessoires. En outre, l'émetteur et le récepteur prévus en option pour une liaison sans fil, sont cette fois en démonstration effective et seront livrables incessamment. MÂRICIJN Chez ce constructeur, les commandes numériques font désormais partie de l'équipement standard. C'est si vrai que plusieurs constructeurs concurrents ne s'amusent même plus à prévoir leurs nouveaux modèles en version "3-rails" dotée du fameux inverseur, mais se bornent à équiper les modèles "continu" standard de décodeurs compatibles avec le digital Mârklin (format Moto- 8 - Voici la version définitive, au design un peu kitsch à mon goût, de la commande numérique super-économique de Lenz, le Digital plus Compact. 9 - Cette T3 assez approximative, à l'échelle 1, fonctionne à la vapeur vive. Elle est radio-commandée et destinée aux réseaux de Jardin. 10 - Chassis motorisé à deux essieux de Mode ! ! & Funktion Burmester, animé d'un moteur Faulhaber. rola). Pas grand chose de bien nouveau à signaler dans ce domaine, donc, si ce n'est la digitalisation intensive de tous les nouveaux engins annoncés, sauf bien entendu pour l'échelle Z. Cette digitalisation s'accompagne d'un tourbillon de fonctions auxiliaires sonores, lumineuses et mécaniques, telles que sifflets, avertisseurs, éclairage 3 feux, projecteurs longue portée, générateur de fumée, dételage à distance. La révolution digitale est à l'ceuvre et rien ne semble plus pouvoir l'arrêter. Parallèlement, pour quand même marquer le millénium autrement que par une merveille d'orfèvrerie (voir reportage général du n°634), les techniciens de Gôppingen reviennent nostalgiquement à la machine à vapeur fonctionnelle. Il faut avouer que l'échelle I le permet sans grande complication. Cela nous vaut une T3 à tender séparé, pas très réaliste d'ailleurs, fonctionnant pendant une quinzaine de minutes au gaz pour briquets. Elle est équipée d'une radiocommande et tous les réglages de pression peuvent s'opérer à distance. MODELL & FUNKTION BURMESTER Cet artisan spécialisé en matériel HO pour écartements étroits propose un châssis motorisé, bas de caisse mais haut de gamme, pour l'équipement de tramways et autres autorails à deux essieux. Prévu principalement pour 2 écartements, 12 et 16,5 mm, il peut être commandé en option jusque 22 mm. Le diamètre minimal des roues est de 9 mm et l'entraxe minimal de 31,5 mm. Ce châssis est équipé d'un moteur Faulhaber et livrable avec 2 types de démultiplication, assurant respectivement des vitesses maximales à l'échelle de 40 ou de 75 km/h. Son encombrement en hauteur ne dépasse pas 13 mm à partir du rail. À noter qu'un des deux essieux est suspendu pour assurer un roulement et une prise de courant impeccables. Il est vendu en direct à un prix de 230 DEM (env. 123 Euros). MAYERHOFER Le stand de cet artisan, illuminé de mille feux miniatures, est toujours aussi fascinant. Je suis cependant assez circonspect avant d'y entrer, car jusqu'à ce jour, beaucoup de ses précédentes sensations n'ont jamais été concrétisées. Mais miracle ! Les choses semblent s'arranger. D'une part, une société a été fondée pour consolider les activités de la firme et, d'autre part, la pénurie de plusieurs produits sous-traités est enfin levée. C'est ainsi que les fameuses micro-LED blanches pour lantemes, attendues avec impatience par beaucoup, sont désormais livrables. De dimensions 1,6 x 0,8 mm, mais devant être munies de fins fils d'alimentation par soudure, elles sont fournies au prix définitif de 6,40 DEM (+ ou - 22 FRF ou 3.50 euros) la paire. Voilà de quoi éclairer les 141 R Rivarossi ! Et pour mieux simuler la lumière des lampes à pétrole, une laque de filtration jaune est disponible. D'autre part, une nouvelle version, ronde, de 1,7 mm de diamètre et équipée de fils d'alimentation celle-là, est également proposée, mais à un prix trois fois plus élevé. En revanche, en ce qui concerne les éclairages pour voitures à consommation contrôlée (voir reportage de 1998 dans LR n°613), les nouvelles sont mitigées. La bonne nouvelle est qu'ils sont enfin livrables, mais la mauvaise est que les prix primitivement annoncés ont été presque doublés, ce qui va sérieusement compromettre leur diffusion. Pour une bande de 280 mm à 13 diodes par exemple, il faut à présent compter 50 DEM (+ ou -170 FRF ou 26 euros) et pour une bande similaire de configuration libre (diodes à clipser) plus de 70 DEM (+ ou - 36 euros). Même si la consommation, limitée à 50 mA par voiture, constitue un argument incomparable pour éclairer un long convoi, le quasi-doublement du prix des voitures qu'il impose place cet équipement hors de portée d'un modéliste modeste ou tout simplement raisonnable. Alors, est-il encore besoin de présenter une dernière nouveauté, encore moins sage : un sapin de Noël garni d'une guirlande de 45 diodes électro-luminescentes, superbe, certes, grâce aux raccordements invisibles, mais dont le prix dépasse allègrement les 100 DEM (+ ou - 52 euros). Terminons cependant par un article beaucoup plus utile à l'époque des reconditionnements de locos pour équipement digital : Monsieur Mayerhofer a la bonne idée d'offrir du fil multibrins de 0,4 mm de diamètre (!) en conditionnement de 10 m au prix abordable de 3 DEM (+ ou - 10 FRF ou 1.5 euros). Tous ceux qui ont essayé de caser 7 ou 8 fils de connexion 64 Loco Revue 635 avri12000
entre le châssis et la chaudière d'une vapeur HO apprécieront ! A l'époque du numérique, les produits de pure mécanique peuvent garder tout leur charme. C'est ce que pense en tout cas l'artisan autrichien Franz Schmeisser avec la réalisation de locomotives HO fonctionnant réellement à la vapeur. Il propose une adorable bouillotte 020 de dessin libre et une fort ressemblante 310.23, la fameuse Adriatic (disposition 132) viennoise reproduite par Roco. Les deux machines fonctionnent au gaz de briquet et ont une autonomie respective de 10 et 15 minutes. Pour le poseur de voies consciencieux, il ne suffit pas de disposer de bons ballasts, il faut encore des outils appropriés. C'est justement une spécialité de cette firme de micro-outillage bien connue en Allemagne et distribuée en France par SAI. Plusieurs de ses accessoires pourront vous venir en aide pour fixer et décorer vos rails. Il y a d'abord le Nagel-Fix, utilisé depuis longtemps outre-Rhin, une espèce de chasse-clou à piston permettant l'enfoncement, sans percussion, de clous dans les trous de fixation des traverses. Il se double maintenant du Schraub-Fix, un mandrin à visser permettant de saisir et de visser de très fines vis à la place des clous. Des clous et des vis adéquates sont disponibles en plusieurs variantes. Malgré leurs prix non négligeables, ces outils apportent un incomparable confort pour la fixation des voies sur des réseaux de taille moyenne ou grande. Il y a aussi un chariot saupoudreur de ballast, qui permet de disposer proprement le ballast sur une voie en une opération continue et assez expéditive. Il y a enfin un couteau incliné à 40° sur un socle d'assise, destiné à couper en biseau les semelles de liège ou de mousse. Ces deux derniers outils sont d'une aide incontestable, mais leurs prix assez élevés rendent leur acquisition discutable. De toute manière, si vous êtes amateur de micro-outillage, il vaut la peine de vous procurer l'intéressant catalogue de cette firme. ROCO Pour remédier aux limites décriées de son "Digital is cool", Roco s'est décidé à le remplacer tout bonnement par un système plus élaboré, également conçu par Lenz. Il est constitué d'une nouvelle centrale, il - Nouvelle version de micro-LED blanches, plus facile à Intégrer à une lanterne, livrée avec un écran filtrant qui peut corriger le blanc électrique en une lumière plus chaude de lampe à pétrole. 12 - Du fil multibrins ultrafln (0,4 mm de diamètre) est désormais disponible en petit conditionnement chez Mayerhofer. 13 - Accessoires facilitant l'installation des voles : à gauche et au milieu, des pinces de cintrage pour les voies flexibles ; en haut à droite, un chariot saupoudreur de ballast avec jupes de raclage ; en bas à droite, un biseau à 40° pour former régulièrement les épaulements de vole. 14-Des outils indispensables pour la fixation des traverses par vis ou par clous : à gauche, le Schraub- Fix, un mandrin visseur pour vis longues de 1,4 mm diamètre ; au centre, le Nagel-Fix, un chasseclou à piston pour clous de 0,9 mm de diamètre ; à droite, un piedde-biche... pour défaire le travail précédent. 15 - La populaire souris de l'ancien "Digital is cool" change de look, en même temps qu'elle est dotée de nouvelles possibilités. plus puissante et compatible avec les extensions ultérieures désirables. Une nouvelle souris lui est associée, capable d'accéder à 99 adresses de locomotives, chacune avec 5 fonctions auxiliaires. Le réglage de vitesse est également affiné à 28 crans. Jusque cinq souris peuvent opérer en parallèle sur le réseau. On le constate, Roco dispose ainsi d'un équipement de commande numérique réellement évolutif, susceptible de supporter la sophistication croissante des locomotives (sonorisation, dételage télécommandé, commutation d'éclairage, etc.). La firme de Salzbourg pourra désormais mieux contrer sa grande concurrente de Gôppingen dans le domaine du jeu digital. A remarquer que la centrale et la souris de l'ancien système peuvent être récupérées moyennant un r appareil de conversion de format à incorporer dans la liaison avec les nouveaux éléments. Assez spectaculaire aussi, un autre accessoire de commande numérique voit le jour : un joystick pour la commande combinée de tous les mouvements des grues digitales Roco. Il s'apparente aux poignées de contrôle réelles et permet effectivement un contrôle instinctif de ces jouets compliqués. Enfin, je ne citerai qu'en passant une voiture-pilote équipée d'une caméravidéo (elle ne sera lancée que si la demande est suffisante) pour insister plutôt sur un modeste accessoire, mais qui simplifiera la vie de beaucoup d'exploitants. Il s'agit d'un attelage conducteur quadripolaire (de type court Roco) s'enfichant simplement dans les boîtiers normalisés NEM. De quoi connecter élec- triquement plusieurs véhicules sans sacrifier la possibilité d'un découplage instantané fiLLJO La version définitive de la commande numérique adoptée par Tillig est dévoilée. Il s'agit tout simplement du Digital plus Compact de Lenz, Loco Revue 635 avril 2000 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 1Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 2-3Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 4-5Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 6-7Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 8-9Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 10-11Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 12-13Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 14-15Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 16-17Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 18-19Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 20-21Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 22-23Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 24-25Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 26-27Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 28-29Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 30-31Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 32-33Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 34-35Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 36-37Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 38-39Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 40-41Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 42-43Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 44-45Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 46-47Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 48-49Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 50-51Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 52-53Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 54-55Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 56-57Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 58-59Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 60-61Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 62-63Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 64-65Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 66-67Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 68-69Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 70-71Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 72-73Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 74-75Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 76-77Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 78-79Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 80-81Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 82-83Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 84-85Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 86-87Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 88-89Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 90-91Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 92-93Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 94-95Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 96-97Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 98-99Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 100-101Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 102-103Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 104-105Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 106-107Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 108-109Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 110-111Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 112-113Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 114-115Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 116