Loco-Revue n°635 avril 2000
Loco-Revue n°635 avril 2000
  • Prix facial : 35 F

  • Parution : n°635 de avril 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 116 Mo

  • Dans ce numéro : reportage technique, Nuremberg 2000.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
E ee Voir un capitaine de frégate reproduire au 1/22,5 les fameux Chemins de fer Rhétiques - symboles de la montagne - dans un jardin situé aux abords immédiats des flots marins, ce n'est pas banal ! Mettons le cap sur les sommets... ans les années 1960, LGB mettait à la disposition des modélistes ses premiers matériels, à la confortable échelle du 1/22,5, conçus notamment pour circuler dans un jardin. D'emblée j'ai été séduit par les possibilités qu'offraient ces matériels et l'impact visuel qu'ils présentaient. Je me suis porté acquéreur d'une petite locomotive 020, d'un locotracteur diesel "Schéma" et de trois voitures voya- geurs du "Mixnitz - St Erhard". Loco- Revue, en octobre 1969, invitait ses lecteurs à rechercher des solutions originales pour transformer du matériel LGB afin d'évoquer du matériel secondaire français. Dans son numéro 310 d'octobre 1970 la revue me faisait l'honneur de publier ma suggestion de transformer trois voitures "Mixnitz" LGB à platesformes d'extrémité, en deux voitures longues à essieux de type secondaire Texte & photos : BERNARD GUERLESQUIN français. Mon engouement pour les trains de jardin n'a jamais cessé depuis lors. Le rêve de tout modéliste ferroviaire est, bien évidemment, de posséder son propre réseau et de pouvoir y consacrer une grande partie de ses loisirs, ce que ma profession de marin ne me permettait pas, de façon optimale en tout cas. Aujourd'hui, retraité, je réserve une large part de mes activités au réseau que j'ai enfin réalisé en Bretagne, à Guimec, petite commune proche de Morlaix, en bordure de la baie de Lannion. Une indubitable passion pour les chemins de fer, entretenue depuis l'enfance, et notamment pour les lignes privées suisses, ainsi qu'un inoubliable voyage 24 Loco Revue 635 avril 2000
à bord du "Bernina Express" de Coire à Tirano ont contribué à la réalisation de ce réseau auquel il ne manque que les montagne helvètes. Les travaux de terrassement ont débuté en 1996 par la réalisation de la plate-forme destinée à supporter la voie, dont le tracé, eu égard au relief tourmenté du jardin, a nécessité un important déplacement de roches et de terre. Parmi les ouvrages d'art, on remarque deux viaducs, dont l'un franchit un bassin sur une longueur de près de 9 mètres pour une hauteur de 1,15m. L'ouvrage est composé de deux parties maçonnées en courbe, encadrant une travée métallique. Une passerelle installée à l'intérieur de la travée métallique permet la circulation des ouvriers chargés de son entretien. Un pont suspendu, un pont de moyenne importance et deux tunnels permettent aux convois de s'affranchir des irrégularités du relief, naturelles et parfois provoquées. Quelques ponts supérieurs facilitent l'accès de la tondeuse à gazon aux pelouses qui bordent la ligne ainsi que le déplacement des visiteurs. La ligne, comme la "vraie", est à voie unique, elle dessert trois gares. Une gare principale comportant quatre voies à quai et deux voies de garage (bâtiment voyageurs et gare de marchandises), une gare de moyenne importance, permettant le croisement de deux convois, et une halte. Les rails et appareils de voie - climat breton oblige - sont en acier inoxydable (A2 line des "Tréfileries des Vosges") et fixés sur traverses LGB, mises en place sur un ballast de gravillons de granit rose déposé sur une plate-forme en béton (voir plus loin le paragraphe relatif au fonctionnement du réseau). Le réseau développe 175 mètres de voie. La caténaire, réellement tendue, est en fil de cuivre. Des profilés en H de laiton et d'aluminium ont servi à la fabrication des poteaux qui la supportent. Les signaux, de fabrication maison, sont en place, mais ne sont pas encore fonctionnels. Ils le deviendront ultérieurement au moyen d'interrupteurs à lames souples disposés sur la voie et de relais bistables. Ce même dispositif est par ailleurs employé avec succès pour l'annonce automatique des 1 - Réalisme au sommet dans un jardin : la neige, rarissime sur la côte bretonne, fait le bonheur de cette automotrice suisse ! 2 - Ambiance hivernale typiquement "rhétique" : le chasseneige vient de dégager la ligne... 3 - Modélisme ou réalité ? Notez la finesse des éléments métalliques du viaduc ! trains en gare principale (haut-parleur de quai). Afin d'éviter la fastidieuse mise en place manuelle et le rangement du matériel roulant, les trains ont accès au sous-sol de la maison par une "chatière" percée dans le mur. Loco Revue 635 avri12000 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 1Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 2-3Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 4-5Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 6-7Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 8-9Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 10-11Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 12-13Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 14-15Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 16-17Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 18-19Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 20-21Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 22-23Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 24-25Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 26-27Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 28-29Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 30-31Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 32-33Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 34-35Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 36-37Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 38-39Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 40-41Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 42-43Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 44-45Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 46-47Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 48-49Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 50-51Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 52-53Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 54-55Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 56-57Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 58-59Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 60-61Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 62-63Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 64-65Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 66-67Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 68-69Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 70-71Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 72-73Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 74-75Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 76-77Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 78-79Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 80-81Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 82-83Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 84-85Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 86-87Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 88-89Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 90-91Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 92-93Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 94-95Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 96-97Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 98-99Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 100-101Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 102-103Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 104-105Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 106-107Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 108-109Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 110-111Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 112-113Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 114-115Loco-Revue numéro 635 avril 2000 Page 116