Loco-Revue n°56H août 2015
Loco-Revue n°56H août 2015
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°56H de août 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 90,9 Mo

  • Dans ce numéro : construisons Suzon-les-Pins.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Comment réaliser une aiguille ? 34 Les lames mobiles sont affinées sur 1,5 cm, le patin du rail disparaît complètement dans la zone de contact avec le rail fixe. C’est à ce prix-là qu’il plaquera correctement. Faites des essais ! Avec un rail fin correspondant au code 55, pas besoin de créer une articulation. La souplesse du profilé suffira au bon déplacement des lames. Un petit ergot est soudé à l’intérieur de la lame mobile, pas du côté où elle va plaquer bien entendu ! [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44] Les ergots sont enfichés dans la traverse mobile.
Les ergots sont pliés à angle droit. Mais ils doivent sortir librement lorsqu’on couche le rail. Le montage définitif se fait avec la traverse mobile en place. Une fois en place, les rails sont soudés avec les gabarits. Alternative d’articulation des lames  : deux pattes percées sont soudées sous les rails. Elles sont reliées par un timon qui porte le système de commande des lames. LES LAMES MOBILES Le débattement des lames mobiles de notre aiguille est de 2,5 mm au maximum. Avec un rail fin correspondant au code 55, pas besoin de créer une articulation. La souplesse du profilé suffira au bon déplacement des lames. La longueur est repérée sur le dessin. Les profilés sont affinés à une extrémité. Ils doivent venir plaquer contre le rail, pour cela ils sont limés en pointe, la partie venant en contact avec le rail devenant très fine. À 1,5 cm de l’extrémité affinée, je pratique, à la lime, une encoche dans le patin du rail. Je soude un ergot en fil de laiton de 0,6 mm, plié en angle droit vers le bas. L’ergot dépasse de quelques millimètres. Dans une traverse longue en époxy cuivré, je perce deux trous de 0,8 mm, distants de 14 mm, qui recevront les ergots. Sous la traverse, avec un disque monté sur miniperceuse, j’entaille l’époxy. Les ergots viendront se loger dans les entailles. Entre ces deux trous, j’en perce un troisième qui recevra la tige de commande de la traverse mobile. La plate-forme des voies est percée à 5 mm de diamètre. C’est bien suffisant pour ne pas gêner le débattement de 2,5 mm. La traverse mobile est mise en place entre les deux grandes traverses guides. Les ergots sont glissés dans la traverse mobile, il ne reste qu’à souder les lames. Je commence par mettre en place le rail droit, toujours avec les gabarits, bien parallèle au rail extérieur ! Les lames mobiles ne sont pas soudées sur la première traverse en époxy cuivré, seulement sur la deuxième, la troisième et la quatrième. Ensuite, je cintre délicatement le rail courbe de façon à ce qu’il soit bien parallèle au rail extérieur courbe. Puis je le soude, positionné avec les gabarits. » > [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44] 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 1Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 2-3Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 4-5Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 6-7Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 8-9Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 10-11Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 12-13Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 14-15Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 16-17Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 18-19Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 20-21Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 22-23Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 24-25Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 26-27Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 28-29Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 30-31Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 32-33Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 34-35Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 36-37Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 38-39Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 40-41Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 42-43Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 44-45Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 46-47Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 48-49Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 50-51Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 52-53Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 54-55Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 56-57Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 58-59Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 60-61Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 62-63Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 64-65Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 66-67Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 68-69Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 70-71Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 72-73Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 74-75Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 76-77Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 78-79Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 80-81Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 82-83Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 84-85Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 86-87Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 88-89Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 90-91Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 92-93Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 94-95Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 96-97Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 98-99Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 100