Loco-Revue n°56H août 2015
Loco-Revue n°56H août 2015
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°56H de août 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 90,9 Mo

  • Dans ce numéro : construisons Suzon-les-Pins.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Comment réaliser une aiguille ? 32 Le tracé de l’aiguille est reporté sur la plate-forme de roulement. Toutes les traverses sont collées à leur place respective. De la terre recouvre le ballast juste avant la zone pavée. Elle est évoquée avec de la pâte à modeler durcissant à l’air. » > gabarits. Ensuite, je repère toutes les traverses en époxy cuivré. Je sélectionne celles qui encadrent la traverse mobile, celle qui va porter les lames mobiles, celles qui vont porter la pointe de cœur et les contre-rails. J’en ajoute deux ou trois, réparties équitablement pour conforter les assemblages. Au final, vingt-cinq traverses bois pour seize traverses en époxy cuivré. Je découpe alors les traverses longues dans la feuille d’époxy cuivré, puis je colle toutes mes traverses à la colle à bois. Dans la zone de sortie de mon aiguille, le sol est terreux et recouvre le ballast juste avant la zone pavée. Je reproduis cet endroit avec de la pâte à modeler étalée entre les traverses et structurée par tapotage avec une brosse sèche. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44] POSER LES RAILS, CRÉER LA POINTE DE CŒUR Comme pour la voie en alignement, je commence par poser un rail, je choisis de poser celui de la voie droite. Il est soudé sur chaque traverse en époxy cuivré. Je me sers d’une goutte de flux acide pour garantir une parfaite solidité à ma soudure. Le métal d’apport se disperse sous le patin du rail, c’est parfait. Je repère ensuite la première longueur du rail qui formera la pointe de cœur. Deux solutions sont possibles pour construire cette dernière  : deux rails effilés soudés l’un contre l’autre, ou un rail venant prendre appui sur l’autre. Les deux sont confortés avec de la soudure et, au final, la différence ne se voit plus. C’est à chacun de tester et de faire son choix. Dans mon cas, les rails sont effilés et soudés l’un contre l’autre. Pour effiler mon rail, je le coince dans les mors d’un étau, et je le lime. Je commence avec une lime bâtarde et j’affine le travail à la lime douce. Le biseau court sur une longueur de 1,5 cm. Une fois ma pointe de cœur en place, je soude le second rail extérieur. Il est contraint par les gabarits, en ligne droite pour commencer, puis il forme sa courbe dès la zone des lames mobiles et redevient droit pour la pointe de cœur. » >
Deux rails affinés pour une pointe de cœur. Un rail butant contre l’autre pour une pointe de cœur. Le profilé pris dans l’étau est affiné à la lime bâtarde. Le rail est en place, on voit qu’il est bien maintenu par des plots de soudure. DANIEL AURILIO DANIEL AURILIO Des limes pour affiner Pour faire une aiguille, il faut impérativement avoir à sa disposition une bonne lime fine. Une bâtarde permettra d’accélérer le travail. Pour limer, prenez la lime par ses deux extrémités et poussez en appuyant légèrement. Le retour de l’outil se fait sans exercer de pression Lime aiguille dite lime suisse Lime demi-douce Lime bâtarde Râpe à bois Le morceau de rail est positionné sur les traverses, l’écartement est assuré par les gabarits. Le second rail de la pointe de cœur, lui aussi affiné, est soudé contre le premier. L’interstice entre les deux rails est rempli de soudure. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44] 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 1Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 2-3Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 4-5Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 6-7Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 8-9Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 10-11Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 12-13Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 14-15Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 16-17Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 18-19Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 20-21Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 22-23Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 24-25Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 26-27Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 28-29Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 30-31Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 32-33Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 34-35Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 36-37Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 38-39Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 40-41Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 42-43Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 44-45Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 46-47Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 48-49Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 50-51Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 52-53Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 54-55Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 56-57Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 58-59Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 60-61Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 62-63Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 64-65Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 66-67Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 68-69Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 70-71Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 72-73Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 74-75Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 76-77Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 78-79Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 80-81Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 82-83Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 84-85Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 86-87Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 88-89Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 90-91Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 92-93Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 94-95Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 96-97Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 98-99Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 100