Loco-Revue n°56H août 2015
Loco-Revue n°56H août 2015
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°56H de août 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 90,9 Mo

  • Dans ce numéro : construisons Suzon-les-Pins.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Posons la voie comme en vrai ! 22 Posons la voie comme en vrai ! [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44]
En fonction du trafic qu’elles vont recevoir, les lignes de chemin de fer ne se ressemblent pas  : celles à fort trafic ont des gros rails posés sur de grosses traverses rapprochées, celles à plus faible trafic, des rails fins sur de petites traverses plus espacées. Suzon-les-Pins est une gare implantée sur une ligne à double voie qui reçoit un trafic plutôt dense. La voie y est armée de façon classique avec des gros rails. Pour représenter cette ligne, j’ai fait appel à de la voie Pecoau code 75 sur traverses bois. Mais la petite desserte à voie unique qui assure le trafic vers le port n’a pas reçu les mêmes soins attentifs de la part des Code 55 Code 75 UNE VOIE FINE, C’EST POSSIBLE Je n’ai pas une cavalerie très nombreuse, mais j’aime bien tous les modèles que je possède. Certains sont ultramodernes et équipés de ce qui se fait de mieux en matière de roues fines. D’autres sont d’anciennes constructions intégrales, voire d’anciennes productions auxquelles je suis toujours attaché. Hélas, leurs roues ne sont plus ce qui se fait de mieux. Mais je ne me résous pas à les voir disparaître, je veux qu’elles roulent sur Suzon, et elles rouleront ! Sont-elles compatibles avec le code 55 ? La réponse est OUI ! Mes rails sont soudés sur des traverses en époxy cuivré, je fais l’impasse sur les tirefonds, de ce fait la hauteur entre le dessus du rail et la traverse est entièrement libre, et les boudins de mon vieux matériel passent très bien ! ingénieurs qui ont présidé à sa construction ! Faible trafic implique faibles revenus, ce qui induit quelques économies pour son établissement. Les ingénieurs ont donc retenu un profilé de voie plus fin et un espacement des traverses plus lâche. J’ai donc choisi un profilé au code 55 que je vais établir sur des traverses en bois alternant avec des traverses en époxy cuivré, sur lesquelles les patins des rails seront soudés. Code 100 Anciens essieux Code 100, code 75 et code 55. On voit bien la différence. Roues anciennes et roues modernes. Là encore, la différence est flagrante. Ces roues Romford anciennes qui équipent cette machine de construction intégrale s’accommodent fort bien de ma voie au code 55 ! Que demander de plus ? Nous avons vu qu’en fonction de leur époque de fabrication et du trafic envisagé, les réseaux ferrés n’ont pas la même « tête » ! Les rails ne sont pas les mêmes, et les traverses ne sont pas espacées de la même façon. Je me suis plongé dans quelques manuels et atlas à ma portée pour en extraire des plans de RP 25 Des normes précises Le MOROP édite sur son site Internet de nombreuses normes de roulement très précises. Elles sont là pour garantir, que tous les matériels roulants du commerce puissent circuler sur toutes les voies. Pour vous assurer de la qualité de votre projet n’hésitez pas à les consulter  : www.morop.eu/Proto 87 Voie code 55 pose, c’est-à-dire des dessins montrant comment sont espacées les traverses en fonction de la longueur du rail qui sera posé dessus. Bien entendu, je ne parle pas ici de rails en longues barres soudées, posés sur des traverses en béton ! Juste de bonnes longueurs de profilés assemblées sur des traverses en bois ! » > [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44] 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 1Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 2-3Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 4-5Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 6-7Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 8-9Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 10-11Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 12-13Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 14-15Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 16-17Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 18-19Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 20-21Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 22-23Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 24-25Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 26-27Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 28-29Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 30-31Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 32-33Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 34-35Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 36-37Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 38-39Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 40-41Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 42-43Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 44-45Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 46-47Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 48-49Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 50-51Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 52-53Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 54-55Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 56-57Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 58-59Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 60-61Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 62-63Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 64-65Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 66-67Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 68-69Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 70-71Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 72-73Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 74-75Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 76-77Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 78-79Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 80-81Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 82-83Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 84-85Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 86-87Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 88-89Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 90-91Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 92-93Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 94-95Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 96-97Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 98-99Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 100