Loco-Revue n°56H août 2015
Loco-Revue n°56H août 2015
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°56H de août 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 90,9 Mo

  • Dans ce numéro : construisons Suzon-les-Pins.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Trois charpentes, trois techniques… 20 Mettre en forme la face avant Les faces latérales de la courbe sont… en courbe ! Il faut donc que mon médium de 3 mm épouse parfaitement cette courbe. Pour cela, après sa découpe, je repère les zones de courbure, je les humidifie par tamponnement à l’éponge, puis je les mets à sécher en bridant la face du médium contre un rebord. Avec son simple poids, le bois fléchit. Si besoin, j’exerce une traction supplémentaire sur l’extrémité libre. Une fois sec, le médium garde la forme, un léger ponçage lui rend sa surface extralisse ! Simplement bloqué contre le rebord de la table, le médium se courbe de lui-même ! La lame de scie sauteuse à denture fine éjecte le copeau vers le haut. Le trait de découpe est tracé au dos de la pièce et l’attaque pendulaire de la scie sauteuse annulée. QUELQUES RÈGLES POUR UN TRAVAIL PARFAIT Ne nous méprenons pas, nous ne faisons pas un travail d’ébéniste ! Mais tout de même, produire une belle charpente est un travail agréable, surtout que cette charpente nous allons la voir longtemps ! On peut obtenir un résultat satisfaisant en observant quelques règles de base. Tous mes tracés sont faits avec une mine graphite de 0,7 mm. J’utilise un réglet métallique, un compas de base et une équerre à chapeau d’un modèle classique ! Découper proprement Voilà bien un problème récurrent lorsqu’on travaille avec du contreplaqué. Les dents de la lame ont tendance à faire éclater le bois de la couche supérieure si le trait de coupe est perpendiculaire au sens des fibres. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44] Pour que la découpe soit propre, il faut que la face visible soit celle de dessous ! Les traits de coupe sont donc dessinés au dos de la pièce. J’utilise une lame à denture fine et bloque le mouvement pendulaire de la lame de scie sauteuse. La coupe est un peu plus longue, mais le mouvement pendulaire est bien trop agressif pour le contreplaqué. La scie sauteuse permet de découper des arrondis très précis, par exemple la fosse de la plaque tournante qui est percée au préalable avec un foret de 10 mm. Puis la lame de scie est engagée et la découpe commence en se rapprochant de l’intérieur du trait. Préparer soigneusement Les surfaces sont préparées soigneusement par ponçage. Je n’utilise que des Des outils simples, mais facilement accessibles et surtout en bon état général même s’ils sont vieux ! Lime demi-douce, bâtarde, cale à poncer  : les arêtes sont abattues pour ne pas être agressives ! Et surtout, ne nous interdisons pas une bonne ponceuse électrique ! lime douces, demi-bâtardes au pire lorsque je veux enlever de la matière, et du papier de verre. Une petite ponceuse électrique à mouvement rotatif me permet de finaliser mes surfaces. Les angles trop tranchants sont abattus avec une cale à poncer faite d’une simple feuille de papier de verre fixée sur un morceau de bois. Les assemblages sont repérés au crayon. Encoller avec délicatesse Il n’est pas nécessaire que la colle à bois dégouline de tous côtés ! Un encollage parcimonieux au pinceau est amplement suffisant. Une fois les pièces en contact, après serrage, essuyez les coulures, c’est tellement plus agréable de travailler sur une charpente propre !
Après encollage, les deux pièces du cadre du premier module sont assemblées à l’équerre grâce à la presse d’angle. La face avant en médium de 3 mm est présentée, les contours repérés. Assembler rigoureusement Pour les assemblages, j’utilise des serrejoints, cela semble évident et pourtant ! Pour les angles droits, j’ai même une presse d’angle qui m’assure en deux tours de molette un angle droit parfait ! Une fois le collage assuré, je perce les trous pour les vis. Puis je visse en ayant soin de régler le couple de serrage de ma visseuse en position médiane, histoire de ne pas faire éclater la surface du bois. Finir finement Une fois les collages terminés (cela va vite, vu que j’utilise une colle à bois à prise rapide, de l’ordre du quart d’heure), je ponce légèrement tous mes assemblages, simple histoire d’éviter l’horrible écharde insidieuse qui se cache sous le longeron et guette votre doigt ! ◼ Le vissage dans un préperçage conforte le montage. Le couple de serrage est réglé en position médiane. En serrant trop fort, on ferait éclater la surface du contreplaqué entre le perçage et la bordure. Après découpe, elle est collée sur la charpente. Les serre-joints maintiennent les pièces le temps de la prise de la colle. Découper un angle Les deux L porteurs sont assemblés avec un angle bien précis contre leurs interfaces. Pour que mon assemblage soit le plus rigoureux possible, j’ai découpé, dans du carton ondulé, un patron d’après le plan du réseau. C’est ce patron que je reporte sur les L porteurs pour déterminer la coupe. L’angle ∂ est celui qui correspond à l’assemblage L porteurs - interfaces. Il est reporté aux deux extrémités de chacun, les interfaces seront bien parallèles et les L porteurs équidistants. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 44] 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 1Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 2-3Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 4-5Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 6-7Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 8-9Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 10-11Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 12-13Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 14-15Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 16-17Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 18-19Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 20-21Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 22-23Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 24-25Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 26-27Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 28-29Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 30-31Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 32-33Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 34-35Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 36-37Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 38-39Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 40-41Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 42-43Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 44-45Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 46-47Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 48-49Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 50-51Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 52-53Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 54-55Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 56-57Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 58-59Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 60-61Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 62-63Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 64-65Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 66-67Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 68-69Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 70-71Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 72-73Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 74-75Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 76-77Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 78-79Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 80-81Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 82-83Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 84-85Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 86-87Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 88-89Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 90-91Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 92-93Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 94-95Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 96-97Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 98-99Loco-Revue numéro 56H août 2015 Page 100