Loco-Revue n°399 novembre 1978
Loco-Revue n°399 novembre 1978
  • Prix facial : 10 F

  • Parution : n°399 de novembre 1978

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (205 x 264) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 51,9 Mo

  • Dans ce numéro : le réseau de Villeneuve et ses extensions.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
tact repos du contacteur P, une diode et la masse par le doigt 6. Comme précédemment : e moteur s'arrête dès que l'angle dont a tourné TC est égal à celui fixé par le volant et TV. Le verrou V assure alors à nouveau la solidarisation de TV et TC. A chaque tour effectué par TC un segment isolant agit sur le bras B1 en sens inverse du cas précédent, ce qui ferme momentanément à la masse le circuit du contacteur R d'émission (par bornes R et N du schéma numéro 1). L'engin moteur ralentit donc jusqu'à une nouvelle vitesse d'équilibre, ou bien jusqu'à l'arrêt si le volant a été ramené à 0. 4 — Manoeuvre du combinateur par vitesse imposée : Supposons une marche au crann, l'angle du volant et du tambour TM qui en est solidaire par le verrou V est donc n x 21 degrés à partir du zéro. Lors du passage de la motrice à la première balise impaire, les relais temporisés RT1 et RT2 se ferment successivement par 24 V et la masse temporaire obtenue par le glissement du frotteur auxiliaire relié à la masse de la motrice, donc au deux files de rail de la voie. — Cas d'accélération : Si la distance D entre la première et la deuxième balise a été parcourue en plus de 2,1s, les relais RT1 et RT2 ont achevé'eur temporisation à l'ouverture. Le contacteur auxiliaire XP alimenté à 24 V par les bornes 11 et 10 de TV a l'autre borne de sa bobine reliée à la masse par le contact repos de RT1 RT2, et le fil reliant les balises paires. Cette masse est confirmée par les contacts 3-4 de XP, 4-1 de TC, 5-6 de XP en fin de fermeture de XP. La bobine du contacteur P, alimentée à 24 V au travers d'un contact repos du contacteur R, est reliée à la masse par le contact 4-5 644 de TM (interrompu au cran 7) et 1-2-5-6 de XP. MC tourne alors dans le sens progression. Le fil 1 de TC est alors mis à la masse par la rotation de TC. Le contact 4-1 de TC se coupe dès que le doigt 1 a touché la masse. De ce fait, la masse de la bobine XP ne peut plus se faire par 3-4 de XP et le contacteur auxiliaire XP s'ouvre. La masse du contacteur P est confirmée pendant toute la durée de rotation de TC par les contacts 1-2 du bras B2. Le bras B1 est actionné lors de la rotation et les fils B et N provoquent la fermeture momentanée du contacteur P d'émission. Lorsque TC achève sa rotation de 360 degrés, le doigt 1 n'est plus relié à la masse, le bras B2 reprend sa position neutre, coupant la liaison 2-1. De ce fait, le contacteur P n'est plus alimenté et MC s'arrête. Par ce processus, le cran de marche de la motrice sera passé de n à n + 1 en provoquant son accélération. Cette accélération est évidemment limitée au cran 7 car, à ce cran, la liaison 10-11 de TV est interrompue et XP ne peut plus se fermer lors du passage de la motrice sur les balises paires. — Cas de ralentissement : Si la distance D entre la première et la deuxième balise a été parcourue en moins de 1,9s, le relais RT1 n'a pas achevé sa temporisation à l'ouverture. Le contacteur auxiliaire XR alimenté à 24 V par les bornes 11 et 8 du tambour TV a l'autre borne de sa bobine reliée à la masse par le contact de RT1 et le fil reliant les balises paires. L'examen des circuits montre que dans ce cas, le moteur MC tourne dans le sens régression et que le bras I31, actionné lors de la rotation, provoque la fermeture momentanée du contacteur R d'émission par les fils R et N. Le cran de marche sera donc passé de n à n-1 en provoquant le ralentissement de la motrice. Ce ralentissement est limité au cran L'Etoile d'Occident, un bogie démonté, laisse entrevoir ses organes particuliers De part et d'autre des pivots de bogies sont découvertes les résistances de traction à gauche et les cames de commande du contacteur traction à droite. Tous les essieux sont suspendus et la transmission de l'effort traction aux roues motrices s'effectue réellement par arbre creux et anneaux dansants. Schéma No 3 w cu E E o au e o 2 b. 40 g = a ac ko loto revue 11/78 no 399
r- r'a CIA3.1 ODO o'1 g Vue suivant A -1 ti Détail du` dispositif de poursuite Contact ét bli en position neutre 47pF 47uF —11—*-11- Stop Vers balises 195 2,15 (Crocos) - - - - - - - - Isola } Réducteur à engrenages Rail Rail I AR I— ARdroit.rri roco pair l D r Impairs CL Croco impair Pairs Les frotteurs auxiliaires sont rappelés par ressorts en position neutre 4V gauche - "*Crocos actifs dans le sens I— de circulation de la motrice



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 1Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 2-3Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 4-5Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 6-7Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 8-9Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 10-11Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 12-13Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 14-15Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 16-17Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 18-19Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 20-21Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 22-23Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 24-25Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 26-27Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 28-29Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 30-31Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 32-33Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 34-35Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 36-37Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 38-39Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 40-41Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 42-43Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 44-45Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 46-47Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 48-49Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 50-51Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 52-53Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 54-55Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 56-57Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 58-59Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 60-61Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 62-63Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 64-65Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 66-67Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 68-69Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 70-71Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 72-73Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 74-75Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 76