Loco-Revue n°399 novembre 1978
Loco-Revue n°399 novembre 1978
  • Prix facial : 10 F

  • Parution : n°399 de novembre 1978

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (205 x 264) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 51,9 Mo

  • Dans ce numéro : le réseau de Villeneuve et ses extensions.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Centenaire de la Compagnie des tramways strasbourgeois Un centenaire des tramways sans... tramways, puisque la dernière motrice a circulé, sur la ligne Neuhof-Hoenheim (4/14), le 30 avril 1960 et que la CTS n'exploite donc plus que des autobus. Mais l'espoir reste grand, à Strasbourg, de revoir un jour des lignes de tramways modernes (l'exemple des réseaux allemands est tout proche !), et à l'occasion de ce 100e anniversaire, les élèves du collège de la Musau de Strasbourg ont réalisé un réseau de 3,60 m x 1,80 m à l'échelle Illm (LGB). Le matériel roulant de série avait reçu une décoration améliorée, et Ja bicabine à vapeur (il y eut des tramways à vapeur jusqu'en 1946 à Strasbourg) était équipée d'un fumigène. Les lignes aériennes ont été construites en laiton et les mâts, tournés dans de l'alu. 15 000 personnes sont venus admirer cette réalisation qui a été depuis démontée et réduite à la taille d'une table de ping-pong. A TRAVERS LES CLUBS Communiqués Compte rendu de l'assemblée régionale des clubs bretons de modélisme ferroviaire Mûr-de Bretagne dimanche 7 mai 1978 C'est le dimanche 7 mai 1978 que, pour la première fois, les clubs bretons de modélisme ferroviaire se réunissaient en assemblée. Cette réunion avait pour cadre, grâce à la bienveillance de M. le Maire de Mur-de-Bretagne, la salle des conférences de la mairie de cette ville. Etaient présents les clubs de Rennes (Rail 35), Lannion (Association trégoroise des amis des chemins de fer, ATAC), Brest (Brest Mie rail, BMR), Saint-Brieuc (les Amis des chemins de fer). On regrettait l'absence des clubs de Nantes, Vannes, Dinard et Lorient. Pour les clubs présents, cette première rencontre visait essentiellement le lancement d'une politique de contacts et d'échanges réguliers. Tout en conservant aux clubs leurs complètes autonomies, ces contacts devraient permettre une collaboration « inter-clubs visant à échanger les idées, à aider ou soutenir les clubs en création ou en difficulté, à développer le modélisme ferroviaire dans notre région par l'orgaesation en commun d'expositions locales ou régionales, à contacter avec plus d'efficacité des organismes officiels (municipalités et surtout SNCF) et enfin, à coordonner des activités telles que l'organisation d'expositions ou d'excursions facilitées ou rendues possibles par la participation de plusieurs clubs. L'assemblée a retenu le principe de la création d'un bulletin de liaison régional qui semble être le moyen le plus efficace, dans un premier temps, pour atteindre les objectifs précédemment cités. Si l'assemblée a retenu le caractère solide et constructif d'une collaboration régionale, elle s'est par contre montrée beaucoup plus réservée en ce qui concernait d'éventuelles affiliations à la Fédération française de modélisme ferroviaire (FFMF). La conservation de matériels anciens dans la région a ensuite été évoquée. En ce qui concerne la 141. R 1199* affectée à Rennes, la conservation de cette machine pose quelques difficultés. La SNCF, dans l'impossibilité de l'abriter, propose effectivement de la laisser en plein air, solution contestée par le club de Rennes qui souhaiterait que la machine, compte tenu de son bon état, soit mise sous hangar. Les problèmes liés à cette perspective ont été évoqués avec clarté devant l'assemblée, le financement de l'opération constituant une difficulté majeure. Avant la clôture des débats, M. Meunjot, de l'ATAC et propriétaire de la fameuse 030-030 E 415 de Carhaix, exposait devant l'assemblée les solutions envisagées pour la conservation et la réfection de cette machine du Réseau Breton. * La 141. R 1199 est en parfait état mais non retimbrée. Elle était destinée à l'origine à un club de Philadelphie aux Etats-Unis, mals des difficultés ont empêché son transport. Restée garée au Mans, elle avait été cédée à l'AMFV (Association des modélistes ferroviaires vannetais) qui s'était, pour des raisons d'organisation, désistée. Pour un club ferroviaire à Montbéliard Les personnes intéressées par la création d'un club à Montbeliard sont invitées à prendre contact avec M. Clerget, tél. 91.27.68, après 18 heures. Lec activités envisagées sont les suivantes — Création et animation d'un réseau miniature ouvert au public. — Echange et confrontation d'idées. — Création d'une bibliothèque et d'un centre de documentation ferroviaire, etc. Un nouveau club à Ris-Orangis Un nouveau club de modélisme ferroviaire a été créé dans l'Essonne : le Club ferroviaire de Ris-Orangis (CFRO), sous la présidence de M. P.Kerbozion. Son secrétaire est M. Waechter, 58, rue Pierre Brossolette, appartement 912, 91130 Ris-Orangis. Cette adresse sert provisoirement de siège social. AAATV - Section Vierzon - Bourges La section Vierzon-Bourges de l'AAATV s'est vue remettre le 20 mai dernier, par la SNCF, la 141. R 840 ancienne pensionnaire du dépôt de Vierzon. Des séances de travail sont actuellement organisées par la section pour le nettoyage et la peinture de cette locomotive, travaux ne demandant aucune connaissance particulière. Sur le plan mécanique, la 141. R 840 est en parfait état (bandages neufs, foyer non fissuré, etc.), ce qui permettra de la voir revivre un prochain jour. Les personnes intéressées sont invitées à se mettre en rapport avec Pascal Bouché, 37, rue Robespierre, 18100 Vierzon (tél. 75.07.74). CHEMINS DE FER TOURISTIQUES ET DE MONTAGNE Sortie de la locomotive bicabine en Vivarais Le 11 novembre prochain, à 10 h 30, un train spécial sera tracté par la locomotive bicabine Pinguely « Isère » sur le Chemin de fer du Vivarais, en parcours partiel entre Tournon et Colombier-le-Vieux. Des arrêts photos seront prévus sur les parties planes du trajet Le départ aura lieu à 10 h 30 de la gare de Tournon pour un retour vers 16 h 30. Il y a possibilité de se restaurer à Colombier-le-Vieux. Notons que, paradoxalement, cette locomotive n'a pu sortir comme prévu pendant les périodes de fortes charges d'été en raison de son insuffisance de puissance pour la remorque des trains très lourds du service régulier. L'Association des modélistes nantais A l'occasion de son vingtième anniversaire l'AMN organise du 4 au 26 novembre, dans le hall du journal « Presse-Océan à Nantes, un mini-salon de modélisme. Le siège de l'association est désormais transféré à l'adresse du nouveau président,C. Durandière, 5, rue J.-H.-Fragonard, 44100 Nantes. Rappelons enfin que l'AMN groupe des amis des chemins de fer et de bateaux et est affiliée à la Fédération française de voile et à l'Union des modélistes armoricains. A.F.A.N. (association française des amis du N) L'A.F.A.N. tiendra sa première asemblée générale le samedi 18 novembre 1979, à 14h. 30. au Café-restaurant ZIMMER-CHATELET, 1, Place du Châtelet, Paris ter, tél. 236.74.04, salle du sous-sol. Métro : Châtelet, sortie "Place du Châtelet" (le Zimmer-Châtelet est situé à gauche en sortant). Tous les N-istes y sont conviés (même les Isolés). On pourra rejoindre, si on désire, les rangs de l'A.F.A.N. sur place, directement. La présence de tous est souhaitable, car à l'ordre du jour figure, entre autres, l'élection des membres du bureau. Pour tous renseignements. vous reporter au bulletin de l'A.F.A.N. Renseignements, adhésions : A.F.A.N., 48, av. Jean Perrin, 92330 Sceaux. 638 loto revue 11/78 no 399
LA FÊTE du RAILà ORLY-SUD Voici quelques précisions sur cette manifestation d'envergure annoncée dans notre précédent numéro. Consacrée à tout ce qui touche les chemins de fer en général, cette exposition sera ouverte du 12 décembre 1978 au 8 janvier 1979, à l'aérogare de Paris Orly - Sud. Participations prévues : - La SNCF, la CIWLT, les concessionnaires d'aéroport de Paris, de France et de l'étranger ; — Les musées des Arts et Métiers et de Laval ; ECHELLE NOMINALE O POUR DES ORMES DE. OLILEME\FI\ES En matière de modélisme ferroviaire, les tentatives de normalisation sont presque aussi anciennes que l'apparition des premières grandes productions industrielles ; c'est-à-dire qu'elles remontent, grosso modo, au début de ce siècle. Sans vouloir retracer ici les différentes phases du développement de la normalisation, il convient de signaler — en préliminaire à ces lignes — la figure de Henry Greenly (1876-1947) qui, l'un des premiers semble-t-il a posé le problème et a notifié les échelles de réduction les plus courantes, » dont plusieurs sont encore en vigueur à l'heure actuelle. Ces normes se sont tout d'abord répandues en Grande-Bretagne — pays pionnier en matière de modélisme ferroviaire — ; mais la plupart des fabricants continentaux, sans oublier les modélistes, n'ont pas tardé à les reprendre pour leur compte. Pour la mise en place de normes européennes et fondées plus spécifiquement sur des critères scientifiques (avec en toile de fond le système métrique), on sait qu'il a fallu attendre l'après-guerre, dans les années 1950- 1955, et la création du comité MOROP, lequel comité, d'ailleurs, poursuit toujours avec sagacité ses activités en établissant de nouvelles normes et en mettant à jour les anciennes. En ce qui concerne l'écartement O, c'est vers 1932-33 qu'un particulier, M. Norris, et le rédacteur de la revue anglaise Model Railways News, M. Maskelyne, ont essayé et mis au point avec succès des normes de roulement fines FINE SCALE, qui soient à la fois fiables et plus proches de la réalité. L'épaisseur de la roue FS est ainsi fixée à 3,75 mm (NEM : 4,6 mm) tandis que la hauteur du boudin est de 1,25 mm (cf. croquis ci-joint). Si nous estimons que la norme de roulement Fine Scale mérite d'être mieux connue et plus abondamment commentée, c est qu'elle Renseignements et croquis communiqués par M. M.-R. DarphIn. loto revue 11/78 no 399 philippe fontanaz — Des fabricants spécialisés, certains avec dier.réseaux animés : — Des clubs, entre autres le Vapor Club d'Antony ; — Les cinémathèques de la SNCF, de la société Pathé et de la télévision — La société Intraflug : reconstitution de l'Orient-Express — Les Chemins de fer sud-africains ; — L'Union artistique de la SNCF ; — La presse spécialisée ; — Les chemins de fer touristiques ; — Eventuellement, stand philatélique ; — La Fédération des industries ferroviaires, qui prêterait du gros matériel, — et en outre une station de radio. Plus de 2 000 mètres carrés de surface couverte ! Avis aux amateurs... présente de multiples avantages et que, de surcroît, elle s'inscrit parfaitement dans un des courants du modélisme actuel et que nous appellerons : le modélisme de qualité. De toute évidence, c'est dans un modèle de locomotive à vapeur que l'aspect des roues est le plus frappant puisque tout le mécanisme moteur est à découvert. Et l'on peut dès lors tenir pour assuré que la finesse de la roue détermine la finition du modèle. A notre sens, la norme FS est certainement la mieux adaptée dans ce cas-là. Toutefois, l'alimentation se faisant en deux filas de rails, il y aura lieu d'isoler électriquement chaque roue de préférence à la jante. Par Normes "FINE SCALE" : dessin à l'échelle O. ailleurs, vu la faible hauteur du boudin, les essieux seront obligatoirement suspendus. Autre avantage et qui n'est pas des moindres : wagons et locomotives équipés de roues FS roulent sans problèmes sur des voies et appareils de voies construits aux normes NEM. Enfin, si plusieurs fabricants européens n'ont pas encore adopté les normes de roulement Fine Scale mais les normes américaines NMRA et RP 25 (épaisseur de la roue : 4,2 mm). il est clair que le mouvement tend à un affinement des normes de roulement dont le Fine Scale pourrait bien être le but et l'achèvement. 639



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 1Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 2-3Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 4-5Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 6-7Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 8-9Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 10-11Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 12-13Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 14-15Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 16-17Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 18-19Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 20-21Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 22-23Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 24-25Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 26-27Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 28-29Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 30-31Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 32-33Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 34-35Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 36-37Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 38-39Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 40-41Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 42-43Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 44-45Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 46-47Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 48-49Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 50-51Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 52-53Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 54-55Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 56-57Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 58-59Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 60-61Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 62-63Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 64-65Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 66-67Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 68-69Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 70-71Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 72-73Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 74-75Loco-Revue numéro 399 novembre 1978 Page 76