Loco-Revue n°397 septembre 1978
Loco-Revue n°397 septembre 1978
  • Prix facial : 9,50 F

  • Parution : n°397 de septembre 1978

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (205 x 264) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 51,9 Mo

  • Dans ce numéro : en direct du réseau de Guerledan.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
La prise de courant est assurée seu'ement par les deux essieux du bogie avant du tender et n'est pas confirmée par la machine. L'empattement électrique est donc très court, et en ligne, ce défaut apparaît fort gênant, la machine s'arrêtant à la moindre interruption de la continuité électrique (cœurs d'aiguille, etc.). Un remède élégant pourra être appliqué par le modéliste en installant de fines lamelles de chrysocal sur les roues de la machine et en utilisant les bornes électriques de l'attelage loco-tender. Les prestations offertes en ligne par la 150 X Jouef sont bonnes, sans plus. Le bulletin d'essai indique les résultats obtenus au banc dynamométrique. Ces résultats sont notablement inférieurs à ceux relevés lors de l'essai de la 141 R fuel de la marque qui fournissait, rappelons-le, un effort maximal, sans déplacement, de 80 grammes. La 150 X ne donne que 55 grammes dans les mêmes conditions, chiffre identique à celui relevé lors de l'essai de la M 140 C 180 Jouef, munie d'une transmission par courroie en néoprène. Ces performances modestes sont, pour la 150X, à mettre au compte du poids adhérent assez faible du tender. Etant donné la situation du moteur, le lest porte ici davantage sur le bogie non moteur, alors que la situation du moteur dans le tender 30 R en permettait une meilleure exploitation. La tenue de voie est excellente (rayon minimum : 385 mm). La décoration de la 150 X Jouef est très correcte. Elle est proposée en livrée vert SNCF/noir mat, qui pourra facilement être améliorée par l'amateur. Les inscriptions et les plaques de numérotation sont peintes à l'écran de soie. Elles sont exactes, très nettes et à l'échelle. Les plaques « Attention, courant électrique n'ont pas été reproduites sur la machine. Précisons que certaines La caisse du tender levée laisse apparaître une disposition nouvelle pour un tender-moteur Jouef : le moteur placé directement sur le bogie arrière et qui ne permet pas au lest de charger autant qu'Il serait souhaitable les essieux moteurs. Engin essayé : n 150 X 29 avec tender 34 X 157 Dépôt de : Audun-le-Roman BULLETIN D'ESSAI AU BANC DYNAMOMETRIOUE Constructeur : Jouet (France) Marche à vide : Démarrage hlp : sous 6,5 V (100 mA) à 9,3 km/h Vitesse maxi : 86 km/h sous 12 V (130 mA) Effort maxi en alignement, sans déplacement, jusqu'à limite de patinage : (locomotive en tête) en palier : 55 gr sous 5 V (150 mA) en rampe de 25 pour mille : 50 gr sous 5 V (150 mA) en rampe de 40 pour mille : 45 gr sous 5 V (150 mA) tender en tête : l'effort est réduit d'une dizaine de grammes Marche en charge sous tension nominale 12 V (cc) en palier : à 15,6 km/h à 33,0 km/h à 72,0 km/h 11 il km/h Consom. Effort 180 mA 170 mA 150 mA t40 mA 50 gr 40 gr 20 gr 10 or Effort peur le meilleur rendement : 30 gr. pour une vitesse de : 56 km/h (18 cm/s) et une consommation de : 160 mA f Ir La distribution est fine et discrète, l'ajourage du châssis est bien respectée et la gravure est fidèle. Puiss. (en w) 2,16 2,04 1,80 1 68 1Puiss. mécan. introd. 29,3 27,7 24,4 22.8 Puiss. mécan. délivr. 0,33 0,61 0,64 0.35 Rendem. (0/0) 1,12 2,20 2,62 1,54 rendement (%) : 2.76 puissance (en watts) : 1,92 150 X n'avaient pas de plaque, mais des numéros peints directement sur les tôles d'abri. Pour terminer, voici le numéro d'une locomotive ayant circu'é sur la région Nord et d'aspect similaire à la 150 X 29 : n 150 X 21, dépôt de. Valenciennes. Nous savons les « passionnée du Nord i> nombreux et nu ! doute qu'ils voudront changer le numéro d'origine de la machine Jouef. Bilan d'étude. Jouef nous propose, avec cette 150X, un modèle de bonne facture. Son réalisme peut rivaliser sans prob:ème avec les modèles allemands de même style. (N'oublions pas qu'une version DB 044 170-9 sera prochainement sur le marché de la RFA) Ses faibles performances nous font cependant regretter les premiers tenders moteurs Jouef malgré leur caractère plus bruyant. La 150 X Jouef n'en demeure pas moins un modèle joliment traité dont le bon ralenti séduira les amateurs d'évolution réaliste. 512 loto revue 9/78 no 397 Ir
PIODEI, SHOPPING IllmL.C. B. LGB vient d'éditer un opuscule destiné à tous les amateurs de l'échelle du 1/22,5 (écartement métrique). De nombreux conseils y sont dispensés concernant l'implantation et l'entretien d'un réseau de jardin. L'ensemble du programme de voie et d'alimentation électrique LGB est présenté, de même que tous les accessoires : personnages, pont, PN, lampadaires signaux. Les productions, adaptées au système LGB, des firmes spécialisées sont également décrites : bâtiments Lindberg, Pola, personnages Preiser, accessoires et alimentation électronique Groba. La majeure partie de cet opuscule est consacrée à la présentation de plans de réseaux, dont certains (les plus grands surtout !) pourront s'intégrer avec bonheur dans un jardin. Un chapitre reprend l'ensemble de la collection des engins moteurs LGB avec toutes les caractéristiques et la photographie de l'engin réel correspondant. L'idée était excellente, mais nous avons relevé une erreur concernant notre pays : la locomotive 020 T à voie métrique (réf. 2075 LGB), numéro 99 5001 de la DR est présentée comme circulant actuellement sur le réseau de l'AMTP Phitiviers-Bellébat. Ce merveilleux chemin de fer touristique est, rappelons-le à l'écartement de 0,60 (voie étroite) et n'a jamais connu, tout au moins jusqu'à présent, la locomotive citée I Enfin, nous terminerons en signalant que la prestigieuse Krokodil (réf. 2040) est à présent disponible en France. Ce petit « monstre « de 3 kg est la reproduction conforme, à l'échelle 1/22,5, de la locomotive Ge 6/6 413 des chemins de fer rhétiques. Les deux bogies, à trois essieux accouplés par bielles, sont entraînés, chacun par ur moteur. Les cabines sont dotées de portes ouvrantes et d'un aménagement intérieur. Ce modèle est équipé d'un dispositif d'éclairage sophistiqué comprenant six positions, commandées de la cabine numéro 1 à l'aide de lampes témoins utilisant des diodes électroluminescentes. Rappelons que ces puissantes CC (2400 ch) ont été construites en 1921-1929 pour le ré seau à voie métrique des chemins de fet rhétiques (RhB). Ce réseau est situé er Suisse, dans le canton des Grisons. Sor tracé audacieux évoque bien souvent celu d'un réseau miniature (la boucle d'Alp-Grüm par exemple). Le RhB est un réseau très moderne, dont le parc moteur important com prend des unités particulièrement performan tes, telles les Ge 4/4 11 701 à 707, sorte de Re 4/4 des CFF, modifiée et adaptée à la voie d'un mètre. 110 EUROPOLITRAINS VOITURE DEV TYPE U EN ACIER INOX Voici trois nouvelles références, dont la sortie tardive n'avait pas permis leur illustration dans notre test paru dans les numéros 394 et 395 deL.R. — Réf. 12211. Voiture de première classe bar-téléphone DEV type U 56 A 5rt 51 87 84 87 014-0 Ce modèle est rigoureusement conforme en ce qui concerne les bogies, les extrémités, et toutes les inscriptions. La gravure de l'aménagement intérieur a été particulièrement « fouillée », puisque nous trouvons la fameuse cabine téléphonique « Paris-Lille » (le téléphone n'est tout de même pas fonctionnel !), le bar avec de nombreuses bouteilles, les meubles de rangement, éviers, etc., et la cuisine avec ses plaques de cuisson. Le bandeau « jaune jonquille » est bien interrompu au-dessus de la partie « bar ». Nous avons peint en blanc transparent la fenêtre de la cuisine. Une petite lacune, tout de même, sur ce modèle : le kit est vendu sans indication quant à la disposition des aérateurs de la toiture. — Réf. 14101. Voiture de première classe à couloir central et local pour la restauration. A 9 t (il faudrait A 8 tx) 51 87 18 87 100-E DEV type U 64. Nous avions fait figurer sur notre tableau récapitulatif cette référence dans le programme DEV type U 63. Le fabricant ayant choisi le numéro 18 87 100, il s'agit donc bien d'une « U 64 ». En fait, les deux séries réelles sont semblables et cette observation n'a donc guère d'importance à l'échelle HO. Notre modèle était fourni avec des plaques de marquage littéral « A 9 t » ce qui n'est pas exact. L'aménagement intérieur correspond bien à une A 8 txjl, mais aucune indication n'est donnée dans le boîtier, quant au positionnement des meubles et armoires de la restauration. — Réf. 24002. Voiture de deuxième classe, version actuelle. B 10 Un 51 87 20 77 063-4 DEV type U 57. Il s'agit d'une toute nouvelle référence, similaire à la 22002 mais avec, cette fois, des bogies Y 24z. Les inscriptions, la bande verte, les sièges « tabac », les cloisons « grège », tout est absolument fidèle. 1 Une nouvelle référence Europolitrains voiture B10 JL DEV type U 57 sur bogies Y 24 Z, parfaitement conforme au prototype. 1 Ir loto revue 9/78 no 397 513



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 1Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 2-3Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 4-5Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 6-7Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 8-9Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 10-11Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 12-13Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 14-15Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 16-17Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 18-19Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 20-21Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 22-23Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 24-25Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 26-27Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 28-29Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 30-31Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 32-33Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 34-35Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 36-37Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 38-39Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 40-41Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 42-43Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 44-45Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 46-47Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 48-49Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 50-51Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 52-53Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 54-55Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 56-57Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 58-59Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 60-61Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 62-63Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 64-65Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 66-67Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 68-69Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 70-71Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 72-73Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 74-75Loco-Revue numéro 397 septembre 1978 Page 76