Loco-Revue n°396 jui/aoû 1978
Loco-Revue n°396 jui/aoû 1978
  • Prix facial : 12 F

  • Parution : n°396 de jui/aoû 1978

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (205 x 264) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 57 Mo

  • Dans ce numéro : 300 km/h avec le TGV 001.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
hr)nn,0ou, bonnafous
Impressions du Congrès FFMF de Massy clive lamming Ce congrès a vu une trentaine de clubs représentés, c'est-à-dire qu'il s'agissait des assosiations à jour de leurs cotisations et ayant effectivement délégué un représentant ou confié un mandat. C'est cette situation intéressante qui a permis à ce congrès de délibérer d'une manière valable et de mettre en place les conditions requises pour une modification des statuts souhaitée par beaucoup. On a pu constater que le nombre de membres FFMF représentés était en fait voisin de celui de Paris en octobre passé et que, par le fait de départs et de nouvelles adhésions, le nombre de clubs affiliés reste constant. Il semble enfin que, bientôt, nous aurons une fédération qui, selon le mot de J.-L. Audigué, parlera de trains et non plus de problèmes administratifs... En effet cette longue période de mutation, commencée il y a quelques années et génératrice de désintérêt, voire d'amertume ou de découragement, est finie et bien finie. Le trésorier, M. Sneed, n'eut aucune peine à faire approuver les comptes à l'unanimité et cette unanimité, dans un désir collectif de voir enfin terminer les atermoiements, les menus incidents, la chasse aux petites irrégularités de procédure, le coupage de cheveux (à l'échelle « Z ») en quatre, dans un désir de voir cesser les attitudes de prudence exagérée paralysante, les attitudes de valorisation personnelle par goût du débat stérile, dans un désir général de « qu'on en finisse et qu'on parle d'autre chose », cette unanimité n'a cessé de se manifester pendant toute la séance : tout a été mené rondement par de nombreux votes à main levée où l'on n'a pas « chipoté » sur le nombre exact de voix, de majorités plus ou moins relatives, etc. Non : tout s'est fait rondement, tambour battant, mais démocratiquement, sous la surveillance de personnes aussi compétentes qu'un docteur Vaillant, ou qu'un M. David, qui connaissent depuis longtemps, avec M. Curie ou M. Frotté, les problèmes de notre fédération. Les débats ont été très courtois, mais très empreints du désir de faire vite et bien. Les propos ont été sobres, souvent interrompus, repris, corrigés, cités. Le temps a passé très vite, avec des interventions pertinentes de gens comme M. Delevoye, Rolland, Pigniot, Bouvet, Leclerc, et bien d'autres à qui nous faisons une injustice en ne les citant pas. Le bureau a été élu et il aura la charge de mettre en place les nouveaux statuts adoptés à l'unanimité. De nombreux candidats se sont présentés, et, parmi eux, des hommes de valeur : certains n'ont pas été élus pour un manque de quelques voix seulement. Le président est M. David, et il est aidé par deux vice-présidents qui sont M. Audigué (pour les questions techniques) et M. Vaillant (relations extérieures) M. Sneed reste trésorier : c'est la sagesse même... Il y a un secrétaire, M. Curie, dont le chapeau a servi d'urne et dont le dévouement n'est pas à démontrer. Les deux secrétaires adjoints sont M. Frotté (pour les problèmes d'information) et M. Bouvet (pour les relations avec les associations) : tous les deux sont connus de nous tous mais seront, eux aussi, un gage du renouvellement tant souhaité pour la FFMF. Ce bureau apparaît comme une sorte d'heureux dosage entre la sage expérience et l'innovation hardie, entre la connaissance profonde des problèmes et Ci-contre : Un aperçu de la très intéressante exposition organisée lors de l'assemblée F.F.M.F. à Massy. 1 Locomotives Diesel de 285 KW, à trois essieux et transmission électrique, appartenant à la R.A.T.P. La T 101 a été livrée neuve à la R.A.T.P., tandis que la T 107 est l'ex-C 61024 du dépôt de Lens, rachetée d'occasion à la S.N.C.F. Ces deux engins sont utilisés pour la traction des trains de travaux sur la ligne B du R.E.R. 2 El 231 K 8 accouplée au tender El 38 A 1. Cette Pacific, autrefois affectée au dépôt de Calais, est actuellement propriété de la Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires (F.A.C.S.) loto revue 7-8/78 no 396 l'action rapide et payante : il suffit de songer aux personnalités marquées des deux vice-présidents dont l'action dialectiquement opposée et complémentaire seront toutes deux nécessaires et même indispensables pour que vive la FFMF, et M. David, sûr que son bateau marche bien sous lui, n'aura plus qu'à avoir le regard froid et serein du capitaine (qui, somme toute, lui irait très bien !) pour songer à tenir son cap contre vents et marées et à décider de la marche à suivre en toute objectivité et maîtrise de soi. Alors, fort de ces données, nous pouvons avoir confiance. M. Audigué est plein d'idées, comme celte de ces « Olympiades du Modélisme » exposée lors du congrès des animateurs de clubs qui serait l'occasion périodique d'un véritable concours national de réseaux et de modèles : voilà déjà un but commun, une occasion de ralliement, en attendant d'autres qui ne manqueront pas d'être proposés, car l'innovation et l'imagination sont files de l'émulation, ne l'oublions pas. Nous n'avons pas d'actions à la FFMF... et n'avons aucune raison de la voir réussir, sinon que celle des intérêts des amateurs et des clubs dans leur enemble. Le modélisme ferroviaire peut vivre sans une fédération : il peut vivre alors petitement, maigrement, individuellement, chacun dans son coin. Regardons les pays qui ont un modélisme de haut niveau qui se reflète à travers ces revues étrangères que, chers lecteurs, vous êtes de plus en plus nombreux à apprécier en dépit des obstacles de la langue : ces pays-là ont des fédérations très fortes qui savent faire pression sur les sociétés nationales de chemin de fer (ou les compagnies aux USA), sur les pouvoirs publics, sur les fabricants même ! On songe à la tristesse du N français qu'aucune organisation structurée et forte de son audience nationale n'a pu exiger jusqu'à présent d'un constructeur français ou étranger... C'est un exemple parmi d'autres qui seraient les relations avec la SNCF, les relations avec les administrations nationales, etc. Nous nous adressons aux clubs non encore affiliés à la fédération : croyez-vous que ces gens qui, le 27 et le 28 mai passé, se sont déplacés depuis Béziers, Cherbourg, Metz, Vannes, Grenoble, et de toute la France, endurant des heures et des heures de voyage, l'ont fait avec un sentiment d'inutilité, de « on verra bien de « bof, ça distrait toujours »... ? Ils ont laissé leur vie de famille, leur réseau, un week-end où pour une fois il faisait beau, et, même, ils n'ont pas eu le temps de voir la très- belle exposition de Massy. Ils étaient pourtant lucides, décidés, calmes, actifs. Et, en plus, ils ne sont pas fous, vous savez. A TRAVERS LES CLUBS DEUXIEME FESTIVAL DU FILM AMATEUR FERROVIAIRE DE BRIOUDE Le festival du film amateur ferroviaire, organisé par la ville de Brioude, « La Vie du Rail et l'association des amis des chemins de fer d'Auvergne, est ouvert à tous les amateurs de langue française, sans distinction de nationalité. Il a pour but de découvrir les meilleurs documents de cinéma ferroviaire, d'encourager les concurrents et de récompenser les meilleurs talents. Ce festival se déroulera en la sale des fêtes de la mairie de Brioude, les 30 septembre et ter octobre prochain. Deux catégories et deux groupes sont prévus pour les concurrents : Catégories : 1 - films 8 et super 8 2 - films 16 et 9,5 Groupes : 1 - films à scénario 2 - reportages Les films présentés (couleurs ou noir et blanc) devront être sonores ou sonorisés, et leur durée maximale ne doit pas dépasser 25 minutes. Les inscriptions doivent être adressées avant le 1ef septembre 1978 à M. le président de l'ACFA. Centre régional de documentation pédagogique 15, rue d'Amboise, 63037 Clermont-Ferrand Cedex. (suite page 432) 431



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 1Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 2-3Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 4-5Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 6-7Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 8-9Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 10-11Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 12-13Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 14-15Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 16-17Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 18-19Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 20-21Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 22-23Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 24-25Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 26-27Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 28-29Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 30-31Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 32-33Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 34-35Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 36-37Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 38-39Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 40-41Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 42-43Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 44-45Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 46-47Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 48-49Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 50-51Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 52-53Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 54-55Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 56-57Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 58-59Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 60-61Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 62-63Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 64-65Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 66-67Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 68-69Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 70-71Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 72-73Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 74-75Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 76-77Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 78-79Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 80-81Loco-Revue numéro 396 jui/aoû 1978 Page 82