Loco-Revue n°391 février 1978
Loco-Revue n°391 février 1978
  • Prix facial : 9 F

  • Parution : n°391 de février 1978

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (205 x 264) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 73 Mo

  • Dans ce numéro : trois mètres carrés de bonheur.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
raitre, par leurs dimensions et par la présence quasi générale de poussier de charbon, fort monotones aux spectateurs. Comme nous l'avons déjà indiqué, il est nécessaire de plonger le spectateur dans le décor de telle façon qu'il découvre ce dernier comme il aurait découvert les diverses installations du dépôt réel. Cette découverte est souvent accompagnée d'une sensation d'inaccessibilité de la chose aimée. Ainsi, sur la transposition réalisée par P.Zaggia, la présence du pont enjambant les voies principales et situé à l'extrémité droite du réseau a pour objet de recréer cette vision lointaine et cependant privilégiée, de la rotonde. La forme en coin du plateau offre en outre une vision globale des installations ferroviaires telles que ces dernières peuvent être vues d'un pont ou d'un PN situé à l'extrémité du gril d'entrée. Au premier plan, la double voie principale permet une bonne observation des convois en circulation et de retrouver, en suivant ces derniers du regard, cette vision fugitive des grands dépôts construits à l'écart des villes tels que nous les apercevions depuis un train en marche. La double voie peut être remplacée par une route ou un chemin, de nombreux dépôts ayant été installés à l'écart des voies principales, mais alors nous nous priverions d'un des éléments justificatifs du dépôt de plus, le pont de droite disparaît et avec lui un point de vue essentiel. A) Choix des éléments constitutifs du dépôt. Ceux-ci nous ont été imposés par le dépôt réel : rotonde PLM avec atelier, bureaux, foyer, infirmerie, conciergerie avec parc à vélos, château d'eau, w.-c., TIA, sablerie, huilerie et enfin fosses doubles type PLM avec portique. Comme pour le dépôt Ouest, nous avons d'un côté le coin repas (hommes et machines), au centre le parc à charbon, et le gril d'entrée et de sortie côté opposé. B) Disposition des éléments. Le plateau du réseau, de forme triangulaire comporte 3 niveaux : Au premier plan, les deux voies principales puis, 5 à 8 cm au-dessus, le plateau du dépôt et en arrière-plan, la route en talus avec les maisons et la cité cheminote disposée en toile de fond. La route comporte deux pentes convergeant vers le centre du dépôt, ceci afin de rompre la monotonie des trop nombreuses lignes parallèles (voies et parc à charbon). Cette monotonie et l'impression de platitude que l'on pourrait ressentir face à un tel décor au relief peu accentué, seront atténuées en outre par la présence du portique à scories, élément de grande hauteur, et équilibrées par le château d'eau au centre, et le pont à l'extrémité droite. Derrière le parc à charbon, la cité cheminote meublera ce coin de décor trop austère. Nota : LR N°390, Cliché page 31 Une bretelle simple aurait dû figurer entre les voies menant à la remise, à l'aplombdu pont tournant. La sablerie lampisterie (7) est située à côté du TIA (6). La deuxième référence (7) désigne alors un WC complémentaire. Nous prions nos lecteurs de nous excuser pour ces omissions. 94',C..., dessin : X. Jacquet l', ; # K.. ig Ic,'It., n ir I firi irFrIt1_1111.,_...1 try-1110. 7J -e- - Îil 71't'III,,. à'/a'- - 2.4 ; """'.,-rét, " laualie.."\\i.1.(01e,# le 0 -,.>, iffl, t.ia I fb igt, 17. lial.e.4:i — ffirge411,1'-'-.".-'../_2. « '- 14reillteet-e- « Wri. 111011.1..- -.2,IIeiQ.. -..‘, 1.1re".. Milet ej lataie, , -, ; *. -**- _.. _1". l'I irti. ? -,11-) -'Aller'- -.›..,v. -...-_._.iiiiinîw.._..e.'vue'‘o I 1MV. ».. - La rotonde avec le pont tournant qui la dessert est certainement l'élément le plus spectaculaire du dépôt. Nombreux seront sans doute les amateurs qui se demanderont pourquoi avoir disposé ici la rotonde façade fermée côté public, alors qu'une coutume modéliste bien établie veut que l'on puisse découvrir l'intérieur du bâtiment. A ceci, plusieurs raisons. Les dépôts PLM comportaient généralement deux rotondes, une rotonde couverte dont le bâtiment avait une configuration annulaire, les locomotives n'étant visibles sous le bâtiment qu'à travers les baies encrassées, et une rotonde ouverte (Chalon-sur-Saône, Nevers, Roanne...). Dans les dernières années de la traction vapeur, la rotonde ouverte accueillait, le plus souvent, des machines froides en RD ou en AA. Comme il n'était pas possible de réaliser sur notre plateau deux rotondes complètes, nous avons pensé les jumeler, afin de conserver l'allure essentielle du dépôt réel. La rotonde couverte pourra être occupée par des locomotives factices (caisses sans moteur), ce qui rendra disponible notre parc de machines pour la zone active du dépôt. Ainsi, l'amateur n'est pas obligé de posséder cinquante machines pour faire « vrai » et saura garder une part de mystère vis-à-vis des visiteurs. à suivre) Me I tc-2 0,01 ïr'*Ie - le I 11 « 4 tt loto revue 2/78 no 391
O - « mm. Toile de fond Ville 1 rotonde 2 atelier 3. bureau/feuille 4 W.C. 5 foyer Cnécheininolle 2800 1600 DEPOT TYPE P.L.M. (Roanne) - Coefficient multiplicateur pour réalisation en HO : 15 6 infirmerie/service médical T conciergerie/parc à vélos 8 monument aux morts 9. grue hydraulique 10. château d'eau 11. parc à charbon 12. parc à briquettes 13. bureau du responsable combustible/TUA 14. huilerie 15. sablerie/four MmisimilçaIM,. ifd a-,- It±If-ī'16. pylône d'éclairage 17. fosse double PLM 19. portique à scories 20. local grutier 21. poste d'aiguillages 22. pont simple béton à arches 23. pont tournant ; y te. i- e"7p- —ey. Irà lagies. iszell-, , iit.:-,.41111:0'-,., tii, loto revue 2/78 no 391 95 i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 1Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 2-3Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 4-5Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 6-7Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 8-9Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 10-11Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 12-13Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 14-15Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 16-17Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 18-19Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 20-21Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 22-23Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 24-25Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 26-27Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 28-29Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 30-31Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 32-33Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 34-35Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 36-37Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 38-39Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 40-41Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 42-43Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 44-45Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 46-47Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 48-49Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 50-51Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 52-53Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 54-55Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 56-57Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 58-59Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 60-61Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 62-63Loco-Revue numéro 391 février 1978 Page 64